22/06/2012

Aprilia se met au maxiscooter (ou moto?)

ApriliaSRV850Goumaz1.jpg

C'est le scooter le plus puissant jamais produit en série, avec ses 76 chevaux et son moteur bicylindre en V. Il s'appelle Aprilia SRV 850 (photo Julien Goumaz), mais il reprend une grande partie des composants d'un autre maxiscooter italien, le Gilera GP 800. Par contre, Aprilia l'a doté d'un nouveau visage qui singe la face avant de la superbike Aprilia (la RSV 4). Ce qui est sûr, c'est qu'il est rapide, et que les motards croisés sur son chemin font le salut. Le camouflage fonctionne!

Par ailleurs, cet anti TMAX est très stable, grâce à sa partie-cycle proche de celle d'une moto, il freine bien, très bien même, et comme un scooter il est confortable et protège son conducteur du vent (un peu) et de la pluie (beaucoup). Tout ça pour 12995 francs, en noir ou en blanc.


Aprilia04SRV850.jpg

Le SRV possède des roues de taille intermédiaire: 16 pouces à l'avant, presque une moto, et 15 à l'arrière, comme le Yamaha TMAX, plus grand qu'un scooter mais pas autant qu'une bécane. Son moteur entraîne la roue arrière par le biais d'une chaîne, ce qui garantit une traction optimale, mais demande un certain entretien.

Le look ets soigné, tout comme les finitions. L'engin est long (empattement de 1593 mm, longueur de 2237 mm). Et lourd (249 kilos à vide). Il n'est donc pas super agile. Mais sa finesse relative et son côté bien équilibré permettent de se balader aussi bien en ville qu'en campagne avec un plaisir réel. Il suffit d'accompagner les changements de direction avec le corps et de ne pas tenter le u-turn au tout dernier moment, et tout se passe bien.

Comme on l'a déjà dit, le SRV freine bien. On aurait aimé un ABS, qui fait d'ailleurs son apparition sur une toute nouvelle version qui vient d'être présentée en Italie. Elle est aussi munie d'un antipatinage. Et il faudra sans doute compter un supplément de quelques centaines de francs pour l'avoir.

 

On disait "confortable", et le SRV 850 l'est indéniablement, pour une ou pour deux personnes. L'amortisseur arrière est peut-être un peu raide. C'est son côté sportif, sasn doute. On peut ajuster la précharge sur sept crans pour compenser un peu. La fourche ne souffre par contre d'aucun défaut évident.

Aprilia05SRV850.jpg

Non, le seul point faible de sc maxi-scooter-moto, c'est son manque relatif d'espaces de rangement. Sous la selle, c'est passable: un casque intégral y rentre (photo), ce qui est aussi bien que le TMAX et mieux que le Honda Integra. Il n'y a par contre aucun vide-poche, pour des raisons techniques, semble-t-il, l'espace idoine étant occupé par autre autre chose.

Encore un petit mot sur les deux béquilles, faciles à actionner et bien conçues, et sur le rayon d'action, qui s'arrête à 190 kilomètres (réservoir de 18,5 litres). Le moteur est plutôt gourmand, mais ça dépend de l'utilisation que l'on en fait. En roulant plus tranquillement, on peut atteindre près de 250 kilomètres.

Jérôme Ducret

 

 

 

 

 

Commentaires

Sympa l'article, mais c'est un bicylindre en V à 90°, et pas en ligne!!!! D'où le manque de place sous la selle.

Écrit par : Cake | 24/06/2012

Les commentaires sont fermés.