07/02/2011

Swiss-Moto, à Zurich, la semaine prochaine

Messeimpression.jpg
Le salon national Swiss-Moto revient, du 17 au 20 février. Pour s’asseoir sur les nouveaux modèles et trouver l’équipement adapté.
L’an dernier, Swiss-Moto avait attiré plus de 62 000 visiteurs dans la grande halle d’exposition de Messe Zurich. Cette année, on en attend probablement autant, malgré un marché deux roues plutôt morose ces derniers temps, en Suisse comme en Europe. Ce salon du scooter et de la moto est une occasion unique au niveau national de découvrir les nouveaux modèles et les modèles déjà présents, qu’il s’agisse de motos, de scooters, de quads, de trikes (trois roues), de vêtements (dont, pour la première fois, IXS), d’accessoires, pièces de rechange, d’offres d’assurance, de possibilités de voyage, de réalisations «tunées», etc.
Cette année, les organisateurs annoncent la venue de 200 exposants, 22 de plus qu el’an dernier. Côté marques, on trouve les grands, comme Honda, BMW, Kawasaki, Suzuki, Harley-Davidson, Aprilia, Kymco, Piaggio… et les plus petits, comme Ducati, Triumph, KTM… comme de coutume, Yamaha ne figure pas dans la liste. L’importateur suisse, Hostettler, organise une exposition séparée à Sursee (canton de Lucerne), du 11 au 13 février. Peugeot est également absent, tout comme Moto Guzzi (qui n’a toujours pas retrouvé d’importateur pour la Suisse), Moto Morini (en grande difficulté financièrement) et Hyosung.
Une belle place est laissée à la mobilité écologique, avec surtout de nombreux modèles de scooters électriques. Et de nombreux spectacles ou animations sont au menu. Il est notamment possible d’effectuer quelques tours de roues de manière sécurisés, par le biais d’initiations à la conduite d’un deux roues.

Pour tout savoir, le site de Swiss-Motos

11:33 Publié dans news | Tags : swiss-moto | Lien permanent | Commentaires (1)

31/01/2011

A Berne, les motos ont droit à des amendes et à un parking de luxe

PakingBern.jpgCette nouvelle provient du magasine suisse Töff, l'un des deux spécialistes de la moto en Suisse allemande, avec Moto Sport Schweiz. On y apprend que la ville de Berne a ouvert un parking d'un genre inédit pour la Suisse. 80 places couvertes réservées aux motos et plus généralement aux deux roues. C'est à côté du casino de Berne. On y entre pour un franc l'heure. Les places sont tellement grandes que même une Gold Wing peut y séjourner. Le parking offre pour ce prix aussi une surveillance, des casiers où ranger son casque (par exemple) et des lavabos où laver sa visière (par exemple). On peut aussi y stationner sur une plus longue durée, avec un abonnement de 90 francs par mois. Il paraît que même la Confédération s'y intéresse, pour ses fonctionnaires. Bon, il faut aussi avouer que laisser son deux roues sur le trottoir dans la capitale fédérale est devenu quasi impossible. Si on veut éviter une amende bien salée. Mais ce genre d'initiative est intéressant. On le doit en partie à la ville de Berne, qui est actionnaire majoritaire du nouveau parking. Et l'architecte choisi pour le réaliser a demandé conseil à nul autre que l'ancien champion suisse de moto jacques Cornu. Genève ou Lausanne feraient bien de s'en inspirer! Pour mémoire, il existe dans la capitale olympique deux endroits où parquer gratis et à couvert: dans le nouveau P+R de Vennes, et dans le parking du Centre (au Flon). Mais sans les mêmes services.

13/01/2011

La BMW R1200GS première en Suisse

R1200GS2010.JPGAprès les scores par constructeurs sur le marché suisse en 2010, voici ceux par modèles, uniquement pour les motos. En 2010, celle qui a été le plu sosuvent immatriculée (neuve) était une fois encore la BMW R1200GS. Dans sa version légèrement remaniée pour 2010. Elle totalise 493 unités. Viennent ensuite la toute nouvelle et puissante naked, la Kawasaki Z1000 (370 immatriculations), et enfin la moto agréable pour les "débutants" (c'est une 600 cm cubes, tout de même), la Yamaha XJ6 (359 unités).

Ce trio de tête présente donc une grosse enduro routière et deux nakeds (roadsters sans carénage).

