05/12/2012

Banc d'essai: veste Scott Distinct 1 GT, pour un hiver au chaud

équipement motard,test,textile,vêtement suisse


Les frimas de novembre tombaient à point pour tester cette veste haut de gamme du fabricant suisse Scott, la Distinct 1 GT. Visuellement, ce textile assez technique évite les défauts des vêtements moto capables d’affronter toutes les conditions météo.


Une coupe mi longue et ajustée à la ceinture s’allie avec une allure générale urbaine et sportive pour passer plutôt inaperçu. Au point qu’une incursion sur une piste de ski ne la classerait pas immédiatement comme hors sujet.

Cette relative discrétion n’empêche ni un grand confort, ni une conception plutôt technique où aucun détail de la pratique motocycliste n’a été oublié. La visibilité, d’abord, tant et si bien que la nuit tombe si vite à la mauvaise saison. Logos réfléchissants sur les épaules, lettrages devant et derrière, matériau réfléchissant le long des coutures de poches et de fermeture éclair : pour une veste noire, la Scott Disctinct 1 GT se…distingue plutôt efficacement dans l’obscurité. Un très bon point. Il lui suffit d’affronter ces températures frisquettes pour se voir rapidement décerner un second : la protection contre le froid est tout simplement excellente. Et même étonnante pour un vêtement qui a su préserver un look sportif et une épaisseur discrète. La lecture de la fiche technique met rapidement la puce à l’oreille de ce succès : La membrane étanche et respirante n’est autre que la rolls du genre, le Gore-Tex, et en trois couches s’il vous plaît. Combinée à un Cordura haut de gamme – qui rassure en cas de chute – et à une doublure amovible, le rempart contre les frimas s’avère de tout premier ordre.

équipement motard, test, textile, vêtement suisse D’autant qu’il est possible de fermer les rabats intérieurs de la veste, et que le fabriquant a intégré une petite innovation au bout des manches: le «stormcuff», deux tubes en tissu dépliables aux allures de mitaine qui aident de bons gants à ne pas trop refroidir les mains. Et ça marche, même si cela rend l'enfilage des gants un peu plus ardu.

D’après le fabriquant (mais aussi des confrères l'ayant essayé), le pantalon Distinct GT se montre tout aussi performant pour le bas du corps.

 

La protection ? La veste est équipée des excellentes «Sas-tec» d’origine, alors qu’un emplacement est équipement motard,test,textile,vêtement suisse
prévu pour une dorsale, vendue séparément. Indispensables pour une conduite en toute sécurité, ces protections se montrent très discrètes, n’entravant que très peu les mouvements du pilote. Un vêtement décidément très efficace et bien pensé pour la pratique moto, comme le démontrent encore un col au rembourrage amovible fermant (mais seulement avec un tour de cou ou une écharpe fine) par un système électro-magnétique, des poches suffisamment nombreuses et bien placées (trois à l’extérieur, deux à l’intérieur), sans oublier d’être étanches. Tout comme la veste elle-même, que deux trajets sous des pluies diluviennes n'ont pas réussi à prendre en défaut. 

Jolie et pensée jusqu'au bout des manches pour la moto, chaude, très confortable, la Scott Distinct GT se présente vraiment comme un très haut de gamme pour rouler au chaud en hiver, et plus généralement dès que les températures ne sont plus estivales. Ce qui, finalement, arrive plutôt souvent dans notre quotidien de motard helvétique.  Non ?

 

________________________________________

 Scott, c’est Suisse ?

 

Célèbre dans le monde du vélo (mais aussi du motocross), Scott a en effet toujours son siège européen à Givisiez, dans le canton de Fribourg. Etabli en 1978 (alors que la marque elle-même a vu le jour 20 ans plus tôt sous l’impulsion de l’ingénieur américain Ed Scott), ce siège fribourgeois n’a cessé de gagner en importance. Jusqu’en 2005, où l’ensemble du développement, marketing, vente et logistique ont été rapatrié en Suisse, Scott abandonnant au passage son nom d’origine, Scott USA.

 

Si Scott Sports possède également des bureaux aux USA et à Taïwan, ainsi que deux centres logistiques pour le stockage des vélos (Utah pour les USA et Belgique pour l’Europe), c’est bien en Suisse que designers et ingénieurs conçoivent ces fameux vélos de route et de montagne, leader du secteur sur le Vieux Continent, comme c’est aussi le cas pour le ski, second domaine de prédilection après le vélo, ou les vêtements de sport. Après une première incursion dans le motocross à travers des vêtements et des masques désormais célèbres sur neige comme sur piste, Scott Sports s’essaie donc à la moto de route avec une toute nouvelle gamme de vêtements pour la moto, visant la niche du haut de gamme. Des vestes et blousons textiles, donc, mais aussi pantalons, blousons et de cuir et autres survêtements de pluie. 

http://www.scott-sports.com

Commentaires

Merci pour l'article.

Écrit par : SNEAKERS | 13/01/2013

Les commentaires sont fermés.