19/03/2014

Une moto en habits de scooter chez Honda

HondaIntegra_1-1024x682.jpgNon, ce n’est pas un scooter! Malgré le carénage très enveloppant, la plate-forme continue au lieu de repose-pieds, le coffre sous la selle et les deux leviers de frein au guidon, le Honda Integra est proche d’une moto dans sa tenue de route, dans ses grandes roues (17 pouces), dans l’absence de variateur ou de tout autre élément du moteur et de la transmission primaire attaché à la roue arrière. Ici, on a juste une chaîne, comme sur n’importe quelle bécane. Cet hybride unique sur le marché a eu droit pour 2014 à un gros toilettage de la part de Honda, qui a donné plus de pep à son moteur, qui a amélioré son ergonomie (selle plus fine, plus d’espace pour les genoux, plus d’infos sur le tableau de bord…) et revu son look. En effet, la face avant ne ressemble plus du tout à un têtard. Elle a même un soupçon de classe. Et tout ça en rendant l’Integra encore plus économe en carburant (eu égard à sa cylindrée supérieure). Un véritable exploit, si l’on sait qu’il s’agissait déjà d’un des deux-roues les plus parcimonieux du marché, pour cette taille.

Lire la suite

08:17 Publié dans Tests | Tags : honda, integra, 2014, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (1)

02/05/2013

Voici une KTM abordable mais fun

KTM, Duke 390, Duke 125, Honda, Kawasaki, SuzukiElle est constuite à Pune, en Inde, par Bajaj, mais le contrôle qualité s'effectue à Mattighofen, en Autriche, siège de la marque de motos KTM, leader mondial du secteur tout-terrain, de plus en plus connu aussi pour ses modèles routiers. KTM Suisse a fait venir d'Autriche quelques Duke 390, un tout nouveau modèle qui élargit la famille, après la Duke, la Super Duke, la Duke 690, la Duke 125, puis 200. Et bientôt, à la fin de cette année, la Super Duke 1290. Mais pour revenir à la 390 (photo de Patrick Schneuwly), KTM affirme que cette moto se situe exactement là où, à prix abordable, on obtient tout de même assez de performance pour s'amuser et pour combler tant le débutant que le motard sur le retour, homme ou femme. Une sorte de cylindrée (exactement 375 cc) du Graal, en somme. C'et à peu près ce qu'on déjà dit il y a peu de temps Kawasaki avec sa Ninja 300 et Honda avec sa série 500 (CB 500 F, CBR 500 R, CB 500 X).

A l'essai, pour 6320 francs chez le concessionnaire, il faut reconnaître que cette nouvelle Duke offre une expérience routière de très bonne qualité. Le travail des suspensions est excellent tant par sa rigueur que par un confort relatif, le freinage est puissant et modulable, la moto est très agile et saine, et le moteur pousse juste ce qu'il faut pour ne pas s'ennuyer. Sur route. Chapeau bas, les gars!

Lire la suite

21/02/2013

Honda présente deux motos abordables, avec tout ce qu'il faut

Honda, 500, CB 500 F, CBR 500 RElles s'appellent CB 500 F (photo), la version roadster sans carénage, et CBR 500 R, avec carénage, d'apparence plus sportive. Pour 6990 francs, respectivement 7450 francs, ces deux nouveautés Honda de cylindrée moyenne (471 cc) offrent tout l'équipement d'une vraie moto à un prix très raisonnable. Un peu comme la série des NC 700 de la même marque, mais en gros pour 1000 francs de moins, avec moins de couple (force faisant tourner le vilebrequin et la roue arrière), et sans le coffre avant. Par contre, ces deux engins, bientot rejoints par une troisième version X (genre trail) d'ici quelques mois, permettent ce que n'autorisent pas les NC: faire grimper l'aiguille du compte tours. Jusqu'à 12000 tours par minute, là où la grande soeur s'arrête brutalement à 6500.

Honda, 500, CB 500 F, CBR 500 RNous avons pu tester ces deux nouvelles venues sur route et, pour la CBR 500 R (photo), sur circuit, en Espagne, dans la région de Barcelone. Elles se sont montrées toujours rassurantes à la conduite, faciles, agiles et procurant une dose non négligeable de plaisir.

 

 

 

 

 

Lire la suite

15:56 Publié dans Tests | Tags : honda, 500, cb 500 f, cbr 500 r | Lien permanent | Commentaires (0)

04/02/2013

La vidéo officielle que Honda ne vous montrera pas (en Europe)

La nouvelle petite sensation de chez Honda s'appelle MSX 125. MSX pour Mini Street Extreme. Tout un programme. Ultralégère, look tendance (jeune), à un prix qu'on imagine compétitif. Elle a été dévoilée en Thailande - là où elle est fabriquée. Et on sait qu'elle arrive en Suisse à l'occasion du prochain salon Swiss-Motos à Zurich, dans deux semaines.

