02/05/2013

Voici une KTM abordable mais fun

KTM, Duke 390, Duke 125, Honda, Kawasaki, SuzukiElle est constuite à Pune, en Inde, par Bajaj, mais le contrôle qualité s'effectue à Mattighofen, en Autriche, siège de la marque de motos KTM, leader mondial du secteur tout-terrain, de plus en plus connu aussi pour ses modèles routiers. KTM Suisse a fait venir d'Autriche quelques Duke 390, un tout nouveau modèle qui élargit la famille, après la Duke, la Super Duke, la Duke 690, la Duke 125, puis 200. Et bientôt, à la fin de cette année, la Super Duke 1290. Mais pour revenir à la 390 (photo de Patrick Schneuwly), KTM affirme que cette moto se situe exactement là où, à prix abordable, on obtient tout de même assez de performance pour s'amuser et pour combler tant le débutant que le motard sur le retour, homme ou femme. Une sorte de cylindrée (exactement 375 cc) du Graal, en somme. C'et à peu près ce qu'on déjà dit il y a peu de temps Kawasaki avec sa Ninja 300 et Honda avec sa série 500 (CB 500 F, CBR 500 R, CB 500 X).

A l'essai, pour 6320 francs chez le concessionnaire, il faut reconnaître que cette nouvelle Duke offre une expérience routière de très bonne qualité. Le travail des suspensions est excellent tant par sa rigueur que par un confort relatif, le freinage est puissant et modulable, la moto est très agile et saine, et le moteur pousse juste ce qu'il faut pour ne pas s'ennuyer. Sur route. Chapeau bas, les gars!

Lire la suite

01/02/2013

BMW cède Husqvarna au PDG de KTM...

P90107828_highRes.jpgLa rumeur a couru depuis le début de cette semaine. Aujourd'hui, elle est confirmée par BMW. La marque allemande affirme qu'elle va vendre la société italienne Husqvarna, suédoise à l'origine, bien connue comme spécialiste des motos tout-terrain, à la société Stefan Pierer Industrie AG, du nom du patron de KTM, une autre marque - autrichienne - bien connue dans le même secteur. Sous la direction de Stefan Pierer, les orange de KTM on connu un spectaculaire redressement. De pertes importantes dues à la crise il y a environ cinq ans à une année 2012 exceptionnelle les plaçant même devant l'ogre BMW. Grâce notamment à une forte diversification dans le secteur des motos de route, et notamment à des modèles bon marché de petite cylindrée par la grâce de l'alliance avec l'Indien Bajaj.

 

P90105085_highRes.jpgNos confrères de Motociclismo font remarquer fort justement que les produits Husqvarna sont en concurrence directe avec ceux de KTM, qui est elle-même concurrente acharnée de BMW. Et qu'il serait étonnant que, sous le règne orange, la petite société italienne puisse continuer à bénéficier de technologies teutonne, comme c'est le cas par exemple pour les dernières nées routières de chez Husqvarna, les Nuda (moteur des BMW série F, adapté) et les TR Strada et Terra (moteur chinois utilisé par BMW dans la série G 650).

 

Deux hypothèses donc, pour autant que les autorités autni-trust donnent le feu vert. KTM veut faire disparaître un concurrent en l'achetant. Ou alors Stefan Pierer va quitter KTM et relever un nouveau défi personnel, sous sa bannière perso: Stefan Pierer Industries. Une intervew récente accordée par Stefan Pierer à nos confrères de Nieuwsmotor montre une troisième voie: KTM regroupe sous sa bannière trois marques très forte en offroad, pour étendre ses ventes - cela signifie que l'aventure routière d'Husqvarna va prendre fin. Quant à BMW, son communiqué précise qu'ils vont développer la mobilité urbaine et électrique. Autrement dit, le projet de maxiscooter électrique déjà dévoilé sous forme de prototype.

Et reste aussi à savoir ce que ce rachat signifiera pour Husqvarna en Suisse. Jusqu'à présent, le réseau de vente existe, mais est réduit à la portion congrue. Et il n'a pas pu bénéficier de synergies avec celui de BMW.

