26/07/2011

Dyna Switchback: Harley réinvente la moto "convertible"

fld-18.jpgIl restait un petit trou à combler dans l'ample gamme Harley. C'est fait pour 2012. Le constructeur américain annonce l'arrivée de la Dyna Switchback, qui sera disponible en Suisse à partir de 23500 francs. Elle sera la première Dyna équipée du nouveau moteur Twin Cam 103 (le nombre de "cubic inches"), ce qui correspond à 1690 centimètres cubes, contre  1584 jusqu'à présent. Il n'est pas seulement plus gros, il a reçu quelques subtiles modifications. Le couple est plus majestueux encore et atteint sur ce modèle un maximum de 126 Nm à 3500 tours/minute. D'autres petits détails changent, dont l'échappement. Mais surtout, cette moto issue de la famille Dyna, la plus abordable après celle des Sportsters, offre deux visage. Dyna routière légère (tout est relatif, elle pèse 320 kilos à sec) d'un côté, Dyna moto de touring bien équipée de l'autre, avec un ample pare-brise amovibl et des sacoches en dur à l'arrière, elles aussi amovibles. C'est bien pensé. L'ABS est de série. On pourra obtenir la Switchback en noir ou en rouge (photo), avec encore une version argentée.

22/07/2011

Des moteurs de Grand Prix moto dans le Chablais vaudois

GEO_TECHNOLOGY_879.JPGLe bruit du moteur devient de plus en plus aigu à travers la cloison vitrée, pendant que, sur l’écran de contrôle, les courbes de puissance et de couple n’en finissent pas de monter. Nous sommes chez Geo Technology, à Roche, dans le Chablais vaudois (photos de Vanessa cardoso). Cette entreprise de vingt personnes est reconnue dans le monde du sport mécanique international. Elle fournit depuis l’an dernier les moteurs aux 42 compétiteurs du championnat mondial Moto 2.

 

Lire la suite

20/07/2011

Morini sauvé de la disparition

SM_Moto_Morini_2010_06.jpgLa fameuse marque italienne Moto Morini, basée à Bologne, comme Ducati, est sauvée de la disparition. Elle avait été mise en liquidation l'an dernier faute de ... liquidités. Et plusieurs offres de rachat avaient échoué, dont celle du patron de la Nuova Garelli, Paolo Berlusconi, frère du très connu Silvio Berlusconi. Selon le magazine Motociclismo, une solution a enfin été trouvée. Deux hommes d'affaires italiens ont en effet articulé une offre pour la reprise de l'usine de manière limitée. Sandro Capotosti et Ruggeromassimo Jannuzzelli, tous deux entrepreneurs milanais, ont mis 1,96 million d'Euros sur la table. 10000 de plus qu ele prix de base. Ce rachat ne comprend ni la marque, ni le bâtiment. Sous le nom d'Eagle Bike (l'insigne de Moto Morini est un aigle), ils peuvent relancer la production et disposer des lieux durant deux ans. Ils devraient pouvoir compter sur une trentaine d'employés de l'ancienne entreprise. Il est encore trop tôt pour savoir si un importateur sera retrouvé pour la Suisse. La Granferro, à droite, était le dernier modèle lancé par la marque, présenté au dernier salon de la moto de Milan, en novembre 2010, mais jamais produit en série. Les motos Morini modernes tournaient avec un moteur bicylindrique de 1200 cm cubes - un concurrent potentiel de Ducati, installé lui aussi à Bologne.

00:12 Publié dans news | Tags : moto morini, faillite, rachat | Lien permanent | Commentaires (0)

18/07/2011

Elle roule aux électrons et c'est une vraie moto

MOTO_ZERO_02.jpgC'est l'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. La Zero XU est un engin destiné à la ville ou aux courts trajets. Elle débarque tout droit des Etats-Unis, de Californie pour être précis, et on peut l'acheter pour moins de 10000 francs. A ce tarif-là, on a droit à un véhicule de très bonne facture: freins efficaces, fourche inversée solide, bras oscillant raffiné, cadre cosntruit en aluminium léger, guidon classieux et esthétique bien particulière, façon supermotard avec selle superbasse.