Ce qui est rigolo, c'est que le premier et très sérieux constructeur mondial de deux roues s'est largement éloigné de ses habitudes dans la présentation de ce modèle. La vidéo promotionnelle montre tout ce que Honda affirme vouloir bannir: le pilote n'a presque pas d'habits de protection, il slalome entre les voitures, fait du drift à outrance, lève la roue avant, voire la roue arrière... tout y est. D'habitude, on voit ça chez KTM. Il s'agit manifestement d'un effort novateur pour toucher un public plus jeune que ceux qui finissent leurs jours avec une Goldwing. Sauf que vous ne verrez jamais cette vidéo chez Honda Europe. Il existe sur ce continent un gentlemen's agreement entre constructeurs de motos, qui est de bannir la promotion de comportements "irresponsables". C'est un peu dommage. Alors on vous la montre!

23/01/2013

Une petite moto pour s'amuser, la Honda MSX 125

MMSX120133RB.jpgElle est la digne héritière des Honda Monkey et Dax, en plus costaud. Du moins sur papier. Dévoilée il y a quelques jours, la Honda MSX (pour Mini Street eXtreme) 125 est mignonne, et elle a l'air taillée pour l'amusement, sans toutefois négliger les aspects pratiques.

Selon les informations dévoilées par Honda, elle pèserait 101,7 kilos (avec les pleins?), offrirait une puissance maximale d'environ 10 chevaux atteints à 7000 tr/min. Le couple n'est pas indiqué, sauf qu'il est censé être présent en abondance sur toute la plage de régime. La fourche avant est inversée, les pneus de 12 pouces sont larges, et les disques de frein ont l'air de ne pas faire semblant. Tout ce qu'il faut pour jouer au c... en pleine rue, comme le montre d'ailleurs la première vidéo promotionnelle lâchée sur le (You)tube. Mh, pas très Honda, tout ça. Ou peut-être si. Parce qu'en même temps elle devrait être économe en carburant, et s'adresser à un public jeune, tout comme les nouvelles CB 500.

MSX125Espana1.jpgOn ne l'a pas encore essayée. Elle sera montrée en première suisse à Swiss-Motos, mi-février à Zurich. Mais on a par contre pu poser les fesses sur un exemplaire dépourvu de batterie, pendant une pause, lors de l'essai de la nouvelle CB 1100 en Espagne. Photo faite par un collègue sympa. Eh bien c'est plutôt confortable. 

 

 

Et même un grand semble y prendre du plaisir, la preuve par  l'image... 

MSX125Espana2.jpgPhoto par mézigue. A noter que chez nous, elle sera disponible uniquement en blanc, comme ici, en noir ou en jaune abeille (on la veut en rouge nous aussi!). Et que le prix n'est pas encore connu.

22:33 Publié dans news | Tags : honda, 125, monkey, msx 125 | Lien permanent | Commentaires (0)

22/01/2013

La CB 1100, une Honda dans le rétro

_FMI2048.jpgLa première chose qui frappe quand on découvre cette moto, c’est le travail quasi obsessionnel réalisé par les ingénieurs et designers japonais pour capturer l’esprit rétro des premières Honda quatre cylindres, les CB 750 Four, qui ont débarqué en 1969. A l’époque, elles représentaient le sommet de la technologie et de la performance.

Bon, il n'y a qu'un silencieux d'échappement, au lieu des éléments doubles de l'original. Disons alors que la CB 1100, déjà disponible depuis plus d'une année au Japon et qui débarque le mois prochain en Europe, fait référence aux déclinaisons ultérieures de la CB série F. D'ailleurs le tableau de bord adopte le même vert sombre.

Lire la suite

09/01/2013

Tout le monde, même Triumph, se met aux "petites" motos pour conquérir l'Asie

Il y a bien sûr les constructeurs japonais, Kawasaki (Ninja 250 R) et Honda (série des CB 500, CBR 250 R, CRF 250 L) en tête, qui produisent des motos de cylindrée petite à moyenne (200 à 500 cc) suffisamment sophistiquées mais avec des prix pas trop hauts, pour séduire les marchés indien, indonésien, thailandais, voire chinois, non sans proposer aussi ces menues machines vendues à des prix contenus au reste du monde, dont l'Europe. Et KTM n'est pas en reste (Duke 200 et 390), grâce à son alliance avec l'indien Bajaj. Des indiscrétions font penser que Yamaha et Harley-Davidson sont eux aussi en train de s'y mettre. Le premier avec une sportive de 250 cc, le second avec un cruiser de 500 cc, probablement pour 2014. Et voici qu'une citation du distributeur indonésien de la marque anglaise Triumph laisse penser que cette dernière est aussi en train de lancer un nouveau modèle dans ce segment, pour l'an prochain.

triindia.jpg_630.jpgLa nouvelle vient de paraître avec un croquis (ci-contre) sur le site de notre confrère italien Motociclismo, qui la reprend de sites asiatiques. Il s'agira selon toute vraisemblance d'une mini Street Triple, nantie d'un moteur bicylindre en ligne de 250 centimètres cubes. On précise Et au passage que la position, plus basse que sur une Street, sera mieux adaptée aux pilotes indonésiens, et que le prix devrait se situer de manière compétitive face à la Ninja 250 R et à la CBR 250 R. Enfin ce moteur pourrait se retrouver sous d'autres déclinaisons, notamment avec de hauts débattements de suspensions, pour en faire une enduro routière.

