30/03/2014

Un nouveau site suisse d'acte moto et scooter

Depuis peu, le blog roueslibres a un cousin, baptisé actumoto.ch, réalisé par l'auteur de ce blog, Jérôme Ducret (journaliste à 24 heures) et son collègue Claude Bovey (journaliste au Matin, spécialisé lui aussi dans les deux roues).

actualité, acte, moto, scooter, sport, gpOn y trouve des tests et des présentations de motos, de scooters et d'équipements, des actualités du sport moto, des portraits et des infos.

N'hésitez pas à aller y faire un tour et à y laisser un commentaire. ;-)

19/03/2014

Une moto en habits de scooter chez Honda

HondaIntegra_1-1024x682.jpgNon, ce n’est pas un scooter! Malgré le carénage très enveloppant, la plate-forme continue au lieu de repose-pieds, le coffre sous la selle et les deux leviers de frein au guidon, le Honda Integra est proche d’une moto dans sa tenue de route, dans ses grandes roues (17 pouces), dans l’absence de variateur ou de tout autre élément du moteur et de la transmission primaire attaché à la roue arrière. Ici, on a juste une chaîne, comme sur n’importe quelle bécane. Cet hybride unique sur le marché a eu droit pour 2014 à un gros toilettage de la part de Honda, qui a donné plus de pep à son moteur, qui a amélioré son ergonomie (selle plus fine, plus d’espace pour les genoux, plus d’infos sur le tableau de bord…) et revu son look. En effet, la face avant ne ressemble plus du tout à un têtard. Elle a même un soupçon de classe. Et tout ça en rendant l’Integra encore plus économe en carburant (eu égard à sa cylindrée supérieure). Un véritable exploit, si l’on sait qu’il s’agissait déjà d’un des deux-roues les plus parcimonieux du marché, pour cette taille.

Lire la suite

08:17 Publié dans Tests | Tags : honda, integra, 2014, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (1)

19/01/2014

Kawasaki, la dernière marque japonaise à se mettre au scooter

kawasaki, j300, yamaha, kymco, scooterOn peut ironiser et rappeler que, des quatre marques japonaises de deux roues, Kawasaki était la seule à ne pas fabriquer de scooters. Ez que donc la présentation du nouveau J 300 n'a rien de révolutionnaire, qu'il s'agit juste d'un rattrapage. On peut aussi faire preuve d'un peu de mesquinerie et pointer du doigt l'origine Kymco de ce nouveau J 300. Mais ce serait manquer l'essentiel. Ce scooter made in Kawasaki, le premier du genre, est un véhicule esthétiquement assez réussi, fonctionnel, et qui réussit à délivrer une dose de plaisir assez proche de l'univers moto. C'est ce que nous avons pu constater lors d'un essai d'environ 140 kilomètres sur les routes du sud du Portugal, fait d'asphalte sec ou à peine mouillé, par des températures oscillant entre l'hiver et le printemps. Car l'essentiel est bien là. Dans un confort plus qu'acceptable grâce à la selle profonde et ergonomique, grâce à la protection offerte par le bouclier avant du scooter, et grâce aux suspensions retravaillées par rapport au modèle Kymco, on a effectivement du plaisir à entrer de plus en plus vite en courbe, à garder le J sur l'angle - car aucune béquille ni repose-pied ne vient frotter par terre - et à remettre le plus de gaz possible dès qu'on a passé le point de corde. Le plaisir est différent, mais tout autant présent, dans les rues du centre de la petite ville côtière de Lagos, quelles soient recouvertes de pavés ou d'asphalte. La suite sur la page suivante...

Lire la suite

12:00 Publié dans Tests | Tags : kawasaki, j300, yamaha, kymco, scooter | Lien permanent | Commentaires (1)

28/09/2012

Encore un scooter avec start and stop, chez Honda

HondaSH125flanduo.jpgC'est l'un des deux roues le splus vendus en Europe, tout spécialement en Italie, un peu moins en Suisse, où il trotte allègrement, tout de même, dans le top 20. Le Honda SH se refait une santé pour cette année, du moins sa version 125 centimètres cubes.

