19/11/2012

Copies de Vespa séquestrées au salon de la moto de Milan

big_sequestro-gdf-eicma-2012-02.jpgL'an dernier, les policiers italiens avaient confisqué une copie chinoise de Piaggio MP3. Cette année, c'est rebelotte, mais il s'agit de clones de Vespas. Les hommes en uniforme sont descendus sur plusieurs stands et ont séquestré les modèles suivants: “Roman”, présenté par TaoTao Group Co.Ltd (Chine, photo ci-contre); “WL 101Z”, sur le stand de Ningbo Wanli Weiye International Trade Co. Ltd (Chine également);

sequestro-gdf-eicma-2012-01.jpg“Luxury”, sur le stand de Bertini S.r.l. (Traino, Italie!); “Reset Ecologic”, sur le stand de WRS S.r.l. (photo ci-contre, Orta di Atella, Italie!); “Miami” ou “Milano”, sur le stand E-TROPOLIS ITALIA S.r.l.,  (Castelcucco, Italie!).

Etonnant que même des constructeurs italiens se fassent prendre... mais il faut dire que, dans le groupe Piaggio, on est particulièrement chatouilleux côté design. Et un séquestre ne vaut pas forcément une interdiction définitive.

18/11/2012

Nouveautés moto 2013, le courant passe

 

Brammo2013.jpg Cette fois, c'est la bonne. Les motos électriques Brammo, de marque américaine arrivent en Suisse dès la fin de l'année. Ca fait deux ans qu'on vous l'annonce, en vain. Mais là, le premier concessionnaire est connu: il s'agit d'Adissa SA, à Zurich. Les mêmes qui distribuent les scooters électriques Vespino. Bon, ce n'est pas une célébrité nationale, mais c'est un début. Le premier modèle disponible sera l'Enertia Plus (près de 100 km/h, et 128 km max d'autonomie). Le véhicule du pendulaire, en somme, qui ressemble fortement à un vélo. Puis arrivera en mars l'Empulse (photo de la version R top de gamme au salon de Milan 2012), soit la première moto électrique de série nantie d'un système de rapports de vitesses (six), comme sur les motos à moteur thermique. Il paraît que ça améliore l'autonomie et les performances globales (près de 160 km/h, près de 190 km d'autonomie maximale). Comptez 18995 dollars (environ 18000 francs) l'Empulse R, 16995 l'Empulse "normale", 10995 pour l'Enertia Plus, et 7995 (en gros 7600 francs) pour l'Enertia d'entrée de gamme. Pour plus d'infos, le site Brammo.

Et a Cologne, au salon Intermot 2012, c'est l'américain Zero Motorcycles, déjà implanté en Suisse depuis deux ans, qui a présenté sa nouvelle gamme 2013. Des améliorations de look, de finition, et bien sûr d'autonomie des modèles. Le prix devrait tourner autour de 12700 francs pour la Zero S (croisement entre roadster et supermotard), mais le modèle 2012 s'arrache pour un peu moins de 10000 francs. Voir le site également.

 

nouveautés 2013,eicma 2012,milan,cologne,intermot 2012,brammo,empulse,enertia plus,energica,crp,zero,électriqueEgalement à Milan, la version de série de la première supersportive électrique italienne. Et mondiale tout court. L'Energica, au design, disons, particulier, est l'oeuvre de la société CRP, qui chapeaute le team de Moto GP électrique du même nom. Dans sa version "tous" publics, l'Energica atteint une vitesse de, pour 150 km d'autonomie maximale. On peut la commander à partir de 18000 euros (21700 francs). Voir le site 

16/11/2012

Les nouveautés 2013, suite (mais pas fin)

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziLe salon de la moto et du scooter EICMA 2012 a permis aux marques italiennes de se démarquer en présentant de nombreuses nouveautés. Outre Ducati et son Hypermotard-Hyperstrada, Moto Guzzi a frappé un grand coup en lançant officiellement la nouvelle California, qui s'appelle désormais California 1400, disponible dans une déclinaison Touring (photo) et une autre Custom. Le chiffre représente la cubature du moteur, qui augmente notablement.

