22/01/2013

La CB 1100, une Honda dans le rétro

_FMI2048.jpgLa première chose qui frappe quand on découvre cette moto, c’est le travail quasi obsessionnel réalisé par les ingénieurs et designers japonais pour capturer l’esprit rétro des premières Honda quatre cylindres, les CB 750 Four, qui ont débarqué en 1969. A l’époque, elles représentaient le sommet de la technologie et de la performance.

Bon, il n'y a qu'un silencieux d'échappement, au lieu des éléments doubles de l'original. Disons alors que la CB 1100, déjà disponible depuis plus d'une année au Japon et qui débarque le mois prochain en Europe, fait référence aux déclinaisons ultérieures de la CB série F. D'ailleurs le tableau de bord adopte le même vert sombre.

Lire la suite

20/12/2012

Les nouvelles Harley-Davidson que vous ne verrez qu'en Inde

harley-davidson-india-paint-635x450.jpgHarley-Davidson a beau remonter dans les chiffres de vente après la crise des subprimes (plus 5,1%), et très bien se porter en Suisse, les temps ne sont pas au beau fixe pour la Motor Company en Europe, et surtout aux Etats-Unis. Il suffit de jeter un coup d'oeil sur leurs chiffres avant cette crise.

Aussi la nouvelle brandie par le site auto indien zigwheels semble montrer où la marque américaine veut rebondir. Il semblerait en effet qu'elle se prépare à lancer sur le marché asiatique, indient en particulier, une moto bien plus petite que son plus petit Sportster (le 883). Elle cuberait entre 400 et 500 cc, serait propulsée par un twin, of course. Et arriverait sur le marché en 2014, produite en Inde. Plus, on ne sait pas, comme dirait Yoda. Voici (photo) ce qu'en font nos confrères du site américain asphaltandrubber... plutôt rigolo, non?

Et pendant que nous y sommes, sachez aussi, de sources bien informées, que Yamaha s'apprête à vendre une R 250, soit une grande soeur pour sa YZF R 125. Avec là aussi l'Asie en ligne de mire, et l'objectif de concurrencer tant Honda que Kawasaki et KTM.

30/09/2012

La nouvelle Vespa garde sa taille de guêpe tout en consommant moins

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeElle ne change presque pas pour cette nouvelle version. La Vespa LX 125 conserve sa taille de guêpe, ses petits pneus, sa coque élégante et plus généralement son look vintage assez chic. Mais sous la carrosserie, c'est le moteur qui a été complètement repensé par les ingénieurs de chez Piaggio, la maison mère. Une des modifications majeures consiste en l'ajout d'une valve (3 au lieu de 2). La partie-cycle, suspensions, châssis et freinage, n'évolue quant à elle pas.

Nous avons pu tester le résultat sur les rues et les avenues de Rome. C'est comme toujours plein de bosses petites et grandes. Même chose pour les trous, pour les rails de tram et pour le trafic chaotique avec ses nuées de deux roues qui déboulent de partout.

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeDans ces conditions, la petite Vespa est toujours une reine d'agilité et de maniabilité. Elle se permet même de bien freiner malgré son tambour sur la roue arrière, sans doute en partie grâce à son poids très contenu. Mais elle est aussi plus silencieuse que le modèle précédent, elle part mieux au feu vert, dépasse avec un poil plus d'entrain... bref, on sent le travail des ingénieurs. Enfin la consommation du propulseur semble avoir franchi un seuil. Piaggio annonce plus de 50 kilomètres par litre d'essence! Ce qui fait au bas mot deux litres aux 100 km. Nous n'avons pas pu vérifier, mais les modifications techniques sont tellement nombreuses que ce chiffre n'est pas implausible.

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romePour le reste, le tableau de bord de la version LX de base gagne en lisibilité et en style, mais le coffre sous la selle est toujours exigu. On y range avec grand peine un casque sans mentonnière, façon demi-jet. C'est mieux sur le tablier, où l'on a droit à un compartiment relativement spacieux. 