04:20 Publié dans news | Tags : husqvarna, bmw, ktm, vente | Lien permanent | Commentaires (0)

13/01/2013

Et KTM a devancé (de peu) BMW en 2012

Les résultats annuels dévoilés par la marque autrichienne KTM sont extraordinaires à plus d'un titre. D'abord parce que ces chiffres (107142 motos vendues, plus 32%) représentent un record pour les orange de Mattighofen. Mais aussi parce que, pour la première fois, ils permettent à KTM de devancer un de ses rivaux archétypiques, l'allemand BMW. Celui-ci a écoulé 106358 motos l'an dernier (+2%), ce qui est aussi un record, mais est moindre que le concurrent orange. Il faut dire que BMW occupe la place leader du segment des deux roues de grosse cylindrée sur plusieurs marchés depuis quelques années. Mais KTM, connu pour ses modèles tout-terrain, a fait un véritable tabac avec ses routières, surtout depuis son association avec l'indien Bajaj et l'apparition de Duke de petites cylindrées aux prix abordables. C'est un peu la revanche des orange sur le péhnomène Charley Boorman et Ewan McGregor - qui avaient choisi des BMW pour leur épopée aventuresque en Afrique intitulée The Long Way Down. Les mauvaises langues affirment que leur premier choix étaient des KTM mais qu'un accord n'ayant pu être conclu, ils se sont rabattus sur des motos à l'hélice, des R 1150 GS.

Et ce qui est chouette, c'est que le combat va continuer cette année, avec une toute nouvelle BMW R 1200 GS, prélude à une gamme Boxer renouvelée, et d el'autre côté avec l'arrivée de la nouvelle KTM Adventure 1190, elle aussi bête d'exception. Peut-être BMW doit-elle trouver un allié sur le sous-continent indien ou au Brésil, pour faire plus de chiffre?

21:06 Publié dans news | Tags : ktm, bmw, 2012, ventes | Lien permanent | Commentaires (3)

11/01/2013

KTM n'a pas connu pas la crise en 2012

Duke390-3.jpgL'année 2012 aura été juteuse pour la maison KTM et son partenaire indien Bajaj. Les motos vendues sous le nom de la première ont en effet représenté des chiffres record pour la compagnie autirichienne, basée à Mattighofen. Pour dire les choses crûment, les ventes (107142 motos en tout) ont progressé de 32% par rapport à 2011. C'est dire. Et le chiffre d'affaire (KTM se garde bien de communiquer son bénéfice) s'est établi pour 2012 à 610 millions d'euros.

Dans le détail, on nous annonce une hausse de 9% des ventes en Europe. Et ce alors que le marché motocycliste européen a plongé de 12%. Aux USA, où ce même marché a gagné un petit 1,2%, les orang de Mattighofen ont fait plus 25%. Et enfin en Asie du Sud-Est, les ventes se sont multipliées par 10. Même si KTM a commencé là-bas à partir d'à peu près zéro, c'est un signe très clair. La Duke 200, par exemple (en photo, la toute nouvelle Duke 390), s'est vendue à plus de 800 exemplaires, rien que pour l'Inde. C'est peu comparé aux millions de deux roues de ce pays, mais il faut se rappeler que ces petites cylindrées, pour nous, sont considérées là-bas comme des motos haut de gamme.

04/12/2012

Harley et Honda au sommet des ventes de motos en Suisse, Yamaha et Vespa pour les scooters

Ce sont les chiffres des nouvelles immatriculations pour les dix premiers mois de l'année 2012 sur le marché suisse. Comme d'habitude, ils n'équivalent pas exactement aux ventes, mais s'en rapprochent. Et comme d'habitude, les deux derniers mois de l'année ne vont pas changer fondamentalement les choses. Les tendances des dernières années se confirment pour ce qui est des marques. Harley-Davidson est numéro un chez les motos (3513 unités, plus 7,3% par rapport à la même période l'an dernier), avec en deuxième position Honda (3393, plus 28,47%!). BMW arrive bon troisième avec 2800 motos (-2,78%). Si on ne considère que les scooters, le duo gagnant est dans l'ordre Yamaha (4296, +19,8%, mais -15,7% pour les motos) puis Vespa (3630, +14,58%). Et Le troisième est cette fois Honda, avec 3596 unités (y compris l'Integra), soit plus 12,41%. On voit qu ele premier constructeur mondial de deux roues (le big H) a confirmé son spectaculaire redressement. Et la Motorcompany de Milwaukee continue de surfer sur son succès européen, en se permettant d'ailleurs d'annoncer pour 2013 une baisse de prix.

Kawasaki voit baisser ses immattriculations de presque 12%, tout comme Triumph, alors que Ducati se maintient (-1,71%), et Suzuki également (-0,88%, alors que les scooters de cette marque continuent leur descente). Aprilia est aussi à la baisse (-6,96%). A titre de bonne surprise, parmi les petits poucets, MV Agusta cartonne: 288 motos, plus 115%, et Moto Guzzi fait bien aussi: 213, plus 76%.