Voici la suite du classement, à partir de la quatrième: Kawsaki Z750 (342), BMW S1000RR (334), Kawsaki Ninja 250R (320), Suzuki Gladius (313), Honda CB1000R (311), Harley-Davidson Forty-Eight (254), Honda VFR 1200 F (251). La brillante Ducati Multistrada 1200 et la nouvelle Yamaha Super Ténéré, deux autres maxi-enduros, arrivent respectivement seizième et quarantième. Kawasaki parvient donc à placer trois modèles dans le top ten, contre 2 pour Honda et BMW. Avec, rappelons-le, un marché suisse généralement morose en 2010 (-6,7% par rapport à 2009).

05/01/2011

2010 morose pour les marques asiatiques

Nov10_Kategorien.jpgElles sont là, les statistiques des nouvelles immatriculations de deux roues en Suisse, pour 2010. De janvier à novembre, et la comparaison avec l'année 2009, pour les mêmes mois, bien entendu. Et ça n'est pas brillant.  Là, c'est en allemand, et ça vient du site motosuisse, mais les chiffres se jouent des langues. 40805 nouvelles immatriculations en 2010, contre 42669 en 2009. Ce n'est pas le mois de décembre, faible en général, qui peut inverser la tendance, -4,37%. Et la Suisse n'est pas la plus mal lottie, en Italie (-24,2%), c'est bien pire. Il est vrai que, dans ce dernier pays, l'Etat avait offert en 2009 des incitations financières à acheter des véhicules neufs, incitations qui ont pour ainsi dire disparu en 2010.

L'Helvétie est plus tranquille. Mais il y a toujours des constructeurs qui voient leurs chiffres dégringoler: les 4 japonais, en particulier. Yamaha est toujours numéro un devant Honda, mais n'a connu que 7059 immatriculations (total motos plus scooters), contre 8192 en 2009. Un recul de 13,83%! les prix y sont sans doute pour quelque chose. Si l'on ne comptabilise que les motos de cette marque, la baisse est même de 18%.

Suzuki, huitième devant Kawasaki, s'en sort encore plus mal, 2097 deux roues neufs immatriculés en 2010, contre 2464 en 2009, soit -14,89%. Le manque de nouveautés et la gestion très tendue des stocks ont fait des dégâts, malgré le toujours très bon rapport qualité-prix. Et chez les verts (Kawasaki), 2010 n'a pas non plus été faste: 1905 motos, -12,65%. Les nouveautés 2011 devraient faire remonter la cote. Honda limite la casse à -9%, notamment grâce au très bon score du scooter PCX 125.

Les deux grandes marques taïwanaises Sym et Kymco ne font pas beaucoup mieux, même si elles restent bien présentes au sommet de la hiérarchie. Sym réalise 2161 immatriculations en 2010, une baisse de 10,89%, et Kymco, avec 1293 immatriculations en 2010, descend de 13,91%.

USA et Europe s'en tirent beaucoup mieux. Harley Davidson, malgré la mauvaise passe financière de la maison mère, surfe toujours sur la vague de la tradition et se classe deuxième dans la catégorie motos, devant Honda, avec 2792 unités (plus 8,34%)! BMW oublie ses difficultés récentes et bondit de 14,65% en écoulant 2356 motos en 2010. Peugeot progresse de 7,71%, avec 1188 unités  l'an dernier. Piaggio et Vespa également (plus 5,57%, respectivement plus 4,06%). Aprilia progresse également, de 7,76%, avec 1258 unités. La croissance de cette marque est même de plus de 20% si l'on ne prend en compte que les motos! Ducati grimpe de 8%, avec 967 motos immatriculées, et KTM de 1,49% avec 886 bécanes. Seul Triumph baisse un peu, de 4,06% (1198 motos en 2010). Mais cette marque a connu une croissance spectaculaire ces cinq dernières années - et 2011 apporte son lot de nouvelles anglaises.