Pour résumer: il adopte l'Idling Stop, soit un système Start and Stop comme sur les voitures. Autrement dit, le moteur s'arrête après quelques secondes d'inactivité, pour repartir sans coup férir dès qu'on tourne la poignée des gaz. Et sans aucune vibration. Et presque sans aucun délai. C'est le même système que celui qui est fourni avec le frère de gamme, le Honda PCX 125. C'est en quelque sorte le deuxième deux roues au monde à bénéficier de cette technologie. Nous avions essayé le PCX, du moins la première version de ce modèle de scooter à prix très abordable, et il faut avouer que l'Idling Stop fonctionnait à la perfection. Il a sans doute encore été perfectionné dans cette nouvelle déclinaison.

Honda explique également que le moteur, comme celui du PCX, a été revu, afin d'être encore plus efficace. C'était déjà l'un des plus économes de sa catégorie, sans être insipide en accélération, du moins jusqu'à 100 km/h.

Et le design du SH a aussi changé avec ce nouveau modèle, notamment au niveau des phares avant. Enfin un gros défaut de ce scooter à roues hautes (16 pouces), sa faible capacité d'emport, semble avoir été corrigée. Le constructeur nous annonce un coffre sous la selle qui peut désormais accueillir un casque intégral! Plus un ABS de nouvelle génération, et tout ça, en Suisse, pour le même prix que le SH 125 2012. Bien joué!

14/05/2012

Honda Integra, la moto déguisée en scoot

LE1011351.jpgJetez-lui un regard distrait et vous vous direz: encore un scooter, et il est même plutôt gros. A y regarder de plus près, si le carénage et la position de conduite font indubitablement partie du monde scootéristique, d'autres caractéristiques de ce Honda Integra inciteraient à le classer fermement dans la grande famille des motos. Notez qu'on avait eu la même hésitation quand Honda avait présenté son DN-01, un hybride genre cruiser, doté d'un double embrayage automatique, d'une chaîne, de roues et de suspensions typées motocycliste. Comme disait à l'époque Michel Pernet, de Michel Moto à Lausanne, tant que le moteur ne fait pas partie des masses suspendues, c'est une moto!

L'Integra (photos Patrick Martin, 24 heures) est donc une moto. Déguisée en maxiscooter, s'entend, avec un confort royal sur une selle de sénateur et une bonne protection contre les intempéries. Un peu moins contre les turbulences dès qu'on dépasse 125 km/h. Mais le moteur bicylindre de 670 cc très peu vorace en essence, la transmission finale par chaîne, les roues de 17 pouces, les suspensions basiques mais efficaces et le freinage ABS et combiné signé Honda sont les mêmes que ce qui équipe les deux motos NC 700 dans la gamme du premier constructeur mondial. Le prix? 10320 francs, ce qui est raisonnable au vu des performances de l'Integra. L'engin est agile, pas trop lourd ni trop encombrant, il offre une petite dose de fun bienvenue malgré une sonorité très discrète.

LE1011281.jpgLa plage d'utilisation du moteur est réduite: de 2000 à 6500 tours/minute. Mais ce détail est pris en charge par l'embrayage semi-automatique, le DCT (Dual Clutch Transmission). C'est la machine qui change de vitesses, aussi bien en montant qu'en descendant. On peut choisir un mode D, plus économe, où l'on passe le rapport supérieur plus tôt que dans le mode S (pour Sport). On peut aussi le faire soi-même au comode gauche, grâce à deux palettes + et -. Ca fonctionne à la perfection, surtout après quelques dizaines de kilomètres avec le même conducteur au guidon. Le système électronique adapte en effet les paramètres d'injection et d'embrayage au style de pilotage de l'humain! La consommation de sans plomb est descendue à 3,8 litres aux 100 km en mode D, sans avaoir jamais manqué de pêche pour dépasser ou accélérer.

On peut aussi avoir les motos de la gamme NC 700 avec ce dispositif DCT, tout comme la VFR 1200 ou le Crosstourer.

LE1011304.jpgEncore un mot sur les capacités de chargement de l'Integra. Il n'y a rien à redire pour ce qui est d'emmener un ou une passagère. Mais l'espace sous la selle est maigre. On peut tout juste caser une casque sans mentonnière. Bon point par contre pour le vérin qui garde la selle en position haute après l'ouverture. Le seul vide-poche, à gauche, est lui aussi rikiki. Il n'y en a pas à droite car  la place est occupée par le frain à main. Fort utile au feu en pente. Honda serait bien inspiré de proposer d'office un top-case.

