18/11/2012

Nouveautés moto 2013, le courant passe

 

Brammo2013.jpg Cette fois, c'est la bonne. Les motos électriques Brammo, de marque américaine arrivent en Suisse dès la fin de l'année. Ca fait deux ans qu'on vous l'annonce, en vain. Mais là, le premier concessionnaire est connu: il s'agit d'Adissa SA, à Zurich. Les mêmes qui distribuent les scooters électriques Vespino. Bon, ce n'est pas une célébrité nationale, mais c'est un début. Le premier modèle disponible sera l'Enertia Plus (près de 100 km/h, et 128 km max d'autonomie). Le véhicule du pendulaire, en somme, qui ressemble fortement à un vélo. Puis arrivera en mars l'Empulse (photo de la version R top de gamme au salon de Milan 2012), soit la première moto électrique de série nantie d'un système de rapports de vitesses (six), comme sur les motos à moteur thermique. Il paraît que ça améliore l'autonomie et les performances globales (près de 160 km/h, près de 190 km d'autonomie maximale). Comptez 18995 dollars (environ 18000 francs) l'Empulse R, 16995 l'Empulse "normale", 10995 pour l'Enertia Plus, et 7995 (en gros 7600 francs) pour l'Enertia d'entrée de gamme. Pour plus d'infos, le site Brammo.

Et a Cologne, au salon Intermot 2012, c'est l'américain Zero Motorcycles, déjà implanté en Suisse depuis deux ans, qui a présenté sa nouvelle gamme 2013. Des améliorations de look, de finition, et bien sûr d'autonomie des modèles. Le prix devrait tourner autour de 12700 francs pour la Zero S (croisement entre roadster et supermotard), mais le modèle 2012 s'arrache pour un peu moins de 10000 francs. Voir le site également.

 

nouveautés 2013,eicma 2012,milan,cologne,intermot 2012,brammo,empulse,enertia plus,energica,crp,zero,électriqueEgalement à Milan, la version de série de la première supersportive électrique italienne. Et mondiale tout court. L'Energica, au design, disons, particulier, est l'oeuvre de la société CRP, qui chapeaute le team de Moto GP électrique du même nom. Dans sa version "tous" publics, l'Energica atteint une vitesse de, pour 150 km d'autonomie maximale. On peut la commander à partir de 18000 euros (21700 francs). Voir le site 

18/07/2011

Elle roule aux électrons et c'est une vraie moto

MOTO_ZERO_02.jpgC'est l'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. La Zero XU est un engin destiné à la ville ou aux courts trajets. Elle débarque tout droit des Etats-Unis, de Californie pour être précis, et on peut l'acheter pour moins de 10000 francs. A ce tarif-là, on a droit à un véhicule de très bonne facture: freins efficaces, fourche inversée solide, bras oscillant raffiné, cadre cosntruit en aluminium léger, guidon classieux et esthétique bien particulière, façon supermotard avec selle superbasse.

Elle est petite, et légère - moins de 100 kilos! Du fait de la selle basse, les conducteurs de taille moyenne ou grande doivent plier les jambes en roulant. Mais c'est largement supportable. Et elle sait ce qu'accélérer veut dire: vitesse de pointe d'environ 90 km/h, couple constant disponible dès les bas régimes. L'avenue d'Ouchy, à Lausanne, ne pose aucun problème, en mode "sport" - plus de couple, grâce à un petit bouton situé devant le guidon.

Bien sûr, elle avance sans le moindre bruit, à part celui dû au frottement de la chaîne sur les pignons de la roue arrière. C'est un peu déstabilisant.

La XU est la moto d'entrée de gamme de Zero. Elle n'offre une autonomie que de 40 km environ. Mais ses batteries sont amovibles. Il suffit d'une clé de mécanicien pour enlever le longeron d'aluminium qui les maintient en place, et on part avec sous le bras. Bon, elles pèsent quand même plus de 20 kilos. Il vaut mieux puiser dans le petit catalogue des accessoires et acheter un chargeur rapide que l'on peut prendre à la maison pour faire le plein d'électrons.