Elle est longue, basse, pesante, imposante, mais il semble quêlle freine très bien et soit raisonnablement agile. Et selon les premiers essayeurs, elle vibrerait beaucoup moins, voire pas du tout. Les Etats-Unis n'ont qu'à bien se tenir.

salon, nouveautés 2013, Milan, Intermot 2012, Cologne, EICMA 2012, BMW, Kawasaki, Honda, Ducati, KTM, Triumph, Vespa, Aprilia, Moto GuzziUne autre vedette de l'EICMA 2012 est sans conteste la nouvelle Vespa. D'abord baptisée 46 lorsqu'elle était au stade de prototype l'an passé, elle est devenue depuis lors la 946. Les avocats de Valentino Rossi ont dû passer par là. Mais ce chiffre rappelle surtout l'année à laquelle Vespa a construit son premier prototype, avec sa coque en acier si caractéristique. Le millésime nouveau, d'abord décliné en 125 et 150 cc, est complètement renouvelé esthétiquement. Il garde par contre l'excellent moteur dévoilé en juin dernier à Rome, avec ses trois valves, sa promptitude à accélérer et sa très faible consommation d'essence. Il gagne en plus l'ABS (antiblocage au freinage) et l'ASR (antipatinage à l'accélération). Le tableau de bord est complétement digital. Et l'amortisseur arrière est annoncé comme progressif, ce qui devrait améliorer nettement le confort de route sur les bosses et les trous.

Lire la suite

Pluie de nouveautés motos et scooters pour 2013, à Milan et à Cologne

 

intermot 2012,eicma 2012,milan,salon,nouveautés 2013,bmw,honda,kawasaki,ducati,yamaha,triumph,ktmA la foire de Rho Pero, près de Milan, le salon international de la moto et du scooter bat son plein en ce moment même. Ce rendez-vous annuel est couplé en 2012 avec un autre salon qui n'a lieu que tous les deux ans, celui de Cologne, en Allemagne, baptisé Intermot, et qui s'est tenu il y a un peu moins d'un mois. L'occasion de fair le tour des nouveautés présentées par la plupart des constructeurs de deux roues motorisés. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y en a pour tous les goûts, malgré les ravages causés par la morosité économique européenne, notamment.

BMW a ainsi dévoilé tant à Intermot qu'à l'EICMA (le nom du salon de Milan) une toute nouvelle version d'un véhicule universellement apprécié et vendu, la R 1200 GS. On la voit ici à côté des musiciens, sur le stand de la marque à Milan. Elle adopte surtout une déclinaison modernisée de son fameux moteur Boxer (deux cylindres opposés à plat), refroidi par air, et peaufiné depuis plus de 20 ans. Cette fois, on a droit à un Boxer refroidi par liquide, en fait par un mélange eau/glycol. Mais ce refroidissement n'est utilisé que là où c'est réellement nécessaire, ce qui permet d'avoir bien au final une augmentation des performances, une diminution des émissions polluantes et, pas le moins important, des radiateurs presque invisibles parce que assez petits. Et dans les petits plus pour 2013, signalons que les suspensions électroniques se doublent maintenant en option d'une système d'ajustage semi-automatique! BMW va le généraliser dans sa gamme et le propose déjà sur la HP4, soit la version hautes performances de sa supersportive S 1000 RR.

Lire la suite

09/12/2011

La Chine copie, adapte, ressert les motos et scooters japonais ou européens

mp3chinois.jpgCette péripétie a fait quelques titres lors du dernier salon de la moto et du scooter de Milan. La police italienne a saisi sur le stand du chinois Yiben un "faux" MP3 à trois roues, cubant 250 cc, et manifestement copie conforme du trois roues de Piaggio, pour lequel un brevet a été déposé.

Cette anecdote est assez révélatrice d'une tendance profonde. L'Empire du milieu est suffisamment vaste et industriellement varié pour que des contrefaçons, des imitations ou des adaptations de produits japonais ou occidentaux apparaissent régulièrement. Et comme le salon de Milan, EICMA de son petit nom, accueille beaucoup d'exposants chinois et organise une manifestation soeur en Chine...

 

 

 

 

 

On ne résiste pas au plaisir de vous fournir une autre exemple, photographié par nos soins

IMG_1684.JPGC'est une moto dotée d'un moteur de 250 cc (elle aussi), refoidi par air. Elle ne vous rappelle rien. Avec son réservoir sous la selle, sa double optique asymétrique, son longeron de cadre ajouré et ce qui ressemble presque à une hélice bleue et noire sur la flanc de carénage du faux réservoir?

Ceux qui ont répondu BMW F 650 Scarver ont tout juste. Un modèle qui n'est plus produit depuis plsuieurs années, mais qui était l'un des premiers à proposer un coffre à casque à l'avant - qui ne se fermait pas.