Elle est petite, et légère - moins de 100 kilos! Du fait de la selle basse, les conducteurs de taille moyenne ou grande doivent plier les jambes en roulant. Mais c'est largement supportable. Et elle sait ce qu'accélérer veut dire: vitesse de pointe d'environ 90 km/h, couple constant disponible dès les bas régimes. L'avenue d'Ouchy, à Lausanne, ne pose aucun problème, en mode "sport" - plus de couple, grâce à un petit bouton situé devant le guidon.

Bien sûr, elle avance sans le moindre bruit, à part celui dû au frottement de la chaîne sur les pignons de la roue arrière. C'est un peu déstabilisant.

La XU est la moto d'entrée de gamme de Zero. Elle n'offre une autonomie que de 40 km environ. Mais ses batteries sont amovibles. Il suffit d'une clé de mécanicien pour enlever le longeron d'aluminium qui les maintient en place, et on part avec sous le bras. Bon, elles pèsent quand même plus de 20 kilos. Il vaut mieux puiser dans le petit catalogue des accessoires et acheter un chargeur rapide que l'on peut prendre à la maison pour faire le plein d'électrons.

MOTO_ZERO_05.jpg

Les commandes et le tableau de bord sont complets. Ou presque. La transmission par chaîne ne compte qu'un seul rapport. Il n'y a donc ni sélecteur, ni levier d'embrayage. Et la jauge d'essence est remplacée par une jauge de tension électrique. Parfois trompeur. Quand le moteur doit fournir un effort important, les carrés dégringolent, et quand on relâche cet effort, ils remontent. On ne peut pas savoir avec beaucoup d'exactitude combien de kilomètres on peut encore parcourir. Au vu des pentes lausannoises où nous avons effectué l'essai, l'autonomie annoncée de maximum 40 kilomètres est difficile à atteindre. Comptez plutôt sur 30. Le pictogramme qui identifie cette "jauge" représente ironiquement... une pompe à essence!

 

Ce véhicule fait partie du catalogue des magasins M-way. Une société qui dépend du groupe Migros. Il n'y a pas encore de shop en Suisse romande, mais cela devrait venir rapidement à Genève, puis à Lausanne. On peut déjà commander la moto et se la faire livrer. Grâce à un partenariat avec Bosch, le service après-vente est possible à Bussigny, notamment. On peut aussi s'adresser à e-mobile, l'autre importateur, basé à Sursee (canton de Lucerne). Dans quelques jours, sur roueslibres, l'essai de la Zero S, au rayon d'action plus important.

14:18 Publié dans Tests | Tags : zero, moto, électrique, xu, test, suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

13/07/2011

A venir, test d'une moto électrique

ZeroDS2011.jpgOn peut l'acheter depuis peu en Suisse, grâce aux shop M-way de Zürich ou de Saint-Gall. L'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. Et utilisable sur route, avec des performances dignes d'une moto. La Zero débarque en effet dans notre pays. Le modèle d'entrée de gamme, la XU, coûte un peu moins de 10000 francs et l'on peut emporter la batterie au travail ou chez soi pour la recharger. Dans moins d'une semaine, vous trouverez un premier compte rendu sur ce blog.

Avec d'autres photos que celle du Golden Gate, promis!

