01/04/2011

Des Superbike à Lignières !

Voici le communiqué que nous avons reçu de Honda Suisse ce matin, vendredi 1er avril...

"La Suisse aura sa course World SBK dès 2012

Bonne nouvelle pour les fans de compétition Superbike. Suite à la levée de l’interdiction des courses motorisées sur circuit en Suisse sur recommandation de la Commission des transports du Conseil national (CTT-CN) le 31 mars, la Fédération Motocycliste Internationale (FIM) a d’ores et déjà manifesté son intention d’organiser une étape suisse à l’occasion du Championnat du monde Superbike 2012.

Récemment rénové, le circuit de Lignières (NE) qui sert actuellement de piste d’entraînement au TCS, devra faire l’objet de quelques aménagements supplémentaires afin de répondre aux normes émises par la FIM. Sa longueur et sa largeur devront être multipliées par deux d’ici fin novembre 2011. Le site devra en outre disposer de tribunes à même d’accueillir un public de 100'000 spectateurs, ainsi que d’accès routiers et de places de stationnement en nombre suffisant.

 

Face à cette opportunité historique, Roland Frischherz, directeur des ventes de Honda (Suisse) S.A. ne cache pas sa joie. « C’est une nouvelle ère qui commence pour le sport motorisé en Suisse, et nous souhaitons marquer le coup en mettant une CBR1000R Racing Edition ainsi qu’un équipement de sécurité complet à disposition d’un pilote suisse pour la saison 2012 ». Les pilotes suisses intéressés par cette offre de sponsoring sont priés d’envoyer leur CV par e-mail à pr@honda-eu.com en prenant soin de spécifier leur expérience sur circuit."

Avec un lien vers le site suivant: http://www.hondamoto.ch/moto/fr/fr-fr/index.cfm?contentid...

S.MR

09:47 Publié dans news | Tags : superbike, suisse, lignières | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bien essayé... Florian Camathias et Jacques Cornu auraient apprécié... Je me souviens de l'étonnement de mon père lorsque les toutes premières motos de compétition japonaises - des Honda bien sûr - ont débarqué en Europe, à Lignières, au début des années soixante. Les moteurs étaient plombés, et si l'une avait la moindre panne, elle reprenait illico le bateau pour le Japon, d'autres ayant été livrées en réserve au cas où. Mais elles ne tombaient jamais en panne, bien que leurs moteurs tournaient extrêmement vite. J'étais un gamin, mais je crois me souvenir de chiffres comme 16 000 tours/minute !

Écrit par : Philippe Souaille | 01/04/2011

Florian Camathias et Jacques Cornu auraient certainement apprécié!!!

Écrit par : bonus zeturf | 05/10/2011

Les commentaires sont fermés.