31/01/2011

A Berne, les motos ont droit à des amendes et à un parking de luxe

PakingBern.jpgCette nouvelle provient du magasine suisse Töff, l'un des deux spécialistes de la moto en Suisse allemande, avec Moto Sport Schweiz. On y apprend que la ville de Berne a ouvert un parking d'un genre inédit pour la Suisse. 80 places couvertes réservées aux motos et plus généralement aux deux roues. C'est à côté du casino de Berne. On y entre pour un franc l'heure. Les places sont tellement grandes que même une Gold Wing peut y séjourner. Le parking offre pour ce prix aussi une surveillance, des casiers où ranger son casque (par exemple) et des lavabos où laver sa visière (par exemple). On peut aussi y stationner sur une plus longue durée, avec un abonnement de 90 francs par mois. Il paraît que même la Confédération s'y intéresse, pour ses fonctionnaires. Bon, il faut aussi avouer que laisser son deux roues sur le trottoir dans la capitale fédérale est devenu quasi impossible. Si on veut éviter une amende bien salée. Mais ce genre d'initiative est intéressant. On le doit en partie à la ville de Berne, qui est actionnaire majoritaire du nouveau parking. Et l'architecte choisi pour le réaliser a demandé conseil à nul autre que l'ancien champion suisse de moto jacques Cornu. Genève ou Lausanne feraient bien de s'en inspirer! Pour mémoire, il existe dans la capitale olympique deux endroits où parquer gratis et à couvert: dans le nouveau P+R de Vennes, et dans le parking du Centre (au Flon). Mais sans les mêmes services.

24/01/2011

Une Tiger 800 qui ne montre ses griffes que si on le lui demande

TRIUMPH_02_TIGER_800.jpgTriumph lance un modèle de moto polyvalente, haute sur patte, facile à vivre et avec suffisamment de caractère pour attirer un large public, la Tiger 800.

L’appellation Tiger désigne depuis de nombreuses années chez Triumph une moto propice au voyage, voire à quelques excursions en dehors des routes battues. En 2007, avec la Tiger 1050, la machine est devenue un engin exclusivement destiné au bitume. Une sorte de moto sportive juchée sur des échasses. Parfaite pour les grandes personnes ou pour ceux qui ont besoin de confort et d’une position haute. L’éventualité du tout-terrain avait disparu. Depuis ce mois de janvier, la grande tigresse a une «petite» sœur, qui se nomme, c’est fort logique, la Tiger 800. Elle est un peu moins haute, a un moteur plus petit, un peu moins de puissance… et un caractère très attachant.

Tout d’abord, Miss Tiger sait s’adapter à son pilote. Ou en tout cas à la hauteur de son postérieur. La selle est ajustable, sur deux positions - haute ou basse. L’auteur de ces lignes mesure 1,70 m. Il peut poser les deux pieds au sol. Et même un des deux pieds à plat sur le sol, grâce à l’étroitesse de l’assise près du réservoir d’essence.
La prise du guidon est parfaite: ni trop écartée, ni trop éloignée du buste. Quand il faut manœuvrer la moto, on a l’impression que son centre de gravité se trouve haut placé. Ce qui ne facilite pas totalement les entrechats à la force des mollets sur les places de parc. Mais bon, on a vu bien pire. Par contre, dès que le moteur tourne, la Tiger devient bluffante de facilité. Elle fait demi-tour à peu près n’importe où, grâce à une bonne agilité. elle est stable à basse et à haute vitesse, elle est saine et rigoureuse dans les enchaînements de virages.

Lire la suite

13/01/2011

BMW: ça change (aussi) sur Fribourg

Après l'arrêt de la marque BMW par Inter Motos sur les hauteurs lausannoises, et son prochain remplacement par une antenne du concessionnaire genevois Chuard, c'est désormais à Fribourg que la marque à l'hélice vit un grand chambardement. Dupasquer Motos, leur représentant du côté de Sorrens depuis...38 ans jette à son tour l'éponge. Enfin pas tout de suite, puisque son patron nous confirme vouloir encore faire cette saison pour que la transition se passe en douceur. Le garage - également concessionnaire Kawasaki - précise qu'il compte bien continuer, dans la mesure du possible, à entretenir les Allemandes de sa fidèle clientèle.

En attendant, la relève est déjà assurée puisque dès le 1er mars c'est Vionnet Motos à Vuadens qui ouvrira une concession BMW flambant neuve. Après plus de 25 ans aux couleurs Honda, un sacré défi pour le patron. "C'est vrai, nous sommes associés à Honda depuis très longtemps. Mais avec 120 concessionnaires en Suisse, la progression de la marque japonaise n'est plus très grande. Alors que c'est un peu le contraire chez BMW qui occupe moins de 30 garages dans notre pays." Et Philippe Vionnet d'ajouter avec un grand sourire: "Et puis je viens de passer la cinquantaine, je suis mûr pour ce type de motos."