03/12/2010

Honda et BMW se préparent à défier Yamaha avec des super-scooters sportifs

MNM2C20113BA.jpgC'est un concept signé Honda. Il s'agit d'un maxi-scooter dont le comportement est proche de celui d'une moto. Baptisé New Mid Concept par ses géniteurs, il a fait forte impression au dernier salon du deux roues de Milan. On ne connaît pas la motorisation, mais on l'imagine conséquente. L'avant de la machine rappelle fortement les dernières motos de la marque, genre VFR 1200. Le carénage semble bien étudié pour donner à la fois un bon coefficient de pénétration et une bonne protection contre les éléments. Le cadre a l'air plus que solide, tout comme les suspensions. A l'arrière, on a droit à un seul amortisseur, ce qui est un des éléments clés de la production moto actuelle. La selle a l'air confortable. On se doute que ce scooter veut faire de l'ombre au Yamaha TMax, qui offre la rigueur et le vivacité d'une moto dans un corps de scooter pour ceux qui recherchent aussi le confort. Un TMax qui connaît un franc succès malgré son prix (14000 francs!) et le fait qu'il n'ait que peu évolué depuis de nombreuses années. Ce nouvel engin Honda serait équipé de vitesses que l'on peut passer sans débrayer, un système Dual Clutch comme sur la VFR 1200, inspiré du monde de l'automobile et affiné pour la moto. Ca promet bien du plaisir et de quoi rouler sportivement. Il existe bien un système en apparence semblable chez les gros Suzuki, mais il n'offre de loin pas le même agrément. Et Honda nous annonce que ce prototype devrait arriver très prochainement sous sa forme définitive chez les concessionnaires. Disons 2012 si les affaires marchent bien. Bon, il y a bien un détail que l'on pourrait retravailler. Comme sur le Gilera GP 800, la transmission finale se fait avec une chaîne. Pas très bon pour la facilité d'entretien, ça. Et, comme sur le TMax, la capacité d'emporter des bagages ne semble pas très développée.

Ce qui est intéressant, c'est que Honda n'est pas le seul à développer ce genre de concept. A Milan aussi, BMW a voulu en mettre plein la vue avec un maxi-scooter racé et technologique à souhait. Le voici.

P90067704.jpgAvouez qu'il y a comme un air de famille! Il s'appelle pour l'instant Concept C. Là encore, il faut s'attendre à une commercialisation assez proche dans le temps. On voit au premier coup d'oeil que la partie cycle est orientée sport. Mais ici avec un variateur à l'arrière, donc pas de vitesses. Et il semble que BMW ait donné plus d'espace pour emporter des objets dans le scooter. L'absence de rétroviseurs est compensée sur ce prototype par deux écrans reliés à des caméras à l'arrière. On doute de retrouver une telle sophistication sur le modèle final, mais sait-on jamais.

23/11/2010

Un MP3 plus urbain, l'an prochain

PiaggioMP3 YOURBAN.jpgIl a trois roues, dont deux à l'avant. C'est un scooter. C'est Piaggio qui le fabrique, en deux cylindrées différentes: 125 cm cubes ou 300 cm cubes. Mais ce n'est pas le MP3, ou du moins pas celui qu'on avait l'habitude de voir dans les rues des villes européennes depuis 2006. Le Yourban a été présenté pour la première fois au public lors du dernier salon international du scooter et de la moto. Il est censé attirer des voyageurs et des voyageuses qui sont rebutés par l'aspect lourd du MP3, et aussi refroidis par son poids tout court ou par les couleurs pour le moins sobres. Le Yourban est un peu plus petit, un peu plus léger - Piaggio anonce un poids à vide 205 kilos, mais on ne sait pas dans quelle cylindrée et il est difficile de comparer avec les données techniques du MP3 "normal". Le réservoir d'essence semble aussi un peu plus petit. On attend de savoir dans quelle proportion le prix sera abaissé. On parle jusqu'ici de moins 400 Euros (environ moins 550 francs).

 

 

Le vrai changement semble surtout le look, y compris les coloris. Comparez avec ce MP3 300:  MTF_0181.JPG

17/11/2010

La moto sport-confort est de retour, notamment chez Honda

MCBRF2011SLA.jpgElle vient d'être dévoilée au Salon international de la moto à Milan, au début du mois. La Honda CBR 600 F ressemble à première vue à un engin tout droit sorti d'un box de course façon supersport. Mais regardez bien la selle: elle est ample et moëlleuse. Il y a même des genres de poignées pour la passagère ou le passager, qu'on ne voit pas au premier coup d'oeil. Il s'agit d'encoches ergonomiques situées sous la selle, des deux côtés. Et le pot d'échappement rappelle quelque chose de bien précis. Normal: c'est le même que celui du roadster Hornet 600. D'ailleurs le moteur aussi. Il développe 102 chevaux en puissance maximale, quand même quelques-uns de moins qu'une supersportive actuelle. Normal, le moulin de la Hornet dérive à la base de celui d'une CBR 600 d'une génération plus ancienne que l'actuelle CBR 600 RR supersport. Et maintenant regardez la dernière déclinaison de la Hornet 600.MHORN2011SYA.jpg La géométrie de la partie cycle est un peu différente, mais les roues sont identiquesà la CBR 600 F. Le gros changement, c'est le carénage, qui est aérodynamique, qui évite que la chaleur du moteur se concentre sur les du ou de la pilote, et qui procure une bonne stabilité tout en restant peu épais. Il y a aussi une bulle saute-vent. Et le phare avant qui a un autre look. De quoi proposer une sport-confort avec le minimum d'investissements. D'ailleurs Kawasaki a suivi le même chemin mais dans une cylindrée plus imposante, en habillant d'un carénage sa Z1000. Petit plus annoncé par Honda sur la CBR 600 F: l'utilisation de l'ABS électronique avec freinage combiné. Il est de série en Suisse. C'est le plus sophistiqué et le plus fin du marché. Il donne une sensation de fluidité totale, sans le moindre à-coup. Il ne reste plus qu'à connaître le prix de cette moto.

