04/09/2012

Entrée réussie des motos Husqvarna sur la route

120902_HUSQUVARNA_02.jpgElle ne ressemble à aucune autre moto. Et ce n'est pas une critique. La nouvelle Husqvarna Nuda 900, ici dans sa version R (photo Pascal Frautschi, Tribune de Genève), représente une nouvelle voie pour la marque italienne, spécialiste des engins tout-terrains. Depuis son acquisition par le géant BMW, Husqvarna peut notamment profiter du savoir-faire de celui-ci en termes de moteurs destinés à la route.

Le moteur de la Nuda, justement, est une version vitaminisée du bicylindre en ligne des BMW de la série F. Son volume passe de près de 800 centimètres cubes à près de 900, ce qui permet une puissance culminant à 105 chevaux (la plus puissante des BMW F, la GS, atteint 85 CV), tout en offrant une promptitude à l'accélération encore plus manifeste. Et aussi une grosse louche de caractère en plus, en conservant la grande frugalité qui le caractérise dans les motos allemandes. 5 litres aux 100 km, vérifiés durant l'essai. Ce qui, avec 13 litres, permet de dépasser les 250 km d'autonomie.

A l'essai, grace à un exemplaire gracieusement prêté par Speedbike à Carouge (GE), le bloc de la Nuda est un rien caractériel, sa sonorité est féroce, et le tout varie selon le régime. Dès qu'on dépasse les 2500 tours/minute, ça pousse fort, jusqu'aux chiffres rouges, vers 7500 tours/minute. A bas régime, pour négocier un rond-point urbain, l'injection est un brin capricieuse et ça hoquette de manière désagréable. Mais on s'y fait.

120902_HUSQUVARNA _04.jpgSurtout que les suspensions et le freinage (Brembo monobloc!) sont pour ainsi dire parfaites de rigueur et de précision. Comme la moto est relativement longue et assez légère, elle est d'une maniabilité redoutable, sans presque jamais se désunir sur les bosses ou les creux. La Nuda de base, que nous n'avons pas eu l'occasion d'essayer, fait probablement un peu moins bien dans ce domaine, et un peu mieux au niveau du confort. La selle de la Nuda R est une vraie planche de bois, et le réglage fourche-amortisseur est du côté du rigide.

Il n'y a pas d'ABS, du moins pas avant 2013, et la protection contre les éléments est faible, à part les écopes du réservoir d'essence qui dévient un peu de vos cuisses l'eau et le vent. Mais c'est une "Nuda", après tout. Un outil pour le plaisir, la plupart du temps en solitaire. Il reste qu'avec cette moto, même les trajets utilitaires maison-boulot deviennent jouissifs. Il faut juste garder un semblant de raison et ne pas se laisser emporter par le caractère pousse au crime de la bécane. Tout ça pour... 14490 francs! La Nuda toute simple (si j'ose dire) est à 12400 francs.

14:26 Publié dans Tests | Tags : husquarna nuda, bmw f 800 | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.