22/06/2012

Aprilia se met au maxiscooter (ou moto?)

ApriliaSRV850Goumaz1.jpg

C'est le scooter le plus puissant jamais produit en série, avec ses 76 chevaux et son moteur bicylindre en V. Il s'appelle Aprilia SRV 850 (photo Julien Goumaz), mais il reprend une grande partie des composants d'un autre maxiscooter italien, le Gilera GP 800. Par contre, Aprilia l'a doté d'un nouveau visage qui singe la face avant de la superbike Aprilia (la RSV 4). Ce qui est sûr, c'est qu'il est rapide, et que les motards croisés sur son chemin font le salut. Le camouflage fonctionne!

Par ailleurs, cet anti TMAX est très stable, grâce à sa partie-cycle proche de celle d'une moto, il freine bien, très bien même, et comme un scooter il est confortable et protège son conducteur du vent (un peu) et de la pluie (beaucoup). Tout ça pour 12995 francs, en noir ou en blanc.

Lire la suite

17/03/2012

Le TMAX nouveau affine ses armes pour faire face à la concurrence

MAC_0216.JPG

Au premier abord, il est plus anguleux, presque plus imposant que le modèle 2011. Le nouveau Yamaha TMAX, affublé désormais du sigle 530 pour indiquer que son moteur a "gagné" un peu plus de 30 centimètres cubes, a subi une cure de relookage qui lui donne une petite touche d'aggressivité visuelle que n'avaient pas ses devanciers dans la lignée TMAX. On reconnaît d'ailleurs la signature des motos sportives Yamaha, surtout à l'arrière.

Une journée de test au Tessin et au nord de l'Italie, sur petites et grandes routes, avec un peu de ville, permet de jauger les qualités et les défauts de cette nouvelle version du roi des maxiscooters sportifs. Le verdict est bon: les accélérations sont toujours aussi franches, voire même un peu plus qu'avant. On sent les 4 kilos perdus, le travail sur le moteur et la transmission. Le châssis est toujours irréprochable, à basse comme à haute vitesse. Le freinage est bon, peut-être un peu trop puissant à l'arrière si l'on n'y prend garde. Le confort est toujours au rendez-vous, la position soigneusement étudiée et il n'y a presque plus de turbulences derrière le pare-brise. Seuls bémols: les rétroviseurs, bien qu'efficaces, sont placés un peu trop loin du poste de pilotage pour que l'on puisse les régler en marche, et ils sont de plus au mauvais endroit quand on remonte les files. Enfin le coffre sous la selle est juste correct. Mais l'essentiel n'est il est vrai pas là.

Lire la suite

16/11/2011

Mission, battre le Yamaha Tmax

tmax2011.jpgEn matière de scooters, enfin de maxiscooters, Yamaha avait vu juste, avant tout le monde, en introduisant sur la marché en 1999 son désormais célèbre Tmax (photo modèle 2011), qui unissait les bons côtés d'une moto et d'un scooter, justement, dans un véhicule à la croisée des chemins. Il était confortable, on le conduisait les pieds posés à plat sur une selle moëlleuse, et bien abrité du vent et de la pluie, avec un système de vitesses automatique. Mais en même temps, les prestations de son moteur bicylindre de quelque 500 centimètres cubes, de son châssis rigide et de ses suspensions haut de gamme l'apparentaient à une moto pour ce qui est du plaisir de conduite. Ce modèle a tout de suite percé en Europe, malgré un prix conséquent qui est monté en Suisse jusqu'à plus de 14000 francs. Forcément, les autres ont eu des bouffées de jalousie. Mais ce n'est qu'au dernier salon de la moto et du scooter de Milan, cette année, qu'ils ont lancé la vraie contre-offensive. Honda avec son Integra, qui adopte des roues de 17 pouces aussi grandes que celles d'une moto, ainsi qu'un moteur bicylindre lui aussi, de 670 cc, des suspensions et un châssis de moto, bien sûr, et un système de vitesses semi-automatiquer made in Honda. Mais la vraie star du salon, c'est malgré tout le nouveau, pardon, les deux nouveaux modèles BMW, le C 600 et le C 650, deux déclinaisons d'un scoototo, ou d'une motster, c'est selon, avec tout plein de raffinements et de gadgets, et évidemment le moteur bicylindre et la partie-cycle de moto. Devant cette offensive, Yamaha a d'ailleurs répliqué en musclant son Tmax et en rendant son look plus agressif.

Lire la suite