02/07/2010

Le scooter hybride Piaggio reçoit enfin le moteur qui lui convient

_GIS3438.JPGOn a pu le tester sur les bords de la Seine, à Paris, et sur les artères de la capitale française. La "grosse" version du scooter trois-roues hybride de Piaggio est un bon véhicule, sûr, pas trop large, confortable, qui consomme très peu d'essence tout en offrant de bonnes performances. Piaggio a présenté cette nouveauté mercredi dernier. Elle s'appelle MP3 300 ie hybrid et devient ainsi le second scooter hybride au monde, après la version 125 centimètres cubes du même constructeur. On a même pu faire la comparaison avec le MP3 300 ie normal et avec le MP3 400 (de plus grosse cylindrée, pour ceux qui n'auraient pas compris). Ce qui est intéressant c'est que, malgré un surpoids de presque 30 kilos par rapport à la version seulement mûe par un moteur à combustion, l'hybride offre des prestations en reprise et accélération qui le rapprochent en fait du plus gros MP3, le 400 centimètres cubes. La puissance maximale est toutefois de 25 chevaux, contre 34 pour la version 400 centimètres cubes. Le 300 hybride est réactif à basse vitesse, un peu moins quand on roule déjà vite. Pour un prix comparable, en Euros, avec celui du 400.


Piaggio n'a malheureusement pas encore révélé ce qu'il faudra débourser en Suisse... cela dépendra surtout du nombre d'unités produites pour le marché suisse. Mais au cours de l'Euro, on peut estimer qu'un MP3 300 hybrid (8200 Euros) coûtera près de 11000 francs. Ce qui signifie aussi que le 125 hybride va probablement voir son prix baisser de manière significative. Ne vous attendez pas à pouvoir rouler avec cet engin cet été, il faudra attendre le mois de septembre pour qu'il arrive chez les concessionnaires. L'usine Piaggio va en effet fermer durant plusieurs semaines au coeur de l'été. Et pour le reste, il faut bien constater que l'engin, en version grosse cylindrée, est plus facile à manier que son petit frère. Normal: le moteur apporte cette fois un couple suffisant à basse vitesse qui fait que l'on n'a jamais l'impression que le train avant plonge à gauche ou à droite. Et l'autonomie est similaire (jusqu'à 60 kilomètres par litre, soit moins de 3 litres aux 100 kilomètres). Restent les mêmes petits défauts: prise de recharge sur le secteur au câble trop court, espace de rangement vraiment rikiki à cause des batteries, qui ne permet de glisser qu'un casque jet de taille pas trop grosse. Le rajout d'un topcase s'impose donc assez rapidement.

Plus de détails dans pas très longtemps!

17:54 Publié dans Tests | Tags : mp3, hybrid, hybride, piaggio, 300, test | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.