04/12/2012

Harley et Honda au sommet des ventes de motos en Suisse, Yamaha et Vespa pour les scooters

Ce sont les chiffres des nouvelles immatriculations pour les dix premiers mois de l'année 2012 sur le marché suisse. Comme d'habitude, ils n'équivalent pas exactement aux ventes, mais s'en rapprochent. Et comme d'habitude, les deux derniers mois de l'année ne vont pas changer fondamentalement les choses. Les tendances des dernières années se confirment pour ce qui est des marques. Harley-Davidson est numéro un chez les motos (3513 unités, plus 7,3% par rapport à la même période l'an dernier), avec en deuxième position Honda (3393, plus 28,47%!). BMW arrive bon troisième avec 2800 motos (-2,78%). Si on ne considère que les scooters, le duo gagnant est dans l'ordre Yamaha (4296, +19,8%, mais -15,7% pour les motos) puis Vespa (3630, +14,58%). Et Le troisième est cette fois Honda, avec 3596 unités (y compris l'Integra), soit plus 12,41%. On voit qu ele premier constructeur mondial de deux roues (le big H) a confirmé son spectaculaire redressement. Et la Motorcompany de Milwaukee continue de surfer sur son succès européen, en se permettant d'ailleurs d'annoncer pour 2013 une baisse de prix.

Kawasaki voit baisser ses immattriculations de presque 12%, tout comme Triumph, alors que Ducati se maintient (-1,71%), et Suzuki également (-0,88%, alors que les scooters de cette marque continuent leur descente). Aprilia est aussi à la baisse (-6,96%). A titre de bonne surprise, parmi les petits poucets, MV Agusta cartonne: 288 motos, plus 115%, et Moto Guzzi fait bien aussi: 213, plus 76%.

 

Pour les curieux, en cumulant les deux segments, motos et scooters, le classement est:

Yamaha, Honda, vespa, H-D, BMW, Kawasaki, Sym, Piaggio, Suzuki, Aprilia, Ducati, Triumph, KTM, Peugeot puis Kymco.

Et si l'on regarde les immatriculations non plus en termes de marque, mais de modèle, on voit que l'indétrônable BMW R 1200 GS (549 unités, - 14,35%)s'est fait devancer cette année par un sportster, la Harley-Davidson 42 (557, +5,69%). Viennent ensuite

La Suzuki GSR 750 (+71,26%!)
La Yamaha FZ8 (-14,38%)
La Honda NC 700 S (nouveau modèle)
La BMW S 1000 RR (première sportive, +47,46%)
La Yamaha XJ 6 N (-25,5%)
La KTM Duke 690 (+196,33%!!!)
La Honda CB 1000 R (inoxydable, +7,72%)
La Honda NC 700 X (nouveau modèle)
La Kawasaki ER-6n (+31,44%, elle "repique")
La Honda Crosstourer (nouveau modèle)
La Kawasaki Z 750 R (+39,13%)
La Harley Sporster Iron 883 (+53,8%)
La Harley Dyna Fat Bob (+4,33%)
La BMW R 1200 R (-26,7%)
La Ducati Multistrada 1200 (-14,19%)
La Harley Sportster 1200 Custom (+54,97%)
La BMW R 1200 GS Adventure (+14,93%)
et la Ducati Panigale (20e, nouveau modèle)

Comme on peut le voir, la Suisse privilégie les "grosses" motos, mais ne dédaigne pas les engins en même temps économiques (bon score des deux NC 700, des XJ 6 N et ER-6n). Si l'on cumulait les R 1200 GS et R 1200 GS Adventure, le modèle BMW serait en tête. On ne peut que s'émerveiller devant le succès croissant des modèles Harley, qui n'évoluent pourtant presque pas. A rapprocher certainement du succès des Vespa.

Justement, les modèles de scooters, dans l'ordre

Yamaha Aerox 50 (1169, +28,46%)
Honda PCX 125 (1123, +1,54%)
Vespa LX 125 (1103, +17,09%)
Honda Vision 110 (+261,71%)
Yamaha Vity 125 (+13,7%)
Vespa PX 125 (+20,03%)
Vespa GTS 300 (+23,21%)
Yamaha X-Max 250 (+2,69%)
Peugeot Speedfight 50 (+2,52%)
Yamaha Xenter 125 (484, nouveau modèle)
Yamaha TMAX 530 (481, nouveau modèle, plus ou moins)
Piaggio Fly 125 (-24,88%)
Sym Mio 100 (-11,05%)
Yamaha Cygnus X 125 (-21,6%)
Vespa LX 50 (+10,74%)
Honda SH 125 (+0,52%)
Honda Integra 700 (374, nouveau modèle)
Honda GST 125 (+22,51%)
Honda SH 300 (-19,79%)
Aprilia SR 50 (+2,41%)

Là, ce sont plutôt, très logiquement, les petites cylindrées qui l'emportent. Mais les trois vrais maxiscooters du lot se défendent très bien. Et la Vespa 125, avec la version GST, arrive en tête.

