01/02/2013

BMW cède Husqvarna au PDG de KTM...

P90107828_highRes.jpgLa rumeur a couru depuis le début de cette semaine. Aujourd'hui, elle est confirmée par BMW. La marque allemande affirme qu'elle va vendre la société italienne Husqvarna, suédoise à l'origine, bien connue comme spécialiste des motos tout-terrain, à la société Stefan Pierer Industrie AG, du nom du patron de KTM, une autre marque - autrichienne - bien connue dans le même secteur. Sous la direction de Stefan Pierer, les orange de KTM on connu un spectaculaire redressement. De pertes importantes dues à la crise il y a environ cinq ans à une année 2012 exceptionnelle les plaçant même devant l'ogre BMW. Grâce notamment à une forte diversification dans le secteur des motos de route, et notamment à des modèles bon marché de petite cylindrée par la grâce de l'alliance avec l'Indien Bajaj.

 

P90105085_highRes.jpgNos confrères de Motociclismo font remarquer fort justement que les produits Husqvarna sont en concurrence directe avec ceux de KTM, qui est elle-même concurrente acharnée de BMW. Et qu'il serait étonnant que, sous le règne orange, la petite société italienne puisse continuer à bénéficier de technologies teutonne, comme c'est le cas par exemple pour les dernières nées routières de chez Husqvarna, les Nuda (moteur des BMW série F, adapté) et les TR Strada et Terra (moteur chinois utilisé par BMW dans la série G 650).

 

Deux hypothèses donc, pour autant que les autorités autni-trust donnent le feu vert. KTM veut faire disparaître un concurrent en l'achetant. Ou alors Stefan Pierer va quitter KTM et relever un nouveau défi personnel, sous sa bannière perso: Stefan Pierer Industries. Une intervew récente accordée par Stefan Pierer à nos confrères de Nieuwsmotor montre une troisième voie: KTM regroupe sous sa bannière trois marques très forte en offroad, pour étendre ses ventes - cela signifie que l'aventure routière d'Husqvarna va prendre fin. Quant à BMW, son communiqué précise qu'ils vont développer la mobilité urbaine et électrique. Autrement dit, le projet de maxiscooter électrique déjà dévoilé sous forme de prototype.

Et reste aussi à savoir ce que ce rachat signifiera pour Husqvarna en Suisse. Jusqu'à présent, le réseau de vente existe, mais est réduit à la portion congrue. Et il n'a pas pu bénéficier de synergies avec celui de BMW.

04:20 Publié dans news | Tags : husqvarna, bmw, ktm, vente | Lien permanent | Commentaires (0)

13/01/2013

Et KTM a devancé (de peu) BMW en 2012

Les résultats annuels dévoilés par la marque autrichienne KTM sont extraordinaires à plus d'un titre. D'abord parce que ces chiffres (107142 motos vendues, plus 32%) représentent un record pour les orange de Mattighofen. Mais aussi parce que, pour la première fois, ils permettent à KTM de devancer un de ses rivaux archétypiques, l'allemand BMW. Celui-ci a écoulé 106358 motos l'an dernier (+2%), ce qui est aussi un record, mais est moindre que le concurrent orange. Il faut dire que BMW occupe la place leader du segment des deux roues de grosse cylindrée sur plusieurs marchés depuis quelques années. Mais KTM, connu pour ses modèles tout-terrain, a fait un véritable tabac avec ses routières, surtout depuis son association avec l'indien Bajaj et l'apparition de Duke de petites cylindrées aux prix abordables. C'est un peu la revanche des orange sur le péhnomène Charley Boorman et Ewan McGregor - qui avaient choisi des BMW pour leur épopée aventuresque en Afrique intitulée The Long Way Down. Les mauvaises langues affirment que leur premier choix étaient des KTM mais qu'un accord n'ayant pu être conclu, ils se sont rabattus sur des motos à l'hélice, des R 1150 GS.

Et ce qui est chouette, c'est que le combat va continuer cette année, avec une toute nouvelle BMW R 1200 GS, prélude à une gamme Boxer renouvelée, et d el'autre côté avec l'arrivée de la nouvelle KTM Adventure 1190, elle aussi bête d'exception. Peut-être BMW doit-elle trouver un allié sur le sous-continent indien ou au Brésil, pour faire plus de chiffre?

21:06 Publié dans news | Tags : ktm, bmw, 2012, ventes | Lien permanent | Commentaires (3)

04/12/2012

Harley et Honda au sommet des ventes de motos en Suisse, Yamaha et Vespa pour les scooters

Ce sont les chiffres des nouvelles immatriculations pour les dix premiers mois de l'année 2012 sur le marché suisse. Comme d'habitude, ils n'équivalent pas exactement aux ventes, mais s'en rapprochent. Et comme d'habitude, les deux derniers mois de l'année ne vont pas changer fondamentalement les choses. Les tendances des dernières années se confirment pour ce qui est des marques. Harley-Davidson est numéro un chez les motos (3513 unités, plus 7,3% par rapport à la même période l'an dernier), avec en deuxième position Honda (3393, plus 28,47%!). BMW arrive bon troisième avec 2800 motos (-2,78%). Si on ne considère que les scooters, le duo gagnant est dans l'ordre Yamaha (4296, +19,8%, mais -15,7% pour les motos) puis Vespa (3630, +14,58%). Et Le troisième est cette fois Honda, avec 3596 unités (y compris l'Integra), soit plus 12,41%. On voit qu ele premier constructeur mondial de deux roues (le big H) a confirmé son spectaculaire redressement. Et la Motorcompany de Milwaukee continue de surfer sur son succès européen, en se permettant d'ailleurs d'annoncer pour 2013 une baisse de prix.

