06/10/2011

Dyna Switchback, la BMW de chez Harley!

HARLEY_DAVIDSON_011_DYNA_SWITCHBACK.jpgC'est une Harley polyvalente. Un peu comme une BMW, quoi. Bon, pas pour le look, bien sûr, mais pour sa capacité à s'adapter à son environnement. A part le hors-piste, on peut faire beaucoup de choses avec la nouvelle Dyna Switchback. Cette moto est confortable, elle reçoit d'origine un pare-brise respectable et des valises rigides, tous deux amovibles en un clin d'oeil, elle freine plutôt bien (avec l'ABS, de série lui aussi) et elle est raisonnablement agile. Comme toutes les Harley, sa selle est basse. Mais sa position de conduite est moins typée que d'autres classiques de la gamme. Et c'est la première routière H-D, en dehors de la série touring (Road King, Electra, etc.) à bénéficier du nouveau moteur 103. Pour 103 "cubic inches", soit la bagatelle de 1691 centimètres cubes, au lieu du Twin Cam 96, qui cubait 1584 cc. Il est plus coupleux, et très souple, ce qui permet de dépasser très facilement le reste du trafic routier, de se promener sur un filet de vibrations, de cruiser sur l'autoroute en regardant les nuages défiler en miroir sur l'optique avant reprise du Road King, de faire un excès de vitesse condamnable aussi bien aux USA qu'en Suisse - mais ça vibre de partout - ou d'enchaîner les petits virages de manière décontractée. Le tout pour 22300 francs.


HARLEY_DAVIDSON_05_DYNA_SWITCHBACK.jpg

Et le tableau de bord est complet, pour une Dyna: il y a même un indicateur qui vous donne le régime moteur et le rapport de vitesse engagé. Il y a aussi une petite jauge à essence analogique, des totalisateurs kilométriques... Puisqu'on en est aux détails, signalons que la béquille latérale est très solide, mais qu'il faut vraiment bien connaître sa moto pour la trouver du premier coup. Les rétros sont bien conçus,mais les vibrations les rendent parfois un peu inutiles.

Quand on passe les vitesses, on est un peu surpris. On appuie les pieds sur deux planches, mais il n'y a pas de rappel de sélecteur au talon. On se trouve effectivement à mi-chemin entre la routière dénuée et la moto de touring. Et le frein arrière est positionné un peu trop en avant pour ceux qui n'ont pas des pieds de kangourous.

 

 

 

HARLEY_DAVIDSON_03_DYNA_SWITCHBACK.jpgCôté finitions, la Switchback est valorisante: peu de plastique, métal bien fait, etc. Le pot d'échappement deux-en-un est particulièrement réussi. Il aide d'ailleurs pour la garde au sol, qui est correcte en virage appuyé. Il faut vraiment tourner sec pour que les repose-pieds frottent sur le bitume. Ils sont posés sur pivot, donc ils ne risquent pas trop de s'abîmer. Le système de clé est par contre un peu cheap. On sent qu'il suffit de pas grand-chose pour le casser ou le fausser.

Et à part son couple, le moteur 103 n'est pas gourmand en essence. Un plein suffit largement à parcourir 330 kilomètres. Attention en ville ou à l'arrêt. Ce moulin chauffe pas mal. La jambe droite est bien placée pour se transformer en jambon à l'os. Enfin la sonorité du twin est malheureusement très étouffée. Ce n'est pas entièrement la faute aux règlements sur les émissions polluantes. Harley a volontairement voulu une moto moins typique que d'autres dans sa gamme, pour attirer un plus grand nombre de clients et clientes.

 

HARLEY_DAVIDSON_09_DYNA_SWITCHBACK.jpg

Enfin nous avons fait le test: on peut enlever le pare-brise en moins de trois secondes, et les deux valises en à peine 30 secondes. Il est juste dommage que le pare-brise ne soit pas verrouillable par clé. Quant aux valises... elles sont un peu fines, et leur surface se raie rien qu'en la regardant. Encore un petit effort, Milwaukee. Ou alors faut puiser dans la liste des accessoires et trouver des protections. Une lanière en cuir sur le réservoir a d'ailleurs été installée, puisqu'on parle de protection.

Il reste que la Switchback est vraiment polyvalente et qu'on prend du plaisir aussi bien en parcourant sa petite route du dimanche qu'en avalant les kilomètres d'un plus grand voyage ou en paradant le long des quais. Bien joué.

Les commentaires sont fermés.