 

 

16/11/2012

Les nouveautés 2013, suite (mais pas fin)

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziLe salon de la moto et du scooter EICMA 2012 a permis aux marques italiennes de se démarquer en présentant de nombreuses nouveautés. Outre Ducati et son Hypermotard-Hyperstrada, Moto Guzzi a frappé un grand coup en lançant officiellement la nouvelle California, qui s'appelle désormais California 1400, disponible dans une déclinaison Touring (photo) et une autre Custom. Le chiffre représente la cubature du moteur, qui augmente notablement.

Elle est longue, basse, pesante, imposante, mais il semble quêlle freine très bien et soit raisonnablement agile. Et selon les premiers essayeurs, elle vibrerait beaucoup moins, voire pas du tout. Les Etats-Unis n'ont qu'à bien se tenir.

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziUne autre vedette de l'EICMA 2012 est sans conteste la nouvelle Vespa. D'abord baptisée 46 lorsqu'elle était au stade de prototype l'an passé, elle est devenue depuis lors la 946. Les avocats de Valentino Rossi ont dû passer par là. Mais ce chiffre rappelle surtout l'année à laquelle Vespa a construit son premier prototype, avec sa coque en acier si caractéristique. Le millésime nouveau, d'abord décliné en 125 et 150 cc, est complètement renouvelé esthétiquement. Il garde par contre l'excellent moteur dévoilé en juin dernier à Rome, avec ses trois valves, sa promptitude à accélérer et sa très faible consommation d'essence. Il gagne en plus l'ABS (antiblocage au freinage) et l'ASR (antipatinage à l'accélération). Le tableau de bord est complétement digital. Et l'amortisseur arrière est annoncé comme progressif, ce qui devrait améliorer nettement le confort de route sur les bosses et les trous.

Lire la suite

Pluie de nouveautés motos et scooters pour 2013, à Milan et à Cologne

 

intermot 2012,eicma 2012,milan,salon,nouveautés 2013,bmw,honda,kawasaki,ducati,yamaha,triumph,ktmA la foire de Rho Pero, près de Milan, le salon international de la moto et du scooter bat son plein en ce moment même. Ce rendez-vous annuel est couplé en 2012 avec un autre salon qui n'a lieu que tous les deux ans, celui de Cologne, en Allemagne, baptisé Intermot, et qui s'est tenu il y a un peu moins d'un mois. L'occasion de fair le tour des nouveautés présentées par la plupart des constructeurs de deux roues motorisés. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts, malgré les ravages causés par la morosité économique européenne, notamment.

BMW a ainsi dévoilé tant à Intermot qu'à l'EICMA (le nom du salon de Milan) une toute nouvelle version d'un véhicule universellement apprécié et vendu, la R 1200 GS. On la voit ici à côté des musiciens, sur le stand de la marque à Milan. Elle adopte surtout une déclinaison modernisée de son fameux moteur Boxer (deux cylindres opposés à plat), refroidi par air, et peaufiné depuis plus de 20 ans. Cette fois, on a droit à un Boxer refroidi par liquide, en fait par un mélange eau/glycol. Mais ce refroidissement n'est utilisé que là où c'est réellement nécessaire, ce qui permet d'avoir bien au final une augmentation des performances, une diminution des émissions polluantes et, pas le moins important, des radiateurs presque invisibles parce que assez petits. Et dans les petits plus pour 2013, signalons que les suspensions électroniques se doublent maintenant en option d'une système d'ajustage semi-automatique! BMW va le généraliser dans sa gamme et le propose déjà sur la HP4, soit la version hautes performances de sa supersportive S 1000 RR.

Lire la suite

28/09/2012

Encore un scooter avec start and stop, chez Honda

HondaSH125flanduo.jpgC'est l'un des deux roues le splus vendus en Europe, tout spécialement en Italie, un peu moins en Suisse, où il trotte allègrement, tout de même, dans le top 20. Le Honda SH se refait une santé pour cette année, du moins sa version 125 centimètres cubes.

Pour résumer: il adopte l'Idling Stop, soit un système Start and Stop comme sur les voitures. Autrement dit, le moteur s'arrête après quelques secondes d'inactivité, pour repartir sans coup férir dès qu'on tourne la poignée des gaz. Et sans aucune vibration. Et presque sans aucun délai. C'est le même système que celui qui est fourni avec le frère de gamme, le Honda PCX 125. C'est en quelque sorte le deuxième deux roues au monde à bénéficier de cette technologie. Nous avions essayé le PCX, du moins la première version de ce modèle de scooter à prix très abordable, et il faut avouer que l'Idling Stop fonctionnait à la perfection. Il a sans doute encore été perfectionné dans cette nouvelle déclinaison.

Honda explique également que le moteur, comme celui du PCX, a été revu, afin d'être encore plus efficace. C'était déjà l'un des plus économes de sa catégorie, sans être insipide en accélération, du moins jusqu'à 100 km/h.

Et le design du SH a aussi changé avec ce nouveau modèle, notamment au niveau des phares avant. Enfin un gros défaut de ce scooter à roues hautes (16 pouces), sa faible capacité d'emport, semble avoir été corrigée. Le constructeur nous annonce un coffre sous la selle qui peut désormais accueillir un casque intégral! Plus un ABS de nouvelle génération, et tout ça, en Suisse, pour le même prix que le SH 125 2012. Bien joué!