Kawasaki voit baisser ses immattriculations de presque 12%, tout comme Triumph, alors que Ducati se maintient (-1,71%), et Suzuki également (-0,88%, alors que les scooters de cette marque continuent leur descente). Aprilia est aussi à la baisse (-6,96%). A titre de bonne surprise, parmi les petits poucets, MV Agusta cartonne: 288 motos, plus 115%, et Moto Guzzi fait bien aussi: 213, plus 76%.

 

Pour les curieux, en cumulant les deux segments, motos et scooters, le classement est:

Yamaha, Honda, vespa, H-D, BMW, Kawasaki, Sym, Piaggio, Suzuki, Aprilia, Ducati, Triumph, KTM, Peugeot puis Kymco.

Et si l'on regarde les immatriculations non plus en termes de marque, mais de modèle, on voit que l'indétrônable BMW R 1200 GS (549 unités, - 14,35%)s'est fait devancer cette année par un sportster, la Harley-Davidson 42 (557, +5,69%). Viennent ensuite

La Suzuki GSR 750 (+71,26%!)
La Yamaha FZ8 (-14,38%)
La Honda NC 700 S (nouveau modèle)
La BMW S 1000 RR (première sportive, +47,46%)
La Yamaha XJ 6 N (-25,5%)
La KTM Duke 690 (+196,33%!!!)
La Honda CB 1000 R (inoxydable, +7,72%)
La Honda NC 700 X (nouveau modèle)
La Kawasaki ER-6n (+31,44%, elle "repique")
La Honda Crosstourer (nouveau modèle)
La Kawasaki Z 750 R (+39,13%)
La Harley Sporster Iron 883 (+53,8%)
La Harley Dyna Fat Bob (+4,33%)
La BMW R 1200 R (-26,7%)
La Ducati Multistrada 1200 (-14,19%)
La Harley Sportster 1200 Custom (+54,97%)
La BMW R 1200 GS Adventure (+14,93%)
et la Ducati Panigale (20e, nouveau modèle)

Comme on peut le voir, la Suisse privilégie les "grosses" motos, mais ne dédaigne pas les engins en même temps économiques (bon score des deux NC 700, des XJ 6 N et ER-6n). Si l'on cumulait les R 1200 GS et R 1200 GS Adventure, le modèle BMW serait en tête. On ne peut que s'émerveiller devant le succès croissant des modèles Harley, qui n'évoluent pourtant presque pas. A rapprocher certainement du succès des Vespa.

Justement, les modèles de scooters, dans l'ordre

Yamaha Aerox 50 (1169, +28,46%)
Honda PCX 125 (1123, +1,54%)
Vespa LX 125 (1103, +17,09%)
Honda Vision 110 (+261,71%)
Yamaha Vity 125 (+13,7%)
Vespa PX 125 (+20,03%)
Vespa GTS 300 (+23,21%)
Yamaha X-Max 250 (+2,69%)
Peugeot Speedfight 50 (+2,52%)
Yamaha Xenter 125 (484, nouveau modèle)
Yamaha TMAX 530 (481, nouveau modèle, plus ou moins)
Piaggio Fly 125 (-24,88%)
Sym Mio 100 (-11,05%)
Yamaha Cygnus X 125 (-21,6%)
Vespa LX 50 (+10,74%)
Honda SH 125 (+0,52%)
Honda Integra 700 (374, nouveau modèle)
Honda GST 125 (+22,51%)
Honda SH 300 (-19,79%)
Aprilia SR 50 (+2,41%)

Là, ce sont plutôt, très logiquement, les petites cylindrées qui l'emportent. Mais les trois vrais maxiscooters du lot se défendent très bien. Et la Vespa 125, avec la version GST, arrive en tête.

 

 

16/11/2012

Les nouveautés 2013, suite (mais pas fin)

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziLe salon de la moto et du scooter EICMA 2012 a permis aux marques italiennes de se démarquer en présentant de nombreuses nouveautés. Outre Ducati et son Hypermotard-Hyperstrada, Moto Guzzi a frappé un grand coup en lançant officiellement la nouvelle California, qui s'appelle désormais California 1400, disponible dans une déclinaison Touring (photo) et une autre Custom. Le chiffre représente la cubature du moteur, qui augmente notablement.

Elle est longue, basse, pesante, imposante, mais il semble quêlle freine très bien et soit raisonnablement agile. Et selon les premiers essayeurs, elle vibrerait beaucoup moins, voire pas du tout. Les Etats-Unis n'ont qu'à bien se tenir.