MOTO_ZERO_05.jpg

Les commandes et le tableau de bord sont complets. Ou presque. La transmission par chaîne ne compte qu'un seul rapport. Il n'y a donc ni sélecteur, ni levier d'embrayage. Et la jauge d'essence est remplacée par une jauge de tension électrique. Parfois trompeur. Quand le moteur doit fournir un effort important, les carrés dégringolent, et quand on relâche cet effort, ils remontent. On ne peut pas savoir avec beaucoup d'exactitude combien de kilomètres on peut encore parcourir. Au vu des pentes lausannoises où nous avons effectué l'essai, l'autonomie annoncée de maximum 40 kilomètres est difficile à atteindre. Comptez plutôt sur 30. Le pictogramme qui identifie cette "jauge" représente ironiquement... une pompe à essence!

 

Ce véhicule fait partie du catalogue des magasins M-way. Une société qui dépend du groupe Migros. Il n'y a pas encore de shop en Suisse romande, mais cela devrait venir rapidement à Genève, puis à Lausanne. On peut déjà commander la moto et se la faire livrer. Grâce à un partenariat avec Bosch, le service après-vente est possible à Bussigny, notamment. On peut aussi s'adresser à e-mobile, l'autre importateur, basé à Sursee (canton de Lucerne). Dans quelques jours, sur roueslibres, l'essai de la Zero S, au rayon d'action plus important.

14:18 Publié dans Tests | Tags : zero, moto, électrique, xu, test, suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

02/03/2011

Zero invente la moto électrique avec batterie amovible

ZeroXU.jpgElle est électrique, elle est légère (99 kilos!) et elle est parfaite pour la ville. C'est la Zero XU, du fabricant californien Zero Motorcycles, entièrement électrique... avec une autonomie maximale de moins de 50 kilomètres. Vous allez nous dire que, encore une fois, la révolution électrique ne tient pas ses promesses. Et cette fois vous auraz tout faux. Parce que ce nouveau modèle (c'est le cinquième de la gamme Zero, il est tout à droite su rla photo) est nanti d'une innovation inédite sur ce genre de véhicule: une batterie amovible quel'on peut recharger chez soi sur le secteur. En laissant la bécane sur sa place de parc, puisqu'il faut vous mettre les points sur les i. Une solution qui commence à être adoptée par quelques constructeurs automobiles et par quelques rares fabricants de petits deux roues (équivalents vélomoteurs ou vélo à assistance électrique).

Bien sûr, cette nouveauté a un prix, et on ne parle pas ici d'achat (d'ailleurs on sait pas encore combien il faudra débourser pour obtenir une XU), mais de désavantage - le moteur est moins puissant que ses cousins de la gamme, sur les modèles DS et S (deuxième photo, prix aux alentours de 10000 euros). Au lieu de développer une puissance maximale de 4,4 kW permettant d'atteindre 108 km/h et de rouler pendant 93 km, la XU "offre" 2 kW, peut rejoindre les 82 km/h et tombe en panne après 48 bornes. Mais tous les modèles sont équipés en option d'un chargeur rapide qui permet de faire le plein d'électrons en  moins de deux heures.

Sachez enfin que, par le biais de la Migros et de son "magasin" de véhicules électriques MWay à Zurich, on PEUT désormais acheter une Zero en Suisse! Un deuxième MWay devrait ouvrir avant la fin de l'année à Genève.

13/11/2010

Les Brammo électriques débarquent en Europe au printemps prochain

EICMA Media Pack 2011 Enertia Plus Lifestyle Image.jpgElles ont été conçues l'autre côté de l'Atlantique, par une petite firme qui a de grandes ambitions. Créé par Craig Bramshire en 199, Brammo a tout d'abord produit des voitures performantes en petites séries. Puis s'est orienté vers les moteurs électriques. Et après quelques péripéties a décidé de se concentrer sur la moto électrique, en raison de son faible poids et du couple conséquent offert par ce genre de moteur. En 2009, un accord avec la chaîne Best Buy a permis de livrer au public américain les premières Enertia, produites dans les locaux de Brammo, en Oregon. En octobre dernier sont sorties les modèles Empulse et Enertia Plus, parmi les premiers deux roues électriques à atteindre une autonomie de plus de 100 kilomètres avec une charge.

 

 

 

Et plus récemment, le salon EICMA 2010 à Milan a été l'occasion pour Brammo d'annoncer sa venue sur le marché européen.

