18/11/2012

Nouveautés moto 2013, le courant passe

 

Brammo2013.jpg Cette fois, c'est la bonne. Les motos électriques Brammo, de marque américaine arrivent en Suisse dès la fin de l'année. Ca fait deux ans qu'on vous l'annonce, en vain. Mais là, le premier concessionnaire est connu: il s'agit d'Adissa SA, à Zurich. Les mêmes qui distribuent les scooters électriques Vespino. Bon, ce n'est pas une célébrité nationale, mais c'est un début. Le premier modèle disponible sera l'Enertia Plus (près de 100 km/h, et 128 km max d'autonomie). Le véhicule du pendulaire, en somme, qui ressemble fortement à un vélo. Puis arrivera en mars l'Empulse (photo de la version R top de gamme au salon de Milan 2012), soit la première moto électrique de série nantie d'un système de rapports de vitesses (six), comme sur les motos à moteur thermique. Il paraît que ça améliore l'autonomie et les performances globales (près de 160 km/h, près de 190 km d'autonomie maximale). Comptez 18995 dollars (environ 18000 francs) l'Empulse R, 16995 l'Empulse "normale", 10995 pour l'Enertia Plus, et 7995 (en gros 7600 francs) pour l'Enertia d'entrée de gamme. Pour plus d'infos, le site Brammo.

Et a Cologne, au salon Intermot 2012, c'est l'américain Zero Motorcycles, déjà implanté en Suisse depuis deux ans, qui a présenté sa nouvelle gamme 2013. Des améliorations de look, de finition, et bien sûr d'autonomie des modèles. Le prix devrait tourner autour de 12700 francs pour la Zero S (croisement entre roadster et supermotard), mais le modèle 2012 s'arrache pour un peu moins de 10000 francs. Voir le site également.

 

nouveautés 2013,eicma 2012,milan,cologne,intermot 2012,brammo,empulse,enertia plus,energica,crp,zero,électriqueEgalement à Milan, la version de série de la première supersportive électrique italienne. Et mondiale tout court. L'Energica, au design, disons, particulier, est l'oeuvre de la société CRP, qui chapeaute le team de Moto GP électrique du même nom. Dans sa version "tous" publics, l'Energica atteint une vitesse de, pour 150 km d'autonomie maximale. On peut la commander à partir de 18000 euros (21700 francs). Voir le site 

21/02/2012

Un M-Way pour véhicules électriques à Lausanne ce samedi

MWayLS4.jpgCeux qui n'aiment que les moteurs à explosion vont dire que je fais une fixette. Mais ce blog peut affirmer sans détour qu'un nouveau magasin M-way va ouvrir ses portes ce samedi à Lausanne, au 7 de la rue de Genève. Pas loin du garage deux roues FMC, ex-concessionnaire Ducati. Après le M-way qui a été installé à la rue de Lausanne à Genève, en décembre dernier, cela en fait deux en Suisse romande, autant qu'en Suisse allemande (Zurich et Saint-Gall). Très bien, me direz-vous, mais un M-way, c'est quoi!? un endroit où l'on peut acheter ou essayer (ou les deux) toute une gamme de véhicules électriques: vélos, scooters, motos, et même voitures (quelques-unes). Il y a aussi des accessoires, de toutes sortes. Et des services (assurances, certification pour avoir la garantie d'acheter du courant électrique produit écologiquement, etc.). En ce qui concerne les deux roues avec moteur, on y trouve notamment des maxiscooters Vectrix, et des motos Zero. L'emplacement est pas mal: bien centré, proche de la tour Bel-Air (photo), proche de nombreux transports publics (M2, M1, LEB, bus TL, futur tram Renens-Lausanne), et accessible en voiture (ou en véhicule motorisé). On n'en saura pas beaucoup plus pour l'instant. M-way veut faire une ouverture officielle le jeudi 15 mars prochain, avec fanfare et trompettes, donc dans l'immédiat, c'est profil bas. Sachez seulement qu'en règle générale, ce genre de shop compte une poignée d'employés.