14/05/2012

Honda Integra, la moto déguisée en scoot

LE1011351.jpgJetez-lui un regard distrait et vous vous direz: encore un scooter, et il est même plutôt gros. A y regarder de plus près, si le carénage et la position de conduite font indubitablement partie du monde scootéristique, d'autres caractéristiques de ce Honda Integra inciteraient à le classer fermement dans la grande famille des motos. Notez qu'on avait eu la même hésitation quand Honda avait présenté son DN-01, un hybride genre cruiser, doté d'un double embrayage automatique, d'une chaîne, de roues et de suspensions typées motocycliste. Comme disait à l'époque Michel Pernet, de Michel Moto à Lausanne, tant que le moteur ne fait pas partie des masses suspendues, c'est une moto!

L'Integra (photos Patrick Martin, 24 heures) est donc une moto. Déguisée en maxiscooter, s'entend, avec un confort royal sur une selle de sénateur et une bonne protection contre les intempéries. Un peu moins contre les turbulences dès qu'on dépasse 125 km/h. Mais le moteur bicylindre de 670 cc très peu vorace en essence, la transmission finale par chaîne, les roues de 17 pouces, les suspensions basiques mais efficaces et le freinage ABS et combiné signé Honda sont les mêmes que ce qui équipe les deux motos NC 700 dans la gamme du premier constructeur mondial. Le prix? 10320 francs, ce qui est raisonnable au vu des performances de l'Integra. L'engin est agile, pas trop lourd ni trop encombrant, il offre une petite dose de fun bienvenue malgré une sonorité très discrète.

LE1011281.jpgLa plage d'utilisation du moteur est réduite: de 2000 à 6500 tours/minute. Mais ce détail est pris en charge par l'embrayage semi-automatique, le DCT (Dual Clutch Transmission). C'est la machine qui change de vitesses, aussi bien en montant qu'en descendant. On peut choisir un mode D, plus économe, où l'on passe le rapport supérieur plus tôt que dans le mode S (pour Sport). On peut aussi le faire soi-même au comode gauche, grâce à deux palettes + et -. Ca fonctionne à la perfection, surtout après quelques dizaines de kilomètres avec le même conducteur au guidon. Le système électronique adapte en effet les paramètres d'injection et d'embrayage au style de pilotage de l'humain! La consommation de sans plomb est descendue à 3,8 litres aux 100 km en mode D, sans avaoir jamais manqué de pêche pour dépasser ou accélérer.

On peut aussi avoir les motos de la gamme NC 700 avec ce dispositif DCT, tout comme la VFR 1200 ou le Crosstourer.

LE1011304.jpgEncore un mot sur les capacités de chargement de l'Integra. Il n'y a rien à redire pour ce qui est d'emmener un ou une passagère. Mais l'espace sous la selle est maigre. On peut tout juste caser une casque sans mentonnière. Bon point par contre pour le vérin qui garde la selle en position haute après l'ouverture. Le seul vide-poche, à gauche, est lui aussi rikiki. Il n'y en a pas à droite car  la place est occupée par le frain à main. Fort utile au feu en pente. Honda serait bien inspiré de proposer d'office un top-case.

Jérôme Ducret

27/04/2012

Honda réinvente la moto pratique, mais fun

250809_2e477b43.jpg Pour 7410 francs, cette moto peut vous appartenir. Et c'est une 700! Honda l'a baptisée NC 700 S. C'est malheureusement peu évocateur. Elle a en fait beaucoup d'atouts, et pas seulement son prix, une première pour un fabricant de moto. Tout d'abord, son moteur consomme très peu, à peine 4 litres aux 100 kilomètres. Ensuite elle est facile, idéale pour ceux et celles qui entament leur carrière sur deux roues. Enfin, son freinage est très bon, même avec un seul disque à l'avant, et ses suspensions, bien que basiques, font très correctement leur travail, aidées par une répartition des masses idéale. La moto est aussi très agile, pas trop lourde (211 kilos avec les pleins), convenablement équipée, et dotée d'un accessoire inédit: un coffre porte-casque à l'avant, dans ce qui semble à première vue être un réservoir d'essence. On retrouve ces caractéristiques dans la NC 700 X, équipée du même moteur, mais plus haute et plus typée enduro, déjà présentée sur ce blog.

Revers de la médaille, cette machine, bien que joueuse, n'est pas très puissante et son moteur manque singulièrement de ce que l'on appelle l'allonge. On fait clairement appel, ici, à des gens qui sont prêts à vivre la moto d'une autre manière qu'en faisant hurler leurs moulins à tout bout de champ.