20/11/2011

Le trois roues électrique de Vectrix arrive pour la fin de l'année

VX-3 Li+ White Front Side Right 1-Cutout High-Res.jpgIl se cachait dans un recoin du pavillon 2 du salon de la moto et du scooter 2011, à Milan. D'autres que lui prenaient le rôle de vedette. Et pourtant ce véhicule marque une nouvelle révolution dans le monde du scooter. Notez bien qu'on n'a pas dit "du deux roues". Vectrix, le premier constructeur à avoir lancé sur le marché mondial un maxiscooter tout électrique, récidive en lançant le premier trois roues tout électrique... le VX-3, déjà entrevu il y a un peu plus de deux ans, avant que la marque ne connaisse de grosses difficultés financières et ne soit sauvée de la faillite grâce au rachat opéré par son fabriquant de batteries.

En quelques mots, le VX-3 utilise un moteur et des batteries similaires à son cousin le VX-1 Li+, ce qui garantit une autonomie respectable de plus de 100 kilomètres, pour une vitesse de pointe volontairement limitée à 110 km/h, et une bonne capacité à accélérer. On retrouve également la fameuse manette des gaz (enfin, des décharges, plutôt) qui peut recharger les batteries quand on la tourne dans le sens inverse, tout en agissant comme un frein, ou comme un marche arrière quand le véhicule est arrêté. S'y ajoute un double train avant totalement inclinable,où les deux roues sont solidaires, avec un ressort d'amortissement placé en position centrale, un peu comme le futur tripode Peugeot, le Metropolis 400. Il s'agit donc d'un système plus simple et plus léger que celui du Piaggio MP3, qui doit par contre apporter la même stabilité accrue et le même freinage surperformant par rapport à un scooter deux roues classique. Et tout ça avec un permis de 125, puisque c'est un véhicule tout électrique.

Le VX-3 est tout de même annoncé à 238 kilos en ordre de marche. Ce n'est pas du léger. Les roues avant semblent être de 14 pouces, comme sur le Piaggio MP3 Yourban. Et cerise sur le gâteau, il devrait débouler cette année encore en Europe, en Suisse notamment. Plus de précisions après le prochain salon de la moto de Paris, à la fin du mois!

16/11/2011

Mission, battre le Yamaha Tmax

tmax2011.jpgEn matière de scooters, enfin de maxiscooters, Yamaha avait vu juste, avant tout le monde, en introduisant sur la marché en 1999 son désormais célèbre Tmax (photo modèle 2011), qui unissait les bons côtés d'une moto et d'un scooter, justement, dans un véhicule à la croisée des chemins. Il était confortable, on le conduisait les pieds posés à plat sur une selle moëlleuse, et bien abrité du vent et de la pluie, avec un système de vitesses automatique. Mais en même temps, les prestations de son moteur bicylindre de quelque 500 centimètres cubes, de son châssis rigide et de ses suspensions haut de gamme l'apparentaient à une moto pour ce qui est du plaisir de conduite. Ce modèle a tout de suite percé en Europe, malgré un prix conséquent qui est monté en Suisse jusqu'à plus de 14000 francs. Forcément, les autres ont eu des bouffées de jalousie. Mais ce n'est qu'au dernier salon de la moto et du scooter de Milan, cette année, qu'ils ont lancé la vraie contre-offensive. Honda avec son Integra, qui adopte des roues de 17 pouces aussi grandes que celles d'une moto, ainsi qu'un moteur bicylindre lui aussi, de 670 cc, des suspensions et un châssis de moto, bien sûr, et un système de vitesses semi-automatiquer made in Honda. Mais la vraie star du salon, c'est malgré tout le nouveau, pardon, les deux nouveaux modèles BMW, le C 600 et le C 650, deux déclinaisons d'un scoototo, ou d'une motster, c'est selon, avec tout plein de raffinements et de gadgets, et évidemment le moteur bicylindre et la partie-cycle de moto. Devant cette offensive, Yamaha a d'ailleurs répliqué en musclant son Tmax et en rendant son look plus agressif.

Lire la suite

La bataille des trails a commencé à Milan

R1200GS2010.JPGEn Europe et dans le monde, il y a une reine qui n'a pas eu de rivale durant plus de ciq ans, la BMW R 1200 GS (photo). Ce trail de grosse cylindrée, archétype de la moto polyvalente, grâce à sa position de conduite relax, à une protection très correcte contre les éléments, à des aptitudes sérieuses au duo, à un moteur plein de couple (de capacité d'accélération, au final), à une soif de carburant très modérée, à une transmission finale par cardan qui ne demande pas d'entretien, à une agilité surprenante pour une moto de cette taille, et last but not least, à une image de baroudeuse largement entretenue par certaines vedettes du cinéma... Or son hégémonie (numéro un en Suisse, en Italie, en Allemagne...) aiguise les appétits des concurrents. Triumph et KTM ont tenté de suivre la même recette, avec des chiffres de vente bien plus modestes - plus dûs à la taille de ces deux marques qu'à de réels défauts. Moto Guzzi s'y est aussi mis, et a pondu une Stelvio au look tout aussi discutable que la BMW GS, mais plus lourde, moins démonstrative et moins technologique, sans être moins chère. Et avec un réseau de distribution un peu misérable. Ce n'est qu'avec la toute dernière évolution, la Stelvio 8v, que les choses se sont sensiblement améliorées - sauf en ce qui concerne le réseau de distribution. Et la Suzuki V Strom 1000, avec sa copie conforme siglée Kawasaki, n'a jamais connu un grand succès, probablement en raison d'une qualité de fabrication et de caractéristiques dynamiques nettement en deça - elles ont d'ailleurs disparu en raison du non respect des nouvelles normes antipollution.