 


13/11/2010

Les Brammo électriques débarquent en Europe au printemps prochain

EICMA Media Pack 2011 Enertia Plus Lifestyle Image.jpgElles ont été conçues l'autre côté de l'Atlantique, par une petite firme qui a de grandes ambitions. Créé par Craig Bramshire en 199, Brammo a tout d'abord produit des voitures performantes en petites séries. Puis s'est orienté vers les moteurs électriques. Et après quelques péripéties a décidé de se concentrer sur la moto électrique, en raison de son faible poids et du couple conséquent offert par ce genre de moteur. En 2009, un accord avec la chaîne Best Buy a permis de livrer au public américain les premières Enertia, produites dans les locaux de Brammo, en Oregon. En octobre dernier sont sorties les modèles Empulse et Enertia Plus, parmi les premiers deux roues électriques à atteindre une autonomie de plus de 100 kilomètres avec une charge.

 

 

 

Et plus récemment, le salon EICMA 2010 à Milan a été l'occasion pour Brammo d'annoncer sa venue sur le marché européen.

Aux Etats-Unis, l'Enertia Plus coûte un peu plus de 8900 dollars - soit moins de 10000 francs. Son rayon d'action peut facilement atteindre 128 kilomètres. La machine ne pèse que 147 kilos (on ne dit plus: tous pleins faits). Elle est mue par un moteur qui puise son énergie dans un pack de batteries aux ions de Lithium et qui délivre un maximum de 6 kiloWattheure.L'Enertia aura une liste d'accessoires en option comprenant la béquille central et des sacoches latérales en dur, de marque Givi (photo). On pour l'obtenir en noir, argent, rouge ou bleu.

A Milan, le stand Brammo a attiré une petite dizaine de journalistes curieux. La présentation s'est fait dans le plus pur style italien, avec des présentatrice un rien dénudées.


"Nous allons commencer la production dès que possible en Europe, grâce à notre partenariat avec la maison Flextronics, annonce Craig Bramshire. En principe, l'usine qui produira les Empulse et Enertia se trouve en Hongrie. Nous espérons que les premières seront prêtes au printemps prochain. Et le prix devrait être à peu près le même qu'aux Etats-Unis."

Photo nov. 07, 4 42 56 PM.jpg

Soit, pour l'Empulse (à gauche), qui peut atteindre 168 kilomètres/heure et parcourir jusqu'à 160 kilomètres dans sa version la plus sophistiquée, presque 14000 Dollars. La variante la moins performante a un rayon d'action de 96 kilomètres et coûte 9995 Dollars.

 

 

04/11/2010

Le salon moto de Milan: Honda et Ducati en force

MCROS20113WC.jpgPour Honda, 2011 est l'année du changement. Le premier constructeur mondial de deux-roues présente pas moins de 8 nouveautés au salon international de la moto et du scooter de Milan, qui se tient en ce moment dans le pôle de Rho Pero. La plupart de ces nouveautés sont des évolutions subtiles de modèles existants, à deux exceptions près. Le retour de la CBR600F, soit une moto de moyenne cylindrée d'apparence sportive, mais offrant suffisamment de confort pour rouler tous les jours. Et surtout, la présentation du Crossrunner (photo) a fait beaucoup de bruit. Il s'agit d'une sorte de trail, c'est-à-dire que la position de conduite est droite, relax, avec des suspensions assez hautes. Mais l'orientation est indéniablement routière, que ce soit en termes de pneus, de tenue de route, de freinage, d'aérodynamisme, etc. L'aspect de ce Crossrunner est tout neuf. Mais il reprend en fait... le moteur et le châssis de l'excellente VFR 800 VTEC. Soit l'un des rares moteurs à quatre cylindres en V du marché. Il délivre un maximum d'un peu plus de 100 chevaux et combine les caractères du bi- et du quadricylindres - bonnes poussées en bas dans les tours, et bonne allonge et souplesse un peu partoutdans les tours. Les ingénieurs de chez Honda assurent que le système VTEC, beaucoup critiqué sur la VFR dans ses premières versions, est maintenant au point et ne génère plus d'à coups.