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziUne autre vedette de l'EICMA 2012 est sans conteste la nouvelle Vespa. D'abord baptisée 46 lorsqu'elle était au stade de prototype l'an passé, elle est devenue depuis lors la 946. Les avocats de Valentino Rossi ont dû passer par là. Mais ce chiffre rappelle surtout l'année à laquelle Vespa a construit son premier prototype, avec sa coque en acier si caractéristique. Le millésime nouveau, d'abord décliné en 125 et 150 cc, est complètement renouvelé esthétiquement. Il garde par contre l'excellent moteur dévoilé en juin dernier à Rome, avec ses trois valves, sa promptitude à accélérer et sa très faible consommation d'essence. Il gagne en plus l'ABS (antiblocage au freinage) et l'ASR (antipatinage à l'accélération). Le tableau de bord est complétement digital. Et l'amortisseur arrière est annoncé comme progressif, ce qui devrait améliorer nettement le confort de route sur les bosses et les trous.

Lire la suite

Pluie de nouveautés motos et scooters pour 2013, à Milan et à Cologne

 

intermot 2012,eicma 2012,milan,salon,nouveautés 2013,bmw,honda,kawasaki,ducati,yamaha,triumph,ktmA la foire de Rho Pero, près de Milan, le salon international de la moto et du scooter bat son plein en ce moment même. Ce rendez-vous annuel est couplé en 2012 avec un autre salon qui n'a lieu que tous les deux ans, celui de Cologne, en Allemagne, baptisé Intermot, et qui s'est tenu il y a un peu moins d'un mois. L'occasion de fair le tour des nouveautés présentées par la plupart des constructeurs de deux roues motorisés. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts, malgré les ravages causés par la morosité économique européenne, notamment.

BMW a ainsi dévoilé tant à Intermot qu'à l'EICMA (le nom du salon de Milan) une toute nouvelle version d'un véhicule universellement apprécié et vendu, la R 1200 GS. On la voit ici à côté des musiciens, sur le stand de la marque à Milan. Elle adopte surtout une déclinaison modernisée de son fameux moteur Boxer (deux cylindres opposés à plat), refroidi par air, et peaufiné depuis plus de 20 ans. Cette fois, on a droit à un Boxer refroidi par liquide, en fait par un mélange eau/glycol. Mais ce refroidissement n'est utilisé que là où c'est réellement nécessaire, ce qui permet d'avoir bien au final une augmentation des performances, une diminution des émissions polluantes et, pas le moins important, des radiateurs presque invisibles parce que assez petits. Et dans les petits plus pour 2013, signalons que les suspensions électroniques se doublent maintenant en option d'une système d'ajustage semi-automatique! BMW va le généraliser dans sa gamme et le propose déjà sur la HP4, soit la version hautes performances de sa supersportive S 1000 RR.

Lire la suite

14/05/2012

Honda Integra, la moto déguisée en scoot

LE1011351.jpgJetez-lui un regard distrait et vous vous direz: encore un scooter, et il est même plutôt gros. A y regarder de plus près, si le carénage et la position de conduite font indubitablement partie du monde scootéristique, d'autres caractéristiques de ce Honda Integra inciteraient à le classer fermement dans la grande famille des motos. Notez qu'on avait eu la même hésitation quand Honda avait présenté son DN-01, un hybride genre cruiser, doté d'un double embrayage automatique, d'une chaîne, de roues et de suspensions typées motocycliste. Comme disait à l'époque Michel Pernet, de Michel Moto à Lausanne, tant que le moteur ne fait pas partie des masses suspendues, c'est une moto!

L'Integra (photos Patrick Martin, 24 heures) est donc une moto. Déguisée en maxiscooter, s'entend, avec un confort royal sur une selle de sénateur et une bonne protection contre les intempéries. Un peu moins contre les turbulences dès qu'on dépasse 125 km/h. Mais le moteur bicylindre de 670 cc très peu vorace en essence, la transmission finale par chaîne, les roues de 17 pouces, les suspensions basiques mais efficaces et le freinage ABS et combiné signé Honda sont les mêmes que ce qui équipe les deux motos NC 700 dans la gamme du premier constructeur mondial. Le prix? 10320 francs, ce qui est raisonnable au vu des performances de l'Integra. L'engin est agile, pas trop lourd ni trop encombrant, il offre une petite dose de fun bienvenue malgré une sonorité très discrète.

LE1011281.jpgLa plage d'utilisation du moteur est réduite: de 2000 à 6500 tours/minute. Mais ce détail est pris en charge par l'embrayage semi-automatique, le DCT (Dual Clutch Transmission). C'est la machine qui change de vitesses, aussi bien en montant qu'en descendant. On peut choisir un mode D, plus économe, où l'on passe le rapport supérieur plus tôt que dans le mode S (pour Sport). On peut aussi le faire soi-même au comode gauche, grâce à deux palettes + et -. Ca fonctionne à la perfection, surtout après quelques dizaines de kilomètres avec le même conducteur au guidon. Le système électronique adapte en effet les paramètres d'injection et d'embrayage au style de pilotage de l'humain! La consommation de sans plomb est descendue à 3,8 litres aux 100 km en mode D, sans avaoir jamais manqué de pêche pour dépasser ou accélérer.

On peut aussi avoir les motos de la gamme NC 700 avec ce dispositif DCT, tout comme la VFR 1200 ou le Crosstourer.

LE1011304.jpgEncore un mot sur les capacités de chargement de l'Integra. Il n'y a rien à redire pour ce qui est d'emmener un ou une passagère. Mais l'espace sous la selle est maigre. On peut tout juste caser une casque sans mentonnière. Bon point par contre pour le vérin qui garde la selle en position haute après l'ouverture. Le seul vide-poche, à gauche, est lui aussi rikiki. Il n'y en a pas à droite car  la place est occupée par le frain à main. Fort utile au feu en pente. Honda serait bien inspiré de proposer d'office un top-case.

