21/02/2013

Honda présente deux motos abordables, avec tout ce qu'il faut

Honda, 500, CB 500 F, CBR 500 RElles s'appellent CB 500 F (photo), la version roadster sans carénage, et CBR 500 R, avec carénage, d'apparence plus sportive. Pour 6990 francs, respectivement 7450 francs, ces deux nouveautés Honda de cylindrée moyenne (471 cc) offrent tout l'équipement d'une vraie moto à un prix très raisonnable. Un peu comme la série des NC 700 de la même marque, mais en gros pour 1000 francs de moins, avec moins de couple (force faisant tourner le vilebrequin et la roue arrière), et sans le coffre avant. Par contre, ces deux engins, bientot rejoints par une troisième version X (genre trail) d'ici quelques mois, permettent ce que n'autorisent pas les NC: faire grimper l'aiguille du compte tours. Jusqu'à 12000 tours par minute, là où la grande soeur s'arrête brutalement à 6500.

Honda, 500, CB 500 F, CBR 500 RNous avons pu tester ces deux nouvelles venues sur route et, pour la CBR 500 R (photo), sur circuit, en Espagne, dans la région de Barcelone. Elles se sont montrées toujours rassurantes à la conduite, faciles, agiles et procurant une dose non négligeable de plaisir.

 

 

 

 

 

Lire la suite

15:56 Publié dans Tests | Tags : honda, 500, cb 500 f, cbr 500 r | Lien permanent | Commentaires (0)

10/02/2013

Une Yamaha R1 et un T-MAX tricylindres en développement

Yamaha-three-cylinder-crossplane-triple-concept-05.jpgSelon notre collègue britannique en ligne Visordown, Yamaha s'apprête à lancer une nouvelle lignée ded motos sportives, soit une nouvelle R1 et une nouvelle R6. Qui plus est, avec des moteurs dotés de trois cylindres, et plus quatre comme ce fut le cas depuis de nombreuses années pour cette marque. Lors du dernier salon international Intermot de Cologne, en octobre dernier, le constructeur japonais avait en effet présenté un moteur en développement (photo), dont il était spécifié qu'il avait trois cylindres et adoptait une technologie semblable à celle de la R1 actuelle, avec des pistons qui explosent tous à un autre angle de rotation du vilebrequin. Soit, sur un quatre cylindres façon R1, tous les 90 degrés (ce qu'on appelle en anglais un cross-plane crank). Sur un trois cylindres en ligne, façon Triumph, c'est tous les 120 degrés. Vizordown, citant des sources proches de la maison mère de Yamaha au Japon, parle même d'un futur maxiscooter TMAX doté du même genre de moteur. Ce développement, s'il est confirmé (et pour quand?), va dans le sens d'une certaine personnalisation des marques. Pour faire court, les trois cylindres façon Triumph, les bicylindres en L façon Ducati, Les bicylindres en V refroidis par air pour Harley, les V4 façon Honda, les quatre cylindres pour l aproduction japonaise en général. Pourquoi pas le chiffre trois comme nouveau talisman marketing pour Yamaha...

21:13 Publié dans news | Tags : yamaha, trois cylindres, r1, r6, t-max | Lien permanent | Commentaires (0)

04/02/2013

La vidéo officielle que Honda ne vous montrera pas (en Europe)

La nouvelle petite sensation de chez Honda s'appelle MSX 125. MSX pour Mini Street Extreme. Tout un programme. Ultralégère, look tendance (jeune), à un prix qu'on imagine compétitif. Elle a été dévoilée en Thailande - là où elle est fabriquée. Et on sait qu'elle arrive en Suisse à l'occasion du prochain salon Swiss-Motos à Zurich, dans deux semaines.

Ce qui est rigolo, c'est que le premier et très sérieux constructeur mondial de deux roues s'est largement éloigné de ses habitudes dans la présentation de ce modèle. La vidéo promotionnelle montre tout ce que Honda affirme vouloir bannir: le pilote n'a presque pas d'habits de protection, il slalome entre les voitures, fait du drift à outrance, lève la roue avant, voire la roue arrière... tout y est. D'habitude, on voit ça chez KTM. Il s'agit manifestement d'un effort novateur pour toucher un public plus jeune que ceux qui finissent leurs jours avec une Goldwing. Sauf que vous ne verrez jamais cette vidéo chez Honda Europe. Il existe sur ce continent un gentlemen's agreement entre constructeurs de motos, qui est de bannir la promotion de comportements "irresponsables". C'est un peu dommage. Alors on vous la montre!