Jérôme Ducret

14/02/2012

Tout pour la moto, le scooter et le quad à Zurich dès jeudi

aaaaaaaaaaapqvp.jpegDès jeudi et jusqu'à dimanche soir, les passionnés de deux roues et les curieux ont rendez-vous au centre de congrès et d'expositions de Zurich, la Messe, pour l'édition 2012 du salon Swiss-Moto (photo du stand Triumph l'an passé). Les dernières fois, plus de 65000 personnes ont franchi les portes, une fréquentation en hausse constante depuis quelques années. 2012 s'annonce plein de bonnes choses, avec 204 exposants, un record: démonstration de l'un des maîtres du stunt, Chris Pfeiffer, présence et autographes du coureur de Moto GP Dani Pedrosa, de son petit "frère" suisse et ex-champion du monde GP 125, Tom Lüthi, vendredi gratis pour les femmes, etc. Et le grand retour de Yamaha, par le biais de son importateur suisse Hostettler. La marque aux rois diapasons organisait depuis près de dix ans sa propre expo de début de saison à Sursee, siège de l'importateur. Pour son come-back, Yamaha a décidé de faire modeste: la taille du stand est raisonnable. Mais on pourra y admirer les toutes nouvelles déclinaisons de la sportive R1 et du maxi-scooter Yamaha, le Tmax 530.

Il y aura aussi des nouveautés chez BMW, notamment les très attendus maxiscooters C 600 et C 650 GT. Et chez Kawasaki, avec les ER-6n et ER-6f revues de fond en comble, avec aussi la grande Versys, un maxi-trail routier polyvalent à prix placé. Les Anglais ne sont pas en reste, 2012 étant l'année de l'Explorer 1200, une concurrente premium à la célèbre BMW R 1200 GS, meilleure vente moto en Suisse l'an passé. Ducati fait parler la poudre avec sa 1199 Panigale, la sportive de tous les superlatifs- dont on attend le prix suisse avec impatience et un soupçon de crainte. Harley sort deux nouveautés de la manche de son perfecto, la Softail Slim et la Sportster 72. Peugeot présente un nouveau Satelis et son scooter électrique, l'eVivacity, Sym décline sa gamme, y compris le MaxSym 400, et Kymco se lance dans le gros scooter, avec le MyRoad 700 (!). Aprilia de même avec le SRV 850, qui reprend les bases du Gilera GP 800, mais avec une "gueule" de RSV 4 R. Honda lance pas moins de quatre nouveautés majeures, déjà amplement présentées sur ce blog. Enfin Piaggio réédite sa première mondiale du salon de Milan, soit des scooters équipés de l'antipatinage de la roue arrière (sur le Beverly 350 et sur le nouveau scooter GT X10). Et la marque italienne MV Agusta paradera avec ses incroyables F3 et Brutale 675. Suzuki sera là grâceà Frakonia - l'occasion de voir de près l'exclusivité suisse, la Suzuki Virus, une naked sur base de GSX-R 1000, ou la dernière version de cette même GSX-R. Les orange mèneront eux aussi le bal, avec les KTM 690 et Duke 200. Du côté des électriques, les nouvelles motos Zero californiennes seront là, tout comme le scooter Vectrix VX-3, à trois roues. Même Moto Guzzi, et des raretés comme Indian, Norton, Can-Am, ou Ural seront de la partie.

N'oubliez pas de rendre visite aux stands des accessoires (vestes, casques, pneus...) et surtout, tout en haut, au Swiss Performance Tuning Show.

 

 

Pour tout savoir (l'entrée coûte 22 francs), le site Swiss-Moto.

28/10/2011

Des nouveautés-tés-tés à Milan

C'est dans quelques jours, à Milan. C'est l'un des plus grands salons au monde consacré à l'univers des deux roues. Du 7 (en fait, du mardi 8 au dimanche 13, mais certains constructeurs trichent en organisant des conférences de presse déjà le lundi. Il s'appelle EICMA, édition 2011, et se tient dans le pôle fiéristique de Rho Pero, au bout de la ligne de métro rouge. Tout n'est pas encore connu, mais les exposants présenteront plein de nouveautés 2012. On vous donne une liste purement indicative, parce que les choses peuvent encore changer.