Le carénage est complètement inédit, même s'il s'inspire un peu de celui de la nouvelle VFR 1200. Il dévie bien l'air tout en restant assez étroit. En fait, toute la moto est remarquablement étroite, ce qui assure une meilleure maniabilité et une meilleure accessibilité.

 

DucatiDiavel1.jpgParmi les autres nouveautés remarquées à Milan, il y a bien sûr le (ses concepteurs ont insisté sur le fait qu'il s'agisse d'un mâle) Ducati Diavel. Un mélange incroyable entre le cruiser musclé, façon Harley V-Rod, et le roadster viril. Avec un moteur développant la bagatelle de 162 chevaux maximum et, selon Ducati, une partie-cycle qui permet de s'amuser presque comme sur une sportive. La motorisation est dérivée en droite ligne de la Multistrada 1200, qui elle dérive du moulin de la superbike 1198. On comprend mieux le nombre de chevaux. Idéal pour les démarrages canon aux feux rouges. Et, comme sur la Multi, on retrouve les trois modes différents d'usage de la puissance et du couple, avec aussi le contrôle de traction en standard ainsi que l'ABS. Le poids à vide serait proche de 200 kilos. Il existe deux versions, la normale, et la Carbon, plus chère, dont le nom dit tout. Et de multiples possibilités de personnaliser la bête. Il est clair que Ducati vise avec ce modèle le marché américain. Mais les motards et les motardes européens et européennes sont certainement intéressés.

 

01 Tuono V4 R.jpgEnfin, troisième vedette du salon dans le secteur moto, l'Aprilia Tuono V4. Quand la firme de Noale vendait encore une RSV 1000 bicylindre, il existait en parallèle une version naked, appelée Tuono. Une vraie sportive décarénée, sans que le moteur ne se voit amputé de quoi que ce soit. L?esthétique des dernières éditions ne faisait pas l'unanimité. Il en sera sans doute de même avec cette nouvelle Tuono, qui n'est autre qu'une RSV4 décarénée, avec les mêmes aides électroniques que la dernière évolution: contrôle de traction sophistiqué, anti-wheeling, contrôle de lancement, modes de puissance et de couples sélectionnables au guidon... mais, seul petit bémol, pas d'ABS. Dommage pour une machine qui fait 170 chevaux et qui est conçue pour rouler aussi ailleurs que sur piste.

13/10/2010

La moisson d'automne des nouveautés moto et scooter à Cologne

125-duke-72.jpgIntermot, à Cologne, c'est traditionnellement le premier des deux salons internationaux où l'on apprend chaque année ce que les constructeurs de motos et de scooters vont amener sur le marché l'année qui suit. L'édition 2010 vient de se terminer, et elle apporte une belle moisson de nouveaux modèles. Dans le désordre, on note une KTM routière et urbaine de petite cylindrée, la Duke 125 (photo), qui cible les nouveaux permis amateurs d'esthétique forte et de suspensions performantes. La puissance maximale se situe à la limite de ce que permet légalement ce genre de permis. Le look fait un gros clin d'oeil à la grande soeur Duke 690. Le défi industriel est de taille, puisqu'il s'agit d'une bécane produite en très grande série avec des marges faibles, produite d'ailleurs en Inde par le nouveau partenaire de KTM, le géant Bajaj.

 

 

A l'extrême inverse, Inertmot a dévoilé les deux nouveaux vaisseaux amiraux de BMW, la K1600 GT et la K1600 GTL.BMWK1600GTL.jpg Rien de moins qu'un méga-moteur de six cylindres en ligne (face à la route) cubant la bagatelle de 1649 centimètres cubes et offrant des valeurs de puissance (160 chevaux!) et de couple monumentales. Tout cela dans un gabarit relativement compact pour une pareille cylindrée. C'est plus petit qu'une Goldwing, par exemple. Et c'est bourré (en standard ou en option) de technologie, connue chez BMW comme l'antipatinage, l'ABS, le contrôle électronique de la pression des pneus, celui des suspensions, tout aussi électronique, la selle et les poignées chauffantes... ou carrément nouvelles: l'écran tactile comme tableau de bord, ou, comme dans le monde automobile, les phares mobiles dont le faisceau lumineux suit la courbure de la route! La GT est plus "dénudée", un poil plus sportive dans sa position de conduite, la GTL est plus luxueuse et plus relaxée. Reste le prix, pas encore connu pour la Suisse, mais qui devrait atteindre des sommets.

Et entre ces deux pôles, il y en a pour tout le monde.

