30/03/2014

Un nouveau site suisse d'acte moto et scooter

Depuis peu, le blog roueslibres a un cousin, baptisé actumoto.ch, réalisé par l'auteur de ce blog, Jérôme Ducret (journaliste à 24 heures) et son collègue Claude Bovey (journaliste au Matin, spécialisé lui aussi dans les deux roues).

actualité, acte, moto, scooter, sport, gpOn y trouve des tests et des présentations de motos, de scooters et d'équipements, des actualités du sport moto, des portraits et des infos.

N'hésitez pas à aller y faire un tour et à y laisser un commentaire. ;-)

19/03/2014

Une moto en habits de scooter chez Honda

HondaIntegra_1-1024x682.jpgNon, ce n’est pas un scooter! Malgré le carénage très enveloppant, la plate-forme continue au lieu de repose-pieds, le coffre sous la selle et les deux leviers de frein au guidon, le Honda Integra est proche d’une moto dans sa tenue de route, dans ses grandes roues (17 pouces), dans l’absence de variateur ou de tout autre élément du moteur et de la transmission primaire attaché à la roue arrière. Ici, on a juste une chaîne, comme sur n’importe quelle bécane. Cet hybride unique sur le marché a eu droit pour 2014 à un gros toilettage de la part de Honda, qui a donné plus de pep à son moteur, qui a amélioré son ergonomie (selle plus fine, plus d’espace pour les genoux, plus d’infos sur le tableau de bord…) et revu son look. En effet, la face avant ne ressemble plus du tout à un têtard. Elle a même un soupçon de classe. Et tout ça en rendant l’Integra encore plus économe en carburant (eu égard à sa cylindrée supérieure). Un véritable exploit, si l’on sait qu’il s’agissait déjà d’un des deux-roues les plus parcimonieux du marché, pour cette taille.

Lire la suite

08:17 Publié dans Tests | Tags : honda, integra, 2014, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (1)

14/02/2012

Tout pour la moto, le scooter et le quad à Zurich dès jeudi

aaaaaaaaaaapqvp.jpegDès jeudi et jusqu'à dimanche soir, les passionnés de deux roues et les curieux ont rendez-vous au centre de congrès et d'expositions de Zurich, la Messe, pour l'édition 2012 du salon Swiss-Moto (photo du stand Triumph l'an passé). Les dernières fois, plus de 65000 personnes ont franchi les portes, une fréquentation en hausse constante depuis quelques années. 2012 s'annonce plein de bonnes choses, avec 204 exposants, un record: démonstration de l'un des maîtres du stunt, Chris Pfeiffer, présence et autographes du coureur de Moto GP Dani Pedrosa, de son petit "frère" suisse et ex-champion du monde GP 125, Tom Lüthi, vendredi gratis pour les femmes, etc. Et le grand retour de Yamaha, par le biais de son importateur suisse Hostettler. La marque aux rois diapasons organisait depuis près de dix ans sa propre expo de début de saison à Sursee, siège de l'importateur. Pour son come-back, Yamaha a décidé de faire modeste: la taille du stand est raisonnable. Mais on pourra y admirer les toutes nouvelles déclinaisons de la sportive R1 et du maxi-scooter Yamaha, le Tmax 530.

