11/01/2013

KTM n'a pas connu pas la crise en 2012

Duke390-3.jpgL'année 2012 aura été juteuse pour la maison KTM et son partenaire indien Bajaj. Les motos vendues sous le nom de la première ont en effet représenté des chiffres record pour la compagnie autirichienne, basée à Mattighofen. Pour dire les choses crûment, les ventes (107142 motos en tout) ont progressé de 32% par rapport à 2011. C'est dire. Et le chiffre d'affaire (KTM se garde bien de communiquer son bénéfice) s'est établi pour 2012 à 610 millions d'euros.

Dans le détail, on nous annonce une hausse de 9% des ventes en Europe. Et ce alors que le marché motocycliste européen a plongé de 12%. Aux USA, où ce même marché a gagné un petit 1,2%, les orang de Mattighofen ont fait plus 25%. Et enfin en Asie du Sud-Est, les ventes se sont multipliées par 10. Même si KTM a commencé là-bas à partir d'à peu près zéro, c'est un signe très clair. La Duke 200, par exemple (en photo, la toute nouvelle Duke 390), s'est vendue à plus de 800 exemplaires, rien que pour l'Inde. C'est peu comparé aux millions de deux roues de ce pays, mais il faut se rappeler que ces petites cylindrées, pour nous, sont considérées là-bas comme des motos haut de gamme.

13/11/2010

Les Brammo électriques débarquent en Europe au printemps prochain

EICMA Media Pack 2011 Enertia Plus Lifestyle Image.jpgElles ont été conçues l'autre côté de l'Atlantique, par une petite firme qui a de grandes ambitions. Créé par Craig Bramshire en 199, Brammo a tout d'abord produit des voitures performantes en petites séries. Puis s'est orienté vers les moteurs électriques. Et après quelques péripéties a décidé de se concentrer sur la moto électrique, en raison de son faible poids et du couple conséquent offert par ce genre de moteur. En 2009, un accord avec la chaîne Best Buy a permis de livrer au public américain les premières Enertia, produites dans les locaux de Brammo, en Oregon. En octobre dernier sont sorties les modèles Empulse et Enertia Plus, parmi les premiers deux roues électriques à atteindre une autonomie de plus de 100 kilomètres avec une charge.

 

 

 

Et plus récemment, le salon EICMA 2010 à Milan a été l'occasion pour Brammo d'annoncer sa venue sur le marché européen.

Aux Etats-Unis, l'Enertia Plus coûte un peu plus de 8900 dollars - soit moins de 10000 francs. Son rayon d'action peut facilement atteindre 128 kilomètres. La machine ne pèse que 147 kilos (on ne dit plus: tous pleins faits). Elle est mue par un moteur qui puise son énergie dans un pack de batteries aux ions de Lithium et qui délivre un maximum de 6 kiloWattheure.L'Enertia aura une liste d'accessoires en option comprenant la béquille central et des sacoches latérales en dur, de marque Givi (photo). On pour l'obtenir en noir, argent, rouge ou bleu.

A Milan, le stand Brammo a attiré une petite dizaine de journalistes curieux. La présentation s'est fait dans le plus pur style italien, avec des présentatrice un rien dénudées.


"Nous allons commencer la production dès que possible en Europe, grâce à notre partenariat avec la maison Flextronics, annonce Craig Bramshire. En principe, l'usine qui produira les Empulse et Enertia se trouve en Hongrie. Nous espérons que les premières seront prêtes au printemps prochain. Et le prix devrait être à peu près le même qu'aux Etats-Unis."

Photo nov. 07, 4 42 56 PM.jpg

Soit, pour l'Empulse (à gauche), qui peut atteindre 168 kilomètres/heure et parcourir jusqu'à 160 kilomètres dans sa version la plus sophistiquée, presque 14000 Dollars. La variante la moins performante a un rayon d'action de 96 kilomètres et coûte 9995 Dollars.