ZX10R2011.jpg

 

 

Kawasaki remet à niveau son hypersportive, la ZX-10R. Elle dépasse désormais les 200 chevaux au vilebrequin, tout comme la référence actuelle de ce segment, la BMW S1000RR. Et tout comme la BMW, elle arrive avec (en option) une foultitude d'aides éelctroniques au pilotage: antipatinage, modes de conduite avec courbes de puissance et de couple paramétrables, ABS sportif... Elle gagne aussi 10 kilos par rapport au modèle 2010.

 

 

 

Dans la catégorie des gros roadsters, on citera encore la Speed Triple (Triumph) 2011Speed Triple Crystal White.jpg

Les performances s'accroissent (nouveau cadre, moteur amélioré) et surtout dont le look change de manière importante. Les deux phares avant ronds, chers à l'image de marque de cette moto depuis 1997, ont laissé la place à (toujours) deux optiques genre yeux d'insecte, biseautés et minimalistes. Certains puristes vont détester. D'autres vont adorer.

10/10/2010

GSR 750: la nouveauté Suzuki de cet automne

GSR750L1_JSP_E21_R_fender.jpgC'est l'une des vedettes 2010 du salon international Intermot, en Allemagne, consacré chaque année au monde de la moto et du scooter. Il s'agit d'un nouveau modèle de chez Suzuki, disponible l'an prochain. Elle s'appelle GSR 750 (grande photo à gauche). GSR en référence à un autre modèle du même constructeur, la GSR 600 (petite photo à gauche), qui reste au catalogue et qui se place dans la même niche du marché moto: les engins sans carénage, prévus pour le fun surtout, sans renier les performances des sportives.GSR600AK9.jpg

Entre 600 et 750, la première différence est le moteur. Dans la première, il est dérivé de celui de la sportive GSX-R 600, alors que la 750 reprend le moulin... de la GSX-R 750. Dans les deux cas, avec de petites modifications qui permettent plus d'agrément bas dans les tours et moins de vitesse de pointe. Les parties cycles sont par contre moins étudiées que pour les sportives. Normal aussi, faut rester dans le budget plus serré de l'amateur de naked.

Enfin le style des deux motos est différent. La 600 singe le look du super-roadster Suzuki, la B-King, avec une tête un peu massive, et des pots sous la selle. La 750 est plus fine, son échappement est en position basse. On voit une certaine parenté avec une Yamaha FZ8 (petite photo à droite), dont le tête de fourche, l'emplacement du pot d'échappement...

FZ8__yamaha.jpg

Et on ne peut nier une certaine ressemblance avec la Kawasaki Z 750 (en bas à gauche)

 

Z750.gifIl faudra donc juger sur une foule de petits détails: esthétique de la ligne d'échappement (meilleure sur la Suzuki et la Kawasaki), qualité des suspensions (pas terrible sur la Z 750, pas extraordinaire sur la FZ8), sur la pêche du moteur et sur le poids de ces motos comparées l'une à l'autre... sans oublier le prix. En attendant de connaître l'addition pour la GSR 750, la Kawa (avec ABS de série) bat tout le monde sur ce dernier créneau.

15:28 Publié dans news | Tags : suzuki, nouveauté, gsr 750 | Lien permanent | Commentaires (2)

24/09/2010

Suzuki se met aussi à la moto de plus de 700 centimètres cubes

gsr750.jpgCe n'est qu'un dessin tiré des cartons des designers. Mais il paraît qu'il est assez proche de la réalité et que nous allons découvrier dans quelques jours cette nouvelle moto, une Suzuki, au salon international Intermot allemand de Cologne. Son nom de code? GSR 750. On sait qu'il existe déjà une GSR 600, dont le visage est assez différent, mais aussi sans carénage, et aussi réalisée su rla base d'une sportive, la GSX-R 600. Cette nouvelle 750 dériverait assez  logiquement de la GSX-R 750. Suzuki étant encore le seul constructeur japonais à conserver une sportive de cette cylindrée intermédiaire. Quant au look, il fau tbien reconnaître qu'il s'approche pas mal de la fameuse Kawasaki Z 750, qui connaît un succès phénoménal en Europe, en Suisse notamment, grâce à son design, à son gros moteur et à son prix, bien sûr. On n'est pas très loin non plus de la nouvelle Yamaha FZ8 (une 800 centimètres cubes). Suzuki a choisi une esthétique qui, comme celle de ces deux modèles, privilégie les lignes angulaires plutôt que les arrondis de la GSR 600. Il faudra voir aussi le prix (il devrait être bas), la qualité des suspensions (à surveiller) et les performances (nous ne devrions pas être déçu). Sans oublier les coloris. Retenez donc la date: Intermot débute le 6 octobre prochain.

