06/07/2010

BMW à Crissier, ça se précise

BMW_04_F800_R.jpgOn vous disait que BMW allait bientôt retrouver un concessionnaire dan sle canton de Vaud. L'information était bonne. Depuis que son représentant "historique" Inter-Motos a coupé les ponts avec la marque à l'hélice, BMW Motorrad était à la recherche quasi frénétique d'une enseigne dans l'un des cantons les plus peuplés de Suisse. Et la rumeur disait que le Genevois Chuard Motos allait créer une filiale à Crissier. Ce que la Feuille des Avis Officiels du Canton de Vaud confirme, reprenant une annonce de la FOSC (feuille officielle suisse du commerce, ou quelque chose d'approchant). Une sàrl au nom de Chuard a été créée à Crissier, dans le domaine des motos (importation, vente, atelier). Ce n'est pas précisé "BMW", mais c'est transparent. Ce sera au chemin du Saugy numéro 3. Tout près du grand centre commercial Coop, à deux pas de l'autoroute. Et en 2020 on pourra même y aller en tram...

27/05/2010

BMW bientôt de retour dans le canton de Vaud

P0040072.JPGLes possesseurs d'une F800GS (photo ci-contre) ou de toute autre moto de marque BMW devraient bientôt retrouver leurs marques dans le canton de Vaud. Depuis que le garage Inter-Motos, au Mont-sur-Lausanne, a mis fin en février dernier à sa longue collaboration avec la marque à l'hélice, ils sont en effet un peu orphelins. Inter-Motos, qui a remplacé BMW par la marque anglaise Triumph, a accepté de continuer à assurer un service jusqu'à ce qu'un successeur soit trouvé.

Si l'on en croit les bruits qui circulent sur les routes du canton, ce devrait être chose faite tout prochainement. La reprise s'effectuerait par la création à Crissier d'une filiale du garage genevois Chuard Motos, spécialiste BMW. Ni chez Chuard, ni chez BMW Suisse, on ne veut pour l'instant confirmer officiellement la chose. On rappelle juste au passage que BMW est déjà représenté à Crissier par le géant Emil Frey, pour les voitures. Et quand on jette un oeil dans le showroom de la marque dans les locaux Emil Frey de Crissier, on voit déjà des motos... sous la forme de R1100GS jouets, pour les enfants... à suivre.

15/02/2010

Triumph inaugure son shop vaudois

TRIUMPH_Q02_STREET_TRIPLE.jpgOn vous a promis de vous tenir au courant. Voici donc. Triumph ouvre son magasin vaudois tout prochainement au Mont-sur-Lausanne, chez Inter-Motos. L'inauguration est prévue les 27 et 28 février prochains. Durant ce week-end, on pourra essayer tous les modèles de la gamme (comme ici la Street Triple), notamment. Et pour les fûtés, sachez que le reste du stock BMW est bradé en ce moment chez Inter-Motos. Si vous cherchez un casque, des bottes ou des gants de la marque à vil prix, c'est peut-être l'occasion à saisir...

22/01/2010

Inter-Motos lâche BMW et prend Triumph

02323Z7z.jpgLa nouvelle n'est pas encore tout à fait officielle. Mais la page est bel et bien tournée. Au Mont-sur-Lausanne, le garage Inter-Motos, Bmwéiste depuis des temps imémmoriaux (près de 30 ans!), a coupé le cordon ombilical avec la marque à l'hélice allemande. Son patron, Marcel Dufner (photo Patrick Martin) avouait l'an dernier ne plus se sentir en phase avec "les exigences démesurées" de cette marque, et ce, malgré une bonne progression des ventes. Inter-Motos avait d'ailleurs repris la marque Kawasaki il y a maintenant deux ans. Marcel Dufner remarque au passage que, côté fiabilité, BMW n'est plus ce qu'il était, avec pas mal de soucis de jeunesse sur des nouveaux produits.

Et comme la nature a horreur du vide, Triumph s'est précipité sur l'occasion. Il faut dire que la petite marque anglaise était restée sur un véritable vide dans le canton de Vaud, après la déconfiture financière de son concessionnaire lausannois Road House Bike. Et ce, malgré un grand succès auprès des acheteurs.

On vous tient au courant pour la date officielle d'ouverture et pour celle des petits fours!

Bon, les motards qui roulent avec BM dans le canton devront bientôt aller à Sion ou Genève pour faire changer leur huile... c'est la vie. Marcel Dufner assure que lui et son équipe vont assurer la transition pendant au moins une année. Et chez BMW, c'est la langue de bois heureuse qui prédomine. On ne se remet pas en cause le moins du monde. Même pas après s'être fait rafler sous le nez la vente de quinze motos à la police de Lausanne... par Suzuki, il y a une année et demie.

Jérôme Ducret