05/09/2012

Une petite Ninja 300, et une nouvelle Z chez Kawasaki

Le salon européen de kawasaki,z 750,z 800,ninja 250 r,ninja 300,start and stop,nouveauté 2013,intermotla moto et du deux roues Intermot s'approche, et déjà les annonces pleuvent. A ce jeu-là, Kawasaki fait fort, puisque les verts livrent coup sur coup deux bombes qui concernent leurs deux best-sellers. La "petite" Ninja 250 va changer de look, mais aussi de moteur, pour devenir la Ninja 300 R (photo constructeur), avec un rapport poids/performances qui va enfumer tout ce qui passe de comparable. Et même quelques raffinements techniques comme un anti-dribble permettant de rétrograder comme sur circuit, et un embrayage assisté également. Le look, lui, fait de l'oeil à fond aux grandes sportives de la marque, les ZX-6R et ZX-10R.

kawasaki,z 750,z 800,ninja 250 r,ninja 300,start and stop,nouveauté 2013,intermotPlus de couple et de puissance en adoptant une esthétique forte, c'était déjà un peu la philosophie de la naked Z 750, un succès européen indiscutable. Or on apprend rgâce à quelques indiscrétions qu'en 2013 elle va encore grandir en centimètres cubes, pour devenir la Z 800 (exactement 806 cc selon un communiqué de Kawasaki). Avec là aussi un nouveau visage, plus compact, dont on voit ici un teaser publié par Kawasaki. Pour le reste, rien d'autre que des rumeurs: elle serait plus légère que la 750, et surtout, elle adopterait un système start and stop. Une première absolue sur une moto, même si on le connaît déjà pour les scooters Honda PCX.

kawasaki,z 750,z 800,ninja 250 r,ninja 300,start and stop,nouveauté 2013,intermotEt voici la fuite, à gauche, qui vient du Siam RideClub.

13/10/2010

La moisson d'automne des nouveautés moto et scooter à Cologne

125-duke-72.jpgIntermot, à Cologne, c'est traditionnellement le premier des deux salons internationaux où l'on apprend chaque année ce que les constructeurs de motos et de scooters vont amener sur le marché l'année qui suit. L'édition 2010 vient de se terminer, et elle apporte une belle moisson de nouveaux modèles. Dans le désordre, on note une KTM routière et urbaine de petite cylindrée, la Duke 125 (photo), qui cible les nouveaux permis amateurs d'esthétique forte et de suspensions performantes. La puissance maximale se situe à la limite de ce que permet légalement ce genre de permis. Le look fait un gros clin d'oeil à la grande soeur Duke 690. Le défi industriel est de taille, puisqu'il s'agit d'une bécane produite en très grande série avec des marges faibles, produite d'ailleurs en Inde par le nouveau partenaire de KTM, le géant Bajaj.

 

 

A l'extrême inverse, Inertmot a dévoilé les deux nouveaux vaisseaux amiraux de BMW, la K1600 GT et la K1600 GTL.BMWK1600GTL.jpg Rien de moins qu'un méga-moteur de six cylindres en ligne (face à la route) cubant la bagatelle de 1649 centimètres cubes et offrant des valeurs de puissance (160 chevaux!) et de couple monumentales. Tout cela dans un gabarit relativement compact pour une pareille cylindrée. C'est plus petit qu'une Goldwing, par exemple. Et c'est bourré (en standard ou en option) de technologie, connue chez BMW comme l'antipatinage, l'ABS, le contrôle électronique de la pression des pneus, celui des suspensions, tout aussi électronique, la selle et les poignées chauffantes... ou carrément nouvelles: l'écran tactile comme tableau de bord, ou, comme dans le monde automobile, les phares mobiles dont le faisceau lumineux suit la courbure de la route! La GT est plus "dénudée", un poil plus sportive dans sa position de conduite, la GTL est plus luxueuse et plus relaxée. Reste le prix, pas encore connu pour la Suisse, mais qui devrait atteindre des sommets.

Et entre ces deux pôles, il y en a pour tout le monde.

ZX10R2011.jpg

 

 

Kawasaki remet à niveau son hypersportive, la ZX-10R. Elle dépasse désormais les 200 chevaux au vilebrequin, tout comme la référence actuelle de ce segment, la BMW S1000RR. Et tout comme la BMW, elle arrive avec (en option) une foultitude d'aides éelctroniques au pilotage: antipatinage, modes de conduite avec courbes de puissance et de couple paramétrables, ABS sportif... Elle gagne aussi 10 kilos par rapport au modèle 2010.

 

 

 

Dans la catégorie des gros roadsters, on citera encore la Speed Triple (Triumph) 2011Speed Triple Crystal White.jpg

Les performances s'accroissent (nouveau cadre, moteur amélioré) et surtout dont le look change de manière importante. Les deux phares avant ronds, chers à l'image de marque de cette moto depuis 1997, ont laissé la place à (toujours) deux optiques genre yeux d'insecte, biseautés et minimalistes. Certains puristes vont détester. D'autres vont adorer.