undefinedDuc_MTS1200 ABS_1_10.JPGDucati a planté un jalon dans ce secteur, en visant un créneau un peu différent, avec la nouvelel Multistrada 1200 - l'ancienne était une bonne moto, mais pas très confortable dans son réglage de supensions de base, peu pratique et avec un faciès presque unanimement décrié. Mais la Multi 1200 a par contre fait très fort, avec cette fois une grosse dose de sportivité et de contenu technologique: moteur délivrant près de 160 chevaux, modes d'injection paramétrables, contrôle de traction paramétrable, suspensions réglables électroniquement... avec comme résultat quatre motos en une - pour la conduite sportive, pour le touring, pour la ville et même, mais de manière moins convaincante à cause de la taille du pneu avant, pour le hors-piste. Seul le prix élevé et l aprésence d'une chaîne au lieu d'un cardan avait vraiment de quoi dissuader les acheteurs potentiels. Et ce modèle a connu très vite le succès en Italie, aux Etats-Unis, mais curieusement pas en Suisse... là encore le réseau, et peut-être aussi le surcoût inexplicable par rapport au reste de l'Europe.

Puis Yamaha a tenté de surfer sur la même vague en relançant sa mythique Super Ténéré, cette fois avec un bicylindre de 1200 cc, le cardan, l'antipatinage et plein de subtilités, dont un ABS malheureusement pas déconnectable, plus une bonne aptitude malgré tout au hors-piste, en respectant le poids conséquent de la bête, plus lourde encore que la GS qui n'est pas un poids plume. Et avec un prix un peu élevé et un moteur peu démonstratif.

kawasakiVersyssalon7.JPGOr le dernier salon mondial du deux roues à Milan vient d'ajouter trois concurrentes sérieuses à l'indétrônable GS. La Kawasaki Versys 1000, tout d'abord, qui s'appuie sur le moteur de 1048 cc dérivé de la Z 1000, retravaillé, aditionné d'un contrôle de traction, d'un semicarénage tiré de la "petite" Versys 650, et avec un pot d'échappement placé sur le côté droite - pas comme pour la petite Versys. Là, c'est clairement le côté routier qui l'emporte, avec notamment des roues de 17 pouces et une chaîne. ELle pèse 239 kilos avec les pleins, 10 de plus que la référence BMW. Et l'esthétique Versys originale ne va pas plaire au plus grand nombre, contrairement à celle de la GS, à laquelle le public s'est habitué

041_HONDA_CROSSTOURER_SIDE_DYN.JPGIl y a aussi la Honda Crosstourer, qui s'appuie elle sur la puissante motorisation V4 de la VFR 1200, avec plus de 150 chevaux au vilebrequin, un cardan, et pour la première fois chez Honda un antipatinage. Plus une version améliorée et plus légère du désormais célèbre DCT, ou mode passage des vitesse semi-automatique, sans levier d'embrayage ni sélecteur. Par rapport au prototype montré l'an dernier également à Milan, la Crosstourer s'est faite plus fine, sa roue avant est de 19 pouces, donc plus grande, et les jantes sont à rayons, ce qui augure de bonne caractéristques pour l'enduro léger. La machine est tout de même annoncée à plus de 250 kilos avec les pleins, à comparer aux 229 de la BMW.

TigerExplorerstatic2.jpgNon, la seule qui va vraiment taquiner la GS, à part la Multistrada (géniale mais trop chère en Suisse), ce sera certainement la nouvelle Triumph Explorer 1200, qui propose le seul moteur trois cylindres du lot, atteignant une puissance respectable de plus de 130 chevaux pour un couple omniprésent, avec un cardan, et un poids contenu de ... 229 kilos avec les pleins; plus le premier antipatinage sur une Triumph, un ABS en option déconnectable, un grand réservoir (mais le moteur est probablement moins économe que la BMW), une roue avant de 19 pouces, une position tout aussi confortable, et des options assez similaires. Tout cela très certainement à un prix un poil plus concurrentiel que la Bavaroise. Et avec un look certes un peu imité mais qui a l'air de plaire au vu du succès des petites Tiger 800 de la même marque, visuellement très proches.