07/07/2011

Une nouvelle Suzuki V-Strom

DL650AL2_P1_image_1.jpgSuzuki tente ces jours de rattraper le temps perdu. Ses chiffres de vente sont en chute un peu partout dans le monde. La faute notamment àun manque de nouveautés, à un approvisionnement un peu chiche des importateurs et à un effort réduit sur la promotion de ses motos et scooters. Tout ça à cause de la crise de l'an passé et du programme d'économies drastique entrepris par la firme japonaise. Mais, coup sur coup, ce sont les deux supersportives GSX-R (600 et 750) qui ont connu un belle cure de jeunesse, puis la GSR 750 qui a fait son apparition en tant que modèle tout neuf. Et enfin, dernièrement, le trail de moyenne cylindrée, la DL 650, surnommée V-Strom, a subi une évolution. Nous avons pu tester celle-ci en Suisse allemande, sur un parcours qui alternait les bouchons urbains, les tronçons d'autoroute et un col de moontagne. En peu de mots: l'esthétique est raffraîchie, et la moto reçoit quelques améliorations bienvenues, sans qu'on puisse parler de véritable transformation. De quoi rassurer les amateurs de ce genre de moto. Mais certains vont rester sur leur faim, en attendant une nouvelle DL de grosse cylindrée, 1000 ou 1200, peut-être pour l'année prochaine. Plus de détails tout prochainement.

Lire la suite

13:23 Publié dans Tests | Tags : suzuki, dl 650, v-strom, test | Lien permanent | Commentaires (1)

05/07/2011

La Suzuki GSR 1000, en exclusivité suisse!

IMG_0088.JPGIls l'ont fait! Alors que l'usine mère au Japon peine à produire de nouveaux modèles, en raison surtout de la crise économique et un peu moins du tsunami, les passionnés de Moto Vyrus ont concocté ce qui pourrait s'appeler GSR 1000, en partant d'une hypersportive GSX-R 1000.

Nous avons pu l'essayer brièvement lundi dernier entre Zurich et le col du Schellenberg (LU), lors d'une journée de tests organisée par l'importateur helvétique Frankonia. Selon Roland Müntener, patron de Frankonia, la Suisse pourrait en vendre une centaine. Mais pour l'heure il n'y en a que deux. Pour l'instant, officiellement, cette incroyable bécane n'a pas encore de nom. Et surtout pas GSR 1000, selon les responsables de Frankonia. Faudrait pas brusquer Suzuki, quand même. La "surtout pas GSR 1000" conserve le même moteur que l'hypersportive, et les mêmes suspensions. Rien que du bon, donc, avec des rapports de vitesse plutôt long et une puissance phénoménale qui fait lever la roue avant sur les trois premiers rapports, si l'on n'y prend garde. L'assise et les repose-pied sont eux aussi indentiques. Seuls changent le guidon, plus haut et plus large, l'optique de phare avant, greffé de la GSR 750, les écopes de radiateur, une création de Vyrus, le bloc du compte-tour.... et les pots d'échappement, de jolies unités signées Bodis, regroupées sur le côté droit et bien plus minces que les éléments d'origine. Le tout pour seulement 19900 francs. Cette moto est une véritable bombe, et c'est la naked de série (enfin presque) la plus puissante au monde. Il lui manque peut-être un contrôle de traction et un ABS. Mais là, on chipote. Et on se demande comment ils ont réussi à homologuer ces silencieux - qui portent mal leur nom. Chapeau les gars!

IMG_0114.JPGEt la même vue du côté gauche. Les (le) rétroviseur est un accessoire.

Le vectrix nouveau arrive en Suisse

scooterVectrix_03.jpgNouvel importateur en Suisse, et nouveaux modèles pour le scooter électrique Vectrix. La faillite de la maison mère aux USA s'étant terminé par un rachat en bonne et due forme, les affaires reprennent pour cette marque pionnière dans le domaine. Ce maxi-scooter, testé dans sa version Li+ qui offre la plus grande autonomie, est toujours un deux roues efficace et rapide. Ses accélérations sont loin d'être ridicules au vu de son poids: 210 kilos avec les batteries, et 6,3 secondes pour accélérer de zéro à 80 km/h! la vitesse de pointe est de 110 km/h, et il n'est pas utopique de parcourir 100 km avec un plein d'électrons. Ca commence à devenir intéressant. Les roues sont toujours petites, comme il sied à un scooter GT. Le confort est au rendez-vous, avec une selle bien dessinée et moëlleuse, de bonnes suspensions et une bonne tenue de route en général.

Lire la suite