24/01/2013

Une Rocket encore plus décoiffante pour 2013

Triumph Rocket III, 2013, Roadster, Touring, Harley-Davidson V-Rod, Yamaha V-MAX, Ducati DiavelC'est toujours la moto qui roule avec le plus gros moteur dans les productions de série, celle qui a donné son image comme emblème de ce blog, d'aileurs. Mais à part ça elle gagne quelques bons points pour 2013. Voici donc la Triumph Rocket III nouvelle, version Roadster (photo en haut) et version Custom (photo en bas).

Ce monstre de 2294 cc délivre toujours un maximum de 148 chevaux et un couple porte-avionesque de 221 Nm (203 pour la version Touring). Mais les choses sont devenues encore plus folles, puisque Triumph a supprimé le limiteur de couple actif jusqu'ici dans les trois premiers rapports. Et puis une bonne partie de ce qui était chromé est devenu noir.

Triumph Rocket III, 2013, Roadster, Touring, Harley-Davidson V-Rod, Yamaha V-MAX, Ducati DiavelOn a juste le choix entre noir métallisé (avec des bandes rouges sur le haut du réservoir) ou noir mat (bandes blanches), pour le Roadster. Et l'ABS est devenu standard pour les deux versions. Le prix n'est pas encore annoncé pour la Suisse.

Ces petites améliorations devraient mieux positionner le monstre face à des concurrents anciens ou nouveaux, comme le Ducati Diavel (nettement plus agile), les Harley V-Rod (plus Harley), la Yamaha V-MAX (plus extravagante), ou même la nouvelle Guzzi California 1400 - version Touring ou version Custom, là aussi.

10/06/2011

Mieux vaut une GSR 750 tard que jamais!

SUZUKI_GSR_14.JPGOn l'a attendue longtemps, très longtemps, même. Mais elle est là. La Suzuki GSR 750 (photo Vanessa Cardoso) a enfin déboulé sur le (petit) marché suisse, certes encore en petit nombre, tremblement de terre et crise économique, tout ça. Cela fait un certain temps que Kawasaki impose sa loi commerciale dans le secteur des roadster de moyenne cylindrée avec sa Z 750 (et plus récemment la même en version plus performante R). La recette est simple: on augmente la cylindrée pour nettement dépasser les habituels 600 centimètres cubes, on adopte une esthétique très moderne (un peu manga, faut bien l'avouer), et on fait un prix très concurrentiel: 11990 francs avec l'ABS. Devant le succès européen de ce modèle introduit en &&&, les autres constructeurs ont mis du temps à réagir. Les européens y sont allés de leur moto de plus de 600 cm cubes (Triumph Street Triple, la série des BMW F 800, les Ducati Monster et Hypermotard 749...). Mais les Japonais ont hésité avant de suivre les verts d'Akasahi. Depuis une année, Yamaha a dévoilé la FZ 8 (avec une version semi-carénée Fazer) qui visait un cran au-dessus de la Kawasaki (la normale, pas la R) en termes de finition et de performance de la partie-cycle. Mais pour 1000 francs de plus (toujours avec l'ABS). Honda a préféré s'en tenir à sa Hornet 600 - qui n'a que peu à envier aux 750 côté performances sur route, il est vrai. Suzuki, le seul constructeur à encore vendre une supersportive de cylindrée intermédiaire entre les 600 et les 1000, a pourtant été le dernier à se lancer sur ce créneau.

 

Lire la suite

24/09/2010

Suzuki se met aussi à la moto de plus de 700 centimètres cubes

gsr750.jpgCe n'est qu'un dessin tiré des cartons des designers. Mais il paraît qu'il est assez proche de la réalité et que nous allons découvrier dans quelques jours cette nouvelle moto, une Suzuki, au salon international Intermot allemand de Cologne. Son nom de code? GSR 750. On sait qu'il existe déjà une GSR 600, dont le visage est assez différent, mais aussi sans carénage, et aussi réalisée su rla base d'une sportive, la GSX-R 600. Cette nouvelle 750 dériverait assez  logiquement de la GSX-R 750. Suzuki étant encore le seul constructeur japonais à conserver une sportive de cette cylindrée intermédiaire. Quant au look, il fau tbien reconnaître qu'il s'approche pas mal de la fameuse Kawasaki Z 750, qui connaît un succès phénoménal en Europe, en Suisse notamment, grâce à son design, à son gros moteur et à son prix, bien sûr. On n'est pas très loin non plus de la nouvelle Yamaha FZ8 (une 800 centimètres cubes). Suzuki a choisi une esthétique qui, comme celle de ces deux modèles, privilégie les lignes angulaires plutôt que les arrondis de la GSR 600. Il faudra voir aussi le prix (il devrait être bas), la qualité des suspensions (à surveiller) et les performances (nous ne devrions pas être déçu). Sans oublier les coloris. Retenez donc la date: Intermot débute le 6 octobre prochain.