Honda: un nouveau maxi-trail façon BMW GS 1200, le Crosstourer, dont le prototype avait déjà été dévoilé l'an dernier au même salon. Un moteur V4 de VFR 1200, une position et un châssis de trail, avec un mini bec de canard façon Crossrunner. Et il y aura aussi trois nouveaux véhicules (un maxi-scooter genre TMax, un roadster et un trail) autour d'un tout nouveau moteur bicylindre de presque 700 centimètres cubes, très économe, semble-t-il assez sympa au niveau des sensations, et nanti d'une nouvelle version plus légère de l'embrayage double automatique utilisé par Honda sur le VFR 1200. Sans oublier une nouvelle Fireblade, revue dans son look, ses suspensions et son tableau de bord. Mais sans contrôle de traction.

Yamaha: un nouveau TMax, dont on ne sait pour l'instant pas grand-chose, sauf que son look a été revu pour plus d'agressivité. De nouveaux scooters à grandes roues, les Centrex, pour concurrencer les bestsellers Honda SH. Et, déjà annoncée et testée, la R1 avec contrôle de traction.

BMW: un tout nouveau maxiscooter avec moteur bicylindre, sur la base d'un concept présenté l'année dernière... à Milan. Une S 1000 RR améliorée dans son électronique et son agilité. Et peut-être autres chose. mais rien n'est moins sûr.

Harley-Davidson: rien de très neuf, sauf la Dyna Switchback, essayée récemment sur ce blog

Triumph: l'arrivée du maxi-trail (façon BMW, etc.), l'Explorer 1200, qui reprend le look de la Tiger 800 avec un tout nouveau moteur... et la Speed Triple version R

Suzuki: La V-Strom nouvelle étant déjà présentée, il y aura aussi un ajournement de la supersportive GSX-R 1000, plus légère, plus performante, etc. et avec un seul pot d'échappement. Mais sans contrôle de traction

Kawasaki: à part les deux ER-6 (n et f), revues de fond en comble et essayée récemment sur ce blog (la n), il y a aussi la nouvelle ZZR 1400, qui détiendrait un nouveau record d'accélération, et surtout un nouveau maxi-trail, la Versys 1000.

Ducati: la toute nouvelle supersportive, la Panigale 1199, toujours un bicylindre, mais plus compacte, agile et qui atteindrait des sommets de puissance et de couple, avec tout le package électronique Ducati (contrôle de traction) et l'ABS sportif. Et une "petite" Streefighter 848.

KTM: une version nouvelle de la Duke 600, peut-être... et une Duke 200, 250 ou 300... peut-être

Aprilia: très certainement la Tuono Factory, plus la version Aprilia du Gilera 800, avec une face avant typée RSV 4.

Piaggio: le Beverly 350 Sporttourer, le premier scooter avec contrôle de traction...

Moto Guzzi: la nouvelle California 1400

Peugeot: le nouveau tripode avec train avant inclinable, concurrent du Piaggio MP3...

Sym: un maxiscoot 600

Kymco: un nouveau roadster, le Wolf 125

 

Et on mettra le reste à jour quand on en saura plus!

26/09/2011

Un autre scooter super-économique chez Honda

arton28877.jpgIl est bon marché (2460 francs), il freine bien, il est agile, et il est proposé de série avec un coffre supplémentaire de 35 litres. Le nouveau petit scooter Honda, le Vision 110, prend la place du Lead 110 et est pensé pour les citadins. Son moteur de 108 centimètres cubes ne développe "que" 6,2 kilowatt (environ 8,4 chevaux) à 8000 tours/minute, avec un couple (force de rotation appliquée à la roue arrière) modeste lui aussi. Nous ne l'avons pas testé, mais il a de quoi séduire de nombreux utilisateurs voulant un véhicule pratique et économe pour défier les bouchons et les rues d'une ville en toute saison, grâce notamment à ses roues de 14 pouces, assez stables, montées avec des pneumatiques plutôt fins pour plus d'agilité. Sa face avant ne protège pas contre tout, mais on peu y adjoindre un pare-brise assez haut. Et la planche pour les pieds est large et n'est pas encombrée par un tunnel central. La selle est placée à 775 mm du sol, et sa forme permet aux plus petits de mettre les pieds par terre. L'ergonomie du poste de commande est bien pensée, même si on est grand, on peut caser ses jambes. Bon, il y a juste un truc bizarre: le klaxon se trouve là où devraient se trouver les commandes des clignotants, et réciproquement. On s'y habitue.