Jérôme Ducret

14/03/2012

BMW fait aussi des (bons) scooters

_27F3193.JPGOn les attendait avec beaucoup de curiosité, les maxiscooters BMW. Et on a pu les essayer dan sla région de Madrid, en Espagne, aussi bien dans le trafic spasmodique du centre-ville que sur autoroute ou dans les lacets de petites routes de montagne. Verdict? tant le C 600 Sport (photo à gauche) que le C 650 GT (photo en bas à droite) sont des véhicules bien bâtis, au châssis performant, au moteur - c'est le même pour les deux scooters, malgré des noms trompeurs - puissant et au confort bien étudié. De sérieux concurrents au roi du segment, le Yamaha TMAX, même dans sa nouvelle déclinaison 2012 (essai suivra sur ce blog). 

Pour vous y retrouver, le C 660 Sport est plus fin, son pot d'échappement plus petit est relevé façon moto, sa roue arrière et le monobras sont du coup bien visibles, le soptiques avant sont plus aiguisés, la protection contre le vent et les intempéries est moins royale que sur le C 650 GT, le coffre semble moins grand. Mais on verra que les apparences sont elles aussi trompeuses. Et la position de conduite est plus sur l'avant, avec une selle un poil moins fine. Ah, et la couleur bleue n'est disponible que pour le modèle sport.

 _27F3581.JPG

En face, le C 650 GT offre un pare-brise que l'on règle électriquement grâce à un bouton sur le comodo gauche, son carénage est bien plus enveloppant, ses phares avant sont plus luxueux, les clignotants sont intégrés aux rétroviseurs, la selle est plus confortable, plus basse, les poignées de guidon placés plus en arrière... bref, c'est un GT, dont le poids est aussi plus conséquent - environ 260 kilos. Et le prix un peu plus salé: presque 12500 francs, contre 12000 pour le Sport.

Les deux versions partagent la même motorisation, la même transmission, la même partie cycle, le même châssis, la même électronique, les mêmes roues. mais, durant notre essai, pas les mêmes pneux - Pirelli Diablo Scooter d'un côté, Metzeler Feelfree de l'autre.

 

Lire la suite

30/01/2012

BMW a retrouvé un atelier dans le canton de Vaud

chuardcrissier.jpgL'inauguration officielle aura lieu en mars. Mais officieusement, c'est déjà fait. Le canton de Vaud a retrouvé un concessionnaire BMW, après une vacance de près de deux ans liée au départ d'INter-Motos. En effet, Chuard Motos a terminé ses travaux au chemin de Saugy (photo), à Crissier, tout près du centre commercial Coop Lémancentre. Depuis environ une année, des containers étaient déjà là, avec un service de vente. Mais pour les services et réparations, il fallait aller à Genève, ou, lorsque c'était possible, laisser sa bécane à Crissier, charge au concessionnaire de l'acheminer à Genève sur une remorque à ciel ouvert. Vous l'avez d'ailleurs peut-être rencontrée sur l'autoroute Lausanne-Genève. La faute à des travaux de transformation de l'ancien bâtiment Colorine qui n'en finissaient plus.

Mais maintenant, à Crissier, l'atelier est aussi prêt à l'usage. Bon, il semblerait que tout le personnel ne soit pas encore là sur place. Donc, pour les heures d'ouverture "normales", faudra attendre quelques jours. Et garder le sourire.

12/01/2012

Marché suisse de la moto en progression, scooters qui stagnent

2011 a somme toutes été une bonne année pour les fabriquants de motos et de scooters présents sur le marché suisse. Cela saute aux yeux quand on analyse les statistiques d'immatriculations entre janvier et décembre derniers. Le total de nouvelles immatriculations s'est établi à 45533 unités l'an passé, contre 41590 en 2012, soit une hausse de 9,48%. L'augmentation atteint même 16,23% si l'on ne considère que les motos (23088 immatriculations nouvelles en 2011).

Dans ce paysage plutôt réjouissant, Yamaha reste leader, devant Honda, Harley, Vespa et BMW. Ces cinq marques progressent de 8,6%, respectivement 15,98%, 20,71% et 39,15%. Dans l'ordre décroissant, on a ensuite: Piaggio, Kawasaki, Sym, Suzuki, Triumph, Aprilia (au coude-à-coude avec Ducati), et, un peu plus loin, Peugeot, Kymco et KTM. Sur le terrain exclusif des motos, c'est Harley qui prend la tête, avec cette fois-ci Yamaha en numéro deux, BMW en troisième position, Honda quatrième et Kawasaki cinquième.

Les seuls à reculer sont Piaggio (moins 25,36%!), Suzuki (moins 17,12%), Kymco (-15,43%) et, dans une moindre mesure, Peugeot (-5,8%) et Sym (-2,73%).

Les listes par modèles ne sont pas encore disponibles. Mais on voit assez rapidement que les marques qui ont une image forte et cohérente et/ou qui n'ont pas peu d'innover s'en tirent mieux que les autres, et ce malgré des prix parfois élevés. C'est le cas de Harley, BMW et Vespa, bien sûr, mais aussi de Ducati ou KTM.

