02/05/2013

Voici une KTM abordable mais fun

KTM, Duke 390, Duke 125, Honda, Kawasaki, SuzukiElle est constuite à Pune, en Inde, par Bajaj, mais le contrôle qualité s'effectue à Mattighofen, en Autriche, siège de la marque de motos KTM, leader mondial du secteur tout-terrain, de plus en plus connu aussi pour ses modèles routiers. KTM Suisse a fait venir d'Autriche quelques Duke 390, un tout nouveau modèle qui élargit la famille, après la Duke, la Super Duke, la Duke 690, la Duke 125, puis 200. Et bientôt, à la fin de cette année, la Super Duke 1290. Mais pour revenir à la 390 (photo de Patrick Schneuwly), KTM affirme que cette moto se situe exactement là où, à prix abordable, on obtient tout de même assez de performance pour s'amuser et pour combler tant le débutant que le motard sur le retour, homme ou femme. Une sorte de cylindrée (exactement 375 cc) du Graal, en somme. C'et à peu près ce qu'on déjà dit il y a peu de temps Kawasaki avec sa Ninja 300 et Honda avec sa série 500 (CB 500 F, CBR 500 R, CB 500 X).

A l'essai, pour 6320 francs chez le concessionnaire, il faut reconnaître que cette nouvelle Duke offre une expérience routière de très bonne qualité. Le travail des suspensions est excellent tant par sa rigueur que par un confort relatif, le freinage est puissant et modulable, la moto est très agile et saine, et le moteur pousse juste ce qu'il faut pour ne pas s'ennuyer. Sur route. Chapeau bas, les gars!

Lire la suite

11/01/2013

KTM n'a pas connu pas la crise en 2012

Duke390-3.jpgL'année 2012 aura été juteuse pour la maison KTM et son partenaire indien Bajaj. Les motos vendues sous le nom de la première ont en effet représenté des chiffres record pour la compagnie autirichienne, basée à Mattighofen. Pour dire les choses crûment, les ventes (107142 motos en tout) ont progressé de 32% par rapport à 2011. C'est dire. Et le chiffre d'affaire (KTM se garde bien de communiquer son bénéfice) s'est établi pour 2012 à 610 millions d'euros.

Dans le détail, on nous annonce une hausse de 9% des ventes en Europe. Et ce alors que le marché motocycliste européen a plongé de 12%. Aux USA, où ce même marché a gagné un petit 1,2%, les orang de Mattighofen ont fait plus 25%. Et enfin en Asie du Sud-Est, les ventes se sont multipliées par 10. Même si KTM a commencé là-bas à partir d'à peu près zéro, c'est un signe très clair. La Duke 200, par exemple (en photo, la toute nouvelle Duke 390), s'est vendue à plus de 800 exemplaires, rien que pour l'Inde. C'est peu comparé aux millions de deux roues de ce pays, mais il faut se rappeler que ces petites cylindrées, pour nous, sont considérées là-bas comme des motos haut de gamme.