Il y aura aussi des nouveautés chez BMW, notamment les très attendus maxiscooters C 600 et C 650 GT. Et chez Kawasaki, avec les ER-6n et ER-6f revues de fond en comble, avec aussi la grande Versys, un maxi-trail routier polyvalent à prix placé. Les Anglais ne sont pas en reste, 2012 étant l'année de l'Explorer 1200, une concurrente premium à la célèbre BMW R 1200 GS, meilleure vente moto en Suisse l'an passé. Ducati fait parler la poudre avec sa 1199 Panigale, la sportive de tous les superlatifs- dont on attend le prix suisse avec impatience et un soupçon de crainte. Harley sort deux nouveautés de la manche de son perfecto, la Softail Slim et la Sportster 72. Peugeot présente un nouveau Satelis et son scooter électrique, l'eVivacity, Sym décline sa gamme, y compris le MaxSym 400, et Kymco se lance dans le gros scooter, avec le MyRoad 700 (!). Aprilia de même avec le SRV 850, qui reprend les bases du Gilera GP 800, mais avec une "gueule" de RSV 4 R. Honda lance pas moins de quatre nouveautés majeures, déjà amplement présentées sur ce blog. Enfin Piaggio réédite sa première mondiale du salon de Milan, soit des scooters équipés de l'antipatinage de la roue arrière (sur le Beverly 350 et sur le nouveau scooter GT X10). Et la marque italienne MV Agusta paradera avec ses incroyables F3 et Brutale 675. Suzuki sera là grâceà Frakonia - l'occasion de voir de près l'exclusivité suisse, la Suzuki Virus, une naked sur base de GSX-R 1000, ou la dernière version de cette même GSX-R. Les orange mèneront eux aussi le bal, avec les KTM 690 et Duke 200. Du côté des électriques, les nouvelles motos Zero californiennes seront là, tout comme le scooter Vectrix VX-3, à trois roues. Même Moto Guzzi, et des raretés comme Indian, Norton, Can-Am, ou Ural seront de la partie.

N'oubliez pas de rendre visite aux stands des accessoires (vestes, casques, pneus...) et surtout, tout en haut, au Swiss Performance Tuning Show.

 

 

Pour tout savoir (l'entrée coûte 22 francs), le site Swiss-Moto.

21/12/2011

Après l'Airbag moto, la Sphère

C'est un prototype, et ça ne résoud peut-être pas tous les problèmes de sécurité des motards, mais l'idée est intéressante. La sphère se gonfle en 5 centièmes de secondes. Elle a été mise au point par un certain Rejean Neron. La couleur orange est peut-être mal choisie, surtout sur une R6 noire et rouge. Et il pourrait être utile de porter tout de même des gants en roulant!

10/12/2011

Honda signe un "Crossover" éco et sympa

Honda NC700X YM12_00936.JPGLe X signifie Crossover, c'est-à-dire quelque chose comme "polyvalente, hybride, à la croisée des genres. Et c'est bien ce que vise ce nouveau modèle dans la gamme Honda, dont le style évoque une autre hybride, la Honda VFR 800 X Crossrunner (mais en plus gracile). La NC 700 X est une moto de moyenne cylindrée (670 cc) qui se veut accessible à un grand nombre d'utilisateurs. Elle rappelle vaguement les engins d'enduro tout en affichant des caractéristiques propres à un roadster: guidon plat relativement haut placé, pilote assis de manière droite, jambes pas très repliées, selle fine permettant aux personnes de moins d'1 m 75 de bien poser les pieds par terre... et ce malgré 830 mm séparant l'assise de la terre.

Lorsqu'on prend les commandes, on se sent immédiatement à son aise. C'est une Honda, bien sûr. Une pression sur le démarreur, le moteur s'ébroue en toute discrétion, le tableau de bord entièrement digital et assez complet s'illumine. Départ pour 145 km de routes diverses au sud du Portugal, avec un soupçon de pluie, de vent et de sable collé sur le bitume.

Lire la suite

13:33 Publié dans Tests | Tags : honda, nc 700 x, test, moto, crossover, trail | Lien permanent | Commentaires (0)

08/12/2011

Dur, la vie de motard?

Se moquer des motards, c'est pas cool!

 

 

17:15 Publié dans Humour | Tags : video, humour, vw, jetta, pub, moto | Lien permanent | Commentaires (0)

28/10/2011

Des nouveautés-tés-tés à Milan

C'est dans quelques jours, à Milan. C'est l'un des plus grands salons au monde consacré à l'univers des deux roues. Du 7 (en fait, du mardi 8 au dimanche 13, mais certains constructeurs trichent en organisant des conférences de presse déjà le lundi. Il s'appelle EICMA, édition 2011, et se tient dans le pôle fiéristique de Rho Pero, au bout de la ligne de métro rouge. Tout n'est pas encore connu, mais les exposants présenteront plein de nouveautés 2012. On vous donne une liste purement indicative, parce que les choses peuvent encore changer.

