05/07/2011

La Suzuki GSR 1000, en exclusivité suisse!

IMG_0088.JPGIls l'ont fait! Alors que l'usine mère au Japon peine à produire de nouveaux modèles, en raison surtout de la crise économique et un peu moins du tsunami, les passionnés de Moto Vyrus ont concocté ce qui pourrait s'appeler GSR 1000, en partant d'une hypersportive GSX-R 1000.

Nous avons pu l'essayer brièvement lundi dernier entre Zurich et le col du Schellenberg (LU), lors d'une journée de tests organisée par l'importateur helvétique Frankonia. Selon Roland Müntener, patron de Frankonia, la Suisse pourrait en vendre une centaine. Mais pour l'heure il n'y en a que deux. Pour l'instant, officiellement, cette incroyable bécane n'a pas encore de nom. Et surtout pas GSR 1000, selon les responsables de Frankonia. Faudrait pas brusquer Suzuki, quand même. La "surtout pas GSR 1000" conserve le même moteur que l'hypersportive, et les mêmes suspensions. Rien que du bon, donc, avec des rapports de vitesse plutôt long et une puissance phénoménale qui fait lever la roue avant sur les trois premiers rapports, si l'on n'y prend garde. L'assise et les repose-pied sont eux aussi indentiques. Seuls changent le guidon, plus haut et plus large, l'optique de phare avant, greffé de la GSR 750, les écopes de radiateur, une création de Vyrus, le bloc du compte-tour.... et les pots d'échappement, de jolies unités signées Bodis, regroupées sur le côté droit et bien plus minces que les éléments d'origine. Le tout pour seulement 19900 francs. Cette moto est une véritable bombe, et c'est la naked de série (enfin presque) la plus puissante au monde. Il lui manque peut-être un contrôle de traction et un ABS. Mais là, on chipote. Et on se demande comment ils ont réussi à homologuer ces silencieux - qui portent mal leur nom. Chapeau les gars!

IMG_0114.JPGEt la même vue du côté gauche. Les (le) rétroviseur est un accessoire.

Les commentaires sont fermés.