24/01/2013

Une Rocket encore plus décoiffante pour 2013

Triumph Rocket III, 2013, Roadster, Touring, Harley-Davidson V-Rod, Yamaha V-MAX, Ducati DiavelC'est toujours la moto qui roule avec le plus gros moteur dans les productions de série, celle qui a donné son image comme emblème de ce blog, d'aileurs. Mais à part ça elle gagne quelques bons points pour 2013. Voici donc la Triumph Rocket III nouvelle, version Roadster (photo en haut) et version Custom (photo en bas).

Ce monstre de 2294 cc délivre toujours un maximum de 148 chevaux et un couple porte-avionesque de 221 Nm (203 pour la version Touring). Mais les choses sont devenues encore plus folles, puisque Triumph a supprimé le limiteur de couple actif jusqu'ici dans les trois premiers rapports. Et puis une bonne partie de ce qui était chromé est devenu noir.

Triumph Rocket III, 2013, Roadster, Touring, Harley-Davidson V-Rod, Yamaha V-MAX, Ducati DiavelOn a juste le choix entre noir métallisé (avec des bandes rouges sur le haut du réservoir) ou noir mat (bandes blanches), pour le Roadster. Et l'ABS est devenu standard pour les deux versions. Le prix n'est pas encore annoncé pour la Suisse.

Ces petites améliorations devraient mieux positionner le monstre face à des concurrents anciens ou nouveaux, comme le Ducati Diavel (nettement plus agile), les Harley V-Rod (plus Harley), la Yamaha V-MAX (plus extravagante), ou même la nouvelle Guzzi California 1400 - version Touring ou version Custom, là aussi.

06/10/2011

Dyna Switchback, la BMW de chez Harley!

HARLEY_DAVIDSON_011_DYNA_SWITCHBACK.jpgC'est une Harley polyvalente. Un peu comme une BMW, quoi. Bon, pas pour le look, bien sûr, mais pour sa capacité à s'adapter à son environnement. A part le hors-piste, on peut faire beaucoup de choses avec la nouvelle Dyna Switchback. Cette moto est confortable, elle reçoit d'origine un pare-brise respectable et des valises rigides, tous deux amovibles en un clin d'oeil, elle freine plutôt bien (avec l'ABS, de série lui aussi) et elle est raisonnablement agile. Comme toutes les Harley, sa selle est basse. Mais sa position de conduite est moins typée que d'autres classiques de la gamme. Et c'est la première routière H-D, en dehors de la série touring (Road King, Electra, etc.) à bénéficier du nouveau moteur 103. Pour 103 "cubic inches", soit la bagatelle de 1691 centimètres cubes, au lieu du Twin Cam 96, qui cubait 1584 cc. Il est plus coupleux, et très souple, ce qui permet de dépasser très facilement le reste du trafic routier, de se promener sur un filet de vibrations, de cruiser sur l'autoroute en regardant les nuages défiler en miroir sur l'optique avant reprise du Road King, de faire un excès de vitesse condamnable aussi bien aux USA qu'en Suisse - mais ça vibre de partout - ou d'enchaîner les petits virages de manière décontractée. Le tout pour 22300 francs.

Lire la suite