24/08/2011

L'airbag pour motard, un plus bienvenu

GILET_AIRBAG_POS-0_6574.JPGC'est une technologie qui nous vient tout droit du monde de l'équitation. Eh oui, les canassons à sabots et les bécanes à chevaux mécaniques ont plus de points en commun que l'on pense. Nous avons pu tester durant une bonne semaine un gilet de la marque Hit-Air (photo Marius Affolter). Il s'enfile par-dessus une combi ou une veste de moto, et il déploie un airbag en moins d'une seconde autour des parties sensibles du corps du  motard, lorsque le pilote se fait éjecter de sa monture.

Le Hit-Air ressemble au premier abord à un gilet de plongée gris-vert. Mais on peut l'avoir aussi en noir, et même sous une forme camouflée dans une veste à l'apparence normale. Il comporte une petite bombonne de gaz lovée dans une poche et raccordée à un réseau de coussins dégonflés qui entourent la nuque, le cou, les côtes et les reins. Selon Jean-Marc Rüttimann, du magasin Biker's Equipment, à Genève, spécialiste des accessoires BMW pour le voyage, le cou et les reins se gonflent en deux dixièmes de secondes, et il ne faut qu'une demi-seconde pour le reste. Au bout d'à peine plus d'une seconde, une valve s'ouvre automatique et permet au dispositif de se dégonfler. Il suffira alors de chasser l'air du gilet et d'acheter une nouvelle bombonne pour recommencer. Après avoir fait vérifier le gilet par un spécialiste, tout de même, pour être sûr que rien n'a été endommagé.

 

 

 

 

GILET_AIRBAG_6261.JPGLe système fonctionne grâce à un câble gainé de plastique qui s'accroche sur une partie fixe de la moto. Il doit être tendu.

Quand on est désarçonné, la force qui en résulte tend ce câble encore plus et fait sauter le verrou de sécurité qui empêche la bombonne de souffler son gaz dans les coussins du gilet. Descendre de moto et partir en marchant ne génère pas une force suffisante. Mais être ejecté de sa selle durant un accident, oui. Il faut entre 25 et 35 kilos de force pour que ça fonctionne. Et ce système est recommandé par la section vaudoise du TCS, dont le secrétaire général est motard (si, si).

 

 

 

Voici ce que ça donne sur le mannequin

GILET_AIRBAG_POS-0_6574.JPGGILET_AIRBAG_POS-2_6597.JPG

GILET_AIRBAG_POS-4_6600.JPGGILET_AIRBAG_POS-5_6601.JPGGILET_AIRBAG_POS-8_6607.JPG

 

 

 

 

 

 

A part ça, le gilet est confortable, il est disponible en plusieurs tailles et en deux couleurs (plus la version fluo), dispose de poches pratique, et ne coûte que 322 francs (les prix ont baissé récemment pour suivre la baisse du taux entre euro et franc suisse). A comparer avec les près de 4500 francs du système D-Air de Dainese, dérivé de la course et qui est caché dans la bosse dorsale d'une combinaison intégrale. Il est certes encore plus rapide et n'a pas besoin de câble pour fonctionner.

Sachez encore que Helite propose un produit similaire, que l'on retrouve notamment dans des vêtements de moto siglés Brembo - la célèbre marque italienne de freins. Et que l'on peut déjà acheter en Suisse sous le nom Helite, par exemple chez Motoboutique à Lausanne, ou Jack's Cuir à Genève. Le gilet est un peu plus cher (629 francs) que celui de Hit-Air. Spidi est aussi en train de s'y mettre, tout comme Bering - sans câble et avec déclenchement électronique, mais aussi avec pas mal de problèmes de jeunesse, pour ce qui est de Bering. Enfin si vous vous voulez acheter une Honda Goldwing, elle existe en version avec airbag frontal, intégré à la moto.