13/11/2011

Le Mystery Park d'Interlaken devient un Brammo Parx pour motos électriques américaines

IMG_1742.JPGElles auraient dû débouler en Suisse en 2011 déjà. Mais elles seront là à partir de février. Les motos électriques du constructeur américain Brammo sont désormais produites aussi en Europe, dans l'usine hongroise du partenaire Flextronics. Mais grâce à l'adaptation d'une tehcnologie brevetée en Italie, la transmission IETE, qui utilise des démultiplications finales sur un moteur électrique, elles gagnent en autonomie, bien au-delà des 100 kilomètres, sans rien perdre de couple ni de puissance. C'est cette adaptation qui a retardé l'arrivée en Europe en particulier de la Brammo Empulse (photo), modèle performant atteignant plus de 160 km/h. Qui plus est, en Suisse, la marque Brammo va débarquer dans un lieu trè symbolique, qui n'est autre que le site du défunt Mystery Park d'Interlaken! Brammo, qui s'est fait un nom dans la moto tout-terrain, a en effet racheté le réseau de parcs d'essai tout-terrains de Qantya (les Qantya Parx, qui n'ont plus rien à voir avec la moto électrique suisse Qantya, et qui sont devenus donc des Brammo Parx). Le concept: pas de concessionnaire, mais un terrain d'essai, au moins un par pays, et si possible un par grande ville, où Brammo fournit l'équipement et où on peut rouler, louer ou acheter moto et équipement.

Ducati repousse encore les limites au salon de Milan

DucatiPanigalesalon9.JPGElle représente ce que le sport motorisé sur deux roues peut produire de plus fou. La 1199 Panigale, la nouvelle Ducati présentée au salon international de la moto et du scooter 2001 de Milan a de quoi faire tourner la tête avec deux chiffres: 195 chevaux de puissance maximale, pour un poids à sec de 164 kilos, et 188 avec les pleins. Tout ça pour un moteur bicylindre. C'est du jamais vu pour ce genre de moteur. Et un tel rapport poids-puissance, c'est du jamais vu tout court pour une moto de série. Pour y arriver, les ingénieurs de la marque italienne ont adopté des solutions radicales, le moteur faisant partie du châssis, et le châssis étant monocoque, la boîte à air faisant partie du châssis, sans oublier une pompe à vide pour garantir une lubrification optimale sans réservoir, deux pots d'échappement sous le moteur, etc. Mais le plus intéressant réside dans l'adjonction à cette débauche de légèreté et de de puissance d'une débauche non moins conséquente d'équipement électronique devant permettre de dompter facilement la "bête". Il y a bien sûr le Ducati Traction Control (DTC), ou contrôle de traction façon Ducati, autrement dit l'antipatinage, réglable sur 8 niveaux d'intervention, ainsi que des modes d'injection paramétrables, ainsi qu'un quickshifter, qui autorise le passage des vitesses en montant sans débrayage. S'y ajoute un ABS ultraperformant, en option. Et, de série, un contrôle électornique du frein moteur, lui aussi paramétrable - encore une première. Sans oublier, pour la version S plus chère, un système de régulation électronique des suspensions, actionnable par le tableau de bord, comme sur la Multisatrada de la même marque. Ajoutez encore un tableau de bord couleur TFT, au design nouveau, mais à la techonologie déjà éprouvée dans le Ducati Diavel. Réussir à caser tout ça avec aussi peu de poids relève d'ailleurs également de l'exploit. Cela a bien sûr un prix, de 18990 euros pour la Panigale standard, 19990 avec l'ABS, et 23990 euros pour la version S (qui inclut aussi un système d'enregistrement des données de course). Assez symptomatiquement, le prix en francs suisses n'est pas encore disponible! Il est toujours un peu plus cher que dans le reste de l'Europe, sans que l'on puisse attribuer cette différence à une raison valable. Comme Ducati vient de choisir de créer une filiale en Suisse et de ne plus passer par un importateur, il y aura peut-être des nouveautés de ce côté.

DucatiPanigalesalon.JPGEt cette Panigale est officiellement devenue la plus belle du salon de Milan 2011, avec plus de 53% des votes des visiteurs; ils sont 12800 à avoir voté, sous la houlette du magazine italien Motociclismo, devant la MV Agusta F3 Serie Oro, deuxième, qui récolte 17%, et la Husquarna Nuda 900 R, troisième avec moins de 10%. Le reste est attribué à de nombreux autres modèles, de manière éparse.