On peut prendre un passager, même si les prestations du moteur s'en ressentent et que les supensions peuvent protester si ce passager est un gabarit lourd. Les suspensions, d'ailleurs, sont du grand classique Honda, pas très éloigné de ce qui a été adopté pour le best-seller PCX 125 (vendu à 3990 francs). Comme sur le PCX, le frein arrière est un tambour (un disque à l'avant), mais grâce au système CBS de freinage combiné, ça doit sûrement être très efficace sans être trop mordant. Précisons encore qu'on peut loger un casque intégarl sous la selle, qu'il y a deux boîtes à gant devant le pilote, que l'engin ne pèse que 102 kilos avec les pleins, et qu'il est disponible en blanc, noir ou gris.

11:54 Publié dans news | Tags : honda, scooter, vision, 110, nouveauté | Lien permanent | Commentaires (0)

29/03/2011

Le Sym GTS, un scooter 125 bien équipé made in Taiwan

SCOOTER_SYM_497.jpgIl présente bien en noir mat, ses lignes sont agréables à suivre de l'oeil. Et tant son phare avant, avec sa double ligne de LED pour les feux de stationnement, que l'éclairage arrière sont assez réussis. Sym est l'un des deux constructeurs taïwanais présents sur le marché suisse. Désormais, la qualité des modèles proposés est équivalente à celle des constructeurs nippons. Et depuis cette année, l'importateur Motana propose le scooter GT de Sym en Suisse, nanti d'un moteur à injection, en deux cylindrées: 125 ou 300 cc. Le premier est disponible pour 4995 francs sans les frais de transport, tandis que le second vous attend pour 6795 francs (mêmes conditions).

Presque tous les autres scooters GT de 125 centimètres cubes sont plus chers. Entre 500 et 1500 francs. Seul le Peugeot Citystar a un prix inférieur d'un peu plus de 100 francs, sans offrir la même protection aérodynamique. Passé ce premier constat, le contact avec l'engin est d'emblée facile. Il a beau peser 162 kilos à vide, il est extrêmement facile à débéquiller. A manoeuvrer moteur éteint également. Le centre de gravité est placé bien bas, ceci expliquant cela. Dès qu'on s'assied (selle haute de 778 mm) on se sent à l'aise. C'est confortable, y a pas de doute. On est soutenu dans les lombaires, on peut mettre les pieds à plat ou en avant, et le guidon est facile à prendre en mains. Le rayon de braquage est très bon. Normal pour un scooter à petites roues. Et le tableau de bord est complet, sans être pléthorique, et lisible. On se dira juste que les boutons de réglage font un peu cheap et ne sont pas toujours faciles à actionner. Quant aux espaces de rangement, ils sont nombreux. Sous la selle, on peut mettre deux casques jets, ou un gros intégral. Ca n'est pas le sommet du spacieux, mais c'est éclairé et ça s'ouvre par un vérin. Bien pensé.

Il ne reste plus qu'à rouler. La transmission est souple, mais il faut donner des gaz pour la montée. N'espérez rien en dessous de 4000 tours par minute. Le temps de réaction à la poignée de gaz est peut-être un peu lent. La faute uniquement aux galets de transmission, qui ne sont pas conçus pour offrir une prise rapide sous un certain seuil de rotation du moteur. Par contre, une fois lancé, ce scooter a une bonne allonge pour un 125. On peut monter facilement jusqu'à 105 km/h. Mesurés au compteur.

Le duo est bienvenu, sauf sur des pentes très raides, où la machine avouera ses limites. Le moteur étant juste suffisant si le passager est de bonne taille, il faudra une poigne d'acier pour garder le cap et éviter les louvoiements du train avant. Mieux vaut dans ce cas viser le 300 cc!

En résumé, un GT bien équipé, pas cher, et d'aspect valorisant... dans peu de temps, Sym proposera aussi un maxi-scooter 400. A tester dès que possible.

22:02 Publié dans Tests | Tags : sym, scooter, test, gts, 125 | Lien permanent | Commentaires (7)

