26/06/2012

Triumph ouvre une concession à Neuchâtel

 

 

C'est officiel. La marque anglaise Triumph a trouvé un concessionnaire à Neuchâtel, en la personne de Bruno Ienzer. Celui-là même qui gère depuis une dizaine d'années Competition Park dans la même ville. Ce passionné de sport moto représente déjà Kawasaki et KTM. Son nouveau magasin offrira 130 mètres carrés, dès le 2 juillet, au 3 du chemin des Mulets. Pour fêter dignement la chose, deux journées d'essai Triumph sont prévues, vendredi 6 et samedi 7 juillet. Avis aux amateurs de belles anglaises.

 

MY13_Trophy__Pacific Blue_Front.jpgEt puisqu'on parle de Triumph, il semblerait que la nouvelle Triumph Trophy (photos) arrive en octobre en Suisse. Le site français moto-station annonce 20000 francs la version standard, et 22000 la version SE, nantie entre autres du réglage électronique des suspensions... comme les BMW. Chez Triumph, on ne confirme pas les prix, mais on parle d'une fourchette entre 20000 et 23000 francs. Et on précise que c'est la SE qui sera surtout distribuée en Suisse.MY13_Trophy SE_ Lunar Silver_Instruments.jpg

 

Jérôme Ducret

14/10/2011

Amendé pour avoir dépassé la vitesse limite en tombant de sa moto

maiercrash.jpgOn ne peut qu'éprouver un petit pincement de sympathie pour ce motard bernois immortalisé par une caméra de la police neuchâteloise en plein excès de vitesse. Alors qu'il venait de chuter de sa moto! Cette image a fait le tour du monde grâce au site d'une compagnie anglaise d'assurances (Carole nash) spécialisée, entre autres, dans les deux roues. Du coup, le nom et prénom du motard en question est pleinement lisible. Mais comme nous sommes en Suisse, on ne vous le communiquera pas, par respect de sa vie privée.

L'excès de vitesse en question a été mesuré par le radar à 107 km/h, sur un tronçon limité à 80 km/h. Une situation classique. Selon la police, citée par la firme Carole Nash, ce motard devait rouler encore plus vite avant de se mettre à freiner comme un trappeur devant le dispositif de contrôle de la vitesse. Il aurait ainsi perdu l'avant en le bloquant. Heureusement, il a pu se relever sans trop de bobos manifestes. Il faut dire qu'il portait un équipement complet. Et s'il avait roulé à 110 km/h, son permis lui aurait été retiré d'office.