21/09/2010

Des motos Ducati pour le Pape

02_Pope_Bendictus_XVI_ducati.jpgElle ne seront pas utilisées pour donner la bénédiction aux motards, mais pour des tâches d'escorte dévolues à la gendarmerie du Vatican. Non, vous ne rêvez pas. Ducati vient fièrement d'annoncer la donation de deux de ses derniers modèles, des Multistrada 1200, à sa Sainteté Benoît XVI. Les machines ont été modifiées et sont devenues des motos de police, avec mât téléscopique surmonté d'un feu bleu, système radio, et tutti quanti. Il paraît que c'est une première, non seulement pour Ducati, mais aussi pour la gendarmerie du Vatican, qui n'utilisait pas de moto jusqu'à présent. Molto bene. On se demande par contre sir les fougueux moteurs de ces deux bolides ne vont pas se sentir un peu à l'étroit sur le territoire un rien étriqué du Vatican. En gros, de Saint-Pierre à Castel Gandolfo et retour. Pas vraiment le grand tourisme. On verra si ces machines à la suspension électroniquement réglable pour s'adapter à tous les terrains sont capables de gravir toutes les marches de la basilique!

18/08/2010

L'Aprilia Mojito aussi en 50 cc

Mojito 50 Custom schwarz 2.jpgNon, ce n'est pas une Vespa. Mais bien un scooter Aprilia d'inspiration néo-rétro. Le mojito Custom existait en verison 125 centimètres cubes, au prix de 5495 francs. On le trouve désormais en Suisse dans une version de plus petite cylindrée, en 50 centimètres cubes, pour 3995 francs tout rond. Soit le prix d'un Honda PCX 125 tout neuf. Mais on ne discute pas du surcoût dû au style. Vespa fait la même chose depuis des années avec un succès incroyable. La "guêpe" en version 50 centimètres cubes coûte exactement 3995 francs elle aussi. On peut en tout état de cause conduire un petit Mojito dès 16 ans, ce qiu fait tout son intérêt pour ceux et celles qui cherchent un look différent. Et oui, c'es tun moteur deux-temps, mai smoderne, et donc qui ne pollue pas plus qu'un équivalent quatre-temps. Enfin la selle est basse (750 millimètres du sol) et on peut accessoiriser la chose.

06/08/2010

Deuxième vidéo et des photos de la future Triumph adventure

TriumphEnduro800.jpgC'est l'une des images "volées" durant le tournage des clips de présentation de la future Triumph enduro, ou Adventure comme on dit chez BMW. Leur publication sur le net coïncide avec l'arrivée de la seconde vidéo en avant-première de ce nouveau modèle qui sera complètement dévoilé au salon du deux-roues de Milan, cet automne (en novembre). Ou peut-être même à l'Intermot allemand de Cologne (en octobre). Pour voir la vidéo, connectez-vous sur le minisite. Cela dit, le vol de cette photo doit avoir bénéficié d'un bout de complicité passive de la part des collaborateurs de Triumph. Côté contenu technique, on a la confirmation visuelle de deux choses: il y aura une version routière et une version tout-terrain (léger) qui possèdera une rue avant plus grande et des pneus différents. La transmission secondaire se fera par chaîne. Et le moteur sera un trois-cylindres un peu plus gros que celui qui équipe la Daytona et la Street Triple, c'est-à-dire  avec une plage d'utilisaiton du couple plus large. Pour que la moto soit plus facilement pilotable et costaude... mais pas trop. Ce qui explique que l'on n'ait pas affaire à une Tiger 1050 modifiée.

Juste pendant qu'on y est: chez Triumph, ils parlent de 10 à 12 nouveaux modèles en préparation. Dont certains seront vraiment des nouveautés. Et ce, pour les deux prochaines années!

23/07/2010

Les motos 800 cc (750, 675, 796...) reviennent! Et la dernière est anglaise

On ne voit pas beaucoup de détails sur cette vidéo. C'est ce qu'on appelle un teaser, en bon français. Ou comment on organise la fuite des informations au compte pour entretenir le suspens et donc l'intérêt. Ce qui est sûr, c'est que les Britanniques de chez Triumph nous préparent une nouvelle moto qui pourrait être présentée au salon international moto et scooter de Milan cet automne. Nouvelle moto en deux versions: une routière, et une tout-terrain. Un peu comme BMW. Mais pas forcément une 1000 centimètres cubes, plutôt une 800, au moteur dérivé de celui de la Daytona 675 et de la Street Triple, juste un peu plus costaud.