 

Pour les curieux, en cumulant les deux segments, motos et scooters, le classement est:

Yamaha, Honda, vespa, H-D, BMW, Kawasaki, Sym, Piaggio, Suzuki, Aprilia, Ducati, Triumph, KTM, Peugeot puis Kymco.

Et si l'on regarde les immatriculations non plus en termes de marque, mais de modèle, on voit que l'indétrônable BMW R 1200 GS (549 unités, - 14,35%)s'est fait devancer cette année par un sportster, la Harley-Davidson 42 (557, +5,69%). Viennent ensuite

La Suzuki GSR 750 (+71,26%!)
La Yamaha FZ8 (-14,38%)
La Honda NC 700 S (nouveau modèle)
La BMW S 1000 RR (première sportive, +47,46%)
La Yamaha XJ 6 N (-25,5%)
La KTM Duke 690 (+196,33%!!!)
La Honda CB 1000 R (inoxydable, +7,72%)
La Honda NC 700 X (nouveau modèle)
La Kawasaki ER-6n (+31,44%, elle "repique")
La Honda Crosstourer (nouveau modèle)
La Kawasaki Z 750 R (+39,13%)
La Harley Sporster Iron 883 (+53,8%)
La Harley Dyna Fat Bob (+4,33%)
La BMW R 1200 R (-26,7%)
La Ducati Multistrada 1200 (-14,19%)
La Harley Sportster 1200 Custom (+54,97%)
La BMW R 1200 GS Adventure (+14,93%)
et la Ducati Panigale (20e, nouveau modèle)

Comme on peut le voir, la Suisse privilégie les "grosses" motos, mais ne dédaigne pas les engins en même temps économiques (bon score des deux NC 700, des XJ 6 N et ER-6n). Si l'on cumulait les R 1200 GS et R 1200 GS Adventure, le modèle BMW serait en tête. On ne peut que s'émerveiller devant le succès croissant des modèles Harley, qui n'évoluent pourtant presque pas. A rapprocher certainement du succès des Vespa.

Justement, les modèles de scooters, dans l'ordre

Yamaha Aerox 50 (1169, +28,46%)
Honda PCX 125 (1123, +1,54%)
Vespa LX 125 (1103, +17,09%)
Honda Vision 110 (+261,71%)
Yamaha Vity 125 (+13,7%)
Vespa PX 125 (+20,03%)
Vespa GTS 300 (+23,21%)
Yamaha X-Max 250 (+2,69%)
Peugeot Speedfight 50 (+2,52%)
Yamaha Xenter 125 (484, nouveau modèle)
Yamaha TMAX 530 (481, nouveau modèle, plus ou moins)
Piaggio Fly 125 (-24,88%)
Sym Mio 100 (-11,05%)
Yamaha Cygnus X 125 (-21,6%)
Vespa LX 50 (+10,74%)
Honda SH 125 (+0,52%)
Honda Integra 700 (374, nouveau modèle)
Honda GST 125 (+22,51%)
Honda SH 300 (-19,79%)
Aprilia SR 50 (+2,41%)

Là, ce sont plutôt, très logiquement, les petites cylindrées qui l'emportent. Mais les trois vrais maxiscooters du lot se défendent très bien. Et la Vespa 125, avec la version GST, arrive en tête.

 

 

16/11/2012

Les nouveautés 2013, suite (mais pas fin)

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziLe salon de la moto et du scooter EICMA 2012 a permis aux marques italiennes de se démarquer en présentant de nombreuses nouveautés. Outre Ducati et son Hypermotard-Hyperstrada, Moto Guzzi a frappé un grand coup en lançant officiellement la nouvelle California, qui s'appelle désormais California 1400, disponible dans une déclinaison Touring (photo) et une autre Custom. Le chiffre représente la cubature du moteur, qui augmente notablement.

Elle est longue, basse, pesante, imposante, mais il semble quêlle freine très bien et soit raisonnablement agile. Et selon les premiers essayeurs, elle vibrerait beaucoup moins, voire pas du tout. Les Etats-Unis n'ont qu'à bien se tenir.