31/10/2011

Des kilos en moins, de la pêche en plus, la nouvelle Suzuki GSX-R 1000

GSX-R1000L2_P11_Image_2.jpgUn regard distrait n'y verra que du feu. Oui, c'est une GSX-R. Ah bon, elle est nouvelle? Pourtant elle ressemble à toutes les déclinaisons précédentes, non? Oui et non. Tout d'abord, pour le millésime 2012 de sa supersportive 1000, Suzuki renoue avecle pot d'échappement unique. Faut toujours regarder le pot, sur une GSX-R, c'est le plus sûr moyen de distinguer les sexes... pardon, les années et les versions. Ensuite les étriers de frein ont l'air plus luxueux et plus gros. Normal, ce sont des Brembo haut de gamme, monoblocs.

Mais bien sûr, la politique de la marque japonaise étant de conserver l'image de ses sportives au fil des ans, l'essentiel de la nouveauté est caché. Cette nouvelle GSX-R est plus légère, de 2 kilos, paraît-il, que le modèle actuel. Le nouvel échappement doit y être pour beaucoup. La machine est donc logiquement plus agile. Le confort de suspensions est amélioré, nous dit Suzuki, grâce à une fourche avant aux réglages différents. Et le moteur, s'il ne gagne ni en couple ni en chevaux (185)  maximaux, distillerait de plus franches accélérations à bas et mi-régimes. Déjà que cette moto figurait parmi les meilleures dans ce secteur... Suzuki a donc effectué une remise à niveau de sa sportive. Mais, tout comme Honda, elle n'est toujours pas dotée de contrôle de traction (ou antipatinage pour les moins branchés d'entre nous). Pas très utile ailleurs que sur la piste, d'accord, mais tout de même. Disponible dès le début de l'année prochaine. Et pour le prix, en francs suisses, faudra attendre encore un poil.

28/10/2011

Des nouveautés-tés-tés à Milan

C'est dans quelques jours, à Milan. C'est l'un des plus grands salons au monde consacré à l'univers des deux roues. Du 7 (en fait, du mardi 8 au dimanche 13, mais certains constructeurs trichent en organisant des conférences de presse déjà le lundi. Il s'appelle EICMA, édition 2011, et se tient dans le pôle fiéristique de Rho Pero, au bout de la ligne de métro rouge. Tout n'est pas encore connu, mais les exposants présenteront plein de nouveautés 2012. On vous donne une liste purement indicative, parce que les choses peuvent encore changer.

Honda: un nouveau maxi-trail façon BMW GS 1200, le Crosstourer, dont le prototype avait déjà été dévoilé l'an dernier au même salon. Un moteur V4 de VFR 1200, une position et un châssis de trail, avec un mini bec de canard façon Crossrunner. Et il y aura aussi trois nouveaux véhicules (un maxi-scooter genre TMax, un roadster et un trail) autour d'un tout nouveau moteur bicylindre de presque 700 centimètres cubes, très économe, semble-t-il assez sympa au niveau des sensations, et nanti d'une nouvelle version plus légère de l'embrayage double automatique utilisé par Honda sur le VFR 1200. Sans oublier une nouvelle Fireblade, revue dans son look, ses suspensions et son tableau de bord. Mais sans contrôle de traction.

Yamaha: un nouveau TMax, dont on ne sait pour l'instant pas grand-chose, sauf que son look a été revu pour plus d'agressivité. De nouveaux scooters à grandes roues, les Centrex, pour concurrencer les bestsellers Honda SH. Et, déjà annoncée et testée, la R1 avec contrôle de traction.

BMW: un tout nouveau maxiscooter avec moteur bicylindre, sur la base d'un concept présenté l'année dernière... à Milan. Une S 1000 RR améliorée dans son électronique et son agilité. Et peut-être autres chose. mais rien n'est moins sûr.

Harley-Davidson: rien de très neuf, sauf la Dyna Switchback, essayée récemment sur ce blog

Triumph: l'arrivée du maxi-trail (façon BMW, etc.), l'Explorer 1200, qui reprend le look de la Tiger 800 avec un tout nouveau moteur... et la Speed Triple version R

Suzuki: La V-Strom nouvelle étant déjà présentée, il y aura aussi un ajournement de la supersportive GSX-R 1000, plus légère, plus performante, etc. et avec un seul pot d'échappement. Mais sans contrôle de traction

Kawasaki: à part les deux ER-6 (n et f), revues de fond en comble et essayée récemment sur ce blog (la n), il y a aussi la nouvelle ZZR 1400, qui détiendrait un nouveau record d'accélération, et surtout un nouveau maxi-trail, la Versys 1000.