Aux Etats-Unis, l'Enertia Plus coûte un peu plus de 8900 dollars - soit moins de 10000 francs. Son rayon d'action peut facilement atteindre 128 kilomètres. La machine ne pèse que 147 kilos (on ne dit plus: tous pleins faits). Elle est mue par un moteur qui puise son énergie dans un pack de batteries aux ions de Lithium et qui délivre un maximum de 6 kiloWattheure.L'Enertia aura une liste d'accessoires en option comprenant la béquille central et des sacoches latérales en dur, de marque Givi (photo). On pour l'obtenir en noir, argent, rouge ou bleu.

A Milan, le stand Brammo a attiré une petite dizaine de journalistes curieux. La présentation s'est fait dans le plus pur style italien, avec des présentatrice un rien dénudées.


"Nous allons commencer la production dès que possible en Europe, grâce à notre partenariat avec la maison Flextronics, annonce Craig Bramshire. En principe, l'usine qui produira les Empulse et Enertia se trouve en Hongrie. Nous espérons que les premières seront prêtes au printemps prochain. Et le prix devrait être à peu près le même qu'aux Etats-Unis."

Photo nov. 07, 4 42 56 PM.jpg

Soit, pour l'Empulse (à gauche), qui peut atteindre 168 kilomètres/heure et parcourir jusqu'à 160 kilomètres dans sa version la plus sophistiquée, presque 14000 Dollars. La variante la moins performante a un rayon d'action de 96 kilomètres et coûte 9995 Dollars.

 

 

16/07/2010

Brammo Empulse, une moto électrique cool, aux Etats-Unis

Le design fait penser à un mélange de Brutale et de Ducati... avec un soupçon de KTM route. Le constructeur américain Brammo est en train de prendre de vitesse les grands du monde motocycliste en lançant des modèles électriques vendus sur le marché des masses. Il y a eu l'Enertia, une moto pour pendulaire aux performances juste correctes, vendue dans les supermarchés aux States. Et maintenant, enfin disons au début de l'an prochain, il y a l'Empulse, soit la version "sport", présentée sur cette vidéo commerciale. 160 kilomètres d'autonomie maximale pour le modèle le plus cher (13000 Dollars, soit moins de 10000 francs si l'on tient compte des rabais américains pour véhicule vert), et une vitesse max d'environ 170 km/h - pour un poids sans pilote de 177 kilos. Puissance de 55 chevaux, couple de 80 Nm. Pas énorme, mais vu le poids de la moto et son usage routier, 'cest suffisant. A confirmer: elle pourrait être commandée pour l'Europe. Voir le site de Brammo

14/07/2010

Une moto électrique par Yamaha, en 2011!

Mavizen-TTX02-KTM-01.jpgCa a l'air d'un gag. Mais ce sont pourtant des gros bonnets de la marque aux trois diapasons qui viennent d'annoncer lors d'une conférence de presse que Yamaha va proposer l'an prochain une vraie moto électrique. Et que d'autres modèles suivraient dans les années à venir. Bizarre, si l'on sait que Yamaha vient seulement jusqu'ici, comme Honda, de lancer la production d'un petit scooter électrique à l'autonomie et aux performances limitées, l'EC-03.  Pour l'instant, les seuls modèles un peu plus rapides achetables sont plutôt des gros scooters ou des moto genre enduro ou supermotard, fabriqués par des petites marques - dont la suisse Qantya. Dans le secteur des sportives, la superbike Mavizen (photo), basée sur un châssis de KTM RC8, est encore bien isolée et très chère (pas loin de 40000 Dollars!). Les officiels de chez Yamaha affirment sans sourciller qu'ils veulent devenir l'un des leaders de ce marché. On demande donc à voir. Mais il y a fort à parier que Yamaha et Honda sortent en effet des motos mues par l'électron d'ici à 2020.

16:38 Publié dans news | Tags : yamaha, moto, électrique | Lien permanent | Commentaires (2)

12/05/2010

Le maxi-scooter électrique Vectrix disponible dans la région lausannoise

vectrix_vx1rot_teststrecke.jpgIl est moins cher et désormais on peut l'acheter aussi dans la région lausannoise. Le Vectrix (image Newride), soit le premier et jusqu'ici le seul maxi-scooter entièrement électrique étend sa toile en Suisse. Jusqu'à la fin de l'an dernier, il fallait se rendre à Genève, Vevey ou dans les autres cantons romands pour dénicher un exemple de cet engin américain fabriqué en Pologne aux performances équivalentes à un gros scoot 300 cm cubes à essence. Equivalentes sauf sur le point de l'autonomie: le rayon d'action moyen de la bête étant de 50 à 80 km. Mais depuis le début de l 'année, un petit saut dans la zone industrielle et artisanale de Saint-Sulpice résoud le problème. Chez Green Attitude SA, rue des Jordils 40. Là où se trouve aussi le siège de Sun Store. Le vectrix VX-1 coûte désormais 12490 francs. Soit quelque 1000 francs de moins que lors de son lancement en Suisse, avant le rachat de l'entreprise par un géant asiatique de la batterie. Chez Green Attitude, un exemplaire de démonstration est là pour les essais. On cible notamment les entreprises et les administrations. La Police de l'Ouest serait ainsi peut-être intéressée, entre autres.