03/12/2010

Honda et BMW se préparent à défier Yamaha avec des super-scooters sportifs

MNM2C20113BA.jpgC'est un concept signé Honda. Il s'agit d'un maxi-scooter dont le comportement est proche de celui d'une moto. Baptisé New Mid Concept par ses géniteurs, il a fait forte impression au dernier salon du deux roues de Milan. On ne connaît pas la motorisation, mais on l'imagine conséquente. L'avant de la machine rappelle fortement les dernières motos de la marque, genre VFR 1200. Le carénage semble bien étudié pour donner à la fois un bon coefficient de pénétration et une bonne protection contre les éléments. Le cadre a l'air plus que solide, tout comme les suspensions. A l'arrière, on a droit à un seul amortisseur, ce qui est un des éléments clés de la production moto actuelle. La selle a l'air confortable. On se doute que ce scooter veut faire de l'ombre au Yamaha TMax, qui offre la rigueur et le vivacité d'une moto dans un corps de scooter pour ceux qui recherchent aussi le confort. Un TMax qui connaît un franc succès malgré son prix (14000 francs!) et le fait qu'il n'ait que peu évolué depuis de nombreuses années. Ce nouvel engin Honda serait équipé de vitesses que l'on peut passer sans débrayer, un système Dual Clutch comme sur la VFR 1200, inspiré du monde de l'automobile et affiné pour la moto. Ca promet bien du plaisir et de quoi rouler sportivement. Il existe bien un système en apparence semblable chez les gros Suzuki, mais il n'offre de loin pas le même agrément. Et Honda nous annonce que ce prototype devrait arriver très prochainement sous sa forme définitive chez les concessionnaires. Disons 2012 si les affaires marchent bien. Bon, il y a bien un détail que l'on pourrait retravailler. Comme sur le Gilera GP 800, la transmission finale se fait avec une chaîne. Pas très bon pour la facilité d'entretien, ça. Et, comme sur le TMax, la capacité d'emporter des bagages ne semble pas très développée.

Ce qui est intéressant, c'est que Honda n'est pas le seul à développer ce genre de concept. A Milan aussi, BMW a voulu en mettre plein la vue avec un maxi-scooter racé et technologique à souhait. Le voici.

P90067704.jpgAvouez qu'il y a comme un air de famille! Il s'appelle pour l'instant Concept C. Là encore, il faut s'attendre à une commercialisation assez proche dans le temps. On voit au premier coup d'oeil que la partie cycle est orientée sport. Mais ici avec un variateur à l'arrière, donc pas de vitesses. Et il semble que BMW ait donné plus d'espace pour emporter des objets dans le scooter. L'absence de rétroviseurs est compensée sur ce prototype par deux écrans reliés à des caméras à l'arrière. On doute de retrouver une telle sophistication sur le modèle final, mais sait-on jamais.

01/09/2010

Un scooter Honda économe et stylé, pour pas si cher

MPCX12010AWG.jpgIl est bien en blanc. En noir aussi. Pour seulement 3990 francs, Honda vous livre un scooter de petite (125 centimètres cubes) cylindrée qui est parfaitement adapté à la ville, joliment stylé, et presque performant. Le PCX pèse 124 kilos tous pleins faits. Autant dire qu'il est léger. Avec un moteur qui tire jusqu'à 12 chevaux, c'est largement suffisant pour partir placé au feu rouge. L'engin est aussi très maniable, grâce à son guidon ergonomique, à ses grandes roues et à ses supsensions budget mais efficaces. Le freinage est suffisamment puissant, sans être mordant. Et il est combiné: une pression sur le levier du frein arrière actionne également un peu le spistons du frein avant, ce qui empêche les blocages de roue. On ne remarque pas vraiment que l'arrière est freiné par un antique tambour. Faut bien faire des économies quelque part! Les miroirs sont bien pensés. On voit tout ce qu'il faut voir, et ils vous laissent vous faufiler entre tous types de véhicules sans accrocher. Enfin ce scooter est plus que frugal. Avec un réservoir de 6 litres, il ne consomme que 2.79 litres aux 100 kilomètres! Parmi les plus bas du marché. Le moteur de PCX cache une petite révolution. C'est le premier deux-roues à intégrer un système stop and start comme sur les voitures de dernière génération. Lorsque vous vous arrêtez au moins trois secondes - sans que le scooter n'avance - le moteur s'éteint. Il suffit ensuite d'une minuscule rotation de la poignée des gaz pour le faire redémarrer. C'est assez génial, et fun aussi. On entend enfin ce qui se passe autour de soi. Mais ne nous laissons pas leurrer. Nos confrères français de Scooter-Station ont fait le comparatif. Lorsuqe l'on désactive ce système novateur, la consommaitn d'essence grimpe... jusqu' à 2,9 litres aux 100. Pas de quoi faire économiser beaucoup de francs en une année! Ajoutons encore que le PCX possède un coffre intéressant sous la selle, qui peut héberger même un casque intégral de gande taille. Bref, il a tous arguments pour faire un malheur auprès des citadins. Sauf peut-être une montre, totalement absente du tableau de bord. Là, l'économie ne semble pas évidente.

