28/01/2010

Pilote, châssis et sponsor suisse

TEAM_MOTO_01bis_TECHNOMAG_CIP[1].jpgL’entrepreneur d’Etagnières, Olivier Métraux, soutient le team Technomag-CIP qui s’alignera en catégorie Moto2 du Championnat du Monde de vitesse. L'équipe s'est présentée aujourd'hui (28.1) au sommet du Moléson.

Ci contre: Olivier Métraux en compagnie des deux pilotes Dominique Aegerter (Sui) et Shoya Tomizawa (Jap). Crédit photo: Patrick Martin


Dans à peine plus de deux mois, le Grand Prix du Qatar donnera le coup d’envoi du Championnat du monde de vitesse moto. Ce sera aussi la première course d’une toute nouvelle catégorie: les Moto2, des machines à moteur 600 cm3 quatre-temps, qui remplacent les 250 cm3 deux-temps. Vingt-cinq équipes figurent sur la liste des inscrits, dont le team Technomag-CIP, qui sera le plus helvétique du plateau. «Nous soutenons Dominique Aegerter en 125 cm3 depuis trois saisons, explique Olivier Métraux. Son passage dans cette nouvelle catégorie, qui plus est sur un châssis suisse (ndlr: celui construit par l’ancien pilote Eskil Suter), ne pouvait que nous motiver d’être à ses côtés». Le monde de la moto est une seconde famille pour l’entrepreneur d’Etagnières, actif dans le domaine des fournitures automobile. Son père, le regretté Michel Métraux, a soutenu durant trois décennies les pilotes suisses de vitesse, dont le célèbre Jacques Cornu. Olivier a donc littéralement grandi dans le paddock et est désormais même impliqué dans son organisation. Avec un budget de près de 2,25 millions de francs suisses pour faire rouler deux pilotes, le team ne pourra toutefois vraisemblablement pas briguer les victoires. «Dominique et Shoya Tomizawa sont encore jeunes. Nous ne leur avons donc pas fixé d’objectifs. Le seul but sera de progresser le plus rapidement possible». SMR.

16:57 Publié dans sport | Tags : aegerter, métraux, moto2 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.