Honda: un nouveau maxi-trail façon BMW GS 1200, le Crosstourer, dont le prototype avait déjà été dévoilé l'an dernier au même salon. Un moteur V4 de VFR 1200, une position et un châssis de trail, avec un mini bec de canard façon Crossrunner. Et il y aura aussi trois nouveaux véhicules (un maxi-scooter genre TMax, un roadster et un trail) autour d'un tout nouveau moteur bicylindre de presque 700 centimètres cubes, très économe, semble-t-il assez sympa au niveau des sensations, et nanti d'une nouvelle version plus légère de l'embrayage double automatique utilisé par Honda sur le VFR 1200. Sans oublier une nouvelle Fireblade, revue dans son look, ses suspensions et son tableau de bord. Mais sans contrôle de traction.

Yamaha: un nouveau TMax, dont on ne sait pour l'instant pas grand-chose, sauf que son look a été revu pour plus d'agressivité. De nouveaux scooters à grandes roues, les Centrex, pour concurrencer les bestsellers Honda SH. Et, déjà annoncée et testée, la R1 avec contrôle de traction.

BMW: un tout nouveau maxiscooter avec moteur bicylindre, sur la base d'un concept présenté l'année dernière... à Milan. Une S 1000 RR améliorée dans son électronique et son agilité. Et peut-être autres chose. mais rien n'est moins sûr.

Harley-Davidson: rien de très neuf, sauf la Dyna Switchback, essayée récemment sur ce blog

Triumph: l'arrivée du maxi-trail (façon BMW, etc.), l'Explorer 1200, qui reprend le look de la Tiger 800 avec un tout nouveau moteur... et la Speed Triple version R

Suzuki: La V-Strom nouvelle étant déjà présentée, il y aura aussi un ajournement de la supersportive GSX-R 1000, plus légère, plus performante, etc. et avec un seul pot d'échappement. Mais sans contrôle de traction

Kawasaki: à part les deux ER-6 (n et f), revues de fond en comble et essayée récemment sur ce blog (la n), il y a aussi la nouvelle ZZR 1400, qui détiendrait un nouveau record d'accélération, et surtout un nouveau maxi-trail, la Versys 1000.

Ducati: la toute nouvelle supersportive, la Panigale 1199, toujours un bicylindre, mais plus compacte, agile et qui atteindrait des sommets de puissance et de couple, avec tout le package électronique Ducati (contrôle de traction) et l'ABS sportif. Et une "petite" Streefighter 848.

KTM: une version nouvelle de la Duke 600, peut-être... et une Duke 200, 250 ou 300... peut-être

Aprilia: très certainement la Tuono Factory, plus la version Aprilia du Gilera 800, avec une face avant typée RSV 4.

Piaggio: le Beverly 350 Sporttourer, le premier scooter avec contrôle de traction...

Moto Guzzi: la nouvelle California 1400

Peugeot: le nouveau tripode avec train avant inclinable, concurrent du Piaggio MP3...

Sym: un maxiscoot 600

Kymco: un nouveau roadster, le Wolf 125

 

Et on mettra le reste à jour quand on en saura plus!

14/10/2011

Amendé pour avoir dépassé la vitesse limite en tombant de sa moto

maiercrash.jpgOn ne peut qu'éprouver un petit pincement de sympathie pour ce motard bernois immortalisé par une caméra de la police neuchâteloise en plein excès de vitesse. Alors qu'il venait de chuter de sa moto! Cette image a fait le tour du monde grâce au site d'une compagnie anglaise d'assurances (Carole nash) spécialisée, entre autres, dans les deux roues. Du coup, le nom et prénom du motard en question est pleinement lisible. Mais comme nous sommes en Suisse, on ne vous le communiquera pas, par respect de sa vie privée.