Lire la suite

20/07/2010

La Ducati 848 évolue

848evoDark_sx.jpgElle sera en concessions dès la fin du mois. Et elle remplacera progressivement le modèle actuel, la Ducati 848, petite soeur aguicheuse de la grande 1198 superbike. Comme pour l'Hypermotard, la marque italienne modifie un poil sa supersport (même s'il n'existe pas de catégorie sportive multimarques où ce petit bijou pourrait courir) et lui accolle l'épithète EVO pour faire comprendre aux plus bornés d'entre nous qu'il s'agit ... d'une évolution. A part la couleur noire (en plus du rouge), on note tout de même que le moteur gagne en puissance (plus 6 chevaux) et en couple. Il atteint désormais 140 chevaux maximaux à 10500 tours par minute, et 98 Nm à 9750 tours par minute. Si ça vous dit quelque chose. En tout cas, c'est plus de puissance par cube de cylindrée que la terrible BMW S1000RR! Le tout pour un poids à sec inchangé de 168 kilos. En rouge (livrable de suite) et en blanc (pas avant octobre) elle coûte 20990 francs, et en noir (disponible adesso) 19990 francs. Elle est plus facile à vivre que la 1198, car plus agile dans les coins, notamment. Mais c'est toujours une Ducati pur jus, donc pas des plus confortables. Comme ça vous êtes avertis.

17:47 Publié dans news | Tags : ducati, 848, evo | Lien permanent | Commentaires (0)

16/07/2010

Brammo Empulse, une moto électrique cool, aux Etats-Unis

Le design fait penser à un mélange de Brutale et de Ducati... avec un soupçon de KTM route. Le constructeur américain Brammo est en train de prendre de vitesse les grands du monde motocycliste en lançant des modèles électriques vendus sur le marché des masses. Il y a eu l'Enertia, une moto pour pendulaire aux performances juste correctes, vendue dans les supermarchés aux States. Et maintenant, enfin disons au début de l'an prochain, il y a l'Empulse, soit la version "sport", présentée sur cette vidéo commerciale. 160 kilomètres d'autonomie maximale pour le modèle le plus cher (13000 Dollars, soit moins de 10000 francs si l'on tient compte des rabais américains pour véhicule vert), et une vitesse max d'environ 170 km/h - pour un poids sans pilote de 177 kilos. Puissance de 55 chevaux, couple de 80 Nm. Pas énorme, mais vu le poids de la moto et son usage routier, 'cest suffisant. A confirmer: elle pourrait être commandée pour l'Europe. Voir le site de Brammo

14/07/2010

Une moto électrique par Yamaha, en 2011!

Mavizen-TTX02-KTM-01.jpgCa a l'air d'un gag. Mais ce sont pourtant des gros bonnets de la marque aux trois diapasons qui viennent d'annoncer lors d'une conférence de presse que Yamaha va proposer l'an prochain une vraie moto électrique. Et que d'autres modèles suivraient dans les années à venir. Bizarre, si l'on sait que Yamaha vient seulement jusqu'ici, comme Honda, de lancer la production d'un petit scooter électrique à l'autonomie et aux performances limitées, l'EC-03.  Pour l'instant, les seuls modèles un peu plus rapides achetables sont plutôt des gros scooters ou des moto genre enduro ou supermotard, fabriqués par des petites marques - dont la suisse Qantya. Dans le secteur des sportives, la superbike Mavizen (photo), basée sur un châssis de KTM RC8, est encore bien isolée et très chère (pas loin de 40000 Dollars!). Les officiels de chez Yamaha affirment sans sourciller qu'ils veulent devenir l'un des leaders de ce marché. On demande donc à voir. Mais il y a fort à parier que Yamaha et Honda sortent en effet des motos mues par l'électron d'ici à 2020.

16:38 Publié dans news | Tags : yamaha, moto, électrique | Lien permanent | Commentaires (2)

24/06/2010

Un MP3 hybride de grosse cylindrée

Piaggio5294.jpgOn le pressentait, et maintenant on peut vous l'annoncer. Il y aura très prochainement chez les revendeurs Piaggio une version gros cube du scooter hybride à trois roues. Il s'appellera très logiquement le MP3 Hybrid 300. Piaggio a commercialisé cette année le premier vrai scooter hybride du monde, qui combine dans la même machine les avantages d'un moteur à essence et d'un moteur électrique. Mais pour lancer cette grande nouveauté, le groupe italien a choisi un scooter de petite cylindrée, 125 centimètres cubes. Et vu le poids du véhicule, cele crée quelques menus problèmes, notamment sur autoroute. Piaggio a toujours dit qu'il était possible que ce MP3 hybride soit le premier d'une série. Le MP3 hybride 300 sera présenté la semaine prochaine à Paris. On vous tient au courant, si l'on peut dire.