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeLa LX 125 nouvelle mouture, proposée en gros sans changement de prix (4995 francs) est disponible en blanc, rouge, bleu foncé ou noir. Elle a aussi droit à une version LXS (photo ci-contre), au design différent. En deux mots, le phare est rectangulaire et le tableau de bord est en deux parties séparées, cerclées de caoutchouc noir. Pour 4945 francs. Et si on veut visuellement encore un peu plus de sportivité, il y a la LXS Sport (ô surprise), en noir mat avec des touches de rouge, pour 4995 francs. Et c'est pas fini! la LX Touring, enfin, toutes options, est affichée à 5345 francs.

28/09/2012

Encore un scooter avec start and stop, chez Honda

HondaSH125flanduo.jpgC'est l'un des deux roues le splus vendus en Europe, tout spécialement en Italie, un peu moins en Suisse, où il trotte allègrement, tout de même, dans le top 20. Le Honda SH se refait une santé pour cette année, du moins sa version 125 centimètres cubes.

Pour résumer: il adopte l'Idling Stop, soit un système Start and Stop comme sur les voitures. Autrement dit, le moteur s'arrête après quelques secondes d'inactivité, pour repartir sans coup férir dès qu'on tourne la poignée des gaz. Et sans aucune vibration. Et presque sans aucun délai. C'est le même système que celui qui est fourni avec le frère de gamme, le Honda PCX 125. C'est en quelque sorte le deuxième deux roues au monde à bénéficier de cette technologie. Nous avions essayé le PCX, du moins la première version de ce modèle de scooter à prix très abordable, et il faut avouer que l'Idling Stop fonctionnait à la perfection. Il a sans doute encore été perfectionné dans cette nouvelle déclinaison.

Honda explique également que le moteur, comme celui du PCX, a été revu, afin d'être encore plus efficace. C'était déjà l'un des plus économes de sa catégorie, sans être insipide en accélération, du moins jusqu'à 100 km/h.

Et le design du SH a aussi changé avec ce nouveau modèle, notamment au niveau des phares avant. Enfin un gros défaut de ce scooter à roues hautes (16 pouces), sa faible capacité d'emport, semble avoir été corrigée. Le constructeur nous annonce un coffre sous la selle qui peut désormais accueillir un casque intégral! Plus un ABS de nouvelle génération, et tout ça, en Suisse, pour le même prix que le SH 125 2012. Bien joué!

20/11/2011

Le trois roues électrique de Vectrix arrive pour la fin de l'année

VX-3 Li+ White Front Side Right 1-Cutout High-Res.jpgIl se cachait dans un recoin du pavillon 2 du salon de la moto et du scooter 2011, à Milan. D'autres que lui prenaient le rôle de vedette. Et pourtant ce véhicule marque une nouvelle révolution dans le monde du scooter. Notez bien qu'on n'a pas dit "du deux roues". Vectrix, le premier constructeur à avoir lancé sur le marché mondial un maxiscooter tout électrique, récidive en lançant le premier trois roues tout électrique... le VX-3, déjà entrevu il y a un peu plus de deux ans, avant que la marque ne connaisse de grosses difficultés financières et ne soit sauvée de la faillite grâce au rachat opéré par son fabriquant de batteries.

En quelques mots, le VX-3 utilise un moteur et des batteries similaires à son cousin le VX-1 Li+, ce qui garantit une autonomie respectable de plus de 100 kilomètres, pour une vitesse de pointe volontairement limitée à 110 km/h, et une bonne capacité à accélérer. On retrouve également la fameuse manette des gaz (enfin, des décharges, plutôt) qui peut recharger les batteries quand on la tourne dans le sens inverse, tout en agissant comme un frein, ou comme un marche arrière quand le véhicule est arrêté. S'y ajoute un double train avant totalement inclinable,où les deux roues sont solidaires, avec un ressort d'amortissement placé en position centrale, un peu comme le futur tripode Peugeot, le Metropolis 400. Il s'agit donc d'un système plus simple et plus léger que celui du Piaggio MP3, qui doit par contre apporter la même stabilité accrue et le même freinage surperformant par rapport à un scooter deux roues classique. Et tout ça avec un permis de 125, puisque c'est un véhicule tout électrique.