L'excès de vitesse en question a été mesuré par le radar à 107 km/h, sur un tronçon limité à 80 km/h. Une situation classique. Selon la police, citée par la firme Carole Nash, ce motard devait rouler encore plus vite avant de se mettre à freiner comme un trappeur devant le dispositif de contrôle de la vitesse. Il aurait ainsi perdu l'avant en le bloquant. Heureusement, il a pu se relever sans trop de bobos manifestes. Il faut dire qu'il portait un équipement complet. Et s'il avait roulé à 110 km/h, son permis lui aurait été retiré d'office.

24/08/2011

L'airbag pour motard, un plus bienvenu

GILET_AIRBAG_POS-0_6574.JPGC'est une technologie qui nous vient tout droit du monde de l'équitation. Eh oui, les canassons à sabots et les bécanes à chevaux mécaniques ont plus de points en commun que l'on pense. Nous avons pu tester durant une bonne semaine un gilet de la marque Hit-Air (photo Marius Affolter). Il s'enfile par-dessus une combi ou une veste de moto, et il déploie un airbag en moins d'une seconde autour des parties sensibles du corps du  motard, lorsque le pilote se fait éjecter de sa monture.

Le Hit-Air ressemble au premier abord à un gilet de plongée gris-vert. Mais on peut l'avoir aussi en noir, et même sous une forme camouflée dans une veste à l'apparence normale. Il comporte une petite bombonne de gaz lovée dans une poche et raccordée à un réseau de coussins dégonflés qui entourent la nuque, le cou, les côtes et les reins. Selon Jean-Marc Rüttimann, du magasin Biker's Equipment, à Genève, spécialiste des accessoires BMW pour le voyage, le cou et les reins se gonflent en deux dixièmes de secondes, et il ne faut qu'une demi-seconde pour le reste. Au bout d'à peine plus d'une seconde, une valve s'ouvre automatique et permet au dispositif de se dégonfler. Il suffira alors de chasser l'air du gilet et d'acheter une nouvelle bombonne pour recommencer. Après avoir fait vérifier le gilet par un spécialiste, tout de même, pour être sûr que rien n'a été endommagé.

 

 

 

 

GILET_AIRBAG_6261.JPGLe système fonctionne grâce à un câble gainé de plastique qui s'accroche sur une partie fixe de la moto. Il doit être tendu.

Quand on est désarçonné, la force qui en résulte tend ce câble encore plus et fait sauter le verrou de sécurité qui empêche la bombonne de souffler son gaz dans les coussins du gilet. Descendre de moto et partir en marchant ne génère pas une force suffisante. Mais être ejecté de sa selle durant un accident, oui. Il faut entre 25 et 35 kilos de force pour que ça fonctionne. Et ce système est recommandé par la section vaudoise du TCS, dont le secrétaire général est motard (si, si).

 

 

 

Voici ce que ça donne sur le mannequin

GILET_AIRBAG_POS-0_6574.JPGGILET_AIRBAG_POS-2_6597.JPG

GILET_AIRBAG_POS-4_6600.JPGGILET_AIRBAG_POS-5_6601.JPGGILET_AIRBAG_POS-8_6607.JPG

 

 

 

 

 

 

A part ça, le gilet est confortable, il est disponible en plusieurs tailles et en deux couleurs (plus la version fluo), dispose de poches pratique, et ne coûte que 322 francs (les prix ont baissé récemment pour suivre la baisse du taux entre euro et franc suisse). A comparer avec les près de 4500 francs du système D-Air de Dainese, dérivé de la course et qui est caché dans la bosse dorsale d'une combinaison intégrale. Il est certes encore plus rapide et n'a pas besoin de câble pour fonctionner.

