19/03/2014

Une moto en habits de scooter chez Honda

HondaIntegra_1-1024x682.jpgNon, ce n’est pas un scooter! Malgré le carénage très enveloppant, la plate-forme continue au lieu de repose-pieds, le coffre sous la selle et les deux leviers de frein au guidon, le Honda Integra est proche d’une moto dans sa tenue de route, dans ses grandes roues (17 pouces), dans l’absence de variateur ou de tout autre élément du moteur et de la transmission primaire attaché à la roue arrière. Ici, on a juste une chaîne, comme sur n’importe quelle bécane. Cet hybride unique sur le marché a eu droit pour 2014 à un gros toilettage de la part de Honda, qui a donné plus de pep à son moteur, qui a amélioré son ergonomie (selle plus fine, plus d’espace pour les genoux, plus d’infos sur le tableau de bord…) et revu son look. En effet, la face avant ne ressemble plus du tout à un têtard. Elle a même un soupçon de classe. Et tout ça en rendant l’Integra encore plus économe en carburant (eu égard à sa cylindrée supérieure). Un véritable exploit, si l’on sait qu’il s’agissait déjà d’un des deux-roues les plus parcimonieux du marché, pour cette taille.

Lire la suite

08:17 Publié dans Tests | Tags : honda, integra, 2014, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (1)

14/05/2012

Honda Integra, la moto déguisée en scoot

LE1011351.jpgJetez-lui un regard distrait et vous vous direz: encore un scooter, et il est même plutôt gros. A y regarder de plus près, si le carénage et la position de conduite font indubitablement partie du monde scootéristique, d'autres caractéristiques de ce Honda Integra inciteraient à le classer fermement dans la grande famille des motos. Notez qu'on avait eu la même hésitation quand Honda avait présenté son DN-01, un hybride genre cruiser, doté d'un double embrayage automatique, d'une chaîne, de roues et de suspensions typées motocycliste. Comme disait à l'époque Michel Pernet, de Michel Moto à Lausanne, tant que le moteur ne fait pas partie des masses suspendues, c'est une moto!

L'Integra (photos Patrick Martin, 24 heures) est donc une moto. Déguisée en maxiscooter, s'entend, avec un confort royal sur une selle de sénateur et une bonne protection contre les intempéries. Un peu moins contre les turbulences dès qu'on dépasse 125 km/h. Mais le moteur bicylindre de 670 cc très peu vorace en essence, la transmission finale par chaîne, les roues de 17 pouces, les suspensions basiques mais efficaces et le freinage ABS et combiné signé Honda sont les mêmes que ce qui équipe les deux motos NC 700 dans la gamme du premier constructeur mondial. Le prix? 10320 francs, ce qui est raisonnable au vu des performances de l'Integra. L'engin est agile, pas trop lourd ni trop encombrant, il offre une petite dose de fun bienvenue malgré une sonorité très discrète.

LE1011281.jpgLa plage d'utilisation du moteur est réduite: de 2000 à 6500 tours/minute. Mais ce détail est pris en charge par l'embrayage semi-automatique, le DCT (Dual Clutch Transmission). C'est la machine qui change de vitesses, aussi bien en montant qu'en descendant. On peut choisir un mode D, plus économe, où l'on passe le rapport supérieur plus tôt que dans le mode S (pour Sport). On peut aussi le faire soi-même au comode gauche, grâce à deux palettes + et -. Ca fonctionne à la perfection, surtout après quelques dizaines de kilomètres avec le même conducteur au guidon. Le système électronique adapte en effet les paramètres d'injection et d'embrayage au style de pilotage de l'humain! La consommation de sans plomb est descendue à 3,8 litres aux 100 km en mode D, sans avaoir jamais manqué de pêche pour dépasser ou accélérer.

On peut aussi avoir les motos de la gamme NC 700 avec ce dispositif DCT, tout comme la VFR 1200 ou le Crosstourer.

LE1011304.jpgEncore un mot sur les capacités de chargement de l'Integra. Il n'y a rien à redire pour ce qui est d'emmener un ou une passagère. Mais l'espace sous la selle est maigre. On peut tout juste caser une casque sans mentonnière. Bon point par contre pour le vérin qui garde la selle en position haute après l'ouverture. Le seul vide-poche, à gauche, est lui aussi rikiki. Il n'y en a pas à droite car  la place est occupée par le frain à main. Fort utile au feu en pente. Honda serait bien inspiré de proposer d'office un top-case.

Jérôme Ducret

16/01/2012

Prix suisse des nouveautés moto, bis

Encore des prix qui se précisent pour les nouveautés moto en Suisse, après les modèles Kawasaki

 

Chez Honda

034_HONDA_NC700X_SIDE_STAT.JPGNC 700 X (photo): 8570 francs - une aubaine, pas plus chère qu'une Kawasaki ER-6n (9390 francs). Copmter encore environ 1000 francs de plus pour le double embrayage semi-automatique. La NC 700 S, soit la version naked, s'arrache à 7970 francs

Crosstourer: 17590 francs - un prix assez compétitif, si l'on compare à la BMW R 1200 GS, à la Triumph Tiger Explorer 1200 et, un peu moins, à la Kawasaki Versys 1000 (15490 francs!)

Et Fireblade 2012=18990 francs - pas mal pour une sportive de ce calibre! La BMW S 1000 RR, bardée de toutes ses assistances électroniques, coûte 21900 francs, la Kawasaki ZX-10R, équipée de manière similaire à la BMW, est fixée à 20590 francs, la Yamaha R1 avec Traction Control, à 20460 francs (voir ci-dessous). Seule la Suzuki GSX-R 1000 2012, dépourvue elle aussi de toute assistance électronique, est moin schère, à 18800 francs.

Quant au superscooter-moto, l'Integra, il est vendu à 10320 francs - un bon prix si on le compare, par exemple, au TMAX 530 (ci-dessous).

Tiger Explorer with Accessories.jpgChez Triumph

Tiger Explorer 1200 (photo): 17990 francs, là aussi, prix bien placé par rapport à la BMW (18250 francs avec ABS et antipatinage, comme la Tiger, et aussi le contrôle électronique de la pression des pneus).

Speed Triple R: 19890 francs, ça a l'air coûteux, mais c'est une affaire si l'on prend en compte ne serait-ce que le prix des suspensions améliorées par rapport à la Speed Triple "normale"

 

 

 

Yamaha TMAX ABS m.y. 2012 (10).jpgEnfin chez Yamaha, on sait désormais que le nouveau TMAX 530 (photo) vaut 13980 francs, et la nouvelle R1 (avec Traction Control) 20460 francs - 21920 si on la veut dans sa livrée anniversaire des 50 ans de Yamaha en Moto GP.

 

 

 

 

 

 

Toujours rien en revanche pour les nouvelles Ducati (Streetfghter 848 et 1199 Panigale), sans même parler des maxiscooters BMW. Faudra patienter jusqu'à Swiss-Moto, du 16 au 19 février.