18:46 Publié dans Tests | Tags : honda, scooter, pcx, 125 cc, test | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2010

L'Aprilia Mojito aussi en 50 cc

Mojito 50 Custom schwarz 2.jpgNon, ce n'est pas une Vespa. Mais bien un scooter Aprilia d'inspiration néo-rétro. Le mojito Custom existait en verison 125 centimètres cubes, au prix de 5495 francs. On le trouve désormais en Suisse dans une version de plus petite cylindrée, en 50 centimètres cubes, pour 3995 francs tout rond. Soit le prix d'un Honda PCX 125 tout neuf. Mais on ne discute pas du surcoût dû au style. Vespa fait la même chose depuis des années avec un succès incroyable. La "guêpe" en version 50 centimètres cubes coûte exactement 3995 francs elle aussi. On peut en tout état de cause conduire un petit Mojito dès 16 ans, ce qiu fait tout son intérêt pour ceux et celles qui cherchent un look différent. Et oui, c'es tun moteur deux-temps, mai smoderne, et donc qui ne pollue pas plus qu'un équivalent quatre-temps. Enfin la selle est basse (750 millimètres du sol) et on peut accessoiriser la chose.

24/06/2010

Un MP3 hybride de grosse cylindrée

Piaggio5294.jpgOn le pressentait, et maintenant on peut vous l'annoncer. Il y aura très prochainement chez les revendeurs Piaggio une version gros cube du scooter hybride à trois roues. Il s'appellera très logiquement le MP3 Hybrid 300. Piaggio a commercialisé cette année le premier vrai scooter hybride du monde, qui combine dans la même machine les avantages d'un moteur à essence et d'un moteur électrique. Mais pour lancer cette grande nouveauté, le groupe italien a choisi un scooter de petite cylindrée, 125 centimètres cubes. Et vu le poids du véhicule, cele crée quelques menus problèmes, notamment sur autoroute. Piaggio a toujours dit qu'il était possible que ce MP3 hybride soit le premier d'une série. Le MP3 hybride 300 sera présenté la semaine prochaine à Paris. On vous tient au courant, si l'on peut dire.

12/05/2010

Le maxi-scooter électrique Vectrix disponible dans la région lausannoise

vectrix_vx1rot_teststrecke.jpgIl est moins cher et désormais on peut l'acheter aussi dans la région lausannoise. Le Vectrix (image Newride), soit le premier et jusqu'ici le seul maxi-scooter entièrement électrique étend sa toile en Suisse. Jusqu'à la fin de l'an dernier, il fallait se rendre à Genève, Vevey ou dans les autres cantons romands pour dénicher un exemple de cet engin américain fabriqué en Pologne aux performances équivalentes à un gros scoot 300 cm cubes à essence. Equivalentes sauf sur le point de l'autonomie: le rayon d'action moyen de la bête étant de 50 à 80 km. Mais depuis le début de l 'année, un petit saut dans la zone industrielle et artisanale de Saint-Sulpice résoud le problème. Chez Green Attitude SA, rue des Jordils 40. Là où se trouve aussi le siège de Sun Store. Le vectrix VX-1 coûte désormais 12490 francs. Soit quelque 1000 francs de moins que lors de son lancement en Suisse, avant le rachat de l'entreprise par un géant asiatique de la batterie. Chez Green Attitude, un exemplaire de démonstration est là pour les essais. On cible notamment les entreprises et les administrations. La Police de l'Ouest serait ainsi peut-être intéressée, entre autres.

07/04/2010

100 ou 200 francs offerts pour des cours moto

motocyclistes.RightColumn.0001.ImagePicCtx.gifLe fonds de sécurité routière recommence sa campagne de subvention aux cours deux-roues. Si on en suit un avant le 30 juin, on a droit à 200 francs de rabais, voire 100 francs si c'est entre le premier juillet et la fin de l'année. Dans le canton de Vaud, le seul organisme agréé est le TCS. Il faut se rendre à leur centre à Cossonay. Les dates sur le site www.sectionvd.tcs.ch. On peut aussi se rendre dans les cantons de Genève ou de Neuchâtel, à choix. Pour plus de détails, consulter www.guidon-raison.ch. Prochains cours à Cossonay les 11 avril, 10, 14 et 31 mai (cours L), les 23 mai et  6 juin (cours perfectionnement), les 17 et 27 juin (cours trajectoires), et le 13 juin pour le cours ABS.