Lire la suite

16:52 Publié dans Tests | Tags : honda, nc 700 s, pas chère, coffre, dct | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2012

Honda Crosstourer, le maxi-trail nouvelle génération

sidefrontpotstop.jpgC'est un anti-BMW R 1200 GS. Mais c'est aussi bien plus que cela. La nouvelle Honda Crosstourer est un hybride qui allie une position de conduite et des suspensions type enduro avec des aptitudes routières et même sportives. Dans la première de ces deux cases, on rangera notamment le petit "bec" ajouré placé sou sle phare avant. Et aussi les roues (19 pouces à l'avant, d'aillleurs) à rayons, sur des jantes tubeless - excusez du peu. Sans oublier une selle qui culmine à 850 mm, un guidon plat, une fourche à grand débattement et une agilité étonnante pour un engin de 280 kilos tous pleins faits. Pour ce qui est de la deuxième case (routière-sportive), placez-y sans rechigner l'assise plus que confortable, les égards dus et faits au passager ou à la passagère, un système de freinage performant, une grande stabilité en toutes circonstances... et un moteur qui décoiffe. C'est un V4. Honda connaît bien. Il a une belle sonorité, rauque à souhait. Il tire fort - très fort - avec un couple imposant qui atteint 126 Nm à quelque chose comme 6000 tours par minute. C'est le même moulin que celui de la VFR 1200, mais il est optimisé pour des régimes plus bas, et un peu moins puissant - 126 CV tout de même. On a tout de suite un frisson pour son permis de conduire.

 

Pas de doute, Honda a fait du bon boulot. On a oublié de signaler encore que cette moto est bien plus fine que so gabarit le laisse penser. Et son centre de gravité, bien que pas aussi bas que la BMW, n'est pas haut non plus. Enfin la Crosstourer - tout comme la VFR 1200 2012 - offre un équipement que l'on n'a vu que très rarement sur une Honda: un antipatinage, ou contrôle de traction. Tout ça pour 18590 francs.

Lire la suite

16/01/2012

Prix suisse des nouveautés moto, bis

Encore des prix qui se précisent pour les nouveautés moto en Suisse, après les modèles Kawasaki

 

Chez Honda

034_HONDA_NC700X_SIDE_STAT.JPGNC 700 X (photo): 8570 francs - une aubaine, pas plus chère qu'une Kawasaki ER-6n (9390 francs). Copmter encore environ 1000 francs de plus pour le double embrayage semi-automatique. La NC 700 S, soit la version naked, s'arrache à 7970 francs

Crosstourer: 17590 francs - un prix assez compétitif, si l'on compare à la BMW R 1200 GS, à la Triumph Tiger Explorer 1200 et, un peu moins, à la Kawasaki Versys 1000 (15490 francs!)

Et Fireblade 2012=18990 francs - pas mal pour une sportive de ce calibre! La BMW S 1000 RR, bardée de toutes ses assistances électroniques, coûte 21900 francs, la Kawasaki ZX-10R, équipée de manière similaire à la BMW, est fixée à 20590 francs, la Yamaha R1 avec Traction Control, à 20460 francs (voir ci-dessous). Seule la Suzuki GSX-R 1000 2012, dépourvue elle aussi de toute assistance électronique, est moin schère, à 18800 francs.

Quant au superscooter-moto, l'Integra, il est vendu à 10320 francs - un bon prix si on le compare, par exemple, au TMAX 530 (ci-dessous).

Tiger Explorer with Accessories.jpgChez Triumph

Tiger Explorer 1200 (photo): 17990 francs, là aussi, prix bien placé par rapport à la BMW (18250 francs avec ABS et antipatinage, comme la Tiger, et aussi le contrôle électronique de la pression des pneus).

Speed Triple R: 19890 francs, ça a l'air coûteux, mais c'est une affaire si l'on prend en compte ne serait-ce que le prix des suspensions améliorées par rapport à la Speed Triple "normale"

 

 

 

Yamaha TMAX ABS m.y. 2012 (10).jpgEnfin chez Yamaha, on sait désormais que le nouveau TMAX 530 (photo) vaut 13980 francs, et la nouvelle R1 (avec Traction Control) 20460 francs - 21920 si on la veut dans sa livrée anniversaire des 50 ans de Yamaha en Moto GP.

 

 

 

 

 

 

Toujours rien en revanche pour les nouvelles Ducati (Streetfghter 848 et 1199 Panigale), sans même parler des maxiscooters BMW. Faudra patienter jusqu'à Swiss-Moto, du 16 au 19 février.

12/01/2012

Marché suisse de la moto en progression, scooters qui stagnent

2011 a somme toutes été une bonne année pour les fabriquants de motos et de scooters présents sur le marché suisse. Cela saute aux yeux quand on analyse les statistiques d'immatriculations entre janvier et décembre derniers. Le total de nouvelles immatriculations s'est établi à 45533 unités l'an passé, contre 41590 en 2012, soit une hausse de 9,48%. L'augmentation atteint même 16,23% si l'on ne considère que les motos (23088 immatriculations nouvelles en 2011).

Dans ce paysage plutôt réjouissant, Yamaha reste leader, devant Honda, Harley, Vespa et BMW. Ces cinq marques progressent de 8,6%, respectivement 15,98%, 20,71% et 39,15%. Dans l'ordre décroissant, on a ensuite: Piaggio, Kawasaki, Sym, Suzuki, Triumph, Aprilia (au coude-à-coude avec Ducati), et, un peu plus loin, Peugeot, Kymco et KTM. Sur le terrain exclusif des motos, c'est Harley qui prend la tête, avec cette fois-ci Yamaha en numéro deux, BMW en troisième position, Honda quatrième et Kawasaki cinquième.

