05/07/2011

Le vectrix nouveau arrive en Suisse

scooterVectrix_03.jpgNouvel importateur en Suisse, et nouveaux modèles pour le scooter électrique Vectrix. La faillite de la maison mère aux USA s'étant terminé par un rachat en bonne et due forme, les affaires reprennent pour cette marque pionnière dans le domaine. Ce maxi-scooter, testé dans sa version Li+ qui offre la plus grande autonomie, est toujours un deux roues efficace et rapide. Ses accélérations sont loin d'être ridicules au vu de son poids: 210 kilos avec les batteries, et 6,3 secondes pour accélérer de zéro à 80 km/h! la vitesse de pointe est de 110 km/h, et il n'est pas utopique de parcourir 100 km avec un plein d'électrons. Ca commence à devenir intéressant. Les roues sont toujours petites, comme il sied à un scooter GT. Le confort est au rendez-vous, avec une selle bien dessinée et moëlleuse, de bonnes suspensions et une bonne tenue de route en général.


scooterVectrix_01.jpgIl faut être attentif lors de manoeuvres, à cause de la longueur du bestiau. On n'improvise pas un tourner sur route, on l'accompagne avec tout le corps. Pas un outil pour débutants, donc, même si le Li+ est plus léger d'une vingtaine de kilos (!) que les premiers Vectrix. Il le doit en particulier à de nouvelles batteries au Lithium, qui chargent moins la véhicule tout en offrant plus de performance. Le freinage est toujours un point fort de ce maxi-scooter. Les deux leviers actionnent les disques avant ou arrière de manière efficace, parfois presque un peu trop. Et il est toujours possible de freiner avec la poignée d'accélération, en la tournant à l'envers. C'est surprenant, mais ça fonctionne, et ça permet de recharger (un peu) la batterie.

Recharger le Vectrix est par ailleurs facile. Il suffit de trouver une prise électrique standard et d'y raccorder le câble de 2m40 qui sommeille dans le coffre sous la selle. Selle que l'on peut refermer hermétiquement sur ledit câble quand on l'a branché. Pour un refill à 80% (la majorité des situations), comptez environ 3h, même si le constructeur dit 4h au minimum. Le schanceux qui habitent à Lausanne ou qui vienennt y travailler peuvent faire le plein gratis sur les bornes communales (une dizaine).

La béquille latérale est fonctionnelle (une centrale est livrable en option), et un passager se trouve relativement à son aise, bien qu'un peu haut parfois. La protection à l'avant est bonne. On peut donc faire un bout d'autoroute avec ce Li+. Celui que nous avons pu tester était équipé, en plus, d'un  pare-brise plus haut et d'un topcase. On notera encore une prise 12V pour brancher son téléphone ou iPod, une marche arrière bien pratique, et un tableau de bord complet. Cela dit, le calcul par ce tableau de bord de l'autonomie restante est parfois un peu fantaisiste. Nous avons lu 940 km! le scooter était en train de descendre la Borde, mais tout de même.

Le seul "défaut" de ce scooter est son prix, 15990 francs. L'addition est salée, même si elle se justifie par les composants de première qualité (Brembo, Sachs, Pirelli, etc.). Le Vectrix "bon marché", soit une déclinaison du tout premier modèle avec ses batteries plus lourdes, s'emporte tout de même à 11900 francs. Le choix du connaisseur sera peut-être le modèle intermédiaire, le Li: 13950 francs, 196 kilos, 80 kilomètres d'autonomie, et 0-80 km/h en 6 secondes...

Commentaires

Un très beau scooter, j'adore les courses de chevaux mais encore plus la moto depuis que j'ai découvert les scooter et les ballades du weekend.

Écrit par : bonus zeturf | 20/09/2011

Les commentaires sont fermés.