16:04 Publié dans sécurité | Tags : cours tcs, moto, scooter | Lien permanent | Commentaires (0)

07/10/2009

Prochaine résurrection du C1 chez BMW

C'est le site internet du journal anglais spécialisé MCN qui nous l'apprend. La division deux-roues de BMW envisage sérieusement de produire à nouveau un scooter nanti d'un toit, comme feu son modèle C1. Cette fois, une des versions de l'engin serait motorisée électriquement. Semble-t-il, les batteries et leur technologie (oui, il faut une technologie complexe pour utiliser ce genre d'énergie sur un véhicule) proviendraient de Vectrix, la firme américaine en cours de rachat qui a lancé le premier maxi-scooter électique. La structure globale du véhicule BMW serait bien plus légère que le C1. Et il serait aussi prévu d'avoir une version avec moteur à essence, mais produisant peu d'émissions nocives pour l'environnement... à suivre.bmw_ec1.jpg

11:05 Publié dans news | Tags : bmw, scooter, c1 | Lien permanent | Commentaires (0)

02/10/2009

Vectrix a trouvé un racheteur

La société américaine Vectrix Corporation a trouvé au moins un acheteur lors de sa procédure de mise en faillite. Cette entreprise a créé et produit l'une des premiers maxiscooters électriques dotés de bonnes performances, le VX-1. La crise et son prix élevé ont contribué à des ventes trop faibles pour éviter cette procédure. Maintenant, on attend la fin du mois pour voir si d'autres investisseurs offrent plus que le nouveaux patron annoncé. Et pendant ce temps, la production du seul modèle disponible continue en Pologne, ainsi que le service après-vente et la livraison de pièces.

Selon un communiqué de Vectrix Corporatin, le racheteur s'appelle New Vectrix LLX. Il est financé par GH Venture Partners LLC. A suivre, donc!

17:21 Publié dans news | Tags : scooter, électrique, vectrix | Lien permanent | Commentaires (0)

24/07/2009

La marque de scooters électriques Vectrix en difficulté aux USA et en Angleterre

La société mère Vectrix Corp. cotée à la bourse de Londres et étalbie aux Etats-Unis, va peut-être être déclarée en faillite. Mais l'usine en Pologne tourne toujours de manière indépendante et l'importateur suisse se dit confiant.

Lire la suite

14:54 Publié dans news | Tags : vectrix, scooter, électrique | Lien permanent | Commentaires (3)

16/06/2009

Le scooter électrique Vectrix s'étend en Suisse

La marque américaine s’est bâtie un réseau de distribution en Suisse, qui va bien au-delà de son seul concessionnaire genevois du début de l'année.

Vectrix driver.jpg

C’est le plus gros et le plus performant des scooters électriques disponibles en Suisse. Il s’appelle Vectrix est disponible dans ce pays depuis le début de l’année. Pour un prix conséquent de 13 900 francs, on a droit à un engin qui atteint les 100 km/h en très peu de temps vu son poids (240 kilos en ordre de marche), qui est très maniable malgré sa taille et qui offre des équipements de qualité (freins, suspensions, coffre sous la selle, etc.). Or jusqu’il y a peu, on ne pouvait acheter le Vectrix VX-1 que chez Motocompétition, à Genève. Son autonomie était à peine suffisante pour arriver à Lausanne, en roulant lentement.
Aujourd’hui, la marque américaine Vectrix a réussi à créer un vrai réseau de distribution en Suisse. On trouve des concessionnaires à Bâle, au Tessin, à St-Gall… et pour la Suisse romande, à Fribourg (Vuichard Motos), dans le canton de Neuchâtel (LocoEmotion à St-Aubin), dans le canton de Vaud (P. A. Moto à St-Légier) et en Valais (Check-Point SA à Martigny). Il en manque juste encore un à Lausanne pour bien faire.
Ce qui est aussi nouveau, c’est que ce véhicule tout électrique est recommandé par la section vaudoise du TCS, qui veut encourager la mobilité individuelle respectueuse de l'environnement. On peut même aller tester le Vectrix au centre TCS de Cossonay, sur réservation au tél. 021 863 22 22.Voir aussi www.tcs.ch/vaud/fr/home.html ou www.vectrix.ch.