30/09/2012

La nouvelle Vespa garde sa taille de guêpe tout en consommant moins

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeElle ne change presque pas pour cette nouvelle version. La Vespa LX 125 conserve sa taille de guêpe, ses petits pneus, sa coque élégante et plus généralement son look vintage assez chic. Mais sous la carrosserie, c'est le moteur qui a été complètement repensé par les ingénieurs de chez Piaggio, la maison mère. Une des modifications majeures consiste en l'ajout d'une valve (3 au lieu de 2). La partie-cycle, suspensions, châssis et freinage, n'évolue quant à elle pas.

Nous avons pu tester le résultat sur les rues et les avenues de Rome. C'est comme toujours plein de bosses petites et grandes. Même chose pour les trous, pour les rails de tram et pour le trafic chaotique avec ses nuées de deux roues qui déboulent de partout.

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeDans ces conditions, la petite Vespa est toujours une reine d'agilité et de maniabilité. Elle se permet même de bien freiner malgré son tambour sur la roue arrière, sans doute en partie grâce à son poids très contenu. Mais elle est aussi plus silencieuse que le modèle précédent, elle part mieux au feu vert, dépasse avec un poil plus d'entrain... bref, on sent le travail des ingénieurs. Enfin la consommation du propulseur semble avoir franchi un seuil. Piaggio annonce plus de 50 kilomètres par litre d'essence! Ce qui fait au bas mot deux litres aux 100 km. Nous n'avons pas pu vérifier, mais les modifications techniques sont tellement nombreuses que ce chiffre n'est pas implausible.

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romePour le reste, le tableau de bord de la version LX de base gagne en lisibilité et en style, mais le coffre sous la selle est toujours exigu. On y range avec grand peine un casque sans mentonnière, façon demi-jet. C'est mieux sur le tablier, où l'on a droit à un compartiment relativement spacieux. 

piaggaio,vespa 125,lx,nouveauté,romeLa LX 125 nouvelle mouture, proposée en gros sans changement de prix (4995 francs) est disponible en blanc, rouge, bleu foncé ou noir. Elle a aussi droit à une version LXS (photo ci-contre), au design différent. En deux mots, le phare est rectangulaire et le tableau de bord est en deux parties séparées, cerclées de caoutchouc noir. Pour 4945 francs. Et si on veut visuellement encore un peu plus de sportivité, il y a la LXS Sport (ô surprise), en noir mat avec des touches de rouge, pour 4995 francs. Et c'est pas fini! la LX Touring, enfin, toutes options, est affichée à 5345 francs.

04/04/2011

Une Vespa avec les vitesses au guidon

FRV_2808.JPGQuand on est puriste, on l'est jusqu'au bout, évidemment. En 2007, les responsables de la marque Vespa, membre du groupe Piaggio, ont cessé de produire la "vieille" Vespa avec moteur deux temps et vitesses au guidon. Mal leur en a pris. Les amateurs nostalgiques se sont tournés vers les copies indiennes. Devant un tel amour pour le rétro, les pontes de Pontedera (siège de Piaggio) ont fait marche arrière. Depuis cette année, la PX est à nouveau au catalogue! Et elle est fidèle à l'original, jusqu'à la roue de secours que l'on peut mettre dans la partie gauche du carénage arrière.

Vespa a invité la presse à tester ce modèle vieux-nouveau (et d'autres) à Rome. Petit clin d'oeil à un film que certains n'ont pas oublié, avec Audrey Hepburn et Gregory Peck. Bon d'accord, cette fois c'était sans Audrey Hepburn, mais avec les petits espressi, les murs du Colisée et le chaos routier propre à la capitale italienne. Sans oublier les pavés complètement cabossés.

Au premier abord, cette "guêpe" a l'air à côté de la plaque en comparaison avec un scooter moderne. Vous me direz que là n'est pas le propos. C'est juste, mais meme ainsi, il faut reconnaître que la PX a de solides arguments pour s'enfiler entre les voitures et flâner en ville. Elle est légère, agile, freine relativement bien et accélère de même, une fois que l'on a intégré le maniement de la manette des vitesses et le frein arrière au pied droite. On le savait, un moteur deux temps peut se révéler bien plus efficace en termes de puissance qu'un quatre temps. On peut juste regretter la perte de quelques chevaux par rapport au modèle original, du fait du travail accompli pour rendre ce véhicule conforme aux lois limitant les émissions polluantes, ou que le frein arrière soit un peu mal placé et que les vibrations rendent illusoire l'emploi des rétroviseurs. Ou que la capacité d'emport soit limitée à quasi rien (pas de coffre sous la selle). Mais là, on chipote.

La PX coûte 4995 francs, pèse 120 kilos à vide (puissance maximale d'un peu plus de 6 chevaux) et sa vitesse de pointe affleure les 90 km/h. Pour plus de détails, voir en Suisse Ofrag.

11:07 Publié dans Tests | Tags : vespa, px, essai, rome, 125, deux temps | Lien permanent | Commentaires (0)