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziUne autre vedette de l'EICMA 2012 est sans conteste la nouvelle Vespa. D'abord baptisée 46 lorsqu'elle était au stade de prototype l'an passé, elle est devenue depuis lors la 946. Les avocats de Valentino Rossi ont dû passer par là. Mais ce chiffre rappelle surtout l'année à laquelle Vespa a construit son premier prototype, avec sa coque en acier si caractéristique. Le millésime nouveau, d'abord décliné en 125 et 150 cc, est complètement renouvelé esthétiquement. Il garde par contre l'excellent moteur dévoilé en juin dernier à Rome, avec ses trois valves, sa promptitude à accélérer et sa très faible consommation d'essence. Il gagne en plus l'ABS (antiblocage au freinage) et l'ASR (antipatinage à l'accélération). Le tableau de bord est complétement digital. Et l'amortisseur arrière est annoncé comme progressif, ce qui devrait améliorer nettement le confort de route sur les bosses et les trous.

Lire la suite

Pluie de nouveautés motos et scooters pour 2013, à Milan et à Cologne

 

intermot 2012,eicma 2012,milan,salon,nouveautés 2013,bmw,honda,kawasaki,ducati,yamaha,triumph,ktmA la foire de Rho Pero, près de Milan, le salon international de la moto et du scooter bat son plein en ce moment même. Ce rendez-vous annuel est couplé en 2012 avec un autre salon qui n'a lieu que tous les deux ans, celui de Cologne, en Allemagne, baptisé Intermot, et qui s'est tenu il y a un peu moins d'un mois. L'occasion de fair le tour des nouveautés présentées par la plupart des constructeurs de deux roues motorisés. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts, malgré les ravages causés par la morosité économique européenne, notamment.

BMW a ainsi dévoilé tant à Intermot qu'à l'EICMA (le nom du salon de Milan) une toute nouvelle version d'un véhicule universellement apprécié et vendu, la R 1200 GS. On la voit ici à côté des musiciens, sur le stand de la marque à Milan. Elle adopte surtout une déclinaison modernisée de son fameux moteur Boxer (deux cylindres opposés à plat), refroidi par air, et peaufiné depuis plus de 20 ans. Cette fois, on a droit à un Boxer refroidi par liquide, en fait par un mélange eau/glycol. Mais ce refroidissement n'est utilisé que là où c'est réellement nécessaire, ce qui permet d'avoir bien au final une augmentation des performances, une diminution des émissions polluantes et, pas le moins important, des radiateurs presque invisibles parce que assez petits. Et dans les petits plus pour 2013, signalons que les suspensions électroniques se doublent maintenant en option d'une système d'ajustage semi-automatique! BMW va le généraliser dans sa gamme et le propose déjà sur la HP4, soit la version hautes performances de sa supersportive S 1000 RR.

Lire la suite

26/06/2012

Triumph ouvre une concession à Neuchâtel

 

 

C'est officiel. La marque anglaise Triumph a trouvé un concessionnaire à Neuchâtel, en la personne de Bruno Ienzer. Celui-là même qui gère depuis une dizaine d'années Competition Park dans la même ville. Ce passionné de sport moto représente déjà Kawasaki et KTM. Son nouveau magasin offrira 130 mètres carrés, dès le 2 juillet, au 3 du chemin des Mulets. Pour fêter dignement la chose, deux journées d'essai Triumph sont prévues, vendredi 6 et samedi 7 juillet. Avis aux amateurs de belles anglaises.

 

MY13_Trophy__Pacific Blue_Front.jpgEt puisqu'on parle de Triumph, il semblerait que la nouvelle Triumph Trophy (photos) arrive en octobre en Suisse. Le site français moto-station annonce 20000 francs la version standard, et 22000 la version SE, nantie entre autres du réglage électronique des suspensions... comme les BMW. Chez Triumph, on ne confirme pas les prix, mais on parle d'une fourchette entre 20000 et 23000 francs. Et on précise que c'est la SE qui sera surtout distribuée en Suisse.MY13_Trophy SE_ Lunar Silver_Instruments.jpg

 

Jérôme Ducret

08/12/2011

Des motos et des scoots électriques à Genève grâce à Migros

2012_zero-s_studio_red-ra_1680x1200_press.jpgC'est la nouvelle Zero S, version 2012. Une moto électrique capable de 140 km/h pour une autonomie de 180 km dans sa version la plus chère et la plus équipée. Et elle sera bientôt disponible en Suisse romande, grâce à la Migros, pour un peu plus de 12000 francs. Plus exactement, grâce à l'ouverture toute récente d'un M-Way, un magasin consacré à l'électromobilité, au 54 de la rue de Lausanne, à Genève. M-Way vend des vélos, des scooters (Govecs, Vectrix), des voitures mêmes, et plein d'accessoires et de services. Il existe déjé deux shops en Suisse allemande, dont un, le plus ancien, à Zürich. Et le géant orange aimerait bien aussi s'implanter à Lausanne, dès qu'il aura trouvé des locaux convenables, pas trop chers, accessibles en véhicule et pas trop loin des transports publics, ni du centre-ville.