Le VX-3 est tout de même annoncé à 238 kilos en ordre de marche. Ce n'est pas du léger. Les roues avant semblent être de 14 pouces, comme sur le Piaggio MP3 Yourban. Et cerise sur le gâteau, il devrait débouler cette année encore en Europe, en Suisse notamment. Plus de précisions après le prochain salon de la moto de Paris, à la fin du mois!

31/10/2011

Des kilos en moins, de la pêche en plus, la nouvelle Suzuki GSX-R 1000

GSX-R1000L2_P11_Image_2.jpgUn regard distrait n'y verra que du feu. Oui, c'est une GSX-R. Ah bon, elle est nouvelle? Pourtant elle ressemble à toutes les déclinaisons précédentes, non? Oui et non. Tout d'abord, pour le millésime 2012 de sa supersportive 1000, Suzuki renoue avecle pot d'échappement unique. Faut toujours regarder le pot, sur une GSX-R, c'est le plus sûr moyen de distinguer les sexes... pardon, les années et les versions. Ensuite les étriers de frein ont l'air plus luxueux et plus gros. Normal, ce sont des Brembo haut de gamme, monoblocs.

Mais bien sûr, la politique de la marque japonaise étant de conserver l'image de ses sportives au fil des ans, l'essentiel de la nouveauté est caché. Cette nouvelle GSX-R est plus légère, de 2 kilos, paraît-il, que le modèle actuel. Le nouvel échappement doit y être pour beaucoup. La machine est donc logiquement plus agile. Le confort de suspensions est amélioré, nous dit Suzuki, grâce à une fourche avant aux réglages différents. Et le moteur, s'il ne gagne ni en couple ni en chevaux (185)  maximaux, distillerait de plus franches accélérations à bas et mi-régimes. Déjà que cette moto figurait parmi les meilleures dans ce secteur... Suzuki a donc effectué une remise à niveau de sa sportive. Mais, tout comme Honda, elle n'est toujours pas dotée de contrôle de traction (ou antipatinage pour les moins branchés d'entre nous). Pas très utile ailleurs que sur la piste, d'accord, mais tout de même. Disponible dès le début de l'année prochaine. Et pour le prix, en francs suisses, faudra attendre encore un poil.

23/10/2011

L'ER-6n 2012 toujours craquante et pas chère, mais plus facile encore

Web1villegauche.JPG

C'est sa deuxième cure de jeunesse. La Kawasaki ER-6n a été lancée en 2006. Depuis ce temps-là, elle a connu l'amour des foules de motards et de motardes, attirés par son style bine particulier, son caractère joueur, sa facilité et son prix contenu - moins de 10000 francs en Suisse. En Europe, il s'en est vendu plus de 60000 durant ces cinq années. Et la dernière évolution date de 2009. Chez Kawasaki, on se dit convaincu que l'ER-6n est la meilleure de son segment, et on s'est posé sérieusement la question de savoir s'il fallait retoucher cette moto emblématique. Deuxième des ventes cumulées de la marque en Suisse derrière la petite sportive Ninja 250 R. Mais justement, elle commençait à peiner un peu. Les verts ont donc voulu garder à leur naked de moyenne cylindrée son look aguicheur, un rien manga, tout en révisant ses composantes une par une pour les améliorer. Et ce, toujours en dessous de 10000 francs, si l'on en croit l'importateur helvétique Fibag.

 

Lire la suite

06/10/2011

Dyna Switchback, la BMW de chez Harley!

HARLEY_DAVIDSON_011_DYNA_SWITCHBACK.jpgC'est une Harley polyvalente. Un peu comme une BMW, quoi. Bon, pas pour le look, bien sûr, mais pour sa capacité à s'adapter à son environnement. A part le hors-piste, on peut faire beaucoup de choses avec la nouvelle Dyna Switchback. Cette moto est confortable, elle reçoit d'origine un pare-brise respectable et des valises rigides, tous deux amovibles en un clin d'oeil, elle freine plutôt bien (avec l'ABS, de série lui aussi) et elle est raisonnablement agile. Comme toutes les Harley, sa selle est basse. Mais sa position de conduite est moins typée que d'autres classiques de la gamme. Et c'est la première routière H-D, en dehors de la série touring (Road King, Electra, etc.) à bénéficier du nouveau moteur 103. Pour 103 "cubic inches", soit la bagatelle de 1691 centimètres cubes, au lieu du Twin Cam 96, qui cubait 1584 cc. Il est plus coupleux, et très souple, ce qui permet de dépasser très facilement le reste du trafic routier, de se promener sur un filet de vibrations, de cruiser sur l'autoroute en regardant les nuages défiler en miroir sur l'optique avant reprise du Road King, de faire un excès de vitesse condamnable aussi bien aux USA qu'en Suisse - mais ça vibre de partout - ou d'enchaîner les petits virages de manière décontractée. Le tout pour 22300 francs.