Le prix suisse de la nouvelle Aprilia Caponord

Caponord1200.jpgOfrag, importateur suisse des marques Piaggio, Vespa et Aprilia (et Gilera), vient d'annoncer le prix de la toute nouvelle Aprilia Caponord 1200. En version de base, qui comprend tout de même trois modes de gestion du moteur, l'ABS et un antipatinage de la roue arrière, il en coûtera 15990 francs. Avec le kit voyage (suspensions semi-actives, régulateur de vitesse et valises latérales), comptez 17490 francs. A partir de mars, en noir ou blanc. Le prix suisse est intéressant. Surtout en comparaison avec la concurrence. La toute nouvelle BMW R 1200 GS partiellement refroidie par air est annoncée à 16450 francs en version de base (avec l'ABS), et plus de 18000 francs pour les suspensions semi-actives (et quelques autres options bienvenues). Il est vrai que la BMW est la seule à proposer ce genre de performance avec la possibilité réelle de faire du hors-piste (la Yamaha Superténéré 1200 en est aussi capable, mais son moteur est nettement moins démonstratif, et la Ducati Multistrada est fortement limitée par ses roues de 17 pouces).

00:31 Publié dans news | Tags : aprilia, caponord 1200, prix | Lien permanent | Commentaires (0)

01/02/2013

BMW cède Husqvarna au PDG de KTM...

P90107828_highRes.jpgLa rumeur a couru depuis le début de cette semaine. Aujourd'hui, elle est confirmée par BMW. La marque allemande affirme qu'elle va vendre la société italienne Husqvarna, suédoise à l'origine, bien connue comme spécialiste des motos tout-terrain, à la société Stefan Pierer Industrie AG, du nom du patron de KTM, une autre marque - autrichienne - bien connue dans le même secteur. Sous la direction de Stefan Pierer, les orange de KTM on connu un spectaculaire redressement. De pertes importantes dues à la crise il y a environ cinq ans à une année 2012 exceptionnelle les plaçant même devant l'ogre BMW. Grâce notamment à une forte diversification dans le secteur des motos de route, et notamment à des modèles bon marché de petite cylindrée par la grâce de l'alliance avec l'Indien Bajaj.

 

P90105085_highRes.jpgNos confrères de Motociclismo font remarquer fort justement que les produits Husqvarna sont en concurrence directe avec ceux de KTM, qui est elle-même concurrente acharnée de BMW. Et qu'il serait étonnant que, sous le règne orange, la petite société italienne puisse continuer à bénéficier de technologies teutonne, comme c'est le cas par exemple pour les dernières nées routières de chez Husqvarna, les Nuda (moteur des BMW série F, adapté) et les TR Strada et Terra (moteur chinois utilisé par BMW dans la série G 650).

 

Deux hypothèses donc, pour autant que les autorités autni-trust donnent le feu vert. KTM veut faire disparaître un concurrent en l'achetant. Ou alors Stefan Pierer va quitter KTM et relever un nouveau défi personnel, sous sa bannière perso: Stefan Pierer Industries. Une intervew récente accordée par Stefan Pierer à nos confrères de Nieuwsmotor montre une troisième voie: KTM regroupe sous sa bannière trois marques très forte en offroad, pour étendre ses ventes - cela signifie que l'aventure routière d'Husqvarna va prendre fin. Quant à BMW, son communiqué précise qu'ils vont développer la mobilité urbaine et électrique. Autrement dit, le projet de maxiscooter électrique déjà dévoilé sous forme de prototype.

Et reste aussi à savoir ce que ce rachat signifiera pour Husqvarna en Suisse. Jusqu'à présent, le réseau de vente existe, mais est réduit à la portion congrue. Et il n'a pas pu bénéficier de synergies avec celui de BMW.

04:20 Publié dans news | Tags : husqvarna, bmw, ktm, vente | Lien permanent | Commentaires (0)