En attendant, le M-Way genevois est ouvert de mardi à samedi. Plus d'infos sur leur site

 

Et pendant qu'on y est, on vous met deux vidéos sympas sur les bécanes électriques, Zero d'abord, KTM ensuite

 

24/06/2011

Une moto jeunes permis avec le look et la qualité KTM

KTM_08_DUKE_125.JPG4980 francs. Pour une KTM. Ok, c'est une 125. Mais les quelques modèles Cross ou Enduro de cette marque dans la même cylindrée coûtent presque deux fois plus cher. Avec cette Duke 125 (photos Patrick Martin), l'autrichien KTM frappe un grand coup. D'abord parce qu'elle s'adresse aux jeunes permis, ensuite parce qu'elle est abordable, et surtout parce que c'est une vraie KTM: look anguleux, équipements (freins, suspensions, etc.) au top. Bien sûr, son petit moteur quart de litre ne dépasse pas la limite légale de 15 chevaux. Mais il est vif et coupleux (12 Nm à 8000 trs/min).

Jérôme Ducret

Lire la suite

15:02 Publié dans Tests | Tags : ktm, essai, duke 125 | Lien permanent | Commentaires (1)

13/10/2010

La moisson d'automne des nouveautés moto et scooter à Cologne

125-duke-72.jpgIntermot, à Cologne, c'est traditionnellement le premier des deux salons internationaux où l'on apprend chaque année ce que les constructeurs de motos et de scooters vont amener sur le marché l'année qui suit. L'édition 2010 vient de se terminer, et elle apporte une belle moisson de nouveaux modèles. Dans le désordre, on note une KTM routière et urbaine de petite cylindrée, la Duke 125 (photo), qui cible les nouveaux permis amateurs d'esthétique forte et de suspensions performantes. La puissance maximale se situe à la limite de ce que permet légalement ce genre de permis. Le look fait un gros clin d'oeil à la grande soeur Duke 690. Le défi industriel est de taille, puisqu'il s'agit d'une bécane produite en très grande série avec des marges faibles, produite d'ailleurs en Inde par le nouveau partenaire de KTM, le géant Bajaj.

 

 

A l'extrême inverse, Inertmot a dévoilé les deux nouveaux vaisseaux amiraux de BMW, la K1600 GT et la K1600 GTL.BMWK1600GTL.jpg Rien de moins qu'un méga-moteur de six cylindres en ligne (face à la route) cubant la bagatelle de 1649 centimètres cubes et offrant des valeurs de puissance (160 chevaux!) et de couple monumentales. Tout cela dans un gabarit relativement compact pour une pareille cylindrée. C'est plus petit qu'une Goldwing, par exemple. Et c'est bourré (en standard ou en option) de technologie, connue chez BMW comme l'antipatinage, l'ABS, le contrôle électronique de la pression des pneus, celui des suspensions, tout aussi électronique, la selle et les poignées chauffantes... ou carrément nouvelles: l'écran tactile comme tableau de bord, ou, comme dans le monde automobile, les phares mobiles dont le faisceau lumineux suit la courbure de la route! La GT est plus "dénudée", un poil plus sportive dans sa position de conduite, la GTL est plus luxueuse et plus relaxée. Reste le prix, pas encore connu pour la Suisse, mais qui devrait atteindre des sommets.

Et entre ces deux pôles, il y en a pour tout le monde.

ZX10R2011.jpg

 

 

Kawasaki remet à niveau son hypersportive, la ZX-10R. Elle dépasse désormais les 200 chevaux au vilebrequin, tout comme la référence actuelle de ce segment, la BMW S1000RR. Et tout comme la BMW, elle arrive avec (en option) une foultitude d'aides éelctroniques au pilotage: antipatinage, modes de conduite avec courbes de puissance et de couple paramétrables, ABS sportif... Elle gagne aussi 10 kilos par rapport au modèle 2010.