Les seuls à reculer sont Piaggio (moins 25,36%!), Suzuki (moins 17,12%), Kymco (-15,43%) et, dans une moindre mesure, Peugeot (-5,8%) et Sym (-2,73%).

Les listes par modèles ne sont pas encore disponibles. Mais on voit assez rapidement que les marques qui ont une image forte et cohérente et/ou qui n'ont pas peu d'innover s'en tirent mieux que les autres, et ce malgré des prix parfois élevés. C'est le cas de Harley, BMW et Vespa, bien sûr, mais aussi de Ducati ou KTM.

Aprilia a bien remonté la pente, grâce à des produits à fort contenu technologique et dégageant pour certains une aura de performance à prix raisonnable. Kawasaki a continué à jouer la carte de l'originalité, du style affirmé et de prix placés, Yamaha a joué sur son image de constructeur complet, proposant un style adapté au marché européen, et de marque "top", mais avec des prix en conséquence, explicables en partie par les problèmes de taux de change avec le yen. Honda a pour sa part fait un bond en avant l'an dernier, en jouant aussi bien la carte des prix contenus que celle des nouveautés, mais avec des résultats contrastés par modèles. Autrement dit, le PCX a fait un carton, alors que la VFR 1200 a eu beaucoup de peine à décoller. Enfin Triumph continue à faire fort, les nouveautés trouvant régulièrement leur public, avec là aussi une image de marque forte et des prix raisonnables. Cela dit, les marques non japonaises bénéficient depuis quelques années d'un dynamisme efficace et ne cessent d'étendre leur rayon d'action.

Les choses sont plus compliquées pour ceux qui misent surtout sur le rapport qualité-prix, sans vouloir ou pouvoir s'affirmer de manière originale. Kymco, malgré ses excellents produits, en est l'illustration malheureuse. Et l'importateur de Suzuki, en dépit de deux nouveautés arrivées un peu tardivement, paie probablement les problèmes de taux de change et de manque d'investissement promotionnel en Suisse.

Le segment des

 

23/12/2011

Les prix 2012 moto et scooter en Suisse

KawasakiVersyssalon4.JPG15490 francs pour une Versys 1000 (photo), 20190 pour la nouvelle ZZR 1400 hyper-rapide, 9390 et respectivement 9990 pour une ER-6n et une ER-6f modèles 2012. Les tarifs Kawasaki des nouveaux modèles ont été fixés pour la Suisse par l'importateur, la maison Fibag. Ils sont placés sur ce marché, surtout pour les ER-6 et pour la nouvelle grande Versys. Mais aussi 10590 francs pour la "petite" Versys 650, la même chose pour la Z 750 de base, et 11590 pour la version R (toujours avec ABS). Il semble bien que Fibag ait tenu parole et baissé le prix de pas mal de motos pour 2012. Le plus gros écart par rapport au prix en euros n'est que de 1000 francs environ, sur l'un des modèles les moins onéreux (l'ER-6n).

Par contre les prix des grosses nouveautés Honda (NC 700 X et S, Integra, Crosstourer, Fireblade) n'est toujours pas fixé officiellement pour la Suisse. Et il en est de même pour les Ducati (du moins pour la Panigale) et les Triumph (Explorer, Speed Triple R). Et l'on ne sait toujours pas combien coûteront les nouveaux maxiscooters BMW, ni le nouveau Tmax, ni la nouvelle R1... il faut croire que la question des prix suisses est toujours et encore un domaine sensible.

10/12/2011

Honda signe un "Crossover" éco et sympa

Honda NC700X YM12_00936.JPGLe X signifie Crossover, c'est-à-dire quelque chose comme "polyvalente, hybride, à la croisée des genres. Et c'est bien ce que vise ce nouveau modèle dans la gamme Honda, dont le style évoque une autre hybride, la Honda VFR 800 X Crossrunner (mais en plus gracile). La NC 700 X est une moto de moyenne cylindrée (670 cc) qui se veut accessible à un grand nombre d'utilisateurs. Elle rappelle vaguement les engins d'enduro tout en affichant des caractéristiques propres à un roadster: guidon plat relativement haut placé, pilote assis de manière droite, jambes pas très repliées, selle fine permettant aux personnes de moins d'1 m 75 de bien poser les pieds par terre... et ce malgré 830 mm séparant l'assise de la terre.

Lorsqu'on prend les commandes, on se sent immédiatement à son aise. C'est une Honda, bien sûr. Une pression sur le démarreur, le moteur s'ébroue en toute discrétion, le tableau de bord entièrement digital et assez complet s'illumine. Départ pour 145 km de routes diverses au sud du Portugal, avec un soupçon de pluie, de vent et de sable collé sur le bitume.

