28/08/2011

Le scooter urbain confortable, façon Peugeot

SCOOTER_CITYSTAR_6234.JPGSCOOTER_CITYSTAR_6155.JPGC’est un scooter GT, par son confort et son équipement, mais c’est aussi un petit véhicule urbain très agile. Le Citystar 125, avec ses roues de taille intermédiaire (13 pouces) vient se placer à mi-chemin dans la gamme Peugeot entre le luxueux Satelis et le léger Vivacity.

Il ressemble un peu à un modèle précédent, l’Elystar, mais il propose des prestations un cran au-dessus. Sa tenue de route, en particulier, est bonne, même à vitesse relativement élevée (100 km/h), grâce notamment à des pneus de qualité. Et sans sacrifier à l’agilité quand il s’agit de se faufiler dans le trafic de l’heure de pointe.

 

SCOOTER_CITYSTAR_6174.JPGLe Citystar offre un coffre de selle qui peut emporter un casque intégral et un casque jet (sans mentonnière), plus un vide-poches assez spacieux devant le conducteur et un crochet pour les sacs au tablier. Par rapport à un vrai GT, on est assis plus droit sur la selle. Mais cela ne gênera que les grands gabarits, qui auront peut-être les genoux un peu coincés. La selle n’est pas très basse, mais comme le véhicule est léger (150 kg à vide, 157 en ordre de marche, selon le constructeur) et son centre de gravité placé bas, c’est tout à fait vivable.

Il consomme peu (3,5 litres aux 100 kilomètres annoncés) et ses suspensions sont orientées confort. Pas encore d’ABS pour ce modèle, mais les freins répondent présent sans aucune hésitation et sont faciles à doser.

 

 

SCOOTER_CITYSTAR_6210.JPGQuant au moteur… il est suffisant. Mais pas le plus véloce à faire avancer le scooter au feu vert. Il faut compter un petit temps de réaction et tourner la manette des gaz en grand avant que la force mécanique ne vainque celle de gravité et fasse avancer la bête. En revanche, une fois lancé, l’allonge est bonne (près de 110 km/h en pointe), ce qui autorise de courts trajets autoroutiers ou de longues virées extra-urbaines sur les routes de campagne. Même à deux, c'est possible, avec une certaine dose de patience. Il y a juste un truc un peu bizarre dans l'injection. A faible vitesse - moins de 30 km/h - quand on coupe les gaz d'un coup et qu'on se retrouve en descente, le frein moteur disparaît subitement. Un peu déroutant dans les rues très pentues de Lausanne. Faut choper les freins avant de se faire piéger.

Et son prix? 5105 francs avec les frais de transport. En noir ou argent. Un tarif placé!

16:45 Publié dans Tests | Tags : peugeot, 125, citystar, vivacity, gt | Lien permanent | Commentaires (0)

30/07/2010

Une Triumph "touristique" au long cours

MOTO_TRIUMPH_42.JPGCe n'est pas exactement un nouveau modèle. Mais c'est bienvenu. Pour à peine moins de 20000 francs (19640 CHF avec ABS), le constructeur anglais Triumph vend désormais une version GT de sa Sprint (photos: Vanessa Cardoso). Ce qui veut dire un moteur presque inchangé, mais dont l'échappement se situe en position basse (on gagne de l'espace de rangement sous la selle et on perd des calories contre les cuisses), avec deux valises de 31 litres chacune d'origine, un châssis arrière renforcé pour plus de confort et plus de stabilité à deux, et un phare avant redessiné, qui semble aussi éclairer un peu mieux. Plutôt convaincant pour ce qui est du rapport qualité-prix.

Lire la suite

17:08 Publié dans Tests | Tags : triumph, sprint, gt, test | Lien permanent | Commentaires (0)