22/12/2009

Derbi va courir électrique

La vidéo montre une moto de course siglée Derbi, et qui reprend manifestement le cadre, les roues et le carénage du modèle 125 cm cubes vendu par Derbi.

Allez donc voir sur Youtube

Mais quand la machine roule sur circuit, le bruit n'est pas celui d'un moteur thermique. C'est bel et bien une moto électrique. Probablement parce que Derbi va se lancer dans l'un des deux nouveaux championnats "verts" du monde moto.

10:06 Publié dans news | Tags : derbi, moto, électrique, course | Lien permanent | Commentaires (1)

02/10/2009

Vectrix a trouvé un racheteur

La société américaine Vectrix Corporation a trouvé au moins un acheteur lors de sa procédure de mise en faillite. Cette entreprise a créé et produit l'une des premiers maxiscooters électriques dotés de bonnes performances, le VX-1. La crise et son prix élevé ont contribué à des ventes trop faibles pour éviter cette procédure. Maintenant, on attend la fin du mois pour voir si d'autres investisseurs offrent plus que le nouveaux patron annoncé. Et pendant ce temps, la production du seul modèle disponible continue en Pologne, ainsi que le service après-vente et la livraison de pièces.

Selon un communiqué de Vectrix Corporatin, le racheteur s'appelle New Vectrix LLX. Il est financé par GH Venture Partners LLC. A suivre, donc!

17:21 Publié dans news | Tags : scooter, électrique, vectrix | Lien permanent | Commentaires (0)

24/07/2009

La marque de scooters électriques Vectrix en difficulté aux USA et en Angleterre

La société mère Vectrix Corp. cotée à la bourse de Londres et étalbie aux Etats-Unis, va peut-être être déclarée en faillite. Mais l'usine en Pologne tourne toujours de manière indépendante et l'importateur suisse se dit confiant.

Lire la suite

14:54 Publié dans news | Tags : vectrix, scooter, électrique | Lien permanent | Commentaires (3)

16/06/2009

Le scooter électrique Vectrix s'étend en Suisse

La marque américaine s’est bâtie un réseau de distribution en Suisse, qui va bien au-delà de son seul concessionnaire genevois du début de l'année.

Vectrix driver.jpg

C’est le plus gros et le plus performant des scooters électriques disponibles en Suisse. Il s’appelle Vectrix est disponible dans ce pays depuis le début de l’année. Pour un prix conséquent de 13 900 francs, on a droit à un engin qui atteint les 100 km/h en très peu de temps vu son poids (240 kilos en ordre de marche), qui est très maniable malgré sa taille et qui offre des équipements de qualité (freins, suspensions, coffre sous la selle, etc.). Or jusqu’il y a peu, on ne pouvait acheter le Vectrix VX-1 que chez Motocompétition, à Genève. Son autonomie était à peine suffisante pour arriver à Lausanne, en roulant lentement.
Aujourd’hui, la marque américaine Vectrix a réussi à créer un vrai réseau de distribution en Suisse. On trouve des concessionnaires à Bâle, au Tessin, à St-Gall… et pour la Suisse romande, à Fribourg (Vuichard Motos), dans le canton de Neuchâtel (LocoEmotion à St-Aubin), dans le canton de Vaud (P. A. Moto à St-Légier) et en Valais (Check-Point SA à Martigny). Il en manque juste encore un à Lausanne pour bien faire.
Ce qui est aussi nouveau, c’est que ce véhicule tout électrique est recommandé par la section vaudoise du TCS, qui veut encourager la mobilité individuelle respectueuse de l'environnement. On peut même aller tester le Vectrix au centre TCS de Cossonay, sur réservation au tél. 021 863 22 22.Voir aussi www.tcs.ch/vaud/fr/home.html ou www.vectrix.ch.