Ducati: la toute nouvelle supersportive, la Panigale 1199, toujours un bicylindre, mais plus compacte, agile et qui atteindrait des sommets de puissance et de couple, avec tout le package électronique Ducati (contrôle de traction) et l'ABS sportif. Et une "petite" Streefighter 848.

KTM: une version nouvelle de la Duke 600, peut-être... et une Duke 200, 250 ou 300... peut-être

Aprilia: très certainement la Tuono Factory, plus la version Aprilia du Gilera 800, avec une face avant typée RSV 4.

Piaggio: le Beverly 350 Sporttourer, le premier scooter avec contrôle de traction...

Moto Guzzi: la nouvelle California 1400

Peugeot: le nouveau tripode avec train avant inclinable, concurrent du Piaggio MP3...

Sym: un maxiscoot 600

Kymco: un nouveau roadster, le Wolf 125

 

Et on mettra le reste à jour quand on en saura plus!

29/09/2011

Un gros trail Kawasaki dévoilé à Milan

Z1000SXverte.JPGLa source de cette information est sûre. Elle provient notamment d'un blog consacré à la Kawasaki Versys. Parmi les nouveautés 2012 que Kawasaki va dévoiler au prochain salon international du deux roues de Milan, l'EICMA, début novembre, il y aura une nouvelle ZZR 1400, une nouvelle ER-6 - mais aussi et surtout un nouveau trail de grosse cylindrée, dans le même ordre d'idée que la fameuse GS de BMW, que la Multistrada de Ducati ou que la future Crosstourer de Honda (aussi dévoilée cette année à l'EICMA après l'apparition d'un prototype l'an passé dans ce même salon). Chez Kawa, cette nouvelle moto va reprendre un moteur fort apprécié pour son couple et sa souplesse, celui de la Z 1000. Le même qui a déjà été mis à contribution pour créer la sport-touring Z 1000 SX (photo) avec son carénage, son autonomie, son look sportif et ses valises. On aura donc une espèce de Versys 1000 avec un moulin de 1050 centimètres cubes. Mais nous n'avons pas encore d'image, et Kawasaki observe à ce sujet la loi du silence absolu. Plus d'infos prochainement.

03/12/2010

Honda et BMW se préparent à défier Yamaha avec des super-scooters sportifs

MNM2C20113BA.jpgC'est un concept signé Honda. Il s'agit d'un maxi-scooter dont le comportement est proche de celui d'une moto. Baptisé New Mid Concept par ses géniteurs, il a fait forte impression au dernier salon du deux roues de Milan. On ne connaît pas la motorisation, mais on l'imagine conséquente. L'avant de la machine rappelle fortement les dernières motos de la marque, genre VFR 1200. Le carénage semble bien étudié pour donner à la fois un bon coefficient de pénétration et une bonne protection contre les éléments. Le cadre a l'air plus que solide, tout comme les suspensions. A l'arrière, on a droit à un seul amortisseur, ce qui est un des éléments clés de la production moto actuelle. La selle a l'air confortable. On se doute que ce scooter veut faire de l'ombre au Yamaha TMax, qui offre la rigueur et le vivacité d'une moto dans un corps de scooter pour ceux qui recherchent aussi le confort. Un TMax qui connaît un franc succès malgré son prix (14000 francs!) et le fait qu'il n'ait que peu évolué depuis de nombreuses années. Ce nouvel engin Honda serait équipé de vitesses que l'on peut passer sans débrayer, un système Dual Clutch comme sur la VFR 1200, inspiré du monde de l'automobile et affiné pour la moto. Ca promet bien du plaisir et de quoi rouler sportivement. Il existe bien un système en apparence semblable chez les gros Suzuki, mais il n'offre de loin pas le même agrément. Et Honda nous annonce que ce prototype devrait arriver très prochainement sous sa forme définitive chez les concessionnaires. Disons 2012 si les affaires marchent bien. Bon, il y a bien un détail que l'on pourrait retravailler. Comme sur le Gilera GP 800, la transmission finale se fait avec une chaîne. Pas très bon pour la facilité d'entretien, ça. Et, comme sur le TMax, la capacité d'emporter des bagages ne semble pas très développée.

Ce qui est intéressant, c'est que Honda n'est pas le seul à développer ce genre de concept. A Milan aussi, BMW a voulu en mettre plein la vue avec un maxi-scooter racé et technologique à souhait. Le voici.

P90067704.jpgAvouez qu'il y a comme un air de famille! Il s'appelle pour l'instant Concept C. Là encore, il faut s'attendre à une commercialisation assez proche dans le temps. On voit au premier coup d'oeil que la partie cycle est orientée sport. Mais ici avec un variateur à l'arrière, donc pas de vitesses. Et il semble que BMW ait donné plus d'espace pour emporter des objets dans le scooter. L'absence de rétroviseurs est compensée sur ce prototype par deux écrans reliés à des caméras à l'arrière. On doute de retrouver une telle sophistication sur le modèle final, mais sait-on jamais.