Sachez encore que Helite propose un produit similaire, que l'on retrouve notamment dans des vêtements de moto siglés Brembo - la célèbre marque italienne de freins. Et que l'on peut déjà acheter en Suisse sous le nom Helite, par exemple chez Motoboutique à Lausanne, ou Jack's Cuir à Genève. Le gilet est un peu plus cher (629 francs) que celui de Hit-Air. Spidi est aussi en train de s'y mettre, tout comme Bering - sans câble et avec déclenchement électronique, mais aussi avec pas mal de problèmes de jeunesse, pour ce qui est de Bering. Enfin si vous vous voulez acheter une Honda Goldwing, elle existe en version avec airbag frontal, intégré à la moto.

18/07/2011

Elle roule aux électrons et c'est une vraie moto

MOTO_ZERO_02.jpgC'est l'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. La Zero XU est un engin destiné à la ville ou aux courts trajets. Elle débarque tout droit des Etats-Unis, de Californie pour être précis, et on peut l'acheter pour moins de 10000 francs. A ce tarif-là, on a droit à un véhicule de très bonne facture: freins efficaces, fourche inversée solide, bras oscillant raffiné, cadre cosntruit en aluminium léger, guidon classieux et esthétique bien particulière, façon supermotard avec selle superbasse.

Elle est petite, et légère - moins de 100 kilos! Du fait de la selle basse, les conducteurs de taille moyenne ou grande doivent plier les jambes en roulant. Mais c'est largement supportable. Et elle sait ce qu'accélérer veut dire: vitesse de pointe d'environ 90 km/h, couple constant disponible dès les bas régimes. L'avenue d'Ouchy, à Lausanne, ne pose aucun problème, en mode "sport" - plus de couple, grâce à un petit bouton situé devant le guidon.

Bien sûr, elle avance sans le moindre bruit, à part celui dû au frottement de la chaîne sur les pignons de la roue arrière. C'est un peu déstabilisant.

La XU est la moto d'entrée de gamme de Zero. Elle n'offre une autonomie que de 40 km environ. Mais ses batteries sont amovibles. Il suffit d'une clé de mécanicien pour enlever le longeron d'aluminium qui les maintient en place, et on part avec sous le bras. Bon, elles pèsent quand même plus de 20 kilos. Il vaut mieux puiser dans le petit catalogue des accessoires et acheter un chargeur rapide que l'on peut prendre à la maison pour faire le plein d'électrons.

MOTO_ZERO_05.jpg

Les commandes et le tableau de bord sont complets. Ou presque. La transmission par chaîne ne compte qu'un seul rapport. Il n'y a donc ni sélecteur, ni levier d'embrayage. Et la jauge d'essence est remplacée par une jauge de tension électrique. Parfois trompeur. Quand le moteur doit fournir un effort important, les carrés dégringolent, et quand on relâche cet effort, ils remontent. On ne peut pas savoir avec beaucoup d'exactitude combien de kilomètres on peut encore parcourir. Au vu des pentes lausannoises où nous avons effectué l'essai, l'autonomie annoncée de maximum 40 kilomètres est difficile à atteindre. Comptez plutôt sur 30. Le pictogramme qui identifie cette "jauge" représente ironiquement... une pompe à essence!

 

Ce véhicule fait partie du catalogue des magasins M-way. Une société qui dépend du groupe Migros. Il n'y a pas encore de shop en Suisse romande, mais cela devrait venir rapidement à Genève, puis à Lausanne. On peut déjà commander la moto et se la faire livrer. Grâce à un partenariat avec Bosch, le service après-vente est possible à Bussigny, notamment. On peut aussi s'adresser à e-mobile, l'autre importateur, basé à Sursee (canton de Lucerne). Dans quelques jours, sur roueslibres, l'essai de la Zero S, au rayon d'action plus important.