L'ancien chef d'atelier de Dupasquier, qui travaille sur les twins germaniques depuis 20 ans, vient d'accepter de rejoindre l'équipe. "Sa connaissance de la marque sera pour nous un atout précieux pour bien démarrer", reconnaît Philippe Vionnet. Après d'importants travaux, le nouveau Vionnet Motos espère ouvrir le 1er mars, alors que la fête d'inauguration est agendée pour le dernier week-end du mois en question.

La BMW R1200GS première en Suisse

R1200GS2010.JPGAprès les scores par constructeurs sur le marché suisse en 2010, voici ceux par modèles, uniquement pour les motos. En 2010, celle qui a été le plu sosuvent immatriculée (neuve) était une fois encore la BMW R1200GS. Dans sa version légèrement remaniée pour 2010. Elle totalise 493 unités. Viennent ensuite la toute nouvelle et puissante naked, la Kawasaki Z1000 (370 immatriculations), et enfin la moto agréable pour les "débutants" (c'est une 600 cm cubes, tout de même), la Yamaha XJ6 (359 unités).

Ce trio de tête présente donc une grosse enduro routière et deux nakeds (roadsters sans carénage).

Voici la suite du classement, à partir de la quatrième: Kawsaki Z750 (342), BMW S1000RR (334), Kawsaki Ninja 250R (320), Suzuki Gladius (313), Honda CB1000R (311), Harley-Davidson Forty-Eight (254), Honda VFR 1200 F (251). La brillante Ducati Multistrada 1200 et la nouvelle Yamaha Super Ténéré, deux autres maxi-enduros, arrivent respectivement seizième et quarantième. Kawasaki parvient donc à placer trois modèles dans le top ten, contre 2 pour Honda et BMW. Avec, rappelons-le, un marché suisse généralement morose en 2010 (-6,7% par rapport à 2009).

05/01/2011

2010 morose pour les marques asiatiques

Nov10_Kategorien.jpgElles sont là, les statistiques des nouvelles immatriculations de deux roues en Suisse, pour 2010. De janvier à novembre, et la comparaison avec l'année 2009, pour les mêmes mois, bien entendu. Et ça n'est pas brillant.  Là, c'est en allemand, et ça vient du site motosuisse, mais les chiffres se jouent des langues. 40805 nouvelles immatriculations en 2010, contre 42669 en 2009. Ce n'est pas le mois de décembre, faible en général, qui peut inverser la tendance, -4,37%. Et la Suisse n'est pas la plus mal lottie, en Italie (-24,2%), c'est bien pire. Il est vrai que, dans ce dernier pays, l'Etat avait offert en 2009 des incitations financières à acheter des véhicules neufs, incitations qui ont pour ainsi dire disparu en 2010.

L'Helvétie est plus tranquille. Mais il y a toujours des constructeurs qui voient leurs chiffres dégringoler: les 4 japonais, en particulier. Yamaha est toujours numéro un devant Honda, mais n'a connu que 7059 immatriculations (total motos plus scooters), contre 8192 en 2009. Un recul de 13,83%! les prix y sont sans doute pour quelque chose. Si l'on ne comptabilise que les motos de cette marque, la baisse est même de 18%.

Suzuki, huitième devant Kawasaki, s'en sort encore plus mal, 2097 deux roues neufs immatriculés en 2010, contre 2464 en 2009, soit -14,89%. Le manque de nouveautés et la gestion très tendue des stocks ont fait des dégâts, malgré le toujours très bon rapport qualité-prix. Et chez les verts (Kawasaki), 2010 n'a pas non plus été faste: 1905 motos, -12,65%. Les nouveautés 2011 devraient faire remonter la cote. Honda limite la casse à -9%, notamment grâce au très bon score du scooter PCX 125.

Les deux grandes marques taïwanaises Sym et Kymco ne font pas beaucoup mieux, même si elles restent bien présentes au sommet de la hiérarchie. Sym réalise 2161 immatriculations en 2010, une baisse de 10,89%, et Kymco, avec 1293 immatriculations en 2010, descend de 13,91%.

USA et Europe s'en tirent beaucoup mieux. Harley Davidson, malgré la mauvaise passe financière de la maison mère, surfe toujours sur la vague de la tradition et se classe deuxième dans la catégorie motos, devant Honda, avec 2792 unités (plus 8,34%)! BMW oublie ses difficultés récentes et bondit de 14,65% en écoulant 2356 motos en 2010. Peugeot progresse de 7,71%, avec 1188 unités  l'an dernier. Piaggio et Vespa également (plus 5,57%, respectivement plus 4,06%). Aprilia progresse également, de 7,76%, avec 1258 unités. La croissance de cette marque est même de plus de 20% si l'on ne prend en compte que les motos! Ducati grimpe de 8%, avec 967 motos immatriculées, et KTM de 1,49% avec 886 bécanes. Seul Triumph baisse un peu, de 4,06% (1198 motos en 2010). Mais cette marque a connu une croissance spectaculaire ces cinq dernières années - et 2011 apporte son lot de nouvelles anglaises.