23/10/2011

L'ER-6n 2012 toujours craquante et pas chère, mais plus facile encore

Web1villegauche.JPG

C'est sa deuxième cure de jeunesse. La Kawasaki ER-6n a été lancée en 2006. Depuis ce temps-là, elle a connu l'amour des foules de motards et de motardes, attirés par son style bine particulier, son caractère joueur, sa facilité et son prix contenu - moins de 10000 francs en Suisse. En Europe, il s'en est vendu plus de 60000 durant ces cinq années. Et la dernière évolution date de 2009. Chez Kawasaki, on se dit convaincu que l'ER-6n est la meilleure de son segment, et on s'est posé sérieusement la question de savoir s'il fallait retoucher cette moto emblématique. Deuxième des ventes cumulées de la marque en Suisse derrière la petite sportive Ninja 250 R. Mais justement, elle commençait à peiner un peu. Les verts ont donc voulu garder à leur naked de moyenne cylindrée son look aguicheur, un rien manga, tout en révisant ses composantes une par une pour les améliorer. Et ce, toujours en dessous de 10000 francs, si l'on en croit l'importateur helvétique Fibag.

 

Lire la suite

12/10/2011

Kawasaki 2012, du record d'accélération à la moto pour tous

12MY_ZZR1400_BLK.jpgLa première salve de nouveautés est lancée chez les verts. Kawasaki a dévoilé l'évolution subie par trois de ses motos pour 2012. L'hypersportive ZZR 1400 continue sa course en avant vers plus de puissance, plus d'accélération, moins de poids, plus de contrôle... celle qui était déjà l'un des missiles les plus performants dans l'univers moto de série va atteindre les 200 chevaux (sans prendre en compte l'effet d'induction d'air, qui rajouterait 10 chevaux), tout en perdant quelques grammes. Son couple atteindrait déjà la bagatelle de 95 Nm à 2000 tours/minutes, pour grimper jusqu'à un sommet de 162 Nm à 7500 tours... Selon Kawasaki, elle offrirait tout simplement la plus grande capacité accélérative au niveau mondial pour une moto de série et de route. Pour une vitesse de pointe de 300 km/h.

Et surtout, elle se voit dotée, outre un ABS amélioré, de modes de gestion du moteur, normal ou plus soft, d'un limiteur de couple à l'embrayage et d'un système d'antipatinage paramétrable selon trois modes qui permettent plus ou moins de dérapages de la roue arrière. Au vu de la cavalerie disponible, ce ne sera sans doute pas un luxe. Prix encore inconnu. Elle sera peinte en noir (photo) ou vert et noir Kawa. Et aux States, elle devient la Ninja ZX-14R (avec un R final tout nouveau).

 

12ZX1400F_40AGRNDLB00D_C.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En parallèle, les deux modèles routiers de milieu de gamme, les ER-6n et ER-6f ont droit à une cure de jouvence: nouveaux carénages, pot d'échappement redessiné, suspensions affinées, cadre et bras oscillant construits différemment pour assurer plus d'agilité et un look plus original et soigné, selle améliorée, moteur revu pour plus de couple et de puissance à mi-régime... etc. Essai pour bientôt sur ce blog.12MY_ER-6n_static.jpg12ER650F_44SWHTFSAC00D_C.jpg

Avec en prime le détail du nouveau bras oscillant à l'arrière, avec ses deux tubes en acier et sa forme de quasi banane - ici sans les caches et sans la selle. L'amortisseur unique est toujours placé de côté, mais un peu moins visible. Et l'aspect général est plus ramassé, plus compact, plus dynamique.