14:18 Publié dans Tests | Tags : zero, moto, électrique, xu, test, suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2010

Les Brammo électriques débarquent en Europe au printemps prochain

EICMA Media Pack 2011 Enertia Plus Lifestyle Image.jpgElles ont été conçues l'autre côté de l'Atlantique, par une petite firme qui a de grandes ambitions. Créé par Craig Bramshire en 199, Brammo a tout d'abord produit des voitures performantes en petites séries. Puis s'est orienté vers les moteurs électriques. Et après quelques péripéties a décidé de se concentrer sur la moto électrique, en raison de son faible poids et du couple conséquent offert par ce genre de moteur. En 2009, un accord avec la chaîne Best Buy a permis de livrer au public américain les premières Enertia, produites dans les locaux de Brammo, en Oregon. En octobre dernier sont sorties les modèles Empulse et Enertia Plus, parmi les premiers deux roues électriques à atteindre une autonomie de plus de 100 kilomètres avec une charge.

 

 

 

Et plus récemment, le salon EICMA 2010 à Milan a été l'occasion pour Brammo d'annoncer sa venue sur le marché européen.

Aux Etats-Unis, l'Enertia Plus coûte un peu plus de 8900 dollars - soit moins de 10000 francs. Son rayon d'action peut facilement atteindre 128 kilomètres. La machine ne pèse que 147 kilos (on ne dit plus: tous pleins faits). Elle est mue par un moteur qui puise son énergie dans un pack de batteries aux ions de Lithium et qui délivre un maximum de 6 kiloWattheure.L'Enertia aura une liste d'accessoires en option comprenant la béquille central et des sacoches latérales en dur, de marque Givi (photo). On pour l'obtenir en noir, argent, rouge ou bleu.

A Milan, le stand Brammo a attiré une petite dizaine de journalistes curieux. La présentation s'est fait dans le plus pur style italien, avec des présentatrice un rien dénudées.


"Nous allons commencer la production dès que possible en Europe, grâce à notre partenariat avec la maison Flextronics, annonce Craig Bramshire. En principe, l'usine qui produira les Empulse et Enertia se trouve en Hongrie. Nous espérons que les premières seront prêtes au printemps prochain. Et le prix devrait être à peu près le même qu'aux Etats-Unis."

Photo nov. 07, 4 42 56 PM.jpg

Soit, pour l'Empulse (à gauche), qui peut atteindre 168 kilomètres/heure et parcourir jusqu'à 160 kilomètres dans sa version la plus sophistiquée, presque 14000 Dollars. La variante la moins performante a un rayon d'action de 96 kilomètres et coûte 9995 Dollars.

 

 

25/08/2010

La Z redonne du muscle (beaucoup) à Kawasaki

MOTO_07_KAWASAKI_Z_1000.JPGC'est un peu entre le pitbull et le rhinocéros. Sans les cornes, bien sûr. Nouvelle année, nouvelle version pour la Z 1000. Une Kawasaki qui fait appel à l'instinct d'accélération de tou tmotard qui se respecte. La version originale (ou presque) avait déboulé en 2003. Enfin plutôt 2004, chez les concessionnaires. Elle a surpris pas mal de monde avec sa gueule très originale, son châssis pointu, son ergonomie bien pensée (sauf pour les vibrations) et son moteur qui ne demandait qu'à hurler (haut dans les tours, en bas c'était plutôt soft)... Z1000.jpg Mais dans l'ensemble c'était diablement réussi, qu'on aime ou pas ce style Manga très affirmé. Un premier galop d'essai pour le nouveau chef du design importé de chez Toyota, et à qui on on devra par la suite la Z 750 et l'ER-6n.

 

 

 

Malheureusement, chez Kawa, on a voulu la faire évoluer, en 2007. On s'est retrouvé avec une machine plus lourde, au moteur certes moins pointu, mais au châssis pas loin du lourdingue, aux suspensions pas super bien équilibrées... et à l'esthétique un peu globuleuse. D'ailleurs jugez par vous-même. Z10002007.jpg

Tout ça est désormais du passé, puisque la firme d'Akashi a livré pour 2010 une toute nouvelle Z de grosse cylindrée, avec un moteur neuf qui cube 1043 centimètres cubes (les Z précédentes étaient des "petites" 1000), en perdant la bagatelle de 10 kilos sur la balance, et en revenant à un look cohérent bien que radical.

 

 

Et ça donne la première des trois photos, prises sur la route vaudoise de la petite corniche entre Lutry et Grandvaux.

