31/10/2011

Des kilos en moins, de la pêche en plus, la nouvelle Suzuki GSX-R 1000

GSX-R1000L2_P11_Image_2.jpgUn regard distrait n'y verra que du feu. Oui, c'est une GSX-R. Ah bon, elle est nouvelle? Pourtant elle ressemble à toutes les déclinaisons précédentes, non? Oui et non. Tout d'abord, pour le millésime 2012 de sa supersportive 1000, Suzuki renoue avecle pot d'échappement unique. Faut toujours regarder le pot, sur une GSX-R, c'est le plus sûr moyen de distinguer les sexes... pardon, les années et les versions. Ensuite les étriers de frein ont l'air plus luxueux et plus gros. Normal, ce sont des Brembo haut de gamme, monoblocs.

Mais bien sûr, la politique de la marque japonaise étant de conserver l'image de ses sportives au fil des ans, l'essentiel de la nouveauté est caché. Cette nouvelle GSX-R est plus légère, de 2 kilos, paraît-il, que le modèle actuel. Le nouvel échappement doit y être pour beaucoup. La machine est donc logiquement plus agile. Le confort de suspensions est amélioré, nous dit Suzuki, grâce à une fourche avant aux réglages différents. Et le moteur, s'il ne gagne ni en couple ni en chevaux (185)  maximaux, distillerait de plus franches accélérations à bas et mi-régimes. Déjà que cette moto figurait parmi les meilleures dans ce secteur... Suzuki a donc effectué une remise à niveau de sa sportive. Mais, tout comme Honda, elle n'est toujours pas dotée de contrôle de traction (ou antipatinage pour les moins branchés d'entre nous). Pas très utile ailleurs que sur la piste, d'accord, mais tout de même. Disponible dès le début de l'année prochaine. Et pour le prix, en francs suisses, faudra attendre encore un poil.

Les commentaires sont fermés.