08/12/2011

Des motos et des scoots électriques à Genève grâce à Migros

2012_zero-s_studio_red-ra_1680x1200_press.jpgC'est la nouvelle Zero S, version 2012. Une moto électrique capable de 140 km/h pour une autonomie de 180 km dans sa version la plus chère et la plus équipée. Et elle sera bientôt disponible en Suisse romande, grâce à la Migros, pour un peu plus de 12000 francs. Plus exactement, grâce à l'ouverture toute récente d'un M-Way, un magasin consacré à l'électromobilité, au 54 de la rue de Lausanne, à Genève. M-Way vend des vélos, des scooters (Govecs, Vectrix), des voitures mêmes, et plein d'accessoires et de services. Il existe déjé deux shops en Suisse allemande, dont un, le plus ancien, à Zürich. Et le géant orange aimerait bien aussi s'implanter à Lausanne, dès qu'il aura trouvé des locaux convenables, pas trop chers, accessibles en véhicule et pas trop loin des transports publics, ni du centre-ville.

En attendant, le M-Way genevois est ouvert de mardi à samedi. Plus d'infos sur leur site

 

Et pendant qu'on y est, on vous met deux vidéos sympas sur les bécanes électriques, Zero d'abord, KTM ensuite

 

18/07/2011

Elle roule aux électrons et c'est une vraie moto

MOTO_ZERO_02.jpgC'est l'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. La Zero XU est un engin destiné à la ville ou aux courts trajets. Elle débarque tout droit des Etats-Unis, de Californie pour être précis, et on peut l'acheter pour moins de 10000 francs. A ce tarif-là, on a droit à un véhicule de très bonne facture: freins efficaces, fourche inversée solide, bras oscillant raffiné, cadre cosntruit en aluminium léger, guidon classieux et esthétique bien particulière, façon supermotard avec selle superbasse.

Elle est petite, et légère - moins de 100 kilos! Du fait de la selle basse, les conducteurs de taille moyenne ou grande doivent plier les jambes en roulant. Mais c'est largement supportable. Et elle sait ce qu'accélérer veut dire: vitesse de pointe d'environ 90 km/h, couple constant disponible dès les bas régimes. L'avenue d'Ouchy, à Lausanne, ne pose aucun problème, en mode "sport" - plus de couple, grâce à un petit bouton situé devant le guidon.

Bien sûr, elle avance sans le moindre bruit, à part celui dû au frottement de la chaîne sur les pignons de la roue arrière. C'est un peu déstabilisant.

La XU est la moto d'entrée de gamme de Zero. Elle n'offre une autonomie que de 40 km environ. Mais ses batteries sont amovibles. Il suffit d'une clé de mécanicien pour enlever le longeron d'aluminium qui les maintient en place, et on part avec sous le bras. Bon, elles pèsent quand même plus de 20 kilos. Il vaut mieux puiser dans le petit catalogue des accessoires et acheter un chargeur rapide que l'on peut prendre à la maison pour faire le plein d'électrons.

MOTO_ZERO_05.jpg

Les commandes et le tableau de bord sont complets. Ou presque. La transmission par chaîne ne compte qu'un seul rapport. Il n'y a donc ni sélecteur, ni levier d'embrayage. Et la jauge d'essence est remplacée par une jauge de tension électrique. Parfois trompeur. Quand le moteur doit fournir un effort important, les carrés dégringolent, et quand on relâche cet effort, ils remontent. On ne peut pas savoir avec beaucoup d'exactitude combien de kilomètres on peut encore parcourir. Au vu des pentes lausannoises où nous avons effectué l'essai, l'autonomie annoncée de maximum 40 kilomètres est difficile à atteindre. Comptez plutôt sur 30. Le pictogramme qui identifie cette "jauge" représente ironiquement... une pompe à essence!