Aprilia a bien remonté la pente, grâce à des produits à fort contenu technologique et dégageant pour certains une aura de performance à prix raisonnable. Kawasaki a continué à jouer la carte de l'originalité, du style affirmé et de prix placés, Yamaha a joué sur son image de constructeur complet, proposant un style adapté au marché européen, et de marque "top", mais avec des prix en conséquence, explicables en partie par les problèmes de taux de change avec le yen. Honda a pour sa part fait un bond en avant l'an dernier, en jouant aussi bien la carte des prix contenus que celle des nouveautés, mais avec des résultats contrastés par modèles. Autrement dit, le PCX a fait un carton, alors que la VFR 1200 a eu beaucoup de peine à décoller. Enfin Triumph continue à faire fort, les nouveautés trouvant régulièrement leur public, avec là aussi une image de marque forte et des prix raisonnables. Cela dit, les marques non japonaises bénéficient depuis quelques années d'un dynamisme efficace et ne cessent d'étendre leur rayon d'action.

Les choses sont plus compliquées pour ceux qui misent surtout sur le rapport qualité-prix, sans vouloir ou pouvoir s'affirmer de manière originale. Kymco, malgré ses excellents produits, en est l'illustration malheureuse. Et l'importateur de Suzuki, en dépit de deux nouveautés arrivées un peu tardivement, paie probablement les problèmes de taux de change et de manque d'investissement promotionnel en Suisse.

Le segment des

 

09/12/2011

La Chine copie, adapte, ressert les motos et scooters japonais ou européens

mp3chinois.jpgCette péripétie a fait quelques titres lors du dernier salon de la moto et du scooter de Milan. La police italienne a saisi sur le stand du chinois Yiben un "faux" MP3 à trois roues, cubant 250 cc, et manifestement copie conforme du trois roues de Piaggio, pour lequel un brevet a été déposé.

Cette anecdote est assez révélatrice d'une tendance profonde. L'Empire du milieu est suffisamment vaste et industriellement varié pour que des contrefaçons, des imitations ou des adaptations de produits japonais ou occidentaux apparaissent régulièrement. Et comme le salon de Milan, EICMA de son petit nom, accueille beaucoup d'exposants chinois et organise une manifestation soeur en Chine...

 

 

 

 

 

On ne résiste pas au plaisir de vous fournir une autre exemple, photographié par nos soins

IMG_1684.JPGC'est une moto dotée d'un moteur de 250 cc (elle aussi), refoidi par air. Elle ne vous rappelle rien. Avec son réservoir sous la selle, sa double optique asymétrique, son longeron de cadre ajouré et ce qui ressemble presque à une hélice bleue et noire sur la flanc de carénage du faux réservoir?

Ceux qui ont répondu BMW F 650 Scarver ont tout juste. Un modèle qui n'est plus produit depuis plsuieurs années, mais qui était l'un des premiers à proposer un coffre à casque à l'avant - qui ne se fermait pas.

28/10/2011

Des nouveautés-tés-tés à Milan

C'est dans quelques jours, à Milan. C'est l'un des plus grands salons au monde consacré à l'univers des deux roues. Du 7 (en fait, du mardi 8 au dimanche 13, mais certains constructeurs trichent en organisant des conférences de presse déjà le lundi. Il s'appelle EICMA, édition 2011, et se tient dans le pôle fiéristique de Rho Pero, au bout de la ligne de métro rouge. Tout n'est pas encore connu, mais les exposants présenteront plein de nouveautés 2012. On vous donne une liste purement indicative, parce que les choses peuvent encore changer.

Honda: un nouveau maxi-trail façon BMW GS 1200, le Crosstourer, dont le prototype avait déjà été dévoilé l'an dernier au même salon. Un moteur V4 de VFR 1200, une position et un châssis de trail, avec un mini bec de canard façon Crossrunner. Et il y aura aussi trois nouveaux véhicules (un maxi-scooter genre TMax, un roadster et un trail) autour d'un tout nouveau moteur bicylindre de presque 700 centimètres cubes, très économe, semble-t-il assez sympa au niveau des sensations, et nanti d'une nouvelle version plus légère de l'embrayage double automatique utilisé par Honda sur le VFR 1200. Sans oublier une nouvelle Fireblade, revue dans son look, ses suspensions et son tableau de bord. Mais sans contrôle de traction.

Yamaha: un nouveau TMax, dont on ne sait pour l'instant pas grand-chose, sauf que son look a été revu pour plus d'agressivité. De nouveaux scooters à grandes roues, les Centrex, pour concurrencer les bestsellers Honda SH. Et, déjà annoncée et testée, la R1 avec contrôle de traction.

BMW: un tout nouveau maxiscooter avec moteur bicylindre, sur la base d'un concept présenté l'année dernière... à Milan. Une S 1000 RR améliorée dans son électronique et son agilité. Et peut-être autres chose. mais rien n'est moins sûr.

Harley-Davidson: rien de très neuf, sauf la Dyna Switchback, essayée récemment sur ce blog

Triumph: l'arrivée du maxi-trail (façon BMW, etc.), l'Explorer 1200, qui reprend le look de la Tiger 800 avec un tout nouveau moteur... et la Speed Triple version R

Suzuki: La V-Strom nouvelle étant déjà présentée, il y aura aussi un ajournement de la supersportive GSX-R 1000, plus légère, plus performante, etc. et avec un seul pot d'échappement. Mais sans contrôle de traction

Kawasaki: à part les deux ER-6 (n et f), revues de fond en comble et essayée récemment sur ce blog (la n), il y a aussi la nouvelle ZZR 1400, qui détiendrait un nouveau record d'accélération, et surtout un nouveau maxi-trail, la Versys 1000.