23/11/2010

Un MP3 plus urbain, l'an prochain

PiaggioMP3 YOURBAN.jpgIl a trois roues, dont deux à l'avant. C'est un scooter. C'est Piaggio qui le fabrique, en deux cylindrées différentes: 125 cm cubes ou 300 cm cubes. Mais ce n'est pas le MP3, ou du moins pas celui qu'on avait l'habitude de voir dans les rues des villes européennes depuis 2006. Le Yourban a été présenté pour la première fois au public lors du dernier salon international du scooter et de la moto. Il est censé attirer des voyageurs et des voyageuses qui sont rebutés par l'aspect lourd du MP3, et aussi refroidis par son poids tout court ou par les couleurs pour le moins sobres. Le Yourban est un peu plus petit, un peu plus léger - Piaggio anonce un poids à vide 205 kilos, mais on ne sait pas dans quelle cylindrée et il est difficile de comparer avec les données techniques du MP3 "normal". Le réservoir d'essence semble aussi un peu plus petit. On attend de savoir dans quelle proportion le prix sera abaissé. On parle jusqu'ici de moins 400 Euros (environ moins 550 francs).

 

 

Le vrai changement semble surtout le look, y compris les coloris. Comparez avec ce MP3 300:  MTF_0181.JPG

17/11/2010

La moto sport-confort est de retour, notamment chez Honda

MCBRF2011SLA.jpgElle vient d'être dévoilée au Salon international de la moto à Milan, au début du mois. La Honda CBR 600 F ressemble à première vue à un engin tout droit sorti d'un box de course façon supersport. Mais regardez bien la selle: elle est ample et moëlleuse. Il y a même des genres de poignées pour la passagère ou le passager, qu'on ne voit pas au premier coup d'oeil. Il s'agit d'encoches ergonomiques situées sous la selle, des deux côtés. Et le pot d'échappement rappelle quelque chose de bien précis. Normal: c'est le même que celui du roadster Hornet 600. D'ailleurs le moteur aussi. Il développe 102 chevaux en puissance maximale, quand même quelques-uns de moins qu'une supersportive actuelle. Normal, le moulin de la Hornet dérive à la base de celui d'une CBR 600 d'une génération plus ancienne que l'actuelle CBR 600 RR supersport. Et maintenant regardez la dernière déclinaison de la Hornet 600.MHORN2011SYA.jpg La géométrie de la partie cycle est un peu différente, mais les roues sont identiquesà la CBR 600 F. Le gros changement, c'est le carénage, qui est aérodynamique, qui évite que la chaleur du moteur se concentre sur les du ou de la pilote, et qui procure une bonne stabilité tout en restant peu épais. Il y a aussi une bulle saute-vent. Et le phare avant qui a un autre look. De quoi proposer une sport-confort avec le minimum d'investissements. D'ailleurs Kawasaki a suivi le même chemin mais dans une cylindrée plus imposante, en habillant d'un carénage sa Z1000. Petit plus annoncé par Honda sur la CBR 600 F: l'utilisation de l'ABS électronique avec freinage combiné. Il est de série en Suisse. C'est le plus sophistiqué et le plus fin du marché. Il donne une sensation de fluidité totale, sans le moindre à-coup. Il ne reste plus qu'à connaître le prix de cette moto.

 


13/11/2009

En période de crise les Japonais se font discrets

Est-ce de la prudence ou le besoin d’écouler les stocks ? Les nouveautés nipponnes se comptent cette année sur les doigts d’une demi-main. De la foule de communiqués annonçant telle ou telle retouches ou nouveau coloris, n’émergent en fait que deux motos : la Honda VFR 1200 et la Kawasaki Z 1000.

Lire la suite

11/11/2009

Ducati sur les traces de BMW à Milan

Duc_MTS1200 S_7_10.JPGLe premier essai n'a pas été un franc succès. Quand Ducati a commercialisé sa première Multistrada, un trail routier à tendance sportive, les quelques rares utilisateurs ont tous été conquis, mais peu de monde l'a acheté. La nouvelle version (photo ci-contre) vient d'être présentée à Milan lundi dernier, lors du salon international du deux-roues motorisé, l'EICMA. La Multistrada 1200 s'affiche clairement comme l'une des grandes vedettes de ce salon et peut concurrencer sérieusement BMW et son gros trail routier, la R 1200 GS.

Lire la suite