 

 

 

Dans la catégorie des gros roadsters, on citera encore la Speed Triple (Triumph) 2011Speed Triple Crystal White.jpg

Les performances s'accroissent (nouveau cadre, moteur amélioré) et surtout dont le look change de manière importante. Les deux phares avant ronds, chers à l'image de marque de cette moto depuis 1997, ont laissé la place à (toujours) deux optiques genre yeux d'insecte, biseautés et minimalistes. Certains puristes vont détester. D'autres vont adorer.

28/03/2010

Le leader du tout-terrain se lance dans l'électrique

8091_normal.jpgElle s'appelle Freeride et devrait être en vente au printemps de l'année prochaine, pour monis de 10000 Euros (environ 14000 francs). D'autres constructeurs se sont déjà essayé à la moto tout-terrain propulsée par un moteur électrique (Qantya, Zero...). Mais là, c'est le numéro un du secteur qui s'y met, soit l'Autrichien KTM. La machine devrait être très légère, et se sperformances équivalentes à celles d'un bécane de même type mue par un moteur deux-temps à essence de 125 centimètres cubes (puissance maximale de 20 chevaux). En utilisation soutenue, l'autonomie ne devrait pas dépasser une heure. La batterie pourrait être rechargée à 100% après 1h30 et supperterait u cycle de 00 recharges. Tout ça en résistant à la boue, à l'humidité et aux chocs propres au tout-terrain.

Et il n'est pas interdit de penser que le zéro émissions s'étendra chez KTM à des motos routières.

Jérôme Ducret

13:41 Publié dans news | Tags : ktm, moto électrique, freeride | Lien permanent | Commentaires (0)

30/12/2009

KTM superbement politiquement incorrect

7526_ktmpubturquie.jpgVu sur www.moto-station.com. Imaginons ce que ça donnerait en Suisse.. juste pendant trois secondes, et puis on retourne à son café avec un air résigné.

 

Pour ceux ou celles qui n'ont pas bien vu, cliquez sur l'image. Elle s'aggrandira.

13:50 Publié dans Humour | Tags : ktm, publicité, turquie | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2009

Avec la Supermoto 990 T, KTM réussi le mariage du fun et de la polyvalence

MiD_0110_ktm_smt_01.jpgDe manière générale, les motos se rangent en deux catégories: celles pour se faire plaisir et celles qui sont pratiques. Avec sa Supermoto 990 T, KTM a gagné le pari de réunir ces deux qualités, bien souvent contradictoires. Pour arriver à ses fins, le constructeur autrichien a assemblé le meilleur de plusieurs types de motos: un moteur bicylindre de 990 cm3 de routière, une partie-cycle typée supermotard et une position de conduite rappelant celle des machines de tout-terrain. Ne restait qu’à saupoudrer le tout de quelques aménagements pour améliorer le confort. Mais en quantité raisonnable, puisque la marque soigne son image de constructeur de sportives radicales.

Lire la suite

11:57 Publié dans Tests | Tags : ktm | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2009

Il a rangé son casque pour ouvrir un magasin de motos

ADRENALINE_MOTOS_01.jpgLONAY - Ancien pilote de motocross, Yann tient depuis une année Adrénaline Motos, la seule agence du canton.

Fini la moto, vive la moto! Si Yann a tiré un trait sur sa carrière de pilote de motocross, c’était pour mieux se concentrer sur son nouveau défi: ouvrir un magasin de… motos. L’inauguration d’Adrénaline Motos Sàrl à Lonay a eu lieu il y a à epine plus d’une année.

«J’ai 32 ans, l’âge où on ne pense plus seulement à la course. Quand s’est présentée cette opportunité, je me suis lancé», explique le jeune homme originaire du balcon du Jura.

Sur 350 m2, le garage présente exclusivement des modèles de la marque autrichienne . Des machines que Yann connaît bien, puisqu’il les a pilotées durant huit années en compétition. «La marque est en plein développement. De spécialiste du tout-terrain, elle s’oriente de plus en plus vers la route. »

A l’atelier, Marc Henrioud sera aussi dans son élément. Le beau-père de Yann travaille en effet sur les motos autrichiennes depuis plus de trente ans, puisqu’il était concessionnaire de cette marque à Sainte-Croix. La moto est d’ailleurs une véritable histoire de famille chez les : l’oncle de Yann, André , a été champion de Suisse de motocross en 1985, tandis que son grand-père, Florian Thévenaz, a été un des précurseurs de la discipline en Suisse et un des fondateurs du Motocross des Rasses.

S. MR

Voir www.adrenalinemotos.ch