04/09/2012

Suzuki entre sur le marché des quarts de litre avec l'Inazuma

Suzuki, 250, Inazuma, nouveauté 2012On l'a aperçue au dernier salon Swiss-Motos de Zurich en février, discrètement. Maintenant la voici en Suisse dès le mois de novembre. La Suzuki Inazuma débarque chez nous, et elle vient concurrencer les rares 250 centimètres cubes disponibles sur le marché, comme la Kawasaki Ninja 250R, ou la Honda CBR 250, toutes deux avec un carénage intégral de petites sportives. La plus basique Yamaha YBR 250 n'est plus vendue en Suisse.

L'Inazuma reprend es éléments stylistiques présents dans deu la GSR 600 et surtout dans la GSR 1300 B-King. La puissance maximale déclarée est de 24 chevaux à 8500 tr/min, pour un couple atteignant 22 Nm à 6500 tr/min.

 

Suzuki, 250, Inazuma, nouveauté 2012Avec encore un poids de 183 kilos tous pleins faits, un empattement de 1430 mm, six vitesses, un réservoir de 13,3 litres, un simple disque à l'avant, idem à l'arrière, et un moteur bicylindre à refroidissement liquide. Accessible bien sûr avec le "petit" permis, et disponible en noir ou rouge pour 4980 francs. Apparemment sans ABS. Un prix bien placé.

A comparer peut-être aux 6070 francs de la petite CBR, qui offre plus de protection et un freinage antiblocage combiné. La petite Ninja, sans ABS, elle aussi plus protectrice, coûte quant à elle 6490 francs, et est plus puissante. Mais cette dernière devrait avoir droit à une refonte complète pour 2013, sa cylindrée passant à 300 centimètres cubes, notamment (essai prochainement sur ce blog).

 

 

 

 

 

Suzuki, 250, Inazuma, nouveauté 2012Et eencore une vue du côté gauche pour finir...

04/02/2012

La nouvelle Caponord dévoilée

ApriliaCapoNord1200.jpgLa photo est minuscule, mais on distingue clairement les éléments essentiels. Lors d'une rencontre avec les concessionnaires, Aprilia a montré à quoi allait ressembler sa version du gros trail polyvalent. Et cela confirme ce que l'on pressentait déjà. La CapoNord nouvelle version reprend manifestement le moteur de l'Aprilia Dorsoduro 1200, soit un twin en L de 1200 cc. On peut imaginer un ABS et un contrôle de traction.

ApriliaCapoNord1200.jpgMais tant l'échappement que la proue font immanquablement penser à la sportive RSV 4. Et les roues sont immanquablement celles d'une routière. On se trouve plutôt du côté d'une Triumph Tiger 1050, d'une Kawasaki Versys 1000, ou à la rigueur d'une Ducati Multistrada 1200, que d'une BMW R 1200 GS. Notez bien l'absence du bec de canard genre enduro.

Il est plus que probable que cette CapoNord sera officiellement présentée à Milan au mois de novembre. Et son prix devrait être intéressant.

13/11/2011

Le Mystery Park d'Interlaken devient un Brammo Parx pour motos électriques américaines

IMG_1742.JPGElles auraient dû débouler en Suisse en 2011 déjà. Mais elles seront là à partir de février. Les motos électriques du constructeur américain Brammo sont désormais produites aussi en Europe, dans l'usine hongroise du partenaire Flextronics. Mais grâce à l'adaptation d'une tehcnologie brevetée en Italie, la transmission IETE, qui utilise des démultiplications finales sur un moteur électrique, elles gagnent en autonomie, bien au-delà des 100 kilomètres, sans rien perdre de couple ni de puissance. C'est cette adaptation qui a retardé l'arrivée en Europe en particulier de la Brammo Empulse (photo), modèle performant atteignant plus de 160 km/h. Qui plus est, en Suisse, la marque Brammo va débarquer dans un lieu trè symbolique, qui n'est autre que le site du défunt Mystery Park d'Interlaken! Brammo, qui s'est fait un nom dans la moto tout-terrain, a en effet racheté le réseau de parcs d'essai tout-terrains de Qantya (les Qantya Parx, qui n'ont plus rien à voir avec la moto électrique suisse Qantya, et qui sont devenus donc des Brammo Parx). Le concept: pas de concessionnaire, mais un terrain d'essai, au moins un par pays, et si possible un par grande ville, où Brammo fournit l'équipement et où on peut rouler, louer ou acheter moto et équipement.