Lire la suite

18:32 Publié dans Tests | Tags : kawasaki, z 1000, 2010, test, moto | Lien permanent | Commentaires (0)

16/07/2010

Brammo Empulse, une moto électrique cool, aux Etats-Unis

Le design fait penser à un mélange de Brutale et de Ducati... avec un soupçon de KTM route. Le constructeur américain Brammo est en train de prendre de vitesse les grands du monde motocycliste en lançant des modèles électriques vendus sur le marché des masses. Il y a eu l'Enertia, une moto pour pendulaire aux performances juste correctes, vendue dans les supermarchés aux States. Et maintenant, enfin disons au début de l'an prochain, il y a l'Empulse, soit la version "sport", présentée sur cette vidéo commerciale. 160 kilomètres d'autonomie maximale pour le modèle le plus cher (13000 Dollars, soit moins de 10000 francs si l'on tient compte des rabais américains pour véhicule vert), et une vitesse max d'environ 170 km/h - pour un poids sans pilote de 177 kilos. Puissance de 55 chevaux, couple de 80 Nm. Pas énorme, mais vu le poids de la moto et son usage routier, 'cest suffisant. A confirmer: elle pourrait être commandée pour l'Europe. Voir le site de Brammo

14/07/2010

Une moto électrique par Yamaha, en 2011!

Mavizen-TTX02-KTM-01.jpgCa a l'air d'un gag. Mais ce sont pourtant des gros bonnets de la marque aux trois diapasons qui viennent d'annoncer lors d'une conférence de presse que Yamaha va proposer l'an prochain une vraie moto électrique. Et que d'autres modèles suivraient dans les années à venir. Bizarre, si l'on sait que Yamaha vient seulement jusqu'ici, comme Honda, de lancer la production d'un petit scooter électrique à l'autonomie et aux performances limitées, l'EC-03.  Pour l'instant, les seuls modèles un peu plus rapides achetables sont plutôt des gros scooters ou des moto genre enduro ou supermotard, fabriqués par des petites marques - dont la suisse Qantya. Dans le secteur des sportives, la superbike Mavizen (photo), basée sur un châssis de KTM RC8, est encore bien isolée et très chère (pas loin de 40000 Dollars!). Les officiels de chez Yamaha affirment sans sourciller qu'ils veulent devenir l'un des leaders de ce marché. On demande donc à voir. Mais il y a fort à parier que Yamaha et Honda sortent en effet des motos mues par l'électron d'ici à 2020.

16:38 Publié dans news | Tags : yamaha, moto, électrique | Lien permanent | Commentaires (2)

30/04/2010

L'airbag pour motards arrive en Suisse

TCSairbag.jpgCela fait quelques années qu'il existe. Mais l'airbag pour motards est encore une rareté. Or Alpinestars vient d'annoncer qu'elle comercialisera un modèle de combinaison de cours muni de cette technoogie, probablement d'ici au mois de juin 2011. Le prix risque d'être à la hauteur. En attendant, en Suisse, le TCS vaudois fait un geste, comme on peut le lire dans une édition récente du journal 20 minutes. Moins 15% sur les vestes aribaguisées de Hit-Air, et la possibilité d'aller essayer à Cossonay dès la mi-mai. Sur la photo, le secrétaire général de a section vaudoise, avec une telle veste.

Et voici une vidéo commerciale, mais en français, du système Hit-Air

Lire la suite

16:51 Publié dans sécurité | Tags : airbag, moto, veste, vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

19/04/2010

Un GP moto reporté à cause du volcan islandais

Motegi.jpgLes cendres du volcan islandais Eyjafjoll (entraînez-vous à prononcer ça) commencent à toucher un peu tout le monde. L'interdiction de vol qui touche plusieurs pays a eu une conséquence inattendue. Le grand prix moto du Japon, qui aurait dû avoir lieu le week-end prochain à Motegi, devra être reporté. En automne, le 3 octobre, pour être précis. L aplupart des équipes concernées auraient dû prendre  l'avion pour le Japon hier dimanche, aujourd'hui ou demain. Du coup, la prochaine course aura lieu à Jerez, en Espagne, le 2 mai prochain.