Ducati: la toute nouvelle supersportive, la Panigale 1199, toujours un bicylindre, mais plus compacte, agile et qui atteindrait des sommets de puissance et de couple, avec tout le package électronique Ducati (contrôle de traction) et l'ABS sportif. Et une "petite" Streefighter 848.

KTM: une version nouvelle de la Duke 600, peut-être... et une Duke 200, 250 ou 300... peut-être

Aprilia: très certainement la Tuono Factory, plus la version Aprilia du Gilera 800, avec une face avant typée RSV 4.

Piaggio: le Beverly 350 Sporttourer, le premier scooter avec contrôle de traction...

Moto Guzzi: la nouvelle California 1400

Peugeot: le nouveau tripode avec train avant inclinable, concurrent du Piaggio MP3...

Sym: un maxiscoot 600

Kymco: un nouveau roadster, le Wolf 125

 

Et on mettra le reste à jour quand on en saura plus!

20/05/2011

BMW Motos à l 'offensive dans le segment du tourisme haut de gamme

MOTO_01_BMW_K_1600_GT.jpgMême en gris-blanc, elle ne passe pas inaperçue. D'abord par sa taille. Cette nouvelle BMW pès plus de 300 kilos tous pleins faits et sa longueur dépasse les deux mètres. Par le son de so moteur ensuite, un six-cylindres qui sait se faire rageur à l 'accélération pour peu qu'on le chatouille. Et visuellement, BMW livre une machine pleine de personnalité, sa première moto à six-cylindres en ligne, qui se situe non seulement clairement dans le secteur des véhicules de tourisme de luxe, mais aussi dans celui des motos sportives. Malgré ses six pistons parallèles et une cylindrée respectable de 1600 centimètres cubes, le propulseur est à peine plus large qu'un quatre-cylindres. Sauf quand le moteur est éteint, cette moto possède de plus une agilité de lutteur de Sumo, toute prête qu'elle est à virevolter d'un virage à l'autre. Si cela vous paraît contradictoire, allez regarder un combat entre Sumotoris - vous serez surpris, ce sont de vrais chats.

Pour un peu plus de 27000 francs, la K 1600 GT est la version plus sportive. Sa soeur K 1600 GTL (29500 francs) est un peu plus lourde, un peu moins agressive, et un peu plus confortable encore.

Lire la suite

16:35 Publié dans Tests | Tags : bmw, k 1600 gt, test, tourisme | Lien permanent | Commentaires (1)

16/03/2011

BMW dans le canton de Vaud, vente ok, atelier cet été

P90066770.jpgOn vous bassine avec cette nouvelle depuis plusieurs mois. Mais il y a du nouveau dans cette histoire. Le canton de Vaud va bientôt retrouver un concessionnaire BMW, à Crissier. Comme annoncé. Il se trouve à deux pas du centre commercial de la Coop, Léman Centre, et de sa station-service. Pour l'instant, une grande banderole montrant une des nouvelles K1600GT (sur l'image à gauche) indique juste une ouverture pour le printemps 2011. Renseignement pris, les travaux de transformation de l'ancien bâtiment Colorine sont loin d'être terminés. Selon Chuard Motos à Genève, dont la future enseigne vaudoise sera une filiale, on pourra bientôt aller commander ou acheter sa moto à Crissier. L'affaire se conclura dans des Portakabin, dans des bâtiments modulaires provisoires, en bon français. C'est une affaire de jours, éventuellement de semaines. Par contre, pour les services et réparation, il faudra faire preuve d'un peu plus de patience. Les travaux devraient se terminer au début de l'été.

D'autres nouvelles pour bientôt.

13/01/2011

La BMW R1200GS première en Suisse

R1200GS2010.JPGAprès les scores par constructeurs sur le marché suisse en 2010, voici ceux par modèles, uniquement pour les motos. En 2010, celle qui a été le plu sosuvent immatriculée (neuve) était une fois encore la BMW R1200GS. Dans sa version légèrement remaniée pour 2010. Elle totalise 493 unités. Viennent ensuite la toute nouvelle et puissante naked, la Kawasaki Z1000 (370 immatriculations), et enfin la moto agréable pour les "débutants" (c'est une 600 cm cubes, tout de même), la Yamaha XJ6 (359 unités).

Ce trio de tête présente donc une grosse enduro routière et deux nakeds (roadsters sans carénage).

Voici la suite du classement, à partir de la quatrième: Kawsaki Z750 (342), BMW S1000RR (334), Kawsaki Ninja 250R (320), Suzuki Gladius (313), Honda CB1000R (311), Harley-Davidson Forty-Eight (254), Honda VFR 1200 F (251). La brillante Ducati Multistrada 1200 et la nouvelle Yamaha Super Ténéré, deux autres maxi-enduros, arrivent respectivement seizième et quarantième. Kawasaki parvient donc à placer trois modèles dans le top ten, contre 2 pour Honda et BMW. Avec, rappelons-le, un marché suisse généralement morose en 2010 (-6,7% par rapport à 2009).