Lire la suite

26/09/2011

Après la "petite" superbike Ducati, le "petit" Streetfighter

SF848_02_B.JPGChez Ducati, le jaune est traditionnellement réservé à des modèles de "petite" cylindrée. Cela fait d'ailleurs un bon moment qu'on ne l'avait plus vu sur une moto de la marque italienne. Il revient sur l'une des deux grandes nouveautés Ducati 2012, le Streetfighter 848. Le concept est le même que pour le grand frère 1098: le point de départ est une superbike, dont on annule le carénage et dont on revoit la géométrie et, un peu, le comportement moteur ainsi que l'étagement des vitesses. La Streetfighter 1098 demeure un outil très performant, un rien exclusif, assez cher et à l'ergonomie tout de même radicale. Avec le 848, la base de départ est la sportive 848, avec son moulin bicylindre refroidi par liquide et ses près de 140 chevaux, soit la superbike de plus petite cylindrée (plus de 800 centimètres cubes tout de même). Une sorte d'alternative plus high tech au Monster 1100 EVO, dont le moteur est toujours refroidi par air. Et ce roadster reçoit de série l'antipatinage Ducati, le même que celui de la Monster. On peut aussi avoir l'ABS. Comme sur la Monster. Un effort semble avoir été fait pour contenir le prix, qu'on ne connaît toujours pas officiellement. De source sûre, il sera de 15990 francs. A mi-chemin entre une Street Triple R et une Speed Triple.

Un autre scooter super-économique chez Honda

arton28877.jpgIl est bon marché (2460 francs), il freine bien, il est agile, et il est proposé de série avec un coffre supplémentaire de 35 litres. Le nouveau petit scooter Honda, le Vision 110, prend la place du Lead 110 et est pensé pour les citadins. Son moteur de 108 centimètres cubes ne développe "que" 6,2 kilowatt (environ 8,4 chevaux) à 8000 tours/minute, avec un couple (force de rotation appliquée à la roue arrière) modeste lui aussi. Nous ne l'avons pas testé, mais il a de quoi séduire de nombreux utilisateurs voulant un véhicule pratique et économe pour défier les bouchons et les rues d'une ville en toute saison, grâce notamment à ses roues de 14 pouces, assez stables, montées avec des pneumatiques plutôt fins pour plus d'agilité. Sa face avant ne protège pas contre tout, mais on peu y adjoindre un pare-brise assez haut. Et la planche pour les pieds est large et n'est pas encombrée par un tunnel central. La selle est placée à 775 mm du sol, et sa forme permet aux plus petits de mettre les pieds par terre. L'ergonomie du poste de commande est bien pensée, même si on est grand, on peut caser ses jambes. Bon, il y a juste un truc bizarre: le klaxon se trouve là où devraient se trouver les commandes des clignotants, et réciproquement. On s'y habitue.

On peut prendre un passager, même si les prestations du moteur s'en ressentent et que les supensions peuvent protester si ce passager est un gabarit lourd. Les suspensions, d'ailleurs, sont du grand classique Honda, pas très éloigné de ce qui a été adopté pour le best-seller PCX 125 (vendu à 3990 francs). Comme sur le PCX, le frein arrière est un tambour (un disque à l'avant), mais grâce au système CBS de freinage combiné, ça doit sûrement être très efficace sans être trop mordant. Précisons encore qu'on peut loger un casque intégarl sous la selle, qu'il y a deux boîtes à gant devant le pilote, que l'engin ne pèse que 102 kilos avec les pleins, et qu'il est disponible en blanc, noir ou gris.

11:54 Publié dans news | Tags : honda, scooter, vision, 110, nouveauté | Lien permanent | Commentaires (0)

26/07/2011

Dyna Switchback: Harley réinvente la moto "convertible"

fld-18.jpgIl restait un petit trou à combler dans l'ample gamme Harley. C'est fait pour 2012. Le constructeur américain annonce l'arrivée de la Dyna Switchback, qui sera disponible en Suisse à partir de 23500 francs. Elle sera la première Dyna équipée du nouveau moteur Twin Cam 103 (le nombre de "cubic inches"), ce qui correspond à 1690 centimètres cubes, contre  1584 jusqu'à présent. Il n'est pas seulement plus gros, il a reçu quelques subtiles modifications. Le couple est plus majestueux encore et atteint sur ce modèle un maximum de 126 Nm à 3500 tours/minute. D'autres petits détails changent, dont l'échappement. Mais surtout, cette moto issue de la famille Dyna, la plus abordable après celle des Sportsters, offre deux visage. Dyna routière légère (tout est relatif, elle pèse 320 kilos à sec) d'un côté, Dyna moto de touring bien équipée de l'autre, avec un ample pare-brise amovibl et des sacoches en dur à l'arrière, elles aussi amovibles. C'est bien pensé. L'ABS est de série. On pourra obtenir la Switchback en noir ou en rouge (photo), avec encore une version argentée.

05/07/2011

La Suzuki GSR 1000, en exclusivité suisse!

IMG_0088.JPGIls l'ont fait! Alors que l'usine mère au Japon peine à produire de nouveaux modèles, en raison surtout de la crise économique et un peu moins du tsunami, les passionnés de Moto Vyrus ont concocté ce qui pourrait s'appeler GSR 1000, en partant d'une hypersportive GSX-R 1000.

Nous avons pu l'essayer brièvement lundi dernier entre Zurich et le col du Schellenberg (LU), lors d'une journée de tests organisée par l'importateur helvétique Frankonia. Selon Roland Müntener, patron de Frankonia, la Suisse pourrait en vendre une centaine. Mais pour l'heure il n'y en a que deux. Pour l'instant, officiellement, cette incroyable bécane n'a pas encore de nom. Et surtout pas GSR 1000, selon les responsables de Frankonia. Faudrait pas brusquer Suzuki, quand même. La "surtout pas GSR 1000" conserve le même moteur que l'hypersportive, et les mêmes suspensions. Rien que du bon, donc, avec des rapports de vitesse plutôt long et une puissance phénoménale qui fait lever la roue avant sur les trois premiers rapports, si l'on n'y prend garde. L'assise et les repose-pied sont eux aussi indentiques. Seuls changent le guidon, plus haut et plus large, l'optique de phare avant, greffé de la GSR 750, les écopes de radiateur, une création de Vyrus, le bloc du compte-tour.... et les pots d'échappement, de jolies unités signées Bodis, regroupées sur le côté droit et bien plus minces que les éléments d'origine. Le tout pour seulement 19900 francs. Cette moto est une véritable bombe, et c'est la naked de série (enfin presque) la plus puissante au monde. Il lui manque peut-être un contrôle de traction et un ABS. Mais là, on chipote. Et on se demande comment ils ont réussi à homologuer ces silencieux - qui portent mal leur nom. Chapeau les gars!

IMG_0114.JPGEt la même vue du côté gauche. Les (le) rétroviseur est un accessoire.

24/05/2011

Piaggio MP3 Yurban, un trois roues agile pour la ville, mais pas seulement

PIAGGIO_03_YOURBAN_MP3.jpgIl est le fruit des amours réussis d'un Piaggio MP3 et d'un Piaggio Beverly. Au premier, il doit son train avant composé de deux roues qui s'inclinent de manière solidaire dans les virages. Et du second, il reprend le caractère urbain, plus léger et plus court. Voici donc le MP3 Yourban, disponible en Suisse seulement en version 300 (centimètres cubes). Il est aussi sûr que le MP3, grâce aux trois roues et au surplus de freinage et de stabilité qu'elles offrent. Ici, pas besoin d'ABS, a priori. Mais les roues sont plus hautes, le look est très différent, moins cossu pour tout dire. Le poids et la partie-cycle différente le rendent nettement plus agile que son frère MP3 (celui qui porte un costard trois pièces avec cravatte). Mais, revers de la médaille, on est moins protégé des intempéries (du vent) et le coffre de selle est bien plus modeste (deux casques jet au grand maximum).

 

Lire la suite

25/02/2011

Une nouvelle superbike Ducati, cet automne

198SP.JPGOn en saura plus, en principe, au prochain salon international de la moto à Milan, cet automne. Mais ce n'est plus vraiment un secret: la firme italiennt Ducati travaille sur une remplaçante de son hypersportive, la 1198 (photo ci-contre, devenue pour cette année 1198 SP avec plein de petites améliorations pour le même prix). Des rumeurs circulent pour dire que Ducati va s'inspirer cette fois fortement du moteur utilisé par Valentino Rossi sur la machine de Moto GP. Soit un moteur en V4 (quatre cylindres en V), à l'opposé de ce qui fait la tradition de la marque depuis de nombreuses années, soit le bicylindre en L, très étroit. Rappelons que Ducati s'est retiré cette année du championnat Superbike - un univers de course où les machines sont bien plus proches des motos produites en série que ce n'est le cas pour le Moto GP, où il s'agit avant tout de prototypes. Et même chez les spécialistes de la maison Ducati, on reconnaît que la série des 1098 et 1198 a atteinte les limites de ce que l'on pouvait faire avec l'architecture moteur actuelle. Il se murmure donc que les rouges de Borgo Panigale (Bologne, siège de Ducati) vont revenir en 2012 en Superbike, avec une toute nouvelle machine à la configuration moteur héritée du GP, pour tenter de battre le nouveau champion du monde Max Biaggi sur son Aprilia mue elle aussi par un V4.

Fort bien. Mais non. En papotant avec un testeur d'usine et mécanicien Ducati, lors d'un test organisé pour la presse, j'ai pu obtenir quelques infos solides: la prochaine Superbike sera bel et bien résentée en novembre à Milan. Elle sera le signe du retour très probable de la marque en Mondial Superbike. Mais surtout, elle aura un moteur à deux cylindres, qui ne seront plus en L vertical, mais décalé pour reposer "sur la pointe", toujours à 90 degrés. Et elle aura les dimensions et le poids d'une 600 cm cubes. Avec encore plus de puissance que l'actuelle 1198 SP (qui "fait" déjà 170 chevaux au régime maximal du moteur)! Pas encore de chiffre. On se rapproche probablement des dernières avancées apparues chez les concurrents (BMW et Kawasaki, où l'on tutoie désormais la limite des 200 chevaux au vilebrequin). Selon des sources différentes citées ans le magazine américain Asphalt and rubber, on atteindrait 190 CV, tout en perdant près de 10 kilos. Le tout en abandonnant pour la première fois le fameux cadre en treillis propre aux Ducati. A ne pas mettre entre toutes les mains? On verra. Chez Ducati, on maîtrise assez bien les aides électroniques à la conduite.

Et comme de l'autre côté, des marques comme Honda et Suzuki pourraient elles aussi annoncer cet automne de nouvelles superbikes, la course à la puissance va continuer.

23/11/2010

Un MP3 plus urbain, l'an prochain

PiaggioMP3 YOURBAN.jpgIl a trois roues, dont deux à l'avant. C'est un scooter. C'est Piaggio qui le fabrique, en deux cylindrées différentes: 125 cm cubes ou 300 cm cubes. Mais ce n'est pas le MP3, ou du moins pas celui qu'on avait l'habitude de voir dans les rues des villes européennes depuis 2006. Le Yourban a été présenté pour la première fois au public lors du dernier salon international du scooter et de la moto. Il est censé attirer des voyageurs et des voyageuses qui sont rebutés par l'aspect lourd du MP3, et aussi refroidis par son poids tout court ou par les couleurs pour le moins sobres. Le Yourban est un peu plus petit, un peu plus léger - Piaggio anonce un poids à vide 205 kilos, mais on ne sait pas dans quelle cylindrée et il est difficile de comparer avec les données techniques du MP3 "normal". Le réservoir d'essence semble aussi un peu plus petit. On attend de savoir dans quelle proportion le prix sera abaissé. On parle jusqu'ici de moins 400 Euros (environ moins 550 francs).

 

 

Le vrai changement semble surtout le look, y compris les coloris. Comparez avec ce MP3 300:  MTF_0181.JPG

31/10/2010

Kawasaki Z 1000 SX: une routière pour ceux qui aiment les hypersportives

CX5C4985.JPGElle a des valises latérales en option, un pare-brise réglable et elle pèse à peu près 231 kilos avec l'ABS (antiblocage lors du freinage). Mais quand on la parque pour aller boire un Pepsi juste avant l'entrée d'autoroute, le long d'une rangée de magasins d'alimentation quelque part au sud de l'Espagne, il ne faut que deux minutes avant que l'heureux possesseur d'une moto sportive (et même hypersportive) ne vienne la dévorer des yeux. Chapeau bas à Kawasaki: le coup de crayon des designers est pile dans la cible. Le constructeur japonais a convoqué une belle brochette de journalistes de toute l'Europe à venir essayer son nouveau modèle, la Z 1000 SX. Le test a lieu en Andalousie, près de Malaga: petites ou grandes routes de montagne, avec ou sans un revêtement lisse pour la chaussée, autoroute, un peu de ville... comme d'habitude.

Cette Z 1000 SX tire son origine... de la Z 1000. On le comprend en lisant le nom. Mais pas en regardant la bête. Ou alors seulement de très près. Le moteur est identique: c'est le même gros engin de 1043 centimètres cubes que sur le gros roadster, avec la même propension a accélérer un peu partout dans la plage de régimes. Il n'y a que lorsque l'on passe de la cinquième à la sixième vitesse que c'est un peu plus calme. Les ingénieurs ont modifié ce point de détail, et quelques autres, pour assurer des petits plus lors de longs voyages, notamment sur l'autoroute. Le régime de rotation du moteur est alors moins élevé, ce qui stresse moins le moteur, produit moins de vibrations, et économise un peu de carburant.


 

Lire la suite

10/10/2010

GSR 750: la nouveauté Suzuki de cet automne

GSR750L1_JSP_E21_R_fender.jpgC'est l'une des vedettes 2010 du salon international Intermot, en Allemagne, consacré chaque année au monde de la moto et du scooter. Il s'agit d'un nouveau modèle de chez Suzuki, disponible l'an prochain. Elle s'appelle GSR 750 (grande photo à gauche). GSR en référence à un autre modèle du même constructeur, la GSR 600 (petite photo à gauche), qui reste au catalogue et qui se place dans la même niche du marché moto: les engins sans carénage, prévus pour le fun surtout, sans renier les performances des sportives.GSR600AK9.jpg

Entre 600 et 750, la première différence est le moteur. Dans la première, il est dérivé de celui de la sportive GSX-R 600, alors que la 750 reprend le moulin... de la GSX-R 750. Dans les deux cas, avec de petites modifications qui permettent plus d'agrément bas dans les tours et moins de vitesse de pointe. Les parties cycles sont par contre moins étudiées que pour les sportives. Normal aussi, faut rester dans le budget plus serré de l'amateur de naked.

Enfin le style des deux motos est différent. La 600 singe le look du super-roadster Suzuki, la B-King, avec une tête un peu massive, et des pots sous la selle. La 750 est plus fine, son échappement est en position basse. On voit une certaine parenté avec une Yamaha FZ8 (petite photo à droite), dont le tête de fourche, l'emplacement du pot d'échappement...

FZ8__yamaha.jpg

Et on ne peut nier une certaine ressemblance avec la Kawasaki Z 750 (en bas à gauche)

 

Z750.gifIl faudra donc juger sur une foule de petits détails: esthétique de la ligne d'échappement (meilleure sur la Suzuki et la Kawasaki), qualité des suspensions (pas terrible sur la Z 750, pas extraordinaire sur la FZ8), sur la pêche du moteur et sur le poids de ces motos comparées l'une à l'autre... sans oublier le prix. En attendant de connaître l'addition pour la GSR 750, la Kawa (avec ABS de série) bat tout le monde sur ce dernier créneau.

15:28 Publié dans news | Tags : suzuki, nouveauté, gsr 750 | Lien permanent | Commentaires (2)

24/09/2010

Suzuki se met aussi à la moto de plus de 700 centimètres cubes

gsr750.jpgCe n'est qu'un dessin tiré des cartons des designers. Mais il paraît qu'il est assez proche de la réalité et que nous allons découvrier dans quelques jours cette nouvelle moto, une Suzuki, au salon international Intermot allemand de Cologne. Son nom de code? GSR 750. On sait qu'il existe déjà une GSR 600, dont le visage est assez différent, mais aussi sans carénage, et aussi réalisée su rla base d'une sportive, la GSX-R 600. Cette nouvelle 750 dériverait assez  logiquement de la GSX-R 750. Suzuki étant encore le seul constructeur japonais à conserver une sportive de cette cylindrée intermédiaire. Quant au look, il fau tbien reconnaître qu'il s'approche pas mal de la fameuse Kawasaki Z 750, qui connaît un succès phénoménal en Europe, en Suisse notamment, grâce à son design, à son gros moteur et à son prix, bien sûr. On n'est pas très loin non plus de la nouvelle Yamaha FZ8 (une 800 centimètres cubes). Suzuki a choisi une esthétique qui, comme celle de ces deux modèles, privilégie les lignes angulaires plutôt que les arrondis de la GSR 600. Il faudra voir aussi le prix (il devrait être bas), la qualité des suspensions (à surveiller) et les performances (nous ne devrions pas être déçu). Sans oublier les coloris. Retenez donc la date: Intermot débute le 6 octobre prochain.

18/08/2010

L'Aprilia Mojito aussi en 50 cc

Mojito 50 Custom schwarz 2.jpgNon, ce n'est pas une Vespa. Mais bien un scooter Aprilia d'inspiration néo-rétro. Le mojito Custom existait en verison 125 centimètres cubes, au prix de 5495 francs. On le trouve désormais en Suisse dans une version de plus petite cylindrée, en 50 centimètres cubes, pour 3995 francs tout rond. Soit le prix d'un Honda PCX 125 tout neuf. Mais on ne discute pas du surcoût dû au style. Vespa fait la même chose depuis des années avec un succès incroyable. La "guêpe" en version 50 centimètres cubes coûte exactement 3995 francs elle aussi. On peut en tout état de cause conduire un petit Mojito dès 16 ans, ce qiu fait tout son intérêt pour ceux et celles qui cherchent un look différent. Et oui, c'es tun moteur deux-temps, mai smoderne, et donc qui ne pollue pas plus qu'un équivalent quatre-temps. Enfin la selle est basse (750 millimètres du sol) et on peut accessoiriser la chose.

20/04/2010

Une nouvelle Monster entre la 696 et la 1100

M796deux.JPGDucati avait créé un novueau moteur pour la "petite" Hypermotard. Et maintenant le constructeur italien en profite pour l'utiliser dans une troisième déclinaison de sa gamme Monster. Il y avait le 696, conçu pour les débutants (enfin, plus ou moins) mais manquant un peu de couple en bas dans les tours du moteur et un poil mini pour les gens mesuran tplus d'un mètre 70. Et il y avait le Monster 1100, qui en offrait à revendre, du couple, presque un peu trop selon les utilisations que l'on peut faire d'une telle machine. Maintenant, il y a aussi le Monster 796. Son moteur offre 87 chevaux max pour 7,8 Nm max. largement suffisant sauf sur circuit. La machine est livrée d'origine avec petit saute-vent, bras oscillant dépoté d'un côté pour qu'on puisse admirer la roue arrière (comme sur le 1100), selle de hauteur moyenne, en tout cas plus haute que le 696, dosseret de selle intégré... pour 13690 francs. l'ABS est en option, et coûtera mille francs de plus. Des poignées passager améliorées sont aussi prévues. On ne sait pas encore si elles seront optionnelles, ni quel sera leur prix. Et toute une série de coloris seront possibles pour personnaliser la moto.

Attention: il vaut mieux éviter la combinaison de parties roses avec les tubes rouges du châssis. Ca donne l'impression d'avoir trop bu.big_mo15.jpg

11:37 Publié dans news | Tags : ducati, nouveauté, monster 796 | Lien permanent | Commentaires (0)