En Islandais, le nom complet est: Eyjafjallajökull. A vous de jouer.

11:07 Publié dans sport | Tags : motegi, gp, moto, cendres, volcan, japon, report | Lien permanent | Commentaires (1)

13/04/2010

Art motard

Vinss.jpgVu par hasard du côté de Fruthwilen (TG) cette oeuvre d'art "motarde" signée par un certain Vinss. C'est sûr que ça change des giratoires à tulipes... S.MR

09:27 Publié dans Humour | Tags : art, moto | Lien permanent | Commentaires (0)

07/04/2010

100 ou 200 francs offerts pour des cours moto

motocyclistes.RightColumn.0001.ImagePicCtx.gifLe fonds de sécurité routière recommence sa campagne de subvention aux cours deux-roues. Si on en suit un avant le 30 juin, on a droit à 200 francs de rabais, voire 100 francs si c'est entre le premier juillet et la fin de l'année. Dans le canton de Vaud, le seul organisme agréé est le TCS. Il faut se rendre à leur centre à Cossonay. Les dates sur le site www.sectionvd.tcs.ch. On peut aussi se rendre dans les cantons de Genève ou de Neuchâtel, à choix. Pour plus de détails, consulter www.guidon-raison.ch. Prochains cours à Cossonay les 11 avril, 10, 14 et 31 mai (cours L), les 23 mai et  6 juin (cours perfectionnement), les 17 et 27 juin (cours trajectoires), et le 13 juin pour le cours ABS.

16:04 Publié dans sécurité | Tags : cours tcs, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (0)

22/12/2009

Derbi va courir électrique

La vidéo montre une moto de course siglée Derbi, et qui reprend manifestement le cadre, les roues et le carénage du modèle 125 cm cubes vendu par Derbi.

Allez donc voir sur Youtube

Mais quand la machine roule sur circuit, le bruit n'est pas celui d'un moteur thermique. C'est bel et bien une moto électrique. Probablement parce que Derbi va se lancer dans l'un des deux nouveaux championnats "verts" du monde moto.

10:06 Publié dans news | Tags : derbi, moto, électrique, course | Lien permanent | Commentaires (1)

01/05/2009

Il a rangé son casque pour ouvrir un magasin de motos

ADRENALINE_MOTOS_01.jpgLONAY - Ancien pilote de motocross, Yann tient depuis une année Adrénaline Motos, la seule agence du canton.

Fini la moto, vive la moto! Si Yann a tiré un trait sur sa carrière de pilote de motocross, c’était pour mieux se concentrer sur son nouveau défi: ouvrir un magasin de… motos. L’inauguration d’Adrénaline Motos Sàrl à Lonay a eu lieu il y a à epine plus d’une année.

«J’ai 32 ans, l’âge où on ne pense plus seulement à la course. Quand s’est présentée cette opportunité, je me suis lancé», explique le jeune homme originaire du balcon du Jura.

Sur 350 m2, le garage présente exclusivement des modèles de la marque autrichienne . Des machines que Yann connaît bien, puisqu’il les a pilotées durant huit années en compétition. «La marque est en plein développement. De spécialiste du tout-terrain, elle s’oriente de plus en plus vers la route. »

A l’atelier, Marc Henrioud sera aussi dans son élément. Le beau-père de Yann travaille en effet sur les motos autrichiennes depuis plus de trente ans, puisqu’il était concessionnaire de cette marque à Sainte-Croix. La moto est d’ailleurs une véritable histoire de famille chez les : l’oncle de Yann, André , a été champion de Suisse de motocross en 1985, tandis que son grand-père, Florian Thévenaz, a été un des précurseurs de la discipline en Suisse et un des fondateurs du Motocross des Rasses.

S. MR

Voir www.adrenalinemotos.ch