Lire la suite

13:33 Publié dans Tests | Tags : honda, nc 700 x, test, moto, crossover, trail | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2011

MotoGP: RdP se case, Honda menace

Sur le départ chez Ducati, le pilote français Randy de Puniet a quand même trouvé un guidon pour 2012: il s'alignera au guidon d'une Aprilia préparée par l'écurie espagnole Aspar (elle-même ex Ducati), mais dans la nouvelle catégorie baptisée CRT pour "Claiming Rule Team". Soit des équipes qui pourront utiliser douze moteurs par pilote et par saison, au lieu des six au programme pour les teams "normaux". Si on peut se féliciter que RdP ne doive pas rester à la maison, on peut regretter ce "second choix": l'apparition des CRT est considérée par beaucoup de patrons de teams comme une catégorie au rabais, sans réel intérêt technique. Le numéro 2 du service de course Honda a même récemment déclaré que la marque ailée (championne du monde 2011, faut-il le rappeler) quitterait le MotoGP si les futurs règlements de la Dorna minimisaient l'aspect développement.

Evidemment, le retrait d'Honda serait une catastrophe pour la catérogie reine. Nous n'en sommes heureusement pas là, et pour l'heure c'est Suzuki qui confirme son retrait. Officiellement en raison de la crise. Officieusement, les piètres résultats n'ont pas dû rendre la décision trop difficile à prendre. Pas de retour prévu, si retour il y a, avant 2014. Alvaro Bautista s'en va donc chez Honda Gresini, en remplacement du malheureux Marco Simoncelli. La grille de l'année prochaine risque donc de ne pas être beaucoup plus fournie que cette saison, puisque seuls Honda, Yamaha et Ducati aligneront des machines officielles.

images.jpeg

28/10/2011

Des nouveautés-tés-tés à Milan

C'est dans quelques jours, à Milan. C'est l'un des plus grands salons au monde consacré à l'univers des deux roues. Du 7 (en fait, du mardi 8 au dimanche 13, mais certains constructeurs trichent en organisant des conférences de presse déjà le lundi. Il s'appelle EICMA, édition 2011, et se tient dans le pôle fiéristique de Rho Pero, au bout de la ligne de métro rouge. Tout n'est pas encore connu, mais les exposants présenteront plein de nouveautés 2012. On vous donne une liste purement indicative, parce que les choses peuvent encore changer.

Honda: un nouveau maxi-trail façon BMW GS 1200, le Crosstourer, dont le prototype avait déjà été dévoilé l'an dernier au même salon. Un moteur V4 de VFR 1200, une position et un châssis de trail, avec un mini bec de canard façon Crossrunner. Et il y aura aussi trois nouveaux véhicules (un maxi-scooter genre TMax, un roadster et un trail) autour d'un tout nouveau moteur bicylindre de presque 700 centimètres cubes, très économe, semble-t-il assez sympa au niveau des sensations, et nanti d'une nouvelle version plus légère de l'embrayage double automatique utilisé par Honda sur le VFR 1200. Sans oublier une nouvelle Fireblade, revue dans son look, ses suspensions et son tableau de bord. Mais sans contrôle de traction.

Yamaha: un nouveau TMax, dont on ne sait pour l'instant pas grand-chose, sauf que son look a été revu pour plus d'agressivité. De nouveaux scooters à grandes roues, les Centrex, pour concurrencer les bestsellers Honda SH. Et, déjà annoncée et testée, la R1 avec contrôle de traction.

BMW: un tout nouveau maxiscooter avec moteur bicylindre, sur la base d'un concept présenté l'année dernière... à Milan. Une S 1000 RR améliorée dans son électronique et son agilité. Et peut-être autres chose. mais rien n'est moins sûr.

Harley-Davidson: rien de très neuf, sauf la Dyna Switchback, essayée récemment sur ce blog

Triumph: l'arrivée du maxi-trail (façon BMW, etc.), l'Explorer 1200, qui reprend le look de la Tiger 800 avec un tout nouveau moteur... et la Speed Triple version R

Suzuki: La V-Strom nouvelle étant déjà présentée, il y aura aussi un ajournement de la supersportive GSX-R 1000, plus légère, plus performante, etc. et avec un seul pot d'échappement. Mais sans contrôle de traction

Kawasaki: à part les deux ER-6 (n et f), revues de fond en comble et essayée récemment sur ce blog (la n), il y a aussi la nouvelle ZZR 1400, qui détiendrait un nouveau record d'accélération, et surtout un nouveau maxi-trail, la Versys 1000.

Ducati: la toute nouvelle supersportive, la Panigale 1199, toujours un bicylindre, mais plus compacte, agile et qui atteindrait des sommets de puissance et de couple, avec tout le package électronique Ducati (contrôle de traction) et l'ABS sportif. Et une "petite" Streefighter 848.

KTM: une version nouvelle de la Duke 600, peut-être... et une Duke 200, 250 ou 300... peut-être

Aprilia: très certainement la Tuono Factory, plus la version Aprilia du Gilera 800, avec une face avant typée RSV 4.

Piaggio: le Beverly 350 Sporttourer, le premier scooter avec contrôle de traction...

Moto Guzzi: la nouvelle California 1400

Peugeot: le nouveau tripode avec train avant inclinable, concurrent du Piaggio MP3...

Sym: un maxiscoot 600

Kymco: un nouveau roadster, le Wolf 125

 

Et on mettra le reste à jour quand on en saura plus!