 

Ce véhicule fait partie du catalogue des magasins M-way. Une société qui dépend du groupe Migros. Il n'y a pas encore de shop en Suisse romande, mais cela devrait venir rapidement à Genève, puis à Lausanne. On peut déjà commander la moto et se la faire livrer. Grâce à un partenariat avec Bosch, le service après-vente est possible à Bussigny, notamment. On peut aussi s'adresser à e-mobile, l'autre importateur, basé à Sursee (canton de Lucerne). Dans quelques jours, sur roueslibres, l'essai de la Zero S, au rayon d'action plus important.

14:18 Publié dans Tests | Tags : zero, moto, électrique, xu, test, suisse | Lien permanent | Commentaires (0)

13/07/2011

A venir, test d'une moto électrique

ZeroDS2011.jpgOn peut l'acheter depuis peu en Suisse, grâce aux shop M-way de Zürich ou de Saint-Gall. L'une des premières motos électriques disponibles en Suisse. Et utilisable sur route, avec des performances dignes d'une moto. La Zero débarque en effet dans notre pays. Le modèle d'entrée de gamme, la XU, coûte un peu moins de 10000 francs et l'on peut emporter la batterie au travail ou chez soi pour la recharger. Dans moins d'une semaine, vous trouverez un premier compte rendu sur ce blog.

Avec d'autres photos que celle du Golden Gate, promis!

02/03/2011

Zero invente la moto électrique avec batterie amovible

ZeroXU.jpgElle est électrique, elle est légère (99 kilos!) et elle est parfaite pour la ville. C'est la Zero XU, du fabricant californien Zero Motorcycles, entièrement électrique... avec une autonomie maximale de moins de 50 kilomètres. Vous allez nous dire que, encore une fois, la révolution électrique ne tient pas ses promesses. Et cette fois vous auraz tout faux. Parce que ce nouveau modèle (c'est le cinquième de la gamme Zero, il est tout à droite su rla photo) est nanti d'une innovation inédite sur ce genre de véhicule: une batterie amovible quel'on peut recharger chez soi sur le secteur. En laissant la bécane sur sa place de parc, puisqu'il faut vous mettre les points sur les i. Une solution qui commence à être adoptée par quelques constructeurs automobiles et par quelques rares fabricants de petits deux roues (équivalents vélomoteurs ou vélo à assistance électrique).

Bien sûr, cette nouveauté a un prix, et on ne parle pas ici d'achat (d'ailleurs on sait pas encore combien il faudra débourser pour obtenir une XU), mais de désavantage - le moteur est moins puissant que ses cousins de la gamme, sur les modèles DS et S (deuxième photo, prix aux alentours de 10000 euros). Au lieu de développer une puissance maximale de 4,4 kW permettant d'atteindre 108 km/h et de rouler pendant 93 km, la XU "offre" 2 kW, peut rejoindre les 82 km/h et tombe en panne après 48 bornes. Mais tous les modèles sont équipés en option d'un chargeur rapide qui permet de faire le plein d'électrons en  moins de deux heures.

Sachez enfin que, par le biais de la Migros et de son "magasin" de véhicules électriques MWay à Zurich, on PEUT désormais acheter une Zero en Suisse! Un deuxième MWay devrait ouvrir avant la fin de l'année à Genève.

31/03/2010

Guvernator soutient Zero Motorcycles

schwarzeneggerx-large.jpgArnold Schwarzenegger, ex-acteur et gouverneur de l'Etat de Californie, aux Etats-Unis, a apporté son soutien à la société californienne Zero Motorcycles, qui produit quatre modèles de motos mues par des batteries électriques sophistiquées. Il a rappelé que l'Etat accordait des subventions qui rendaient ces engins accessibles à tous. Pour mémoire, une Zero S (modèle route typé supermotard) coûte à pein moins de 10000 Euros ou Dollars - un peu plus de 13000 francs. Les subventions abaissent ce prix à quelque 7500 Dollars - eniron 10000 francs. Il est vrai que ce n'est pas encore exactement du bon marché. La technologie des Zero permet d'obtenir une force d'accélération considérable - et les motos sont très légères, à peine plus de 123 kilos. L'autonomie n'est "que" de 80 kilomètres.

La Suisse ne figure pas (encore?) parmi le spays où ces engins sont distribués

 

Jérôme Ducret