03/12/2010

Honda et BMW se préparent à défier Yamaha avec des super-scooters sportifs

MNM2C20113BA.jpgC'est un concept signé Honda. Il s'agit d'un maxi-scooter dont le comportement est proche de celui d'une moto. Baptisé New Mid Concept par ses géniteurs, il a fait forte impression au dernier salon du deux roues de Milan. On ne connaît pas la motorisation, mais on l'imagine conséquente. L'avant de la machine rappelle fortement les dernières motos de la marque, genre VFR 1200. Le carénage semble bien étudié pour donner à la fois un bon coefficient de pénétration et une bonne protection contre les éléments. Le cadre a l'air plus que solide, tout comme les suspensions. A l'arrière, on a droit à un seul amortisseur, ce qui est un des éléments clés de la production moto actuelle. La selle a l'air confortable. On se doute que ce scooter veut faire de l'ombre au Yamaha TMax, qui offre la rigueur et le vivacité d'une moto dans un corps de scooter pour ceux qui recherchent aussi le confort. Un TMax qui connaît un franc succès malgré son prix (14000 francs!) et le fait qu'il n'ait que peu évolué depuis de nombreuses années. Ce nouvel engin Honda serait équipé de vitesses que l'on peut passer sans débrayer, un système Dual Clutch comme sur la VFR 1200, inspiré du monde de l'automobile et affiné pour la moto. Ca promet bien du plaisir et de quoi rouler sportivement. Il existe bien un système en apparence semblable chez les gros Suzuki, mais il n'offre de loin pas le même agrément. Et Honda nous annonce que ce prototype devrait arriver très prochainement sous sa forme définitive chez les concessionnaires. Disons 2012 si les affaires marchent bien. Bon, il y a bien un détail que l'on pourrait retravailler. Comme sur le Gilera GP 800, la transmission finale se fait avec une chaîne. Pas très bon pour la facilité d'entretien, ça. Et, comme sur le TMax, la capacité d'emporter des bagages ne semble pas très développée.

Ce qui est intéressant, c'est que Honda n'est pas le seul à développer ce genre de concept. A Milan aussi, BMW a voulu en mettre plein la vue avec un maxi-scooter racé et technologique à souhait. Le voici.

P90067704.jpgAvouez qu'il y a comme un air de famille! Il s'appelle pour l'instant Concept C. Là encore, il faut s'attendre à une commercialisation assez proche dans le temps. On voit au premier coup d'oeil que la partie cycle est orientée sport. Mais ici avec un variateur à l'arrière, donc pas de vitesses. Et il semble que BMW ait donné plus d'espace pour emporter des objets dans le scooter. L'absence de rétroviseurs est compensée sur ce prototype par deux écrans reliés à des caméras à l'arrière. On doute de retrouver une telle sophistication sur le modèle final, mais sait-on jamais.

04/11/2010

Le salon moto de Milan: Honda et Ducati en force

MCROS20113WC.jpgPour Honda, 2011 est l'année du changement. Le premier constructeur mondial de deux-roues présente pas moins de 8 nouveautés au salon international de la moto et du scooter de Milan, qui se tient en ce moment dans le pôle de Rho Pero. La plupart de ces nouveautés sont des évolutions subtiles de modèles existants, à deux exceptions près. Le retour de la CBR600F, soit une moto de moyenne cylindrée d'apparence sportive, mais offrant suffisamment de confort pour rouler tous les jours. Et surtout, la présentation du Crossrunner (photo) a fait beaucoup de bruit. Il s'agit d'une sorte de trail, c'est-à-dire que la position de conduite est droite, relax, avec des suspensions assez hautes. Mais l'orientation est indéniablement routière, que ce soit en termes de pneus, de tenue de route, de freinage, d'aérodynamisme, etc. L'aspect de ce Crossrunner est tout neuf. Mais il reprend en fait... le moteur et le châssis de l'excellente VFR 800 VTEC. Soit l'un des rares moteurs à quatre cylindres en V du marché. Il délivre un maximum d'un peu plus de 100 chevaux et combine les caractères du bi- et du quadricylindres - bonnes poussées en bas dans les tours, et bonne allonge et souplesse un peu partoutdans les tours. Les ingénieurs de chez Honda assurent que le système VTEC, beaucoup critiqué sur la VFR dans ses premières versions, est maintenant au point et ne génère plus d'à coups.

Le carénage est complètement inédit, même s'il s'inspire un peu de celui de la nouvelle VFR 1200. Il dévie bien l'air tout en restant assez étroit. En fait, toute la moto est remarquablement étroite, ce qui assure une meilleure maniabilité et une meilleure accessibilité.

 

DucatiDiavel1.jpgParmi les autres nouveautés remarquées à Milan, il y a bien sûr le (ses concepteurs ont insisté sur le fait qu'il s'agisse d'un mâle) Ducati Diavel. Un mélange incroyable entre le cruiser musclé, façon Harley V-Rod, et le roadster viril. Avec un moteur développant la bagatelle de 162 chevaux maximum et, selon Ducati, une partie-cycle qui permet de s'amuser presque comme sur une sportive. La motorisation est dérivée en droite ligne de la Multistrada 1200, qui elle dérive du moulin de la superbike 1198. On comprend mieux le nombre de chevaux. Idéal pour les démarrages canon aux feux rouges. Et, comme sur la Multi, on retrouve les trois modes différents d'usage de la puissance et du couple, avec aussi le contrôle de traction en standard ainsi que l'ABS. Le poids à vide serait proche de 200 kilos. Il existe deux versions, la normale, et la Carbon, plus chère, dont le nom dit tout. Et de multiples possibilités de personnaliser la bête. Il est clair que Ducati vise avec ce modèle le marché américain. Mais les motards et les motardes européens et européennes sont certainement intéressés.

 

01 Tuono V4 R.jpgEnfin, troisième vedette du salon dans le secteur moto, l'Aprilia Tuono V4. Quand la firme de Noale vendait encore une RSV 1000 bicylindre, il existait en parallèle une version naked, appelée Tuono. Une vraie sportive décarénée, sans que le moteur ne se voit amputé de quoi que ce soit. L?esthétique des dernières éditions ne faisait pas l'unanimité. Il en sera sans doute de même avec cette nouvelle Tuono, qui n'est autre qu'une RSV4 décarénée, avec les mêmes aides électroniques que la dernière évolution: contrôle de traction sophistiqué, anti-wheeling, contrôle de lancement, modes de puissance et de couples sélectionnables au guidon... mais, seul petit bémol, pas d'ABS. Dommage pour une machine qui fait 170 chevaux et qui est conçue pour rouler aussi ailleurs que sur piste.

23/07/2010

Les motos 800 cc (750, 675, 796...) reviennent! Et la dernière est anglaise

On ne voit pas beaucoup de détails sur cette vidéo. C'est ce qu'on appelle un teaser, en bon français. Ou comment on organise la fuite des informations au compte pour entretenir le suspens et donc l'intérêt. Ce qui est sûr, c'est que les Britanniques de chez Triumph nous préparent une nouvelle moto qui pourrait être présentée au salon international moto et scooter de Milan cet automne. Nouvelle moto en deux versions: une routière, et une tout-terrain. Un peu comme BMW. Mais pas forcément une 1000 centimètres cubes, plutôt une 800, au moteur dérivé de celui de la Daytona 675 et de la Street Triple, juste un peu plus costaud.

Lire la suite

06/07/2010

BMW à Crissier, ça se précise

BMW_04_F800_R.jpgOn vous disait que BMW allait bientôt retrouver un concessionnaire dan sle canton de Vaud. L'information était bonne. Depuis que son représentant "historique" Inter-Motos a coupé les ponts avec la marque à l'hélice, BMW Motorrad était à la recherche quasi frénétique d'une enseigne dans l'un des cantons les plus peuplés de Suisse. Et la rumeur disait que le Genevois Chuard Motos allait créer une filiale à Crissier. Ce que la Feuille des Avis Officiels du Canton de Vaud confirme, reprenant une annonce de la FOSC (feuille officielle suisse du commerce, ou quelque chose d'approchant). Une sàrl au nom de Chuard a été créée à Crissier, dans le domaine des motos (importation, vente, atelier). Ce n'est pas précisé "BMW", mais c'est transparent. Ce sera au chemin du Saugy numéro 3. Tout près du grand centre commercial Coop, à deux pas de l'autoroute. Et en 2020 on pourra même y aller en tram...

23/06/2010

Aprilia et la RSV4 rétorquent au coup de table de BMW

Pour fourguer son nouveau monstre sportif aux clients potentiels, BMW a fait appel à une campagne de communication assez bien fichue. Et l'un des arguments étant la puissance immédiate de la bête S 1000 RR, les bavarois se sont fendus d'une vidéo clin d'oeil sur la manière d'enlever une nappe d'une table chargée en couverts.

Mais Aprilia a trouvé mieux. Ils sont repartis de la même idée et l'ont ridiculisée, en rappelant que eux, ils ne se contentent pas de faire de l'esbrouffe, ils gagnent aussi des courses avec leur monstre à eux, la RSV4. Voici donc la réponse de la bergère italienne au berger bavarois.

22:32 Publié dans Humour | Tags : aprilia, rsv4, bmw, s 1000 rr, vidéo | Lien permanent | Commentaires (1)

27/05/2010

BMW bientôt de retour dans le canton de Vaud

P0040072.JPGLes possesseurs d'une F800GS (photo ci-contre) ou de toute autre moto de marque BMW devraient bientôt retrouver leurs marques dans le canton de Vaud. Depuis que le garage Inter-Motos, au Mont-sur-Lausanne, a mis fin en février dernier à sa longue collaboration avec la marque à l'hélice, ils sont en effet un peu orphelins. Inter-Motos, qui a remplacé BMW par la marque anglaise Triumph, a accepté de continuer à assurer un service jusqu'à ce qu'un successeur soit trouvé.

Si l'on en croit les bruits qui circulent sur les routes du canton, ce devrait être chose faite tout prochainement. La reprise s'effectuerait par la création à Crissier d'une filiale du garage genevois Chuard Motos, spécialiste BMW. Ni chez Chuard, ni chez BMW Suisse, on ne veut pour l'instant confirmer officiellement la chose. On rappelle juste au passage que BMW est déjà représenté à Crissier par le géant Emil Frey, pour les voitures. Et quand on jette un oeil dans le showroom de la marque dans les locaux Emil Frey de Crissier, on voit déjà des motos... sous la forme de R1100GS jouets, pour les enfants... à suivre.