02/05/2011

47 places disparaissent au centre de Lausanne

pepinet_parking_motos_057.jpgCette vue appartient au passé. En effet, les 47 places deux roues de la place Pépinet, au centre de Lausanne, ont disparu (news parue dans 24 heures). Les patrons de l'enseigne Nature et Découverte, dont l'entrée se trouve juste à côté de feu ce parking, ont obtenu gain de cause auprès de la ville de Lausanne. Ils trouvaient que les motos et scooters empêchaien tles clients d'accéder normalement à leur magasin. La Municipalité a décidé de rendre entièrement la place aux piétons et aux livreurs. Et aux cyclistes aussi, puisqu'un rack à vélo demeure sous les arbres. Grâce à un recours ou à cause d'un recours, il a fallu attendre près de deux ans pour que ce projet puisse se concrétiser.

Mais la ville a tout de même tenté de compenser cette perte en créant une place plus loin 31 cases de stationnement, et encore une dizaine quelques centaines de mètres plus haut, à Montbenon.

31/01/2011

A Berne, les motos ont droit à des amendes et à un parking de luxe

PakingBern.jpgCette nouvelle provient du magasine suisse Töff, l'un des deux spécialistes de la moto en Suisse allemande, avec Moto Sport Schweiz. On y apprend que la ville de Berne a ouvert un parking d'un genre inédit pour la Suisse. 80 places couvertes réservées aux motos et plus généralement aux deux roues. C'est à côté du casino de Berne. On y entre pour un franc l'heure. Les places sont tellement grandes que même une Gold Wing peut y séjourner. Le parking offre pour ce prix aussi une surveillance, des casiers où ranger son casque (par exemple) et des lavabos où laver sa visière (par exemple). On peut aussi y stationner sur une plus longue durée, avec un abonnement de 90 francs par mois. Il paraît que même la Confédération s'y intéresse, pour ses fonctionnaires. Bon, il faut aussi avouer que laisser son deux roues sur le trottoir dans la capitale fédérale est devenu quasi impossible. Si on veut éviter une amende bien salée. Mais ce genre d'initiative est intéressant. On le doit en partie à la ville de Berne, qui est actionnaire majoritaire du nouveau parking. Et l'architecte choisi pour le réaliser a demandé conseil à nul autre que l'ancien champion suisse de moto jacques Cornu. Genève ou Lausanne feraient bien de s'en inspirer! Pour mémoire, il existe dans la capitale olympique deux endroits où parquer gratis et à couvert: dans le nouveau P+R de Vennes, et dans le parking du Centre (au Flon). Mais sans les mêmes services.

28/09/2010

Un parking gratuit pour les deux-roues à Lausanne, mais pour quoi faire?

P+RQ_24.jpgC'est le parking d'échange ou P+R de Vennes (photo Chris Blaser), dans les hauts de Lausanne. Il vient d'être inauguré et offre au bas mot 1200 places couvertes pour les voitures, plus une trentaine pour les deux-roues. Il se trouve à deux pas d'une station du métro automatique M2 qui relier Epalinges à Ouchy. Bon. Ce qui est intéressant, c'est que les motos et scooters ne paient rien tout ne bénéficiant d'un nombre confortable de places. A Lausanne, il n'y a pas beaucoup de parkings couverts qui proposent ça. Juste celui du Centre, au Flon, et avec moins de dix places, qui sont régulièrement toutes occupées. Re-bon. Il y a bien le parking du centre commercial des Croisettes, un peu plus haut, de l'autre côté de la route de Berne, où l'on peut aussi garer sa moto sans rien débourser. Mais c'est fermé la nuit. On doit en fait se demander à quoi sert cette générosité soudaine envers les deux-roues, qui plus est dans un parking don tle tarif n'est pas donné (près de 200 francs la journée, certes avec l'abonnement bus-métro pour une zone).

L'hypothèse qui vient à l'esprit en premier lieu est qu'il s'agit juste d'anticiper la construction au dessus de ce nouveau parking d'un complexe touristique, culturel et économique, intitulé Aqua-Ecopôle. Il contiendra notamment un véritable musée-aquarium géant, avec des bassins dédiés à plusieurs grands écosystèmes mondiaux. Et une entrée payante. parce qu'autrement, on n evoit pas bien pourquoi on déposerait sa meule près du terminus du M2 pour aller en ville, où l'on est à peu près assuré de trouver ici ou